background preloader

Diplomatie européenne 1919-1939

Facebook Twitter

28 juin 1919 - Paix bâclée à Versailles. Le 28 juin 1919, un traité entre l'Allemagne et les Alliés règle le conflit qui débuta à Sarajevo 5 ans plus tôt, jour pour jour, et se termina par l'armistice de Rethondes. 8 millions de morts (dont 1.400.000 pour la France) témoignent de l'horreur exceptionnelle de cette guerre sans précédent dans un continent qui avait réuni au XIXe siècle tous les atouts de la prospérité, de la grandeur et de l'harmonie.

28 juin 1919 - Paix bâclée à Versailles

Un bouleversement sans précédent Des traités de paix avec chacun des pays vaincus concluent la Grande Guerre de 1914-1918. La carte du continent européen en sort complètement transformée avec la disparition de quatre empires, l'allemand, l'austro-hongrois, le russe et l'ottoman, au profit de petits États nationalistes, souvent hétérogènes, revendicatifs... et impuissants. L'Europe après la Première Guerre mondiale (1923) Cliquez pour agrandir Cette carte montre l'Europe après la Première Guerre mondiale et les traités qui ont fait éclater les 4 empires de 1914.

Des négociateurs divisés. 1919-1939 : la drôle de paix. 1A_HRI.pdf. La difficile gestion de l’après-guerre (1918 à 1929) - partie 1. 1° Une France ravagée par la guerre (hiver 1918) – La signature de l’armistice du 11 novembre 1918 consacrait la défaite de l’Allemagne, au terme d’un premier conflit mondial particulièrement destructeur.

La difficile gestion de l’après-guerre (1918 à 1929) - partie 1

Cependant, bien que se trouvant dans les rangs des vainqueurs, la France déplorait 1.3 millions de soldats tués ou disparus, soit 10% de la population active masculine. S’ajoutait à cela plus de 4 millions de blessés, dont 15 000 gueules cassées (c'est-à-dire souffrant de graves mutilations au niveau du visage.), sans compter les combattants souffrant de stress post-traumatique, ayant vécu l’horreur dans les tranchées (bombardements, morts, gaz de combats, etc.).

Mon pauvre vieux ! , par Marcel SANTI, XX° siècle, musée de l'Infanterie, Montpellier. S’ajoutait à cela 300 000 civils victimes de la grippe espagnole, épidémie ayant sévi en Europe entre le printemps 1918 et le début de l’année 1919. Le village de Vauquois, dans la Meuse. Manifestation en faveur de la loi des huit heures. 1919-1939-La montée des périls.pdf. Les relations internationales 1919-1939, la paix impossible ? Compte-rendu de François Trébosc, professeur d’histoire géographie au lycée Jean Vigo, Millau La collection le monde une histoire des éditions Ellipses s’adresse à ceux qui veulent s’initier aux grands thèmes et problématiques historiques.

Les relations internationales 1919-1939, la paix impossible ?

Pour traiter des relations internationales entre 1919 et 1939, elles ont choisi de faire appel à Christian Birebent. Celui-ci enseigne au lycée Couperin de Fontainebleau, mais c’est aussi un spécialiste des relations internationales auteur d’une thèse sur les militants de la paix et la SDN. Le titre de l’ouvrage annonce d’emblée le choix de l’auteur, il ne s’agit pas de réduire cette période à un entre-deux-guerres, à une simple parenthèse débouchant sur un deuxième conflit mondial qui serait la conséquence inéluctable du premier.

Les relations internationales entre 1919 et 1939 sont certes marquées par les séquelles de la Première guerre mondiale, l’auteur consacre d’ailleurs la première partie de son ouvrage à cette longue sortie de guerre. De l'âge d'or au dévoiement de l'idée européenne (1919-1945) Université de Paris 1 - Année universitaire 2009-2010 Cours : "Penser et construire l'Europe XIX-XXIe siècle" Séance 2: De l' "âge d'or" au dévoiement de l'idée européenne A.

De l'âge d'or au dévoiement de l'idée européenne (1919-1945)

Les "trois moteurs" de la construction européenne 1- Réaliser la paix en Europe XXVe Congrès universel de la paix (Genève du 18 au 23 septembre 1926) adopte une résolution en faveur d'une « union économique des États européens » 2. Les rencontres de Colpach dont l'artisan est le sidérurgiste Emile Mayrisch (LUX.) Emile Mayrisch, le directeur de l’ARBED, acheta le chateau de Colpach en 1917.