background preloader

Infos

Facebook Twitter

27 Interesting and Funny Infographics. Open data péRennes. OWNI s'est un peu installé à Rennes, première municipalité de France à libérer ses données et à adhérer au mouvement open data. C'était il y a un an et demi. Passé le buzz médiatique, il faut tenir la longueur pour se montrer à la hauteur du défi. Un collectif vient de se monter pour sensibiliser tous les acteurs. Ce mercredi à Rennes, les mordus de l’open data réunis dans un collectif se retrouvent à la Cantine numérique rennaise sur le thème “politique et citoyens”. Ils se sont réunis pour la première fois en janvier, en complément de l’action de la municipalité, pionnière dans l’ouverture des données en France.

Car après le braquage médiatique des projecteurs, l’open data est une course de fond en réseaux combinant acteurs publics, société civile et secteur privé. Rennes Métropole et la Ville de Rennes ont lancé leur plate-forme en octobre 2010. Dans le même temps, un concours d’application est organisé, avec une belle dotation de 50 000 euros, et une participation à l’avenant. Vote de Valeur, expérience 2012. Journée nationale du bagel: Aujourd'hui c'est LE jour pour manger des bagels. Hé oui, c'est la journée nationale du petit pain avec, vous savez, un trou dans le milieu.

Précipitez-vous à la boulangerie St-Viateur, à Montréal. Cet endroit mythique, qui a ouvert ses portes en 1957, nourrit les affamés «24 heures sur 24 avec plus de 1 000 douzaines de bagels par jour», explique le propriétaire, Micca Aujla. «Les bagels au graines de sésame et de pavot sont les plus populaires», précise-t-il. La plupart d'entre nous dégustons notre bagel avec du fromage à la crème et du saumon fumé... Mais attention à ne pas abuser des bonnes choses. En effet, un bagel accoutré de la sorte vous apportera plus de sodium que ne vous le permet votre dose quotidienne.

Une façon de contrôler ça est de faire vous-mêmes vos propres bagels. Related on HuffPost: Ta gueule ou cause toujours! Vous aurez sûrement reconnu la boutade de Cohe à propos de la dictature et de la démocratie. Je vous laisserai d’ailleurs le soin de placer les deux au bon endroit. Ici, et comme partout ailleurs, on cause et beaucoup! Comme le faisait remarquer Marie-France Bazzo sur Twitter, existe-t-il des gens qui ne bloguent pas ou n’opinionnent pas? Bien sûr, le blogue existe depuis déjà longtemps, mais l’avènement et la popularité des médias sociaux ont contribué à son explosion.

D’ailleurs, fait assez cocasse, j’ai souvent lu en réponse à un message critique sur Twitter : est-ce que tu écris sur un blogue au moins? Avouez que la question est charmante pour celui qui la reçoit. Vous n’avez pas de blogue! Je ne veux pas discuter de la pertinence d’avoir un blogue, mais plutôt de cette démocratisation de l’opinion et de sa diffusion à grande échelle. De journal intime à journal social, celui-ci a évolué avec l’aide involontaire des médias traditionnels. Hadopi, un bilan accablant.

Déjà que la Hadopi est constamment critiquée à chaque annonce d’une nouvelle actualité la concernant, démontrant la totale incompréhension qu’elle peut avoir de l’avis des internautes et d’experts objectifs, le fait de regarder dans le passé la suite d’évènements qui a conduit à sa création, ses énormes échecs et ses prises de position passées conduit à un bilan accablant pour cette autorité. Entre manipulations, mensonges éhontés, volonté de contourner la justice française et l’avis des Français, dépenses excessives, résultats nuls… il est vraiment difficile, même en restant objectif, de pouvoir trouver la moindre qualité à cette organisation censée favoriser la culture sur le Net.

Voici un résumé de ce qu’a réalisé Hadopi depuis sa création il y a plusieurs années jusqu’aux dernières actualités récentes, démontrant sa parfaite inutilité. L’un des grands chantiers du nouveau président au pouvoir ? Il devient alors bien plus délicat de satisfaire tout le monde dans ce contexte… NosDéputés.fr : Observatoire citoyen de l'activité parlementaire. CNN.com International - Eurozone Crisis. Les actualités chantées de Cécile de Kervasdoué et Benjamin Laurent 1/5 - Création Radiophonique. Réalisation : Jacques Taroni "Les actualités chantées" sont une création radiophonique qui veut faire entendre de l’info autrement.

La voix, la composition musicale, l’écriture théâtrale et l’outil radiophonique sont les ingrédients de ce micro-opéra décalé qui décortique l’actualité. Cinq épisodes sont proposés cette semaine dans la série bilan et perspectives de l’actualité : - L’homme de l’année - La crise de nerf - Complainte de fin de règne - La mélodie des astres désastre - Printemps arabe collection automne hiver Cécile de Kervasdoué est journaliste (elle a notamment assuré la Revue de presse internationale sur France Culture de 2000 à 2010), elle est aussi chanteuse lyrique et comédienne. Diplômé du CNSM de Paris, Benjamin Laurent est pianiste, chef de choeur et compositeur, il s'est produit dans de nombreux festivals depuis 1999. Equipe de réalisation : Claire Levasseur et Martin Delafosse Assistante à la réalisation : Clémence Gross.

Vivre dans le déni: la liberté, sans l’égalité ni la fraternité! C’est le cri à la mode en ce début de XXIème siècle: « Liberté!!! » On sert cette valeur à toutes les sauces, même si les ingrédients révèlent parfois un mauvais goût scandaleux. On s’enroule du drapeau de la liberté, rappelant du même fait cette citation judicieuse d’Umberto Eco: « qui n’a pas de principe moraux se drape d’habitude dans une bannière. » Mais liberté pour qui, exactement?

Liberté pour quoi? Nos amis les libertariens (néologisme, traduction littérale de « libertarians » mais sans usage proprement consacré) aiment bien se proposer comme défenseur de la liberté individuelle. Malheureusement pour eux, la liberté n’est pas qu’individuelle et égoïste. La liberté est également collective. Mill proposait justement que l’état n’était utile que pour éviter que les individus se fassent du tort les uns aux autres, proposant autrement une sensibilisation des individus, notamment par l’éducation. Prenons par exemple le réchauffement climatique. Patrick Levesque. Écrire gratuitement dévalorise l’écriture, le métier… « La planète écolo de Cécile Gladel. Des gens acceptent d’écrire en échange de visibilité. Ils acceptent de ne pas être payés.

Est-ce que la visibilité est devenue une nouvelle monnaie ? Comment les fournisseurs de contenus, surtout les pigistes, peuvent ensuite négocier un tarif ? Comment justifier de se faire rémunérer alors que des personnalités ne l’exigent pas ? Le débat fait rage depuis l’annonce du Huffington Post Québec qui fera appel à une armada de blogueurs, des personnalités, qui ne seront pas payées. Est-ce qu’un plombier, un caméraman, un avocat, un maçon, un ingénieur, un imprimeur, un graphiste, un politicien travaille gratuitement ? Écrire est un métier. Mais écrire est aussi un métier, je le répète. Heureusement des clients comme Radio-Canada, Coup de Pouce, L’actualité, MSN, Yahoo, Elle Québec payent pour écrire sur le web.

Nathalie Collard le dit aussi : tout travail mérite une rémunération. Plusieurs personnes que je connais écriront pour le site web. MÀJ : ça continue à jaser sur le sujet. Like this: Apple, la tyrannie du cool. Réalisateur : Sylvain BergereAuteurs : Dimitri Kourtchine, Sylvain BergereProducteurs : ARTE FRANCE, La Générale de production Autobiographie d'un accro de la marque à la pomme : une analyse critique et drolatique, du neuro-marketing (sic) à l'art en passant par la sémiologie. Le décès de Steve Jobs, le 5 octobre, a illustré avec éclat le paradoxe d'Apple, qui est au centre de ce film : c'est la première fois dans l'histoire qu'un entrepreneur a été ainsi salué et pleuré comme un bienfaiteur de l'humanité, et son succès commercial fêté à l'égal d'une œuvre de génie. Pour les contempteurs du consumérisme, cette dévotion planétaire témoigne du triomphe du capitalisme et de la marchandisation des esprits.

Dimitri Kourtchine et Sylvain Bergère, eux, ont décidé de juger sur pièces, et plutôt que d'instruire le procès de la "moi technologie" selon Apple, entreprennent de l'explorer. National — Science Learning Centres Portal. The National Science Learning Centre is a purpose-built, state of the art facility based at the University of York. It provides high quality continuing professional development for everyone involved in the teaching of science, in primary and secondary schools and FE colleges from across the UK. The Centre features: the highest specification teaching laboratoriesmultiple teaching roomsa 291 seat auditorium the National STEM Centre, a purpose built area holding collections for science, design and technology, engineering and maths teaching.

Who we are The National Science Learning Centre is run by the White Rose Consortium, (consisting of the Universities of Leeds, Sheffield and York), and Sheffield Hallam University. The facilities at the National Science Learning Centre are backed by an unrivalled team of experts in the fields of education and science. Access for all National Science Learning Centres courses and events are also held in other venues around the country. Find out more. La main à la pâte. Comment le Royaume-Uni renouvelle son éducation aux sciences. Pour renouveler la façon d'enseigner les sciences, il existe plusieurs initiatives comme La main à la pâte.

De son côté, le Royaume-Uni a lancé le National Science Learning Centre. Sir John Holman, son ancien directeur, nous le présente. Du 6 au 8 mai derniers se tenait à Bruxelles la première conférence Scientix . Au programme : présentations, posters et rencontres autour de l’éducation scientifique en Europe. Entre deux tweets , nous avons interviewé Sir John Holman, un des hommes les plus actifs du Royaume-Uni dans ce domaine. Quel est votre parcours ? Je suis professeur dans le département de Chimie de l’Université de York (Royaume-Uni), mais ma spécialité principale est l’éducation aux sciences. Qu’elles sont les spécificités du « National Science Learning Centre » (NSLC) ? Le NSLC est un genre différent de centre de sciences.

Quelle formation proposez-vous aux enseignants ? Prenons l’exemple d’un groupe de professeurs de physique. Qui peut suivre ces formations ? Non. A Guide for Simplifing and Minimalizing. Santé : Article - Stérilet et nulliparité : des préjugés à la réalité.