background preloader

SOPA, PIPA & cie

Facebook Twitter

Wikipédia quitte son hébergeur Go Daddy pour avoir soutenu SOPA. Par Orianne Vatin, le 13 mars 2012 07:52 Ce n'est finalement pas une surprise, puisque l'on s'attendait à cette éventualité depuis la fin de l'année dernière.

Wikipédia quitte son hébergeur Go Daddy pour avoir soutenu SOPA

Mais voilà, c'est fait. Tous les noms de domaines de Wikimédia ont été transférés vers un autre hébergeur. La Fondation Wikimedia a expliqué qu'elle avait déjà envisagé l'idée de changer d'hébergeur en décembre 2011 du fait d'une certaine insatisfaction. Mais lorsque Go Daddy a témoigné son soutien au projet de loi SOPA, s'en fut trop pour Jimmy Wales, le co-fondateur de WikiPédia. ACTA. Après SOPA, ACTA : explications et mobilisation. La mobilisation contre SOPA (Stop Online Piracy Act) le projet de loi jugé par beaucoup liberticide, a largement dépassé les frontières des USA et a aboutie à une marche arrière du Sénat américain.

Après SOPA, ACTA : explications et mobilisation

Mais SOPA n’est pas seul, ACTA, un traité international cette fois et déjà signé par la France (mais non ratifié, explications ci-après), l’UE, les Etats-Unis et bien d’autres menace l’internet tel que nous le connaissons et laisse présager la censure sur le réseau. La mobilisation contre SOPA (Stop Online Piracy Act) le projet de loi jugé par beaucoup liberticide, a largement dépassé les frontières des USA et a aboutie à une marche arrière du Sénat américain. Mais SOPA n’est pas seul, ACTA, un traité international cette fois et déjà signé par la France (mais non ratifié, explications ci-après), l’UE, les Etats-Unis et bien d’autres, menace l’internet tel que nous le connaissons et laisse présager la censure du réseau.

A quoi se sont d’ores et déjà engagés les pays signataires ? Non. Google IP Vandalizing OpenStreetMap. Surveillance en ligne : les opposants appuient les pédophiles, dit Vic Toews. Le ministre de la Sécurité publique, Vic Toews Photo : PC/Sean Kilpatrick Le gouvernement affirme que ceux qui s'opposent aux plans fédéraux visant à faciliter la surveillance électronique par la police et les services de sécurité sont du côté des pédophiles. Il s'agit de la première salve dans une bataille qui reprendra mardi lorsque le gouvernement déposera de nouveau un projet de loi qui augmenterait les pouvoirs de ceux qui font de la surveillance en ligne. Non au verrouillage d'Internet. Je suis contre les projets de lois SOPA et PIPA (États-Unis) Quelques grosses compagnies américaines tentent de faire passer des lois potentiellement désastreuses pour Internet...

Pourquoi? Protéger leurs acquis! Elles refusent tout simplement de s'adapter... Elles veulent vous empêcher de produire librement des contenus, surtout si vous utilisez leurs films et leurs musiques comme inspiration. Les admirateurs de Britney, Céline et autre ne pourraient plus s'enregistrer et diffuser leur performance sur Youtube. Pourquoi les conservateurs devraient se soucier SOPA / PIPA Scoop. Today the Internet is going into a big battle to protect its historical model based on freedom, sharing and innovation.

Pourquoi les conservateurs devraient se soucier SOPA / PIPA Scoop

In protest against SOPA/PIPA, Wikipedia, Reddit and other sites will go dark for 24 hours. A lot has already been said on this as you can see by searching SOPA on Scoop.it or by following some of the topics focused on this such as At Scoop.it, we also think this is a bad thing for the Internet in general and we will attend the protests in San Francisco later on today. Don't Break the Internet. Openskill - Agence Web Luxembourg.

Mise à jour du 23 Janvier: SOPA et PIPA ont été postposés aux Etats-Unis, plus d’informations dans notre nouvel article sur le sujet . La où la France ciblait les connexions des particuliers, les États-Unis ciblent le système DNS comme solution au piratage en ligne. En Europe, nous ne sommes pas assez informés des conséquences dramatiques que pourrait avoir cette loi si elle était adoptée. Openskill - Agence Web Luxembourg. This article is available in English Cet article essaye de donner une vue d’ensemble sur la situation actuelle concernant la propriété intellectuelle sur Internet.

En effet, depuis quelques semaines, Internet traverse un cyclone sans précédent dont l’œil est la protection de la propriété intellectuelle. D’un côté les gouvernements ont tous des propositions de lois plus caduques les unes que les autres (SOPA, PIPA, Hadopi 3, …), de l’autre côté, les spécialistes et grandes entreprises d’internet crient à l’hérésie en voyant les mesures proposées. Stop Online Piracy Act. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Stop Online Piracy Act

Le SOPA prévoit une série de mesures à l'encontre des sites contrevenants. Les pénalités prévues incluent notamment la suspension des revenus publicitaires et des transactions en provenance de services comme Paypal, l'interruption du référencement sur les moteurs de recherche, et le blocage de l'accès au site depuis les principaux opérateurs internet.

Clay Shirky: Why SOPA is a bad idea. Spécial sécurité - Projet de loi : Sopa à satiété. Sommaire 1 - Projet de loi : Sopa à satiété 2 - Megaupload et effets collatéraux 3 - Sensibilisation : Poisson et antidote 4 - Macintosh : 58 malwares en un an 5 - Braquage : Fric-frac à la Sud-Africaine 1 - Projet de loi : Sopa à satiété La journée du 18 janvier a été marquée, sur la Grande Toile, par un mouvement de protestation US d’une ampleur remarquable.

Spécial sécurité - Projet de loi : Sopa à satiété

Jamais, jusqu’à présent, autant de sites Web importants n’avaient affiché de page de protestation avec une telle détermination et un tel élan commun. Les blogs orientés « sécurité » ont immédiatement accompagné l’action de Wikipedia, Craigslist de l’EFF ou de Reddit : D’ErrataSec à I-Hacked, en passant par le blog de Bruce Schneier , le site de Steve Bellovin, the Hacker’s Factor et tant d’autres sites orientés « sécurité ».

A l’origine de ce mouvement de protestation virtuel, deux propositions de loi, Sopa et Pipa, acronymes respectifs de Stop Online Piracy Act et de Protect intellectual property Act. SOPA, PIPA : qu'est-ce que c'est ? Où en est-on? - Vu sur le web - Nouvelobs.com. Le Stop Online Piracy Act (SOPA) Introduit à la Chambre des représentants au mois d’octobre sous pression de l’industrie du cinéma et de la musique américaine, le projet de loi Stop Online Piracy Act entend lutter contre la violation des droits par des mesures drastiques.

SOPA, PIPA : qu'est-ce que c'est ? Où en est-on? - Vu sur le web - Nouvelobs.com

L’une des principales cibles de ce projet de loi sont les sites étrangers, qualifiés de "sites voyous", tels que The Pirate Bay. Pour ce faire, le projet SOPA donne la possibilité au procureur d’imposer aux entreprises américaines de cesser toute activité avec un site accusé de violer les droits d’auteur. Concrètement, cela signifierait que Google n’aurait plus de droit de le référencer ou que des sites tels que eBay et Paypal n’auraient plus de droit de lui verser de l’argent. Mesure phare du texte, les fournisseurs d’accès américains auraient ainsi l’obligation de tout simplement rendre inaccessible le site incriminé. WTF is SOPA ? aka The American Government trying to ruin the internet. Contre Sopa et Pipa, le lobbying 2.0 est né - INTERNET. How Much Did Media Companies Spend Lobbying On SOPA And PIPA?

Last fall, while television news outlets were largely ignoring the Stop Online Piracy Act and Protect IP Act during their evening news and opinion programming, their parent companies were busy paying an army of lobbyists to influence Congress on the then-pending legislation. For months, the networks deemed subjects like Tim Tebow and the British Royal Family to be more worthy of evening coverage.

Following criticism for ignoring the growing outrage over the bills, television media eventually devoted considerably more coverage to the widespread protests, website blackouts, and eventual shelving of both bills. Anti-Piracy Warnings Have No Effect on iTunes Sales. To back up their demands for tougher anti-piracy laws, the music industry often promotes statistics that show how drastically sales improve when they have their way.

Anti-Piracy Warnings Have No Effect on iTunes Sales

This week the music industry did this again by claiming that the French three-strikes law has been highly effective and has boosted iTunes sales tremendously. But is this really the case? Or have the media and lawmakers been fooled again by the copyright lobby? The majority of the reports and press releases put out by the music industry in the past several years can be summarized in a few words: “Piracy is evil and we lose a lot of money because of it.” Even today, when more music is being sold than ever before, the RIAA, IFPI and other music groups still lobby hard for draconian measures to curb piracy. One of the countries where these lobbying efforts have paid off is France, where Internet users are now monitored by the state and disconnected if they are caught pirating three times. This is bogus. SOPA, trois petits mois et puis s'en va. La nouvelle est tombée hier soir : le représentant derrière le projet de loi du SOPA (Stop Online Piracy Act), Lamar Smith, a annoncé vouloir le mettre de côté jusqu’à ce qu’une approche plus appropriée soit trouvée.

SOPA, trois petits mois et puis s'en va

Ce dernier a publié hier un communiqué sur le site de la Chambre des représentants des États-Unis : J’ai entendu les critiques au sujet du projet de loi et les ai sérieusement étudiées. Il est clair que nous devons revoir notre approche en ce qui concerne le problème des voleurs étrangers qui s’approprient et revendent les inventions et productions américaines.Le piratage en ligne est un phénomène beaucoup trop important pour être ignoré. [...]

Le vol des propriétés intellectuelles de l’Amérique coûte plus de 100 milliards de dollars à notre économie et entraîne des milliers de pertes d’emplois.Le piratage en ligne est tout à fait similaire au vol d’un produit dans un magasin. Lois antipiratage : sous pression, Washington fait machine arrière. Face à la levée de boucliers sans précédent contre des lois antipiratage examinées au Congrès, Washington a prudemment fait machine arrière cette semaine.

Lois antipiratage : sous pression, Washington fait machine arrière

L'influence des géants d'Internet Google et Wikipedia, et de plusieurs dizaines d'autres sites, est parvenue à entraver des projets de loi américains controversés destinés à combattre la piraterie en ligne. "A la lumière des événements récents, j'ai décidé de reporter le vote de mardi" sur le PIPA ("Protect Intellectual Property Act"), a annoncé, vendredi 20 janvier, le chef de la majorité démocrate du Sénat, Harry Reid, dans un communiqué. M. Reid espère un "compromis" dans les semaines qui viennent. SOPA est mort: qui a gagné? BLOGUE.

SOPA est mort: qui a gagné?

C'est la fin pour les controversés projets de loi SOPA et PROTECT IP (PIPA). Mais qui a gagné? Après la mobilisation en ligne, le Sénat américain reporte le vote sur la loi Pipa - INTERNET. Un monde privé de libre accès à la connaissance et au savoir... Depuis ce matin, l'encyclopédie en ligne Wikipedia est donc interdite d'accès dans sa version américaine. Une décision prise pour protester contre SOPA et PIPA, les deux législations qui visent à la fermeture de sites en infraction avec le droit d'auteur. Mais selon Wikipedia US, qui a décidé de cette journée noire, c'est au travers de méthodes qui violent la liberté d'expression que SOPA comme PIPA se mettent en place. On pourra ainsi trouver de multiples explications à cette adresse. Pour la fondation Wikimedia France, cela va cependant bien plus loin. « La décision de rendre inaccessible Wikipédia est une décision lourde de responsabilités, prise en raison de dangers réels pour la liberté du web, et est inédite à une si grande échelle (même si elle fait suite au black-out de la version en italien, en octobre dernier, pour des raisons similaires de menace grave sur la pérennité de sites comme Wikipedia). »

Megaupload contre SOPA/PIPA : à la recherche des droits Net et précis. (Photo : (cc)rbbaid/flickr) , , fermeture de , traité … en quelques semaines le débat sur face au respect des droits d’auteurs est réapparu avec plus de force que jamais. Essayons de mettre un peu d’ordre au milieu de tant de liens hypertextes, de législations et de protestations. D’un côté, le Congrès étasunien a proposé la loi SOPA , ( Stop Online Piracy Act ) et le Sénat, la loi PIPA ( Protect Intellectual Property Act ). L’objectif de ces deux lois : en finir avec la piraterie. MegaUpload Takedown Proves SOPA and PIPA Are Unnecessary. SOPA, PIPA, et la crainte d'un filtrage du Web à grande échelle. 6 / 7 Mais le mouvement ne s'arrête pas aux militants de la liberté d'expression : plusieurs très grandes entreprises, dont Amazon et Google, participent au mouvement de protestation.

Si leurs sites restent accessibles, ces entreprises ont publié sur leur page d'accueil des liens vers des pétitions ou des textes expliquant leur opposition à la loi. Crédits : Le Monde.fr facebook twitter google + linkedin pinterest 7 / 7 Ces sociétés jugent que le projet de loi les forcerait à devenir censeurs en faisant reposer sur eux la responsabilité légale de sites. Wordpress.org, l'une des principales plates-formes de blogs, participe également à la journée de protestation. Crédits : Le Monde.fr facebook twitter google + linkedin pinterest 1 / 7 La version anglophone de Wikipedia sera fermée pendant vingt-quatre heures, mercredi 18 janvier.

Lire le diaporama Mettre en pause Rejouer Accédez au portfolio Que prévoient ces textes ? Quelles conséquences concrètes ? "SOPA et PIPA tentent d’imposer au monde une vision américaine du droit d’auteur" - INTERNET. En quoi SOPA nuira à la liberté du web et de Wikipédia ? SOPA, PIPA, et la crainte d'un filtrage du Web à grande échelle. 6 / 7 Mais le mouvement ne s'arrête pas aux militants de la liberté d'expression : plusieurs très grandes entreprises, dont Amazon et Google, participent au mouvement de protestation.

Deux idées pour boycotter vous-même SOPA et ACTA. D'un côté, il y a une application Android qui permet de faire ses courses en ignorant les produits commercialisés par des entreprises soutenant SOPA, de l'autre, il y a des actions militantes proposées par la Quadrature du Net, pour mettre des bâtons dans les roues à l'accord commercial anti-contrefaçon. Deux étudiants, en profond désaccord avec ce projet de loi, ont décidé de réagir à leur niveau, en codant puis en distribuant gratuitement "Boycott SOPA", une application Android au nom plutôt évocateur de ses fonctions. Explainer: How can the US seize a "Hong Kong site" like Megaupload?