L'Ironie

Facebook Twitter

Les procédés de l'ironie - Mes cours de français - Lycée Driss 1er Agdz. Ironie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ironie

L’ironie désigne un décalage entre le discours et la réalité, entre deux réalités ou plus généralement entre deux perspectives, qui produit de l'incongruité. L'ironie recouvre un ensemble de phénomènes distincts dont les principaux sont l'ironie verbale et l'ironie situationnelle. Quand elle est intentionnelle, l'ironie peut servir diverses fonctions sociales et littéraires. L'ironie verbale[modifier | modifier le code] Éléments de définition[modifier | modifier le code] L’ironie verbale est une forme de langage non-littéral, c'est-à-dire un énoncé dans lequel ce qui est dit diffère de ce qui est signifié.

L'ironie peut être produite de différentes manières, certaines de ces manières correspondant à des figures de style classiques : L'antiphrase ironique. . « Quelle belle journée ! « Je suis carrément mort de rire… » venant d'un locuteur à qui l'on a fait une plaisanterie douteuse. « Beau temps, n'est-ce pas ? « — Que fait Jules ? Soirée Sarkozy le 25 janvier : merci TF1. Comme vous y allez l’auteur !

Soirée Sarkozy le 25 janvier : merci TF1

, tout dans la nuance ! Le president Français s’explique sur une chaine privé de la television française et vous sortez : « Face à cette grave dérive anti-démocratique »« Que l’on soit pour ou contre l’action de Sarko, ce serait bien qu’un jour ou l’autre , vous compreniez que cette façon de presenter les choses quand même un tantinet outranciere est completement contre productive Les anti sarko vous applaudiront en ruminant »’putain deux ans encore !

" Le pro sarko trouveront vos exces ridicules et seront renforcés dans l’opinion qu’un président qui vous derange autant c’est plutot bon signe ! Resultat personne ne changera d’avis , chacun restera dans ses convictions et vous n’aurez pas demontrer que l’opposition propose des idées credibles plutôt que de s’enfermer dans des caricatures steriles ( comme dans la campagne presidentielles ou la diabolisation de Sarko a eu exactement l’effet contraire ...) La Chine , l’Iran, le Venezuela, Cuba par exemple !!!