background preloader

Astronomie

Facebook Twitter

Conférence de presse du CNES sur Philae. La forme dominante de l'intelligence dans le cosmos est-elle artificielle ? Ci-dessus, quelques-unes des 42 antennes du Allen Telescope Array, un dispositif utilisé par l'institut américain Search for Extra-Terrestrial Intelligence (SETI), dont l'objectif est de détecter d'éventuels signaux émis par une intelligence extraterrestre. Crédits : SETI S'il existe une forme de vie extraterrestre, alors il y a une forte probabilité pour qu'il s'agisse non pas d'une forme de vie biologique, mais artificielle.

Telle est la théorie d'un chercheur américain, s'appuyant sur des réflexions similaires récemment formulées par des scientifiques de la NASA. "Si nous rencontrons un jour des extraterrestres, ils ne ressembleront probablement pas à de petits hommes verts ou à des insectes géants. Il est probable qu'il ne s'agira pas du tout de créatures biologiques, mais plutôt des robots très avancés dépassant notre intelligence à un point que nous ne pouvons même pas concevoir".

L'article de Susan Schneiders est accessible ici (en anglais) : "Alien minds". Pourquoi le temps est-il irréversible et son écoulement inéluctable ? Le temps est un élément complexe qui régit notre vie. De nombreux scientifiques se sont penchés sur ce concept flou qui suscite de nombreuses questions, dont la suivante : pourquoi le temps n’est-il pas réversible ? Pourquoi ne peut-il pas s’écouler en sens inverse ? Depuis des décennies, beaucoup de physiciens tentent de comprendre la raison de l’irréversibilité du temps.

SooCurious vous en dit plus sur cette question fondamentale qui continue d’intéresser la physique moderne. Imaginez un oeuf ayant éclaté sur votre visage après avoir tenté de jongler avec. Vous allez devoir prendre une douche et changer de vêtements. Dès lors, vous regrettez d’avoir voulu jouer l’artiste de cirque. Pourquoi le temps s’écoule toujours dans le même sens ? Comme beaucoup de théories physiques, celle-ci commence avec Isaac Newton. Les règles de la physique ne se soucient pas de savoir si le temps avance ou recule, pas plus qu’elles ne se soucient de savoir si vous êtes droitier ou gaucher. La NASA découvre qu’un immense océan recouvrait Mars il y a plusieurs milliards d’années. Des recherches de la NASA viennent de mettre en évidence la possible présence d’un océan primitif sur Mars.

D’après les scientifiques cet océan aurait abrité plus d’eau que celui présent en Arctique, sur Terre. Il se peut donc que Mars ait eu un jour bien plus d’eau à sa surface qu’on ne le croyait jusqu’à présent. Cette découverte laisse en tout cas supposer que Mars a peut-être été un jour le berceau de la vie. SooCurious vous en dit plus sur cette étude qui pourrait faire couler beaucoup d’encre. Des scientifiques de la NASA viennent de déterminer, en s’appuyant sur les signatures d’eau dans l’atmosphère de Mars, que la planète semble bel et bien avoir abrité un océan primitif. Se basant sur des observations terrestres faites depuis l’observatoire du Chili et d’Hawaï, les scientifiques ont distingué les signatures chimiques de deux formes différentes d’eau, la forme très connue H2O et la HDO, une variation qui remplace une molécule d’hydrogène par une plus lourde, le deutérium. Des nanotechnologies japonaises peuvent désormais prendre contrôle de votre cerveau !

Méfiez-vous, ils sont peut-être déjà en train de contrôler vos amis ! Des nanotechnologies japonaises sont désormais capables de prendre le contrôle de votre cerveau et de prendre des décisions à votre place. Explications. Véritable sujet de science-fiction, les nanotechnologies ont peut-être envahi notre quotidien sans que nous le sachions ! Des scientifiques japonais ont en effet mis au point une technologie microscopique qui, une fois dans le corps humain, peut prendre le contrôle de votre cerveau : penser à notre place, contrôler nos gestes, etc. Le plus alarmant, c’est qu’il suffit de manger ou boire de l’eau contaminée par ces nanotechnologies pour qu’elles remontent à l’intérieur de notre corps jusqu’à notre cerveau. L’information a été ébruitée par une journaliste d’investigation sino-mexicaine, Xue Burritos, qui a enquêté sur le centre de recherche Mashifuku où cette technologie a été élaborée.

Mise à jour 4h16 : Xue Burritos a été arrêtée à la frontière franco-canadienne. Ce gigantesque trou noir primitif qui défie les scientifiques. C'est un objet céleste qui n'a probablement pas fini de faire parler de lui. Tapi au coeur d'un noyau de galaxie extrêmement lumineux que les scientifiques appellent quasar, des chercheurs chinois et américains viennent de débusquer un monstre, dont ils publient la découverte dans la revue spécialisée Nature. Un trou noir - c'est-à-dire un corps si dense que rien ne peut échapper au champ gravitationnel qu'il engendre (même pas la lumière) - dont la masse équivaut à 12 milliards de fois celle du Soleil ou encore à celle de 3 000 Sagittarius A, le trou noir central de notre galaxie ! C'est énorme, mais ce n'est pas là le record. Déjà, en 2012, nous vous informions que des scientifiques avaient observé un mastodonte dont la masse avoisinait les 17 milliards de fois celle du Soleil.

Dans le cas présent, ce qui a saisi les chercheurs, c'est autant son âge que sa taille ou, plus exactement, son âge rapporté à sa taille. Des chercheurs transforment un embryon de poulet en dinosaure. Par Francetv info Mis à jour le , publié le Ce n'est pas encore Jurassic Park, mais cela commence à y ressembler. Des biologistes américains ont réussi à modifier le développement d'un embryon de poulet pour le doter d'un museau de dinosaure à la place du bec, rapporte lundi 25 mai Le Figaro. Leurs travaux ont été publiés début mai dans la revue Evolution (en anglais). L'embryon modifié ressemblait à deux de ses ancêtres : le redoutable vélociraptor et l'archéoptéryx, un petit dinosaure volant. Bien que viables, les embryons issus de ces expériences ne sont pas conservés.

Outre cette expérience au niveau du bec, d'autres travaux cherchent un moyen de conserver la queue, présente chez l'embryon de poulet mais qui disparaît au fur et à mesure de son développement. Créature préhistorique gigantesque des fonds marins, le mégalodon hanterait-il toujours nos océans ? Le mégalodon est sans conteste le plus grand requin ayant vécu sur notre planète, et aussi l’un des plus grands prédateurs de l’histoire. L’espèce parcourait les océans il y a 28 millions d’années jusqu’à son extinction à l’ère du Pléistocène il y a 1,6 million d’années. Mais si quelques-uns de ces spécimens avaient survécu ? C’est la théorie de quelques personnes qui continuent à rassembler des preuves pour prouver que cet immense requin se terre encore quelque part. SooCurious vous en dit plus sur cet incroyable géant des mers et sur cette théorie inquiétante.

Selon les connaissances accumulées par les scientifiques, le mégalodon était un requin incroyablement grand, certaines de ses dents mesuraient plus de 17 centimètres de hauteur, même si la moyenne se situe plus entre 7 et 12 cm, ce qui est déjà stupéfiant. Les études prouvent que l’espèce se serait éteinte il y a 1,6 million d’années Aucune preuve n’indique qu’il existe, mais aucune ne prouve le contraire. Sommes-nous seuls dans l’Univers ? Les astronomes comptent répondre à cette question grâce à ce nouveau télescope. Le « High-Definition Space Telescope » (HDST) est un télescope spatial qui sera envoyé dans une zone de stabilité gravitationnelle à 1,5 million de kilomètres de la Terre, de l’autre côté de la Lune.

HDST aura pour mission de rechercher des traces de vie dans l’Univers. Cet engin hors du commun pourra également prendre des photographies d’une précision exceptionnelle depuis l’espace. SooCurious vous invite à en découvrir plus sur ce projet exceptionnel. Hubble a fêté ses 25 ans en avril 2015 et on pense déjà à le remplacer par James Webb (JWST), son successeur prévu pour 2018 et HDST un télescope aux perspectives d’avenir incroyables. Si le projet voit le jour, HDST serait envoyé dans une zone de stabilité gravitationnelle à 1,5 million de kilomètres de la Terre, de l’autre côté de la Lune. À la rédaction, on est persuadé que le HDST connaitra des perspectives d’avenir incroyables qui ne manqueront pas un jour de surprendre la Terre entière. Un pas de plus vers l’immortalité : des scientifiques ont inversé le vieillissement de cellules humaines. Et s’il était désormais possible de rajeunir nos cellules et d’inverser le processus de vieillissement ?

Le fantasme de la fontaine de jouvence obsède les scientifiques du monde entier, et il semblerait que ce soit une équipe au Japon qui ait fait un pas de géant dans le domaine. Cette équipe a en effet réussi à « rajeunir » une cellule de 97 ans lors d’une récente expérience. Jusqu’à présent, une des théories les plus populaires sur les raisons de ce qui nous fait vieillir est appelée « la théorie mitochondriale du vieillissement ». Elle est basée sur le fait que ce serait des mutations de l’ADN qui causeraient des défauts dans les mitochondries, appelées « centrale électrique de la cellule » car ce sont elles qui produisent l’énergie des cellules, et seraient à l’origine des causes caractéristiques liées au vieillissement telles que la perte des cheveux et de poids, la courbure de la colonne vertébrale et l’ostéoporose.

C’est une découverte incroyable ! Les scientifiques sont perplexes : cet étrange objet gravitant autour d’une étoile ne se comporte comme aucun autre. Après avoir détecté d’étranges fluctuations dans l’émission de lumière d’une étoile lointaine, les scientifiques émettent d’incroyables hypothèses pour expliquer ces anomalies. Parmi celles-ci, la possible existence d’une structure extraterrestre orbitant autour de l’étoile en question.

SooCurious revient sur cette thèse intrigante. KIC 8462852 est située à 1480 années-lumière de la Terre. Une distance incroyable et impossible à parcourir avec les moyens technologiques actuels. Mais grâce aux télescopes spatiaux, les lointains objets cosmiques ne nous sont plus totalement inconnus. Ainsi, le télescope Kepler, qui orbite autour de la Terre, nous fournit, depuis avril 2009, des images de l’univers et détecte les planètes extérieures à notre système solaire. Un dessin du télescope spatial Kepler : Grâce aux données publiées par les scientifiques sur le site PlanetHunters, les internautes peuvent régulièrement étudier les objets cosmiques détectés par les télescopes spatiaux.

Vous n’en reviendrez pas ! Découvrez ce qui risque de vous arriver si vous tombez dans un trou noir. Que se passerait-il si vous tombiez dans un trou noir ? Grâce à l’exploration spatiale et à l’étude de l’Univers, les scientifiques émettent de plus en plus de théories sur les propriétés de ces anomalies spatiales. D’après ce qu’on en sait, une chute dans un trou noir pourrait bien être la mort la plus horrible qui soit. Un trou noir est l’objet connu le plus étrange de l’Univers. Cette bizarrerie du cosmos est créée par un effondrement d’un objet astronomique sur lui-même, qui entraine un trou dans l’espace-temps. D’après Einstein, c’est la particularité de la gravité qui permet la création des trous noirs, en exerçant une attraction sur l’espace lui-même.

Ainsi, un objet suffisamment dense, comme une étoile à court de carburant, peut entrainer la création d’un trou noir : soumis à l’extrême gravité de sa masse, l’astre en fin de vie s’effondre sur lui-même et creuse un trou dans le tissu de la réalité : le trou noir est né. Mais que se passerait-il si quelqu’un y tombait ? Qu'y a-t-il dans les geysers d'Encelade ? Si nous savons depuis quelques temps déjà qu'il y a des masses d'eau liquide sous la croûte gelée d'Encelade, ce n'est que récemment que l'on a appris que cette eau pouvait constituer un océan global, couvrant l'ensemble de ce satellite de Saturne.

Une découverte effectuée en analysant les oscillations de la lune sur son orbite grâce aux données fournies par la sonde Cassini. C'est cette même sonde qui a entamé une série de survols de la surface d'Encelade, afin d'en apprendre davantage, entre autres, sur la nature de ce fameux océan. Cassini, l'exploratrice du système de Saturne Lancée en 1998, la mission Cassini-Huygens, collaboration entre la Nasa, l'agence spatiale européenne (ESA) et l'agence italienne ASI, avait deux composants principaux : la sonde Cassini en elle-même, et le module Huygens, qui s'est distingué en étant le premier engin à atterrir sur l'un des mondes extérieurs du système solaire, en l'occurrence Titan, le plus grand satellite de Saturne. Si vous n’avez pas peur de découvrir la vérité, voici la chronologie implacable de notre futur | SooCurious. Prédire le futur avec exactitude est impossible. Cependant, grâce aux connaissances déjà acquises en astronomie, en cosmologie et en physique, les scientifiques sont déjà en mesure de supposer ce qui pourrait arriver à notre planète et à notre Univers dans les millions voire les milliards d’années à venir.

Des changements radicaux sont à prévoir dans cette virée vertigineuse que DGS vous fait vivre le temps d’un article. D’habitude, lorsqu’on nous parle de prédire le futur, on pense voyance, astrologie et autres disciplines dont les fondements scientifiques sont encore aujourd’hui discutés (et ce n’est pas peu dire). N’importe quel scientifique vous dira d’ailleurs qu’il est impossible de prédire le futur proche de manière exacte. Cependant, ce que ce même scientifique vous dira, c’est qu’il est possible de prédire l’avenir lointain. Pourquoi cette distinction ? Une photographie satellite de l’Antarctique et de sa calotte glaciaire : Et notre Terre dans tout cela ? Une naine blanche : Pour voyager vers d’autres astres, la NASA souhaite convertir les déchets des astronautes en carburant spatial | SooCurious. La NASA souhaite construire une base sur la Lune pour lancer des missions sur d’autres astres.

Pour propulser les engins spatiaux qui partiront de ce satellite naturel, des chercheurs ont conçu un processus qui convertit les déchets humains en méthane. DGS vous explique tout sur cette méthode. Comme la plupart des processus mis au point pour ce programme spatial, la conversion des déchets en carburant s’effectuera probablement sur Terre.

Pratap Pullammanappallil, professeur agrégé en génie agricole à l’université de Floride explique que »le système pourrait être utilisé sur les campus, en ville ou n’importe où pour convertir les déchets en carburant ». En 2006, la NASA a commencé à créer les plans d’une installation habitée sur la surface de la Lune dont le lancement était prévu entre 2019 et 2024. Laisser des déchets sur la surface de la Lune n’est pas une option, l’agence spatiale a donc conclu un accord avec l’université de Floride pour qu’elle leur apporte des idées. 10 théories avancées par des scientifiques illuminés qui risquent bien de vous retourner l’esprit | SooCurious. Parmi toutes les théories étranges établies par des scientifiques et intellectuels plus ou moins illuminés, certaines peuvent vraiment vous retourner l’esprit.

SooCurious partage avec vous les 10 hypothèses les plus farfelues jamais inventées. 1. La Singularité : nous allons dépasser le stade de la biologie et devenir des dieux post-humains Des théoriciens futuristes tels que Ray Kurzweil ont annoncé que dans les prochaines décennies, les humains vivront une singularité technologique qui nous fera transcender la biologie elle-même. Les civilisations intelligentes, comme la nôtre, sont destinées à évoluer pour devenir super intelligentes, potentiellement des êtres basés sur des ordinateurs surpuissants dont la puissance grandit de manière exponentielle. Après avoir vécu un tel phénomène, nous deviendrons capables de maîtriser la puissance du Soleil pour accomplir des desseins interstellaires comme on n’en voit que dans la science-fiction. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. On a découvert une planète potentiellement habitable, "presque jumelle" de la Terre.

Vous pourrez bientôt voyager à la frontière entre l’atmosphère et l’espace grâce à des ballons gonflés à l’hélium. Sommes-nous seuls dans l’Univers ? Les astronomes comptent répondre à cette question grâce à ce nouveau télescope. Carte du ciel - étoiles, constellations et planètes.