background preloader

Europe

Facebook Twitter

Allemagne

Belgique. Biélorussie. Espagne. France. Géorgie. Grèce. Hongrie. Après la Tunisie et l’Egypte ... l’Eglise catholique ? Opinions Que l’on soit ou non croyant, et pour peu que l’on se revendique un tant soit peu des idéaux démocratiques, nul d’entre nous ne peut demeurer indifférent aux événements qui se déroulent actuellement en Tunisie et en Egypte. Dans ces deux pays - et peut-être demain dans d’autres ? -, ce sont littéralement des peuples entiers qui se sont soulevés contre des régimes oligarchiques, autoritaires et corrompus afin d’exiger leur remplacement par des institutions libres et démocratiques. Certes, ces deux exemples concernent des collectivités purement étatiques et non d’autres types d’organisations humaines à grande échelle. Toutefois, ne seraient-ils pas transposables, mutatis mutandis, à certaines institutions internationales à vocation non exclusivement temporelle telle l’Eglise catholique romaine ?

Après tout, celle-ci ne s’incarne-t-elle pas dans la sphère politique à travers l’Etat souverain du Vatican, dont le fonctionnement interne s’avère précisément tout sauf démocratique ? UNION EUROPÉENNE • Sourde et aveugle face aux cris du monde arabe. Les réactions inappropriées des gouvernements européens vis-à-vis des événements en cours dans le monde arabe sont la marque de démocraties usées et apeurées, paralysées par la dépendance énergétique et des impératifs économiques, déplore un chroniqueur espagnol.

J'appartiens à une génération qui a eu le privilège d'assister en direct à quatre grandes vagues de démocratisation : dans le sud de l'Europe (Grèce, Portugal et Espagne) ; dans l'est européen, soumis à des régimes de type soviétique ; dans de nombreux pays latino-américains, après le long automne des dictatures militaires ; et enfin aujourd'hui dans le monde arabe, à moins que les choses ne tournent mal. Les révoltes d'Afrique du Nord coïncident avec le 30ème anniversaire du “23-F” [coup d'Etat avorté du 23 février 1981 en Espagne]. Cette commémoration doit nous rappeler que tout aurait pu se passer autrement et que les transitions démocratiques sont toujours imprévisibles et délicates.

Indignes de nous-mêmes ! Mais d'où vient cette ambiance délétère qui s'abat sur l'Europe ? Au repli sur soi des citoyens répond le comportement irresponsable de leurs dirigeants. Résultat : l'idée européenne devient un scandale. Le coup de gueule d'un chroniqueur belge. Quelqu’un a-t-il encore envie d’être qualifié d’européen ? On peut espérer que quiconque a une once d’humanisme serait mieux avisé. Ceux qui sont actuellement au pouvoir sur le continent n’obtiendraient pas même l’asile au sein de la lie de l’humanité. A propos des Finlandais, inutile de nous étendre : manifestement, ils se promènent encore avec des peaux d’ours sur le dos. Les Hongrois sont moins innocents, c’est même un peuple mauvais. L'Europe est une chronique des scandales Sous les yeux de l’Europe, les femmes hongroises sont renvoyées, en l’an 2011, aux aiguilles à tricoter d’obscures faiseuses d’anges.

Mais que va donc faire Herman Van Rompuy? Aux Pays-Bas, un xénophobe peut impunément prendre le gouvernement en otage. Après le printemps arabe, l'UE retouche sa politique de voisinage. La Commission européenne a détaillé mercredi dans une communication les nouveaux accents de sa Politique de voisinage (PEV), qui encadre depuis quelques années les relations avec les 16 pays du Maghreb, du Proche orient et d'Europe orientale.

Reconnaissant le succès mitigé de cette stratégie, elle entend "apporter des réponses mieux adaptées face à l'évolution rapide des pays partenaires". Elle n'annonce pas un chamboulement total de sa politique mais s'engage à réorienter son soutien financier en faveur des réformes démocratiques. Les aides aux gouvernements seront davantage conditionnées aux progrès de l'Etat de droit, assure-t-elle. Certains montants seront par ailleurs redirigés vers la société civile, car celle-ci "donne davantage de moyens aux citoyens pour exprimer leurs préoccupations, contribuer à l'élaboration des politiques er demander aux gouvernements de rendre des comptes".

La Commission insiste aussi sur l'importance des relations commerciales. Belga. Un peu partout en Europe, des Indignés "prennent la rue" Suivez notre dossier sur l'Europe et la crise: reportages, débats, explications En 1968, le mouvement était parti de la Sorbonne, au cœur du quartier latin à Paris. Cette fois, peut-être inspirée par les printemps arabes, la dynamique a pris naissance dans le centre de la capitale espagnole, l’un des pays les plus touchés par la crise économique née de la déstabilisation du système financier international. Ce n’est peut-être pas encore une révolution, mais c’est déjà un phénomène. Le mot d’ordre des manifestants va bien au-delà d’une revendication sociale ou économique : ce que veulent les Indignés, c’est "une réelle démocratie".

Renvoyant dos à dos les partis traditionnels pour leur incapacité à rencontrer les aspirations des jeunes confrontés à un chômage massif et à l’absence de perspectives d’avenir, les Indignés espagnols dénoncent aussi les politiques néo-libérales menées au nom de l’Europe. Au Portugal et en Grèce, l'austérité provoque la mobilisation Tout cela va-t-il durer ? UNION EUROPÉENNE • Plus de démocratie ne règle rien. L’Union européenne est confrontée à une multitude de problèmes. Mais ce n'est pas dans un partage des responsabilités qu'elle trouvera son salut. Les élites doivent au contraire étendre leur pouvoir, écrit le politologue allemand Herfried Münkler. Extraits. | Presseurop.eu 11 juillet 2011 | Partager : Entre leurs réactions contradictoires face aux révoltes du monde arabe et leurs hésitations devant la crise de l’euro, les élites politiques européennes offrent en ce moment un bien triste spectacle.

Cédant tour à tour à l’indécision, à la paralysie et à la fuite en avant, les responsables européens accumulent erreur sur erreur dans l’espoir de reprendre le contrôle des marchés. Depuis qu’elles doivent apporter la preuve de ce qu’elles avancent depuis si longtemps – à savoir que l’Europe est une grande puissance mondiale aux plans politique et économique -, les élites européennes ne cessent de trébucher.

CRISE ÉCONOMIQUE • Les jeunes, des précaires à temps plein. La crise favorise le développement une nouvelle classe sociale émerge en Europe. Nommée "le précariat" par les sociologues, elle est composée de jeunes sans perspective d'emploi correct et d'une vie décente, écrit l'hebdomadaire polonais Polityka. 15 Septembre 2011 | Partager : La jeunesse polonaise actuelle est la première génération "rassasiée". Selon le rapport gouvernemental "Młodzi 2011" ("Les jeunes 2011"), les Polonais de 15 à 34 ans ressemblent à leurs camarades ouest-européens : hédonistes assumés, fervents consommateurs, ils affichent un rapport plutôt détaché à l'institution du mariage, cultivent leur individualisme, mais tiennent à être utiles pour la collectivité.

Tout en considérant le travail comme le socle de leur réussite et bonheur futurs, ils peinent de plus en plus à en trouver. Bruxelles: les indignés en marche interdits de parc Elisabeth. A 24 heures de l'arrivée, les groupes, qui marchent depuis Madrid, Barcelone ou Toulouse ou qui débarquent en train, ne savent pas encore où ils vont séjourner. Les indignés ont une ultime alternative : la Région leur a proposé un terrain du port, à Tour et Taxis. Ils ont refusé : ils trouvent le terrain trop isolé, trop peu accessible. Samedi, le rassemblement devrait s'improviser. L'idée initiale était de rassembler au parc Eisabeth des indignés d'un peu partout en Europe avec plusieurs jours de campement-forum entre ceux qui remettent en cause les absurdités du système capitaliste, la raideur des institutions politiques.

Philippe Pivin, bourgmestre, a refusé ce campement à Koekelberg et il n'est plus possible de contourner ces obstacles, dit le bourgmestre, j'ai été prévenu bien trop tard. Il ajoute : la police a dit non aussi, pas possible de sécuriser les lieux ni les déplacements de ces centaines de personnes. Myriam Baele. UNION EUROPÉENNE • Où s'indigner ? 14 octobre 2011 | Partager : Les mesures d'austérité en cours dans plusieurs pays d'Europe suscitent révoltes et indignations. Mais pour le chroniqueur de Público Rui Tavares, il reste à trouver le lieu qui symbolise le mieux ces mouvements. "Quand les Arabes se sont indignés, ils sont sortis dans la rue; une dictature étant partout à la fois n'importe quel lieu de rassemblement suffit à la remettre en cause. Quand les Américains se sont indignés, ils ne sont pas allés devant la Maison Blanche - Barack Obama n'a pas de pouvoir - ni devant le Capitole, mais à Wall Street siège du capitalisme financier nord-américain", souligne Rui Tavares.

"Où doivent aller les indignés portugais? Devant le Parlement portugais, le siège du gouvernement ? Faut-il aller devant la Commission européenne (Bruxelles), le FMI (Washington) et la Banque centrale (Francfort) pour cela? Journée planétaire des « indignés » : les images de Paris. Indignés de tous pays, (ré)unissez-vous ! Voilà l’appel qui était lancé samedi par le mouvement du 15 octobre. La journée mondiale des « Indignés » a rassemblé des dizaines de milliers de personnes dans quelque 951 villes et à travers plus de 80 pays.

Du côté de Paris, le rendez-vous était donné à 17 heures sur le parvis de l’hôtel de ville. Après avoir convergé de différents quartiers de la ville, près de 2 000 personnes se sont assises pour assister à l’assemblée populaire. Ça parle italien, allemand ou espagnol dans l’assemblée. De Sydney à Madrid en passant par Rome et Tokyo, le rendez-vous planétaire des « indignés » a été un succès, malgré des accrochages à Rome et à New York. Pourquoi la France ne s’indigne-t-elle pas ? MOBILISATION • Indignés de tous les pays…  La guerre d’Iran a déjà lieu. Pour torpiller le programme nucléaire militaire iranien, l’UE a décidé d'appliquer un embargo sans précédent sur les importations de pétrole. Mais cela aura-t-il l'effet inverse, s'interroge un politologue basé à Tel-Aviv. Cette semaine, l’Union Européenne est entrée en guerre avec l’Iran.

Bien sûr, il n’y a pas eu de déclaration officielle, ni même de recours clandestin à la force. Mais la décision de l’UE d’imposer un embargo aux importations de pétrole iranien, d’interdire tout nouveau contrat et de geler les actifs de la Banque centrale iranienne est, dans les faits, un acte de guerre, qui pourrait fort bien déboucher sur les hostilités militaires que ces sanctions sont justement censées éviter. Les exportations pétrolières représentent plus de 50 % des revenus du gouvernement de Téhéran, et près de 80 % de ses recettes en devises. Et l’UE, en tant que bloc, est le deuxième plus gros client de l’Iran, destinataire d’environ un quart de ses exportations.

L'Iran pris au piège. Slovaquie: quand un scandaleux gorille fait le lit du populisme. Un appartement de Bratislava truffé de micros. Des rencontres secrètes entre un homme d’affaires, le ministre de l’Économie et la séduisante ex-directrice du Fonds du patrimoine national. Des téléphones placés sous écoute... Baptisé "Gorila", le dossier qui secoue actuellement la Slovaquie présente un scénario digne des meilleurs polars. Et pourrait faire tomber la plupart des élus du pays. Ce sont surtout les retranscriptions des conversations téléphoniques, publiées récemment sur Internet, qui ont provoqué l’indignation de nombreux citoyens.

Le dossier ne date pas d’hier. Des populistes anti-européens à la tête de la Slovaquie? Le parti de centre-droit SDKU, dont plusieurs dirigeants sont directement cités dans le dossier, devrait être lourdement sanctionné lors du scrutin. Deux jeunes formations, "Liberté et Solidarité" (SaS) et "Les gens ordinaires", pourraient tirer leur épingle du jeu. PIAB avec respekt.cz. Tony Gatlif, cinéaste insurgé, refait le monde sur Rue89 | Rue89 Culture. Invité de Rue89 ce mercredi pour commenter l’actualité, le réalisateur évoque son engagement, la présidentielle et les « Indignés », objet de son dernier film. Tony Gatlif à la rédaction de Rue89 (Audrey Cerdan/Rue89) Tony Gatlif ressemble étrangement à ses films : la même musicalité, un côté voyou et sorte d’élégance née du désordre. Le cinéaste de 64 ans parle beaucoup, vite, et avec fougue. Il fait aussi attention à ce qu’il dit : « Un proverbe tsigane dit : “Fais attention à la langue. Son dernier film, « Indignados », sort en salles ce mercredi.

Bande-annonce d’« Indignados » de Tony Gatlif L’arrivée à Paris et les premiers films Tony Gatlif à Rue89 Ce mercredi, de 12 heures à 14 heures, le réalisateur sera dans les locaux de Rue89 pour intervenir et réagir à l’actualité. « Je m’engage. Né en 1948 d’un père kabyle et d’une mère tsigane, il grandit à Alger, il débarque en France à 14 ans, en pleine guerre d’Algérie. A 18 ans, Gatlif passe son temps au cinéma. . « Je m’engage maintenant. Les syndicats inquiets de projets de la Commission sur le droit de grève. Dans un effort pour clarifier la jurisprudence communautaire, marquée par plusieurs arrêts significatifs ces dernières années, la Commission a proposé mercredi un très court texte de règlement, qui définit les grands principes de l'articulation entre le droit de grève et les libertés économiques.

Le règlement prévoit que les libertés garanties par les traités européens ne peuvent pas porter atteinte au droit de grève et, inversement, que celui-ci doit respecter les libertés économiques. Une clause définit les voies judiciaires et extra-judiciaires qui peuvent être utilisées par les partenaires sociaux pour faire respecter les droits. Pour la Confédération européenne des syndicats, le règlement ouvre la porte à des recours des employeurs contre le droit de grève. La CES n'est pas non plus très enthousiaste face à une proposition de directive sur le détachement des travailleurs, également présentée mercredi par la Commission. Belga. Global Voices en Français · L’Europe en crise. Emoticon ‘Sad Euro walrus’ Ce que nous faisons : les blogueurs de Global Voices se font l'écho des citoyens qui s'expriment sur les médias sociaux et les blogs de leur pays, en traduisant leurs contributions et en les publiant sur 30 sites Global Voices en langues différentes.

Ce dossier souhaite traiter la crise en Europe à travers les voix des citoyens ordinaires qui subissent actuellement les conséquences politiques et économiques de la dette souveraine des pays européens et des mesures d'austérité. Il y est question de la Grèce, de l'Irlande, du Portugal, et d'autres pays européens frappés par la crise bancaire ou la crise de l'Euro. Le déficit de démocratie s'aggrave dans les pays mis sous contrôle économique et les citoyens expriment partout en Europe une exaspération devant la gestion de cette crise économique, qui se traduit en manifestations et en nouvelles formes de mouvements populaires. Ce dossier n'est pas seulement consacré aux manifestations. Liste des articles publiés Sites. POLITIQUE • En Europe, Madrid seul contre tous.

ÉCONOMIE • L'Europe au bord du suicide. 12 mai 2012 indignés / Anonymous / occupy (on prend la rue) (R)évolution. #12M - 12 Mai 2012 - Global rEvolution - Journée Planétaire. En Europe, un 1er mai marqué du sceau de l'austérité. FÊTE DE L'EUROPE • Une crise et pas de feux d'artifice. Europe : Une vieille rengaine sur l’immigration. IMMIGRATION • Traverser la Méditerranée... dans l'autre sens. Un an après les Indignés n'ont pas disparu, ils ont changé de tactique. UNION EUROPÉENNE • Le déficit démocratique, moins grand qu’on ne le croit. Lobbies, la loi des plus nombreux. DEMOCRATIE • L'Europe n'est pas si extrémiste. UNION EUROPEENNE • La BCE se lance au secours des pays européens endettés. POLITIQUE • La démocratie parlementaire a-t-elle un avenir ? ÉDITORIAL • Europe : la démocratie ne résistera pas à tant d’austérité.

UNION EUROPÉENNE • “Nous sommes tous grecs” UNION EUROPÉENNE • Crise : à qui le tour ? Le Nobel pour l'Europe est-il "illégal" ? Une ONG le pense. « Crise et Web ont généré une très large économie de la débrouille » | Rue89 Eco. Austérité en Europe : Madrid mène la révolte | Rue89 Eco. UNION EUROPÉENNE • L'Europe manifeste contre l'austérité. SOCIAL • L'austérité pousse les Européens dans la rue. La grève générale du 14 novembre dans le sud de l’Europe. Austérité en Europe : l’urgence de se donner du temps | Chez Sylvain Gouz. A LA UNE • Stop à l’austérité ! POLITIQUE • Les séparatismes ramènent l’Europe au Moyen-Age.

Manque d’éthique et pressions des lobbies dans l’Union Européenne. Internet, ça change la vie ! Tant pis pour les élites. Le 12 mai le monde s’insurge, Bruxelles aussi ! ● Rejoignons-nous ! #12MBXL FR/NL/EN | Occupy Belgium. ÉMIGRATION • L'envol de la "génération indignée" Allemagne: les adversaires du "capitalisme" affrontent les policiers.

La parole aux citoyens. EN IMAGES • Les 99 % en action. Herman Van Rompuy et José Manuel Barroso comprennent les "Indignés" Quelque 50 000 manifestants contre le gouvernement à Budapest. ÉDITORIAL • Le temps du libéralisme politique ?

Italie

Pologne. Portugal. Roumanie. Royaume-Uni. Russie. Ukraine.