background preloader

Documents

Facebook Twitter

Aristide Briand-Gustav Stresemann : le couple franco-allemand historique (et oublié) des années 20. DNB, Katalog der Deutschen Nationalbibliothek. Der Vertrag von Versailles und seine Folgen: Propagandakrieg gegen Deutschland - Hans Kempe. Le spectre de l'échec de la conférence de Londres en 1933. SOMMET Après la violente crise de 1929, les puissances économiques se sont retrouvées à Londres en 1933 pour essayer de réguler l’économie mondiale.

Le spectre de l'échec de la conférence de Londres en 1933

Sans y parvenir… Mathieu Grégoire Créé le Mis à jour le Mots-clés Aucun mot-clé Londres est en effervescence. «C'est la plus importante conférence de tous les temps», elle «ne doit pas échouer», écrit le quotidien britannique «Daily Mail». Sur la façade du grand magasin Harrods une banderole annonce que «la civilisation elle-même est à la croisée des chemins». Le parallèle est tenace. Libéralisme contre protectionnisme En 1933, 66 pays participent à l'événement organisé par la Société des Nations. Crise, coopération économique et financière entre États européens, 1929-1933 - La conférence de Londres 12 juin-27 juillet 1933 - Institut de la gestion publique et du développement économique. 1 SDN – Journal de la conférence monétaire et économique, Londres 1933, n° 3 mardi 13 juin, p. 7-8 1La conférence monétaire et économique internationale s’ouvre à Londres le 12 juin 1933.

Crise, coopération économique et financière entre États européens, 1929-1933 - La conférence de Londres 12 juin-27 juillet 1933 - Institut de la gestion publique et du développement économique

Elle est inaugurée par le roi Georges V qui prononce à cette occasion une allocution, par laquelle il invite les représentants des États présents à saisir cette dernière opportunité d’une restauration économique et d’une coopération multilatérale1. Le jour même, les délégations se mettent au travail. Si tout le monde prévoit une réunion longue, en revanche personne n’a pensé à une session de deux mois. Les relations internationales de 1918 à 1939 - Pierre Milza. 1923 -1932 L'ALLEMAGNE MALADE DE SA DETTE. Politique Législative partielle du Doubs : le duel PS-FN, un test électoral Pour l’heure, la participation s’élève à 16,25 %, en hausse de presque deux points par rapport au premier tour dimanche dernier.

1923 -1932 L'ALLEMAGNE MALADE DE SA DETTE

Le duel serré oppose les... Partielle du Doubs : un sondage donne le PS vainqueur Selon un sondage Ifop-Fiducial rendu public jeudi, le candidat PS Frédéric Barbier l'emporterait dimanche avec 53% des voix face à la candidate FN Sophie Montel. A cinq jours du scrutin dans le Doubs, l’UMP opte de justesse... La France en 1914-1918: une victoire au-dessus de nos moyens. Le conflit d’intensité majeure est une réalité largement ignorée dans l’Europe de 1914, et on s’en fait des idées très fausses : le XIXème siècle a été plutôt pacifique ; les opinions, les responsables politiques et même les États-majors n’en avaient plus vraiment l’expérience des grands conflits au cœur de l’Europe (ici, le dernier précédent comparable à la guerre de 14-18 par sa dimension destructrice est la guerre de Trente Ans, au début du XVIIème siècle).

La France en 1914-1918: une victoire au-dessus de nos moyens

Une guerre, avec ses morts et ses invalides, surtout parmi les plus jeunes, n’est-elle pas toujours au-dessus des moyens de tout le monde, de tous les pays du monde ? Quoique... On peut aborder la question sous 3 angles. Voices Education Project. A German, Otto Dix was an artist prior to the war.

Voices Education Project

At the outbreak of the war, Dix became a volunteer and was assigned to a regiment in his home town of Dresden. However, in 1915, like so many Germans he was sent to the Western Front. 14-18, une saignée pour l’économie française. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Pierre Bezbakh (maître de conférences à l’université Paris-Dauphine) La France fut l’un des pays les plus touchés par les ravages provoqués par la guerre de 1914-1918, puisque aux pertes humaines s’ajoutèrent les destructions de sites urbains, industriels et agricoles.

14-18, une saignée pour l’économie française

C’est en effet sur son sol qu’eurent lieu les combats les plus durs du front occidental. Measuring Worth - Result in Table. Sd2006_pyra1921.pdf. Lendemains_grande_guerre.pdf. Population_France_depuis_1801.pdf. La difficile gestion de l’après-guerre (1918 à 1929) - partie 1. 1° Une France ravagée par la guerre (hiver 1918) – La signature de l’armistice du 11 novembre 1918 consacrait la défaite de l’Allemagne, au terme d’un premier conflit mondial particulièrement destructeur.

La difficile gestion de l’après-guerre (1918 à 1929) - partie 1

Cependant, bien que se trouvant dans les rangs des vainqueurs, la France déplorait 1.3 millions de soldats tués ou disparus, soit 10% de la population active masculine. S’ajoutait à cela plus de 4 millions de blessés, dont 15 000 gueules cassées (c'est-à-dire souffrant de graves mutilations au niveau du visage.), sans compter les combattants souffrant de stress post-traumatique, ayant vécu l’horreur dans les tranchées (bombardements, morts, gaz de combats, etc.). Mon pauvre vieux ! , par Marcel SANTI, XX° siècle, musée de l'Infanterie, Montpellier. IIIe République. Régime de la France du 4 septembre 1870 au 10 juillet 1940. 1.

IIIe République

De 1870 à 1919 1.1. Traité de Versailles. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Traité de Versailles

Le traité de Versailles est un traité de paix signé le 28 juin 1919 entre l'Allemagne et les Alliés à l'issue de la Première Guerre mondiale. Choix du lieu[modifier | modifier le code] Le lieu de la signature du traité permet à la France d'effacer symboliquement l'humiliation de la défaite lors de la guerre franco-allemande de 1870. C'est en effet dans la même galerie des Glaces, au château de Versailles, qu'avait eu lieu la proclamation de l'Empire allemand, le 18 janvier 1871. ItalieUniteGF.gif (GIF Image, 760 × 641 pixels) NAZICARTALLE0014.jpg (JPEG Image, 760 × 556 pixels) Causes de la Seconde Guerre mondiale. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Causes de la Seconde Guerre mondiale

Les causes de la Seconde Guerre mondiale sont un ensemble de facteurs que les historiens analysent comme ayant influencé le déroulement des événements en faveur d'un conflit armé, entraînant ainsi le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale. Ces causes peuvent être profondes et anciennes, ou des épiphénomènes ponctuels, et leur influence est l'objet de débats au sein de la communauté des historiens. Diverses causes sont généralement avancées, comme les conséquences de la Première Guerre mondiale et notamment l'Europe qui découle du traité de Versailles, les relations internationales entre les principaux acteurs du futur conflit, ou les situations géostratégiques et économiques des divers belligérants.

La France en 1914-1918: une victoire au-dessus de nos moyens. Financièrement, la Première Guerre mondiale se termine dimanche. Ce dimanche 3 octobre 2010, les Allemands pourront enterrer officiellement la Première Guerre mondiale. C'est en effet ce jour-là que l'Allemagne soldera définitivement sa dette héritée de la Grande Guerre, près d'un siècle après le début de celle-ci, rapporte le journal allemand Bild. «Le montant restant à payer est de 69,9 millions d'euros, une somme prévue au point 2.1.1.6 du budget fédéral 2010, intitulé "Dettes réglées à l'étranger"», précise le quotidien. «La plupart de l'argent ira à des particuliers, des fonds de pensions et des sociétés d'emprunts obligataires, comme convenu dans le cadre du traité de Versailles», ajoute The Daily Telegraph.

Une dépêche AFP relayée par Cyberpresse.ca expliquait l'année dernière pourquoi, 92 ans après la fin du conflit, l'Allemagne continue à payer. Aristide Briand et le projet d'Union fédérale européenne… De ce discours [2] on a surtout retenu l’expression « lien fédéral »... en oubliant pourtant largement que l’objectif de Briand était alors — surtout — de remédier efficacement — en tout cas, c’est là l’essentiel de son propos — aux entraves qui contrarient alors dangereusement les activités économiques et commerciales européennes et mondiales. Quatre jours plus tard, le 9 septembre 1929, cette suggestion du « président du Conseil » français allait recevoir le soutien appuyé du chancelier allemand Gustav Stresemann, lors d’un nouveau discours portant sur cette même question du "désarmement douanier". Un discours dans lequel le chancelier allemand réclamait - lui aussi - la mise en place d’institutions politiques européennes à même de mettre fin à ce "morcellement douanier" (i. e : du territoire continental européen) consécutif aux traités de 1918-1920 [3].

Un mémorandum visionnaire et attendu Quand l’expression « Union européenne » entre dans l’histoire… Un rêve fracassé...