background preloader

Veille Industrie Spatiale

Facebook Twitter

Le secteur spatial. L'infini, au bout des doigts... Si, pour emprunter la célèbre phrase de la série-culte Star Trek, l’espace est la dernière frontière qu’il reste à conquérir, celle-ci ne se laissera pas vaincre aisément!

L'infini, au bout des doigts...

Les récentes déveines vécues par l’industrie spatiale au cours des derniers jours rappellent à quel point la conquête de l’espace demeure une entreprise hautement risquée. Le 1er septembre dernier, une fusée Falcon 9 de l’entreprise SpaceX, propriété d’Elon Musk¹, explosait sur la plateforme de lancement à Cap Canaveral (Floride), détruisant du coup le satellite de communications israélien Amos-6 qu’elle devait placer en orbite. On imagine facilement les centaines de millions de dollars qui se sont littéralement envolés en fumée lors de l’incident… Etude - L'économie spatiale : vers l'industrie et au delà. L'économie spatiale : vers l'industrie et au delà ….

Etude - L'économie spatiale : vers l'industrie et au delà

Résumé : - Les données sur le secteur spatial sont rarement isolées du secteur aéronautique et / ou de la défense, les études consacrées au secteur sont relativement peu nombreuses ; - L'activité spatiale peut être décomposée en trois marchés : la conception de satellites, le lancement de satellites et la conception des lanceurs ; - Le secteur se privatise mais les Etats conservent la main en raison des aspects stratégiques de la recherche et développement ;

Tourisme spatial : l'Europe attend l'essor du marché pour se lancer, Articles. Si les milliardaires américains, Jeff Bezos et Richard Branson, proposent déjà des vols dans l'espace à un prix de 25.000 à 100.000 dollars à une date indéterminée, la France et l'Europe tardent, elles, à s'engager dans la course au tourisme spatial.

Tourisme spatial : l'Europe attend l'essor du marché pour se lancer, Articles

Alors que le sujet passionne aux Etats-Unis et en Russie, il semble perçu en Europe comme une lubie sans réalité économique. Envoyer des hommes dans l'espace est un luxe que les grandes agences spatiales ne se permettent pas ou plus. Seule la Russie continue à envoyer des êtres vivants en orbite. L'Europe n'a jamais opéré de vol habité vers l'espace, et la Nasa a renoncé provisoirement au sujet depuis 2011.

Chacun réserve des sièges dans les fusées russes Soyouz, décollant de Baïkonour. L'exploitation minière spatiale pour pallier le manque de ressources terrestres. L’atterrissage réussi du premier étage du Falcon 9 sur une barge par SpaceX confirme le début d’une nouvelle ère spatiale pour réduire les coûts de lancement d’engins.

L'exploitation minière spatiale pour pallier le manque de ressources terrestres

Les matériaux utilisés n’étant pas pérennes, l’exploitation des astéroïdes est une solution envisageable pour continuer d’explorer l’univers. Objet de tous les fantasmes, l’espace constitue un marché immense pour lequel milliardaires et grandes entreprises historiques de l’industrie aéronautique se livrent à une coopétition acharnée.

Elon Musk

Entreprises.