background preloader

Pinterest

Facebook Twitter

Caroline Duret : Le numérique pour construire sa présence au monde. Et si le numérique permettait aux élèves d’enrichir, de manifester et de partager autrement leur présence au monde ?

Caroline Duret : Le numérique pour construire sa présence au monde

Professeure de lettres à l’Institut International de Lancy, Caroline Duret en a livré bien des exemples lors du colloque écriTech’7. Elle présente ici l’une de ces activités par laquelle ses lycéens genevois, en collaboration avec ceux de Nathalie Couzon au Québec, se sont fait « moralistes 2.0 » : ils ont inventé des maximes inspirées tout à la fois de La Rochefoucauld et d’un roman contemporain, puis les ont diffusées sur le réseau social Pinterest. Le numérique s’y révèle comme un levier de bien des mutations : une pédagogie volontiers tournée vers la créativité et la collaboration, la prise en considération scolaire de la brièveté, l’attention portée à la dimension visuelle du texte, une nouvelle façon de faire advenir l’autre et de se penser comme citoyen du monde… « Tout est dit et l’on vient trop tard ?

» Pas si sûr ! Quelle a été la première étape de travail ? Fr.pinterest. En direct de Bordeaux. L’innovation n’est pas un but en soi : en réalité, les enseignants qui explorent de nouveaux chemins pédagogiques cherchent à revitaliser les modalités d’apprentissage pour redonner au travail scolaire du plaisir et du sens.

En direct de Bordeaux

En témoignent tous les projets présentés dans ce mensuel de mai, menés avec ou sans le numérique, par des professeurs de lettres ou en collaboration, au collège ou au lycée (général, professionnel, agricole). Ceux-ci ont été présentés au 7ème Forum des enseignants innovants qui s’est déroulé à Bordeaux les 16 et 17 mai 2014. Un « musée imaginaire numérique » avec Pinterest Professeure de lettres-histoire au lycée des métiers Doriole de La Rochelle, Laurence Juin exploite depuis plusieurs années les intérêts pédagogiques du numérique, notamment sa capacité à impliquer l'élève dans la construction de ses savoirs en favorisant la collaboration et la mutualisation.

Pour plusieurs raisons que je n’ai pas « programmées ». Propos recueillis par Jean-Michel Le Baut. Pinterest. Utiliser Pinterest en classe: trois exemples d’usage. Depuis septembre, j’utilise Pinterest en classe avec mes élèves .

Utiliser Pinterest en classe: trois exemples d’usage

J’en ai déjà parlé dans deux billets ici et là avec un 1er bilan de nos usages. Au fil des mois notre pratique s’est développée et diversifiée avec un outil devenu commun dans mes cours de français, d’histoire, de géographie et d’éducation civique. 24 tableaux d’épingles sont déjà constitués. Nos épingles sont souvent reprises par d’autres Pinterest. Voici trois types usages de Pinterest en classe: 1) En amont de mon cours Je crée régulièrement un tableau introductif avec des documents (images et/ou vidéos) qui permet à l’élève qui le souhaite de se renseigner sur le cours à venir.

Dans la description de l’image, je pose parfois des questions auxquelles les élèves peuvent répondre: comme c’est en amont du cours, il s’agit d’amener l’élève à découvrir une thématique, à y réfléchir et à poser une hypothèse de réponse. Exemple: Cours de géographie : Mondialisation et diversité culturelle (1ère bac pro) Pinterest en classe: 1er bilan. Après plusieurs séances d’usage de l’outil en classe, voici un 1er bilan: ( Comme je l’avais imaginé) L’outil est très facile d’accès pour l’élève : il comprend rapidement l’ergonomie, les fonctionnalités et se l’approprie rapidementLa fonction "recherche" sur Pinterest est pertinente pour augmenter le cours de ressources.

Pinterest en classe: 1er bilan

Exemple: lors de mon cours sur les Surréalistes, nous étudions un tableau de Picasso mais je peux aborder rapidement les dessins de Cocteau en tapant son nom dans la recherche etcLors que l’image est issue d’un site internet (répertorié par son URL) : en cliquant sur l’image, on accède au site. La ressource s’en trouve enrichie.

Ces galeries d’images relatives à notre objet d’étude en français permettent de constituer une "banque" d’images et de textes" qui reste à disposition de l’élève lors en hors classe. Galerie sur lequel il peut s’appuyer pour revoir son cours mais aussi l’enrichir. A suivre ! Like this: J'aime chargement…