background preloader

Globale

Facebook Twitter

Y a-t-il vraiment un risque d'épuisement des ressources. Matières premières minérales par Alain Cheilletz - SPS n° 305, juillet 2013 La question des matières premières suscite aujourd’hui un intérêt croissant auprès du public, preuve en est la vigueur du débat sur les gaz de schiste (voir Science et pseudo-sciences n° 301, juillet 2012) récemment relancé par le rapport Gallois de novembre 2012.

Y a-t-il vraiment un risque d'épuisement des ressources

En fait, ce débat est biaisé, en France notamment, par la confusion régnant aujourd’hui sur l’information scientifique et technique dans ce domaine particulier des ressources naturelles. La raison en est l’abandon progressif par notre industrie du secteur amont (approvisionnement en matières premières) et la perte des compétences techniques, économiques et politiques qui en résulte, notamment au niveau de la haute administration centrale.

Dans notre pays, seules quelques industries spécialisées couvrant l’ensemble des étapes du cycle industriel sont restées actives dans le domaine des matières premières1. Demain l'Homme, ex SOS-planete : Dès 2012, dates d'épuisement des richesses exploitables de notre planète au rythme actuel de consommation. Disparition des derniers gisements de ressources, matières premières, réserves et minerais. On aurait pu croire les gisements géologiques inépuisables.

Demain l'Homme, ex SOS-planete : Dès 2012, dates d'épuisement des richesses exploitables de notre planète au rythme actuel de consommation. Disparition des derniers gisements de ressources, matières premières, réserves et minerais

Mais il n'en reste pas pour des millénaires, ni même pour des siècles, mais seulement pour quelques dizaines d'années. Preuve qu'à cette allure notre civilisation technologique n'est pas du tout durable sous sa forme actuelle et qu'elle doit évoluer au plus vite. Mais nous avons peut-être 50 ans d'avance sur notre temps, car les ressources ne manifestent encore aucun signe de pénurie ! Ce terrible échéancier, dont pratiquement personne n'a entendu parler (mise à part la fin du pétrole), nous amène à nous interroger sur le fonctionnement inconscient de notre civilisation qui s'apprête à livrer aux générations futures une Terre vidée de ses richesses et de sa substance. Notre planète n'est pas infinie. Nous devons anticiper la pénurie proche des matières premières et, si possible, garder de ces dernières pour les générations futures, en vivant tout simplement autrement.

Si nous voulons éviter le pire, retroussons nos manches! ;o) Global interactive map from Mineral Resources Online Spatial Data. U.S. Geological Survey: Energy and Minerals. Les ressources minérales risquent-elles de disparaître ? Epuisement des ressources naturelles. Un article de Encyclo-ecolo.com.

Epuisement des ressources naturelles

L'épuisement des ressources naturelles La fin des ressources naturelles et minières L'épuisement des ressources du fait de la surconsommation humaine concerne la biodiversité, les ressources végétales (déforestation, prélèvement végétal), l'extinction des espèces mais aussi les minerais et matières premières. Les ressources non renouvelables : ce sont principalement des matières premières minérales et les combustibles fossiles, qui proviennent de gisements formés au cours de l'histoire géologique de la Terre et correspondant à un stock, par essence même, épuisable.

Les ressources renouvelables : ce type de ressources peut être consommées sans être épuisées car elles peuvent se régénérer en permanence. De 1990 à 2008, le contenu en matières du PIB, ou « intensité matières » a baissé de 22 %, traduisant un moindre besoin apparent en matières pour générer chaque euro de valeur ajoutée. Matieres-premieres. Pdf N 45 Varet. Pdf N 45 Varet. Ressources minerales.

'Mining for Smartphones. the True Cost of Tin': damage to forests and coral — Goodelectronics. Smartphones sold by best-selling brands almost certainly contain tin from Indonesia where mining is devastating forests and farmland, coral reefs and many communities, a Friends of the Earth investigation published yesterday reveals.

'Mining for Smartphones. the True Cost of Tin': damage to forests and coral — Goodelectronics

Friends of the Earth research shows that Samsung and Apple deal with companies that use tin mined on Bangka island in Indonesia. They may not have known this or about the devastating effect of mining on the island. Tin is used as solder in all phones and electronic gadgets. Around a third of the world's tin comes from Bangka and neighbouring island Belitung.

Smartphones sold by best-selling brands almost certainly contain tin from Indonesia where mining is devastating forests and farmland, coral reefs and many communities, a Friends of the Earth investigation reveals today. Friends of the Earth research shows that Samsung and Apple deal with companies that use tin mined on Bangka island in Indonesia. 'Mining for Smartphones: the True Cost of Tin' reveals: Les secrets des emballages.