background preloader

Vocabulaire

Facebook Twitter

Quelques vérités sur le mensonge. Qu'est-ce que le mensonge ?

Quelques vérités sur le mensonge

Nous pourrions le définir en répondant qu'il est le contraire de la vérité, mais encore faudrait-il savoir ce qu'est la vérité. Car à chacun sa vérité, même s'il y a une vérité ciblée par la morale et par la science. Démagogie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Démagogie

Le discours du démagogue sort du champ du rationnel pour s'adresser aux pulsions, aux frustrations du peuple, à ses craintes. En outre il recourt à la satisfaction immédiate (formellement) des attentes, ou des souhaits les plus flagrants du public ciblé, sans recherche de l'intérêt général mais dans le but de s'attirer personnellement la sympathie, et de gagner des soutiens. L'argumentation démagogique doit être simple, voire simpliste, afin de pouvoir être comprise et reprise par le public auquel elle est adressée. Elle fait fréquemment appel à la facilité voire à la paresse intellectuelle en proposant des analyses et des solutions qui semblent évidentes, sans une dose (nécessaire, et suffisante) d'imagination.

Manipulation des masses - La subversion. La subversion La subversion est une action qui regroupe l'ensemble des moyens psychologiques ayant pour but le discrédit et la chute du pouvoir établi sur des territoires politiquement ou militairement convoités (Volkoff, 1986 ; Durandin, 1993).

Manipulation des masses - La subversion

Elle vise à susciter un processus de dégénération de l'autorité pendant qu'un groupe désireux de prendre le pouvoir s'engagera dans une guerre "révolutionnaire" (Mucchieli, voir Volkoff, 1986). Un état peut utiliser la subversion afin de créer le chaos dans un pays étranger soit pour des raisons politiques ou militaires . Elle est la base du terrorisme et de la guérilla. Les objectifs de la subversion sont : 1-démoraliser la population et désintégrer les groupes qui la composent, 2- discrédité l'autorité et 3- neutraliser les masses pour empêcher toute intervention générale en faveur de l'ordre établi (Mucchieli, voir Volkoff, 1986).

Guerre psychologique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Guerre psychologique

La guerre psychologique est l'utilisation de techniques psychologiques pour amener l'adversaire à penser qu'il est en position de faiblesse ou qu'il a intérêt à se rendre. Subversion. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Subversion

La subversion (latin subvertere : renverser) désigne un processus par lequel les valeurs et principes d'un système en place, sont contredits ou renversés. Le discrédit et la chute du pouvoir établi se fait dans le cadre de territoires politiquement ou militairement convoités[1]. Explication[modifier | modifier le code] Chacun peut lui conférer un sens positif ou négatif, en fonction de sa propre position par rapport aux valeurs du système en place ou à celles dont se réclament les acteurs de la subversion. Elle peut aussi - plus simplement - servir à faire évoluer les valeurs du système en les remettant en cause. Enfin, elle peut être sublimée à travers le symbole et la représentation artistique.

De par sa nature, la subversion est souvent l'objet de censure et de répression. Pratique sociale. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pratique sociale

Une pratique sociale désigne en sociologie une façon de faire, une action (individuelle ou collective) socialement transmise ou envisagée dans un contexte social. Le terme fait l'objet de conceptualisations différentes, en fonction des diverses approches théoriques qui analysent ce phénomène. Il existe un Diplôme de Hautes Études de Pratiques Sociales, en France. Diverses conceptualisations[modifier | modifier le code] Sciences de l'éducation : pratique sociale de référence[modifier | modifier le code] L'un des concepts de pratique sociale de référence (Jean-Louis Martinand, 1981) « consiste à mettre en relation [...] les activités didactiques, avec les situations, les tâches et les qualifications d’une pratique donnée.

Voir aussi: didactique. Übersexuel. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Übersexuel

L'übersexuel (über signifiant en allemand « au-dessus de ») est un homme qui entretient son apparence virile sans être macho. Le terme a été inventé par la publicitaire américaine Maria Salzman[1]. De type barbe de trois jours, poils dépassant de la chemise, l'homme se tourne un peu moins vers lui-même et un peu plus vers les autres. Le nouvel idéal masculin caractérisé par une confiance absolue en soi sans être odieux ou vain, une virilité à toute épreuve, de la classe et un attachement à la qualité de la vie. On les oppose souvent aux métrosexuels. ↑ The Future of Men: The Rise of the Ubersexual and What He Means for Marketing Today (Palgrave Macmillan, 2005) Portail de la sexualité et de la sexologie.

Condescendance. HÉTÉROCLITE : Définition de HÉTÉROCLITE. ERRATIQUE : Définition de ERRATIQUE. Espèce erratique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. En zoologie on qualifie d'erratiques, des espèces qui présentent des comportements de nature différente : Des erreurs de migrationsUne colonisation territoriales due à de multiples phénomènes, qui peuvent aller de la fuite d'un territoire devenue impropre à leur survie à une augmentation des populations sur un territoire d'origine. Ceci se traduit par : Responsabilité extra contractuelle en droit civil français. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Responsabilité extra contractuelle en droit civil français

Principe[modifier | modifier le code] Pour mettre en œuvre la responsabilité extra contractuelle il faut un dommage (le préjudice peut être matériel, physique ou moral. Le dommage doit être quantifiable. Les juges refuseront d'indemniser un préjudice dont le montant n'est pas chiffré), un fait générateur de responsabilité (ou faute, c’est-à-dire un non-respect de la loi ou bien un comportement que n'aurait pas eu une personne normalement prudente et diligente placée dans les mêmes circonstances) et un lien de causalité (la faute doit être la cause, même non exclusive, du dommage). Idiotisme. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Idiotisme

Vocabulaires utilisés[modifier | modifier le code] Les idiotismes imagés peuvent utiliser du vocabulaire de différents domaines sémantiques : les animaux, la nourriture, etc. La création d'idiotismes, dans une langue, porte généralement sur des domaines significatifs de l'activité ou des préoccupations des locuteurs de cette langue. Portail:Linguistique. En linguistique, l’énonciation est l'acte individuel de production d'un énoncé, adressé à un destinataire, dans certaines circonstances.

Portail:Linguistique

Dans toute communication, aussi bien orale qu'écrite, on trouve à la fois un énoncé et une énonciation. L'énoncé est le résultat linguistique, c'est-à-dire, la parole prononcée ou le texte écrit, tandis que l'énonciation est l'acte linguistique par lequel des éléments de langage sont orientés et rendus spécifiquement signifiants par l'énonciateur (et son co-énonciateur, qui n'est pas un simple destinataire) en vue de produire ledit énoncé : on dit généralement que l'énoncé est le « dit », tandis que l'énonciation est le « dire ».

Pour résumer, « c'est l'énonciation qui fait l'énoncé ». L'énonciation en revanche, est beaucoup moins matérielle, et partant, beaucoup plus difficile à cerner et à transcrire. Lire la suite Autres articles sélectionnés. Oxymore. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Oxymoron. En rhétorique, un oxymore ou oxymoron, du grec ὀξύμωρος (oxúmōros - de ὀξύς, « aigu, spirituel, fin » et de μωρός, « niais, stupide », qui signifie « malin stupide, spirituel sous une apparente stupidité ») est une figure de style qui vise à rapprocher deux termes (un nom et un adjectif) que leurs sens devraient éloigner, dans une formule en apparence contradictoire. L'oxymore permet de décrire une situation ou un personnage de manière inattendue, suscitant ainsi la surprise. Il exprime ce qui est inconcevable. Il crée donc une nouvelle réalité poétique. Définition linguistique[modifier | modifier le code]

Équivoque — Wiktionnaire. Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire. Français[modifier | modifier le wikicode] Étymologie[modifier | modifier le wikicode] (1220) Du latin aequivocus, composé de aequus (« égal ») et vox (« voix »). Adjectif[modifier | modifier le wikicode] équivoque \e.ki.vɔk\ masculin et féminin identiques Qui a un double sens, qui peut recevoir plusieurs interprétations et qui convient à différentes choses. Simplexité. P2P anonyme. Simplexité à terme. Attracteur. Théorie du chaos. Itération.