background preloader

Héroïnes

Facebook Twitter

Phyllis. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Phyllis

Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie, sources ou liens externes (indiquez la date de pose grâce au paramètre date). Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d'appels de notes. Dans la mythologie grecque, Phyllis (du grec ancien Φυλλίς / Phullís - « feuille ») est l'héroïne d'une histoire d'amour, dont le héros est tantôt Acamas, tantôt son frère Démophon, tous deux fils de Thésée.

En revenant de Troie, l'un des frères est accueilli par le roi du pays Thrace, qui avait une fille qui tomba amoureuse du jeune prince et l'épousa. Une autre version affirme que le mariage n'avait été qu'une promesse et que pour que l'amant revienne d'Athènes où il devait régler des affaires urgentes, Phyllis lui donna une cassette, enfermant des objets sacrés du culte de Rhéa. Le personnage d'Antigone. Il faut croire que le nom d'Antigone est prédestiné à une vie difficile.

Le personnage d'Antigone

Les trois héroïnes que nous allons voir ont toutes connu un destin tragique. Antigone sur la tombe de son frère (© Musée du Louvre) ① Antigone est la fille incestueuse d'Oedipe, roi de Thèbes et de la reine Jocaste (qui est aussi sa grand-mère). Après le suicide de Jocaste, honteuse de son inceste involontaire, Oedipe, qui s'est crevé les yeux, s'exile à Colone sous la conduite d'Antigone. Sa soeur Ismène les y rejoint. Oui, tu seras toujours chez la race nouvelle De l'amour filial le plus parfait modèle; Tant qu'il existera des pères malheureux Ton nom consolateur sera sacré pour eux: Il peindra la vertu , la pitié vive et tendre. Après la mort d'Oedipe, les jeunes filles reviendront volontairement à Thèbes où le roi Créon, leur oncle, avait promis de marier Antigone à son fils Haemon ou Hémon. Le mythe d'Antigone - Mythologie grecque.

Le mythe d’Antigone est la prolongation de celui d’Œdipe, Antigone étant sa fille.

Le mythe d'Antigone - Mythologie grecque

Souvenez-vous le roi de Thèbes eut avec sa femme qui était également sa mère, quatre enfants. Deux garçons : Etéocle et Polynice puis deux filles : Ismène et Antigone. Techniquement ce sont les enfants d’Œdipe qui sont censés succéder au trône. Mais la question est de savoir qui d’Etéocle ou Polynice va avoir ce privilège.

Les deux garçons tombent d’accord et acceptent de se partager le trône une année sur deux. Sémélé. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sémélé

Comme son nom l'indique, Sémélé Ζεμελώ / Zemelố « terre » est une ancienne déesse Terre[2]. Étymologie du nom[modifier | modifier le code] L'origine du nom de Sémélé est encore incertaine. L'historien allemand Walter Burckert admet qu'il n'est pas d'origine grecque mais se montre indécis quant à son origine exacte[3]. Les travaux récents le rattachent au phrygien "ζεμελως" ("homme") lui-même descendant de la racine indo-européenne *dʰéǵʰōm désignant la terre. Mythe[modifier | modifier le code] Ce récit découle d'un fond mythologique très ancien : Dionysos est présenté comme né de la foudre (Zeus) frappant la terre (Sémélé), faisant de lui une incarnation du feu provoqué par la foudre de Zeus, un "fils du Ciel". Notes et références[modifier | modifier le code]

Antiope (Thèbes) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Antiope (Thèbes)

Pour les articles homonymes, voir Antiope. En chemin, naquirent des jumeaux : Amphion et Zéthos[3], que Lycos abandonna et qui furent recueillis par des bergers[2]. À Thèbes, Lycos emprisonna Antiope ; elle dut subir pendant des années les mauvais traitements de Dircé, la femme de Lycos, qui était extrêmement jalouse d’elle. Un jour, Antiope parvint à s’échapper miraculeusement, et rejoignit ses fils devenus adultes. Sur les autres projets Wikimedia : Antiope, sur Wikimedia Commons. Léda (mythologie) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Léda (mythologie)

Pour les articles homonymes, voir Léda. Léda eut par ailleurs une autre fille de Tyndare, Phébé. Cet article contient une ou plusieurs listes. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date). Le texte gagnerait à être rédigé sous la forme de paragraphes synthétiques, plus agréables à la lecture. Le mythe de Léda a inspiré un grand nombre d’œuvres artistiques et littéraires. Pyrrha (mythologie) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pyrrha (mythologie)

Pour les articles homonymes, voir Pyrrha. Elle est, avec Deucalion, une des seules mortelles qui survécut au Déluge[2]. Suite à ce déluge, c'est ensemble qu'ils repeuplèrent la terre, suivant les instructions de l'oracle de Thémis : Ils projetèrent derrière eux les "os de leur grand mère", celle-ci étant Gaïa, c'était de simple pierres qu'il durent jeter, lesquelles en touchant le sol devinrent des hommes et des femmes.

Déluge de Deucalion Portail de la mythologie grecque. Thyia. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Thyia

Mythologie[modifier | modifier le code] Notice historique[modifier | modifier le code] Les analogies permettent de croire que ce collège des femmes attiques était formé d'un nombre déterminé de membres : à Sparte, les prêtresses dionysiaques étaient au nombre de onze ; à Élis, les femmes auxquelles était réservé le soin de célébrer les Thyiades étaient au nombre de seize. Dans cette cité, un miracle se jouait tous les ans au cours de la fête des Thyia : trois urnes qu'on avait mises vides dans un bâtiment spécial s'emplissaient de vin pendant la nuit[4],[5]. Sources[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code] Protogénie. Eurymedousa - Wikipedia. Eurymedousa (or Eurymedusa; Greek Εὐρυμέδουσα) is a name attributed to several women in Greek mythology.

Eurymedousa - Wikipedia

Dia (mythologie) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Dia (mythologie)

Pour les articles homonymes, voir Dia. Portail de la mythologie grecque. Callisto (mythologie) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Callisto. Diane et Callisto, par Titien (1556-1559) Elle était une des suivantes d'Artémis (déesse de la chasse), qui avait exigé d'elle de faire vœu de chasteté. Zeus, maître des dieux et père d'Artémis, s'éprit d'elle et, comme il le faisait souvent pour mener à bien ses conquêtes féminines, il inventa une ruse pour la séduire. Orphée et Eurydice dans l'art. Musicien exceptionnel, Orphée charme les dieux comme les Hommes. Il épouse Eurydice qui meurt de la morsure d'un serpent.

Inconsolable, Orphée descend aux Enfers pour charmer Pluton / Hadès qui consent à la restituer au jour à condition qu'Orphée ne la regarde pas pendant son voyage de retour. BASSANO Francesco DAGAN-BOUVERET Pascal Orphée et Eurydice : Orphée aux Enfers : Hélène. Ariane. Ariane (ou plus exactement Ariadne, Αριαδνη ) était la fille aînée de Minos roi de Crète et de Pasiphaé (ou Crète selon certains), et sœur de Phèdre entre autre car Minos avait une grande descendance. Elle tomba amoureuse de Thésée qui était venu tuer le Minotaure, son demi-frère. Arachné. Arachné (gr. 'Αράχνη; lat. Arachneus) était une jeune lydienne, fille d'Idmon de Colophon, un teinturier de pourpre, (ou princesse de Colophon) qui osa défier Athéna dans l'art de la tapisserie.

Pallas et Arachné (1636) par RUBENS ©Virginia Museum of Fine Arts Grâce à un travail opiniâtre elle avait acquis une renommée certaine. Les nymphes des envions venaient contempler ses oeuvres. Andromède. Andromède devait être sacrifiée à un monstre marin qui ravageait le royaume de son père quand Persée vint la délivrer et l'épousa. Persée délivrant Andromède par Leighton. Amazones. Guerrière amazone. Antigone fille d'Œdipe. Andromaque. Antigone. Antiope (Amazone) Baubo. Électre. Jocaste. Niobé fille de Tantale. Pénélope. Phèdre (mythologie)