background preloader

Études

Facebook Twitter

Design et artisanat - Télérama. Moulin du Verger de Puymoyen en Charente, fabrication artisanale du papier. La communication orale a précédé l’expression écrite, mais il y a déjà longtemps que le verbe a trouvé le moyen de se matérialiser.

Moulin du Verger de Puymoyen en Charente, fabrication artisanale du papier

A l’origine de toutes les formes de support, les grottes préhistoriques, qui constituent sans doute le patrimoine le plus dépouillé et le plus important de l’histoire de l’humanité. Scènes de chasse, contour d’une main, signes énigmatiques : c’est de ces traces rudimentaires que les plus hautes connaissances ont émergé… L’invention de la fabrication artisanale du papier est traditionnellement attribuée à Cai Lun (prononcer « Tsaï Loun »), au début du IIe siècle, mais des archéologues ont découvert des échantillons de papier apportant la preuve que du papier fait à la main était en circulation un ou deux siècles avant Jésus-Christ. Samarcande devient la plaque tournante du papier. Liens sur le papier - Les Papiers du Moulin. Moulin du Verger - Vingt grammes au mètre carré, un film de Victor Ede. Accueil » Le Papier » La fabrication du papier Vingt grammes au mètre carré, un film de Victor Ede "Quand l'industrie française produit quotidiennement deux cent tonnes de papier à cigarette, Jacques Bréjoux fabrique à la main quarante feuilles pesant vingt grammes par mètre carré...

Moulin du Verger - Vingt grammes au mètre carré, un film de Victor Ede

" Le patrimoine à l'ère du numérique. Musées virtuels, applications mobiles, réalisations en 3D, données libres à partager ou plateformes de financement, les initiatives sont toujours plus nombreuses et de plus en plus encouragées par les institutions publiques.

Le patrimoine à l'ère du numérique

Plongée dans de nouveaux mondes culturels qui coûtent mais rapportent aussi auprès d'un public demandeur. Accessibilité. Au cours de ces dernières années, le Centre Historique Minier a mis en place une politique de prise en compte globale des publics handicapés, afin de mener à bien sa mission de diffusion de la culture minière du Nord-Pas de Calais auprès de tous les publics, dont ces visiteurs spécifiques.

Accessibilité

La démarche s’est appuyée sur le réseau associatif des personnes handicapées afin d’apporter des réponses conformes à leurs attentes. Les premières mesures ont consisté en la mise en place de procédures d’accueil afin de repérer, identifier et accompagner les visiteurs handicapés, la sensibilisation du personnel et la formation des équipes en contact avec le public.

Alternatif

Patrimoine contemporain et culture scientifique et technique. 1Cet article retrace brièvement quatorze années d’expériences de sauvegarde, d’inventaires et de valorisation du « patrimoine scientifique et technique contemporain » à la fois matériel, constitué par les objets construits et utilisés au cours des cinquante dernières années et immatériel sous forme de témoignages de chercheurs (et de leurs équipes) dans les établissements universitaires et de recherche et dans les laboratoires des entreprises.

Patrimoine contemporain et culture scientifique et technique

Un premier pro- gramme a été mené au sein de l’université de Nantes, un second s’est étendu aux niveaux des organismes de la région des Pays de la Loire. Ces deux initiatives ont précédé la création d’une Mission nationale de sauvegarde du patrimoine scientifique et technique contemporain confiée, en 2003, au musée des Arts et Métiers par le ministère de la Recherche. Nous présenterons plus particulièrement les objectifs et les résultats obtenus de 2003 à 2009 par la Mission nationale. LO.34%283%29-pp.13-17. Changer les musées et les bibliothèques en propulseurs des biens communs. Changer les musées et les bibliothèques en propulseurs des biens communs Changer les musées et bibliothèques en plates-formes ouvertes aux communautés contributives des “savoirs communs” On voudrait bien…

Changer les musées et les bibliothèques en propulseurs des biens communs

Joconde - espace professionnel - pilotage de l'informatisation - journée professionnelle 8 juin 2012. Recherches participatives : petit tour d’horizon. Que sont les sciences participatives et les recherches participatives ?

Recherches participatives : petit tour d’horizon

Quelles sont les réalités que ces termes recouvrent et les réflexions qu’elles suscitent ? Petit tour d’horizon de réflexions plus que jamais d’actualité (au sens journalistique du terme). Exemple : Courrier International – Tous chercheurs. Michel Bauwens : “Le P2P préfigure la société de demain” Le monde de demain fonctionnera-t-il en peer-to-peer ?

Michel Bauwens : “Le P2P préfigure la société de demain”

Dénoncé par l’Hadopi et trop souvent réduit aux questions de téléchargement, le peer-to-peer (P2P) fait référence à une forme d’architecture d’un réseau informatique. Un modèle qui imprègne peu à peu nos mode de pensée et d’engagement, au point de dessiner les contours d’une alternative au modèle capitaliste. C’est en tout cas la thèse défendue par Michel Bauwens, théoricien reconnu des réseaux pair-à-pair et fondateur de le P2P Foundation. Nous l’avons rencontré en décembre dernier à La Cantine, à l’occasion d’un séminaire organisé par le W2S et intitulé « From Collaborative Prosumer Capitalism to a Commons-based P2P Economy ». Entretien. On parle généralement de peer-to-peer lorsqu’on évoque le téléchargement illégal. Le peer-to-peer, clé de voûte pour les économies futures ?

Compte-rendu du séminaire W2S par Michel Bauwens à la Cantine, 16 décembre 2011 « Ce ne sera pas une conférence sur comment devenir riche avec des startup, » souriait Michel Bauwens au début du séminaire W2S à la Cantine de vendredi 16 décembre.

Le peer-to-peer, clé de voûte pour les économies futures ?

Les deux heures et demi de présentation et de discussion qui ont suivi, ayant pour thème « From Collaborative Prosumer Capitalism to a Commons-based P2P Economy », ont pourtant mis en avant la possibilité d’un véritable modèle économique alternatif basé sur le peer-to-peer (P2P), qui, loin d’être une utopie pour un futur lointain, s’infiltre toujours plus dans nos pratiques quotidiennes et pourrait constituer la clé de la durabilité à moyen et long terme de nos économies et de nos sociétés. Les évolutions de la coopération.

Crowdsourcing. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Crowdsourcing

Le crowdsourcing, ou externalisation ouverte[1] ou production participative[2], est l'utilisation de la créativité, de l'intelligence et du savoir-faire d'un grand nombre de personnes, en sous-traitance, pour réaliser certaines tâches traditionnellement effectuées par un employé ou un entrepreneur. Ceci se fait par un appel ciblé (quand un niveau minimal d'expertise est nécessaire) ou par un appel ouvert à d'autres acteurs. Les données. Le catalogue des données rassemble l’ensemble des descriptions des données disponibles et publiées par les différents partenaires. Plusieurs partenaires participent en effet à son enrichissement. Il s’agit des institutions publiques locales mais aussi régionales ou nationales, d’acteurs non gouvernementaux comme des associations ou des entreprises privées dès lors que leur disponibilité peut engendrer un service avéré au public. Il est mis à jour régulièrement au fur et à mesure de la production et la mise à disposition des données. 119 jeux de données publiés Arts & Culture.

US NOW, comprendre la collaboration de masse issu du web. Lance « Missions printemps », la plus grande enquête de science participative sur le printemps 2012. Les profanes jouent avec les experts. Twelve blog - Les huit sites de crowdsourcing à surveiller en 2011.

Musée et artisanat

Virtual Exhibitions. Le web participatif pour la culture. À l’occasion de sa quatrième édition, Spectaculaire proposait une journéee professionnelle aux exposants participants, le 23 septembre dernier. Omer Pesquer et moi-même avons été invités à intervenir au cours d’une matinée de conférences sur les nouveaux usages liés au numérique dans la culture.

Je vous propose une restitution de notre intervention qui était une rapide introduction au web participatif dans les différents domaines de la culture, remaniée ici pour être adaptée au format blog. Le contenu de cette présentation est volontairement très pédagogique car il s’adresse à des publics peu ou pas au fait des dispositifs participatifs, donc je compte sur la compréhension des lecteurs initiés, qui ne découvriront pas forcément grand chose.

Disclaimer : cet article a été rédigé avant que j’intègre le musée du quai Branly. Introduction Au début des années 2000, des sites d’un nouveau genre apparaissent sur internet : les blogs et les réseaux sociaux. Clameurs : A l’école de la prise de parole. Mouvement Occupy, hashtag twitter pris d’assaut, street democracy… Plus de doute, la culture web a favorisé un retour de la prise de parole citoyenne. Et avec Clameurs, le web pourrait bien avoir trouvé un nouveau moyen de se faire entendre : la réalité “audiogmentée”. Lancé en février dernier, Clameurs est un média basé sur la production de bulles de sons géolocalisées. Bien sûr, Clameurs n’est pas un exemple unique, avec des expérimentations comme celles de Shoudio. Mais Clameurs a plus d’ambition que la simple géolocalisation sonore. Beaucoup plus ! Qu’est-ce que clameur ? Fabrice : C’est un nouveau média audio, géolocalisé et participatif qui transforme le territoire en support de diffusion.

Comment ça marche ? Fabrice : Aujourd’hui, tu vas sur l’Apple Store et tu peux télécharger l’Appli ou tu te rends directement sur le site internet. La carte des Clameurs ci-dessous, à découvrir en entier à cette adresse. @rts. Du 18 au 22 janvier 2011 se tient la deuxième édition annuel des conférences libres de l'ICAN, organisé par Etienne-Armand Amato et Brice Roy . Jeunes professionnels et seniors de l’industrie créative numérique, artistes et consultants, entreprises et institutions y partagent tour à tour leurs connaissances et savoir-faire sur des champs d’expertise précis tels que la modélisation d’espace urbain, le game design de social games, la composition sonore interactive, l’animation de personnages 3D, le transmédia, la réalité virtuelle ou augmentée… En veille sur ces sujets, Culturemobile a posé quelques questions aux premiers intervenants et vous les partage ici.

ICAN 2011 - #entrevues Compléments d'informations : Xavier Boissarie conçois et réalise des expériences interactives numériques depuis une quinzaine d’années. Nathalie Paquet est responsable projets au sein du centre de création numérique le Cube. Musée 2.0 de l'entrée du musée dans les réseaux à la remise en cause du public. Musée et numérique, le visiteur 2.0. Mixeum.net. Ma Langue au Chat : organisation de chasse aux trésors. The Museum of Art & History at the McPherson Center. La bataille du centre Pompidou @ La nuit des musées 2011. Des jeux pour mieux comprendre. Bienvenue au FabLab du Musée des Sciences de Chicago. Ouest-france.fr - Un circuit touristique hors du commun.

Le musée participatif (1/3) : état des lieux. Le musée participatif — Mémoire de recherche. Preface: Why Participate? – The Participatory Museum. At the end of 2009, the National Endowment for the Arts released a sobering report on the state of arts attendance in the United States. The authors didn’t mince words; in the preface, they wrote, “The 2008 survey results are, at a glance, disappointing.”[1] Over the last twenty years, audiences for museums, galleries, and performing arts institutions have decreased, and the audiences that remain are older and whiter than the overall population. Les musées dans les réseaux, usages, stratégies, limites.

World War One in pictures, letters and memories. Le numérique, nouvel enjeu de la diplomatie culturelle. Le numérique et internet ont bouleversé la diffusion culturelle : au delà de leur percée comme vecteurs de communication, ils influencent les contenus culturels, renouvellent les modes de consommation et appellent une adaptation des réglementations protégeant la propriété intellectuelle. L’outil numérique est aussi devenu l’un des grands enjeux de l’influence d’un pays au niveau international, et il bouleverse les métiers de la coopération culturelle.

Dès sa création, au 1er janvier 2011, l’Institut français a donc intégré la dimension numérique dans ses missions pour être à même d’aborder les pratiques culturelles de demain. The Great War Archive. Le Journal des Arts: « le numérique dans les musées, des intentions à la réalité »

Épilepsie