Rio+20

Facebook Twitter
Il serait facile d’être cynique. En 1992, plus de cent dirigeants du monde entier, parmi lesquels George H. W. ÉCOLOGIE • Rio + 20 : un sommet qui jouera petits bras ÉCOLOGIE • Rio + 20 : un sommet qui jouera petits bras
En marge de Rio+20 se tiendra le Sommet des peuples. Le sociologue Boaventura de Sousa Santos en esquisse l’ordre du jour. La société civile se prépare à présenter plusieurs pistes de réflexion sur l’avenir de notre planète à l’occasion du Sommet des peuples, qui aura lieu à Rio de Janeiro en juin prochain, parallèlement à Rio+20 – la conférence des Nations unies sur le développement durable. ÉCOLOGIE • Rio + 20 : la parole à la société civile ÉCOLOGIE • Rio + 20 : la parole à la société civile
ÉCOLOGIE • Inde : quand les femmes intouchables rayonnent ÉCOLOGIE • Inde : quand les femmes intouchables rayonnent Une association locale forme des paysannes illettrées à devenir “ingénieures” en énergie solaire. Ces femmes et leurs villages gagnent ainsi en autonomie. Par une chaude journée du mois de mai 2011 à Banahi, un village de la région de Bodh Gaya, dans l’Etat indien du Bihar, une cinquantaine de personnes sont rassemblées autour d’une hutte de terre. Soudain, une lumière s’allume à l’intérieur et la foule pousse des acclamations enthousiastes. Une femme, la petite quarantaine, descend du toit, l’air heureux.
Raréfaction de l'eau, pollution, extinction massive d'espèces vivantes, crise alimentaire... Dans leur déclaration intitulée "L'état de la planète" et publiée à l'issue de quatre jours de discussions, ces experts soulignent que la Terre et ses habitants sont désormais confrontés à des défis sans précédent. "La poursuite du fonctionnement de la Terre, en tant que système qui a contribué au bien-être de la civilisation humaine au cours des derniers siècles, est en jeu", résume la déclaration signée par les participants de la conférence "Planète sous pression". "Ces menaces risquent d'intensifier les crises économiques, écologiques et sociales et peuvent créer une situation d'urgence humanitaire à l'échelle de la planète tout entière", assurent-ils. Pour une réforme drastique de la gouvernance environnementale La Terre et l'humanité face à de rudes menaces, préviennent des experts - RTBF Societe La Terre et l'humanité face à de rudes menaces, préviennent des experts - RTBF Societe
« Les Aînés » font appel aux jeunes pour faire avancer le forum mondial Rio+20 « Les Aînés » font appel aux jeunes pour faire avancer le forum mondial Rio+20 [Tous les liens sont en anglais sauf mention contraire] Imaginez un instant que d’illustres personnalités comme l’Archevêque Desmond Tutu [en français] utilisent le pouvoir des blogs, de YouTube, Facebook et Twitter pour transmettre leurs idées, partager leur expérience et exercer leur influence. Non, attendez. N’imaginez plus et allez plutôt visiter le site TheElders.org [Les Aînés] pour le constater par vous-mêmes. Créé en 2007 par Nelson Mandela, ce site rassemble aujourd’hui des dirigeants politiques de haut niveau, du monde entier, tels que Fernando Cardoso, ex-président du Brésil ; Mary Robinson, première femme présidente de l’Irlande et haut-commissaire des Nations unies aux droits de l’homme ; Gro Brundtland, première femme premier ministre de la Norvège ; Martti Ahtisaari, ex-présidente de la Finlande et prix Nobel de la paix ; Jimmy Carter, ex-président des États-Unis et prix Nobel de la paix, pour n’en citer que quelques-uns.
Eviter un échec "tragique" de Rio+20, un enjeu majeur pour Ban Ki-moon - RTBF Societe Eviter un échec "tragique" de Rio+20, un enjeu majeur pour Ban Ki-moon - RTBF Societe Cette "Conférence des Nations unies sur le développement durable" regroupera du 20 au 22 juin près de 130 chefs d'Etat ou de gouvernement, 20 ans après le Sommet de la terre qui a changé la donne en matière de climat et de biodiversité. Le sommet doit favoriser l'émergence d'une "économie verte" - alliant développement, lutte contre la pauvreté et respect de l'environnement - et mettre en place une nouvelle gouvernance internationale pour l'environnement dans un monde de sept milliards d'habitants dont les ressources naturelles s'épuisent. Malgré les efforts de M.
Le sommet Rio+20 court peut-être déjà à l'échec - RTBF Societe Le sommet Rio+20 court peut-être déjà à l'échec - RTBF Societe Nombre de participants semblent à ce jour peu optimistes, et François Hollande, un des seuls chefs d'Etat d'une des grandes puissances dont la présence a été confirmée, a souligné vendredi le "risque de l'échec" et appelé à "une prise de conscience, un sursaut". Le rapport que vient de publier le Programme des Nations unies pour l'environnement (Pnue) ne laisse pas le choix: des émissions de gaz à effet de serre en forte hausse, des déchets qui s'accumulent, des stocks de poisson de mer qui fondent, la biodiversité menacée, l'eau potable qui manque pour des centaines de millions de personnes... La maison brûle En 2002, à Johannesburg, lors du dernier grand sommet sur le sujet, Jacques Chirac avait lancé: "Notre maison brûle et nous regardons ailleurs". "Notre maison brûle toujours", disent aujourd'hui des ONG comme Agir pour l'environnement.
RIO+20 • Maintenant ou jamais ! Vingt ans après le sommet de Rio, qui a marqué un tournant dans la prise de conscience écologique, la communauté internationale se réunit à nouveau dans la métropole brésilienne du 20 au 22 juin pour la conférence des Nations unies sur le développement durable. Dans les textes officiels, lors de cette grand-messe au chevet de la Terre, il sera question de concilier protection de l'environnement, protection des peuples et croissance économique. Mais de nombreuses voix influentes, comme celles de Fred Pearce ou Bjorn Lomborg, prédisent déjà un fiasco, comme ce fut le cas au sortir des conférences sur le réchauffement climatique à Copenhague en 2009 et à Durban l'an dernier. Pourtant, les scientifiques et la société civile continuent de nous alerter sur la santé décadente de la Terre et la fragilité des populations les plus démunies. Il est plus que temps que nous leur prêtions une oreille attentive. RIO+20 • Maintenant ou jamais !
RIO+20 • Sommet sans ambition pour planète en perdition Le prochain sommet vert des Nations unies à Rio de Janeiro est très mal parti. Les planificateurs de cet événement gigantesque restent incapables de s'entendre sur le texte du document final, alors même qu'il a pour titre : "L'Avenir que nous voulons". Ce n'est pas gagné. Depuis une quarantaine d'années, les préoccupations de l'ONU en matière d'écologie se sont rapprochées des impératifs des riches occidentaux, s'éloignant à mesure des attentes légitimes de la très grande majorité de nos contemporains. Le réchauffement de la planète est une réalité. Brûler des carburants fossiles produit du C02, un gaz à effet de serre qui réchauffe la Terre. RIO+20 • Sommet sans ambition pour planète en perdition
Vidéo : Jeunesse et dévellopement durable à la conférence Rio+20
"Le pain est un symbole de tout ce dont ont besoin les gens: l'éducation, la justice, l'environnement", a affirmé Holger Gussefeld, l'artiste qui a imaginé le projet. Président de l'ONG allemande World Future Council, il a reçu le soutien de l'organisation brésilienne pour la paix 'Viva Rio' et des Maires pour la paix. Les activistes demandent aux dirigeants de la planète, réunis de mercredi à vendredi pour un sommet de l'ONU sur le développement durable Rio+20, de réduire de 10% les dépenses militaires dans le monde au profit de l'éradication de la pauvreté et des investissements dans l'éducation et la santé. Rio+20: un char d'assaut fait de pain en faveur de la paix dans une favela - RTBF Societe Rio+20: un char d'assaut fait de pain en faveur de la paix dans une favela - RTBF Societe
"Cette adoption sera ratifiée par les chefs d'Etat et de gouvernement", a assuré cette source. Le texte de 49 pages, préparé par les négociateurs du Brésil, avait été sévèrement contesté par la délégation européenne qui critiquait un document dépourvu d'"ambition", avec "une régression du multilatéralisme". L'Union européenne avait proposé une version alternative pour plusieurs paragraphes. Rio+20 : le projet de déclaration finale, très critiqué, a été adopté - RTBF Societe
Un sommet de l'ONU sur le développement durable s'est ouvert mercredi à Rio de Janeiro par des appels urgents à l'action, afin de mettre la planète sur un chemin plus écologique et social. La société civile a exprimé la même urgence dans la rue, rassemblant près de 100.000 manifestants qui ont défilé pacifiquement et dans la bonne humeur dans le centre de Rio, pour exiger une transformation radicale de l'économie. Un total de 86 chefs d'Etat ou de gouvernement se sont donné rendez-vous pour trois jours à Rio, mais l'ombre de quelques grands absents, à commencer par le président américain Barack Obama, pesait sur ce sommet surnommé Rio+20. Rio+20: les leaders mondiaux entament le sommet vert
Rio +20: SOS planète en détresse. Relisez le chat en direct de Rio - RTBF Societe Boudé par les principaux leaders politiques de la planète, Barack Obama en tête, le sommet de Rio qui se tient 20 ans après sur les lieux même du Sommet de la Terre de 1992 s'annonce comme un échec au yeux des organisations non gouvernementales et de la société civile. Pourtant, les défis n'ont jamais été aussi nombreux, et préoccupants: dérèglements climatiques, pauvreté, chute de la biodiversité,... Le développement durable, concept forgé justement dans le creuset de Rio en 1992 semble aujourd'hui en panne. Pourquoi ?
Sommet de Rio: eBay bloque la mise aux enchères de la planète - RTBF Etcetera L'opération, qui proposait aussi à la vente des océans et des lacs, a été rapidement arrêtée par le site de ventes aux enchères en ligne, a indiqué l'ONG britannique Mouvement pour le développement mondial, qui en était à l'origine. 1,5 dollar pour la forêt amazonienne A propos du tigre de Sumatra, le "vendeur" expliquait que "comme c'est une espèce en voie d'extinction, c'est vraiment la peine d'investir là-dedans. Il va garder sa valeur, ne manquez pas cette fabuleuse opportunité!". "En vendant des sites naturels, nous ne faisons que suivre le point de vue britannique qui veut que la valeur intrinsèque des écosystèmes puisse maintenant être quantifiée, qu'on puisse les posséder, spéculer dessus et finalement les vendre à celui qui a le plus d'argent", a déclaré Kirsty Wright, du Mouvement pour le développement mondial.
Rio+20 adopte un plan vert mais sans objectifs précis Quelque 188 pays ont approuvé par consensus ce texte de 53 pages intitulé "L'avenir que nous voulons", à l'issue d'un sommet de trois jours auquel ont participé 86 chefs d'Etat et de gouvernement. La déclaration a été saluée par les Nations unies et les Etats-Unis mais très critiqué par la société civile pour son manque d'ambition. Des milliers de militants ont clamé leur déception pendant les trois jours du sommet, dénonçant l'"échec" de Rio+20. Une feuille de route qui déçoit "On remet en ordre les fauteuils sur le pont du Titanic alors qu'il est en train de sombrer", a résumé Kumi Naidoo, directeur général de Greenpeace International.
RIO+20 • Un projet de déclaration peu ambitieux
Los Cabos, Rio+20 : la vieille et les nouveaux riches
Les jeunes s’attendaient à un Rio+20, ils trouvent un Rio-20 | Si tu vas à Rio (+20)
ENVIRONNEMENT • Manipuler les humains pour sauver le climat
ENVIRONNEMENT • Manipulation biologique : condamnation unanime
Rio+20