background preloader

Brevet sur le vivant

Facebook Twitter

Les OGM face à la question de la sécurité alimentaire: controverse et dilemme - Jean-Paul SIKELI. Paragraphe 2 : Les enjeux de stratégie géopolitique Le débat sur les OGM remet en selle la problématique des relations Nord-Sud et la querelle idéologique qui la soutend.

Les OGM face à la question de la sécurité alimentaire: controverse et dilemme - Jean-Paul SIKELI

La question du brevetage du vivant dans les relations commerciales contribue fortement à entretenir ce débat. Vandana SCHIVA125 note à ce propos que dans l'histoire, le brevet a pendant longtemps été utilisé comme un instrument de conquête coloniale. Aujourd'hui, les brevets sont souvent perçus par le tiers-monde comme des outils d'un néocolonialisme, mais les puissances occidentales les assimilent à un « droit naturel » ; un conflit naît ainsi de l'opposition entre les DPI et les droits des communautés villageoises. Ce conflit est curieusement entretenu par l'opposition marquée entre la convention sur la biodiversité et l'accord sur les ADPIC.

Familles »127. Visiblement l'idée de transfert de technologie sert souvent de prétexte à l'Occident pour drainer la technologie du Sud vers le Nord. À l'eau et aux semences. Brevetabilité du vivant. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Brevetabilité du vivant

La brevetabilité du vivant désigne la possibilité de déposer un brevet sur un organisme vivant, animal ou végétal, qu'il soit pluricellulaire ou non. Le brevet peut porter sur le procédé d'obtention, sur l'organisme lui-même dans son entier, ou bien encore sur certains de ses composants seulement, sur ses gènes. Longtemps exclus du domaine d'application des brevets ou de tout autre système semblable, les organismes vivants font aujourd'hui l'objet de multiples demandes de brevets qui varient en fonction des systèmes juridiques, parfois concurrents, et de la nature des organismes visés.

Ce développement, accéléré par celui des biotechnologies, pose des questions non seulement économiques et commerciales, mais aussi éthiques. Un débat a pris de l'ampleur dans les années 1990, avec le développement des OGM et du séquençage de l'ADN, débat qui s'inscrit également dans celui de l'accès à la biodiversité. Historique[modifier | modifier le code] Brevets sur le vivant : histoire et arguments. Version argumentative Plan.

Brevets sur le vivant : histoire et arguments

Brevets sur le vivant : 4 pages. Qu'est-ce qu'un OGM ?

Brevets sur le vivant : 4 pages

Vidéos Bibliographie Liens économique politique philosophique alimentaire environnement agricole juridique Agenda Brevets sur le vivant Pas d'OGM dans ma commune Communiqués de presse Tracts Articles Compte-rendus de conférences Culinaire. La chasse aux brevets permet au Nord de piller le Sud. Effet sournois des tendances commerciales qui accompagnent la mondialisation: des droits de propriété intellectuelle peuvent désormais être accordés sous la forme de brevets sur des ressources biologiques, y compris une plante indigène aux vertus curatives.

La chasse aux brevets permet au Nord de piller le Sud

Les brevets servent à stimuler l'innovation. Ils sont devenus aussi un outil des pays riches pour piller les pays du Sud et, par la même occasion, mettre en péril la biodiversité de la planète. La richesse biologique des pays en développement est en effet convoitée et prospectée par les grandes firmes semencières, pharmaceutiques et biotechnologiques des pays du Nord qui espèrent y dénicher des espèces végétales dotées d'un potentiel intéressant dont elles pourront tirer profit. Car le marché des produits issus des ressources génétiques est en pleine expansion. Actuellement estimé à environ 25 milliards de dollars américains, il devrait atteindre les 110 milliards en 2005.

Du faux riz basmati Coup bas aux paysans andins. La guerre des brevets - Un reportage à ne pas manquer. ARTE a consacré un reportage entier aux brevets.

La guerre des brevets - Un reportage à ne pas manquer

Si vous ne connaissez pas bien ce sujet, je vous invite vivement à le regarder. Voici le résumé : Aux États-Unis, des femmes atteintes d’un cancer du sein ont mené une croisade juridique victorieuse contre Myriad Genetics. En brevetant deux gènes dont la mutation révèle une prédisposition au développement conjoint d’un cancer des ovaires, le laboratoire s’était assuré un monopole sur les tests de dépistage, mettant potentiellement en danger la vie de patientes, dans l’incapacité d’assumer le coût de l’examen.Alors que les lois sur les brevets ont été imaginées pour protéger les appareils et procédés techniques, comment expliquer que 20 % des gènes humains tombent aujourd’hui sous le coup de droits d’exclusivité d’exploitation en Amérique ?

Les brevets en particulier sur le vivant sont un réel danger pour notre avenir. Résistez en aidez à la diversité, en partageant le vivant et les connaissance et en favorisant la fertilité !