background preloader

Recherche (tinnitus research) - acouphène, espoirs

Facebook Twitter

La vision d'un malade, certes non praticien mais cartésien, vivant cette réalité non sans d'importantes difficultés, et qui se pose énormément de questions depuis de nombreuses années.



Oui j'aimerais qu'une solution soit trouvée un jour. Seul l'avenir le dira, entre temps il faut vivre avec.
En attendant il me semble primordial de supporter ce tintamarre car il y a aussi des besoins de vivre perpétuellement avec T, et de ne pas aggraver la situation. Research News (orl)Stanford Medicine. Une molécule 15 fois plus puissante que Trobalt avec moins d'effets secondaires: | forum... Fibromyalgie et autres douleurs chroniques : nouvelle explication à la douleur généralisée. Lorsque des tissus sont endommagés, un signal de douleur est conduit par les nerfs jusqu'à la moelle épinière puis au cerveau où se produit la perception de douleur. Une étude, publiée dans la revue Science, montre que d'autres cellules que celles du système nerveux contribuent à amplifier le signal dans la moelle épinière. Lorsque les nerfs transmettent ce signal, il se produit au niveau de leurs synapses un phénomène dit de potentialisation à long terme dans lequel la transmission du signal se fait de plus en plus efficacement.

M. T. Ces cellules, lorsqu'activées par des processus douloureux par exemple, libèrent des substances jouant un rôle de messager telles que des cytokines qui peuvent parcourir de longues distances via le liquide céphalo-rachidien et affecter ainsi des synapses à des sites éloignés. « Les cellules gliales sont un facteur important pour assurer l'équilibre du système neuro-inflammatoire », explique le chercheur. New Discovery on How Inner Ear Works. “This helps us understand the mechanisms that enable us to perceive speech and music,” says Anders Fridberger, PhD. Researchers have found that the parts of the inner ear that process sounds such as speech and music seem to work differently than other parts of the inner ear. Researchers from Linköping University in Sweden are part of the international team behind the discovery.

“This helps us understand the mechanisms that enable us to perceive speech and music,”said Anders Fridberger, PhD, professor of neuroscience at Linköping University. “We hope that more knowledge about the capabilities of the inner ear will lead to better treatments for the hearing impaired.” To perceive speech and music, you must be able to hear low-frequency sound. In order to do this, the brain needs information from the receptors that are located deep within the inner ear, or cochlea, close to the top section of this spiral cavity.

The inner ear, or cochlea. In addition to Anders Fridberger and Rebecca L. $1.2 Billion Human Brain Project That Blows Your Mind. As a society living in a 21st century, we have just begun to realize how little do we know about our brain. We desperately need to understand how our brain works, so we can develop new treatments for different mental and neurological disorders. This has become one of the greatest challenges in modern science. Computing technologies represent some kind of new hope in this quest for better understanding of our three-pound pink organ, that is why lately the Human Brain Project (HBP) is grabbing all the media attention in the Neuroscience sphere. The HBP is a €1.2 billion worth and 10 years long global project that will give us a deeper and more meaningful understanding of how the human brain operates.

It is comprised of 130 research institutions throughout Europe and coordinated through the Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EFPL) in Switzerland (1). Nevertheless, the grand plan of creating a perfect brain model does not stop here. By Blazka Orel, Msc, BioSistemika LLC. Increased mean platelet volume in patients with idiopathic subjective tinnitus. Dépression : la piste infectieuse de plus en plus crédible.

30% des patients dépressifs sont résistants aux antidépresseurs actuels. De quoi pousser les scientifiques à chercher de nouveaux mécanismes susceptibles d'expliquer l'origine de cette maladie mentale. De plus en plus d'études suspectent une piste infectieuse. De nouveaux travaux, publiés dans la revue Molecular Psychiatry et menés par des chercheurs de l'Inserm dans les hôpitaux Necker et Sainte-Anne de Paris, appuient cette hypothèse en suggérant que dans certains cas, la dépression serait liée à la suractivation des mastocytes, des cellules du système immunitaire. Une voie métabolique détournée Raphaël Gaillard et ses collègues ont analysé le sang et reporté les éventuels troubles dépressifs d'adultes atteints de mastocytose.

Pourquoi s'intéresser à la mastocytose, une maladie rare caractérisée par la suractivation de mastocytes qui relarguent trop de molécules inflammatoires, alors que les symptômes les plus fréquents sont de l'asthme, des grattements et des troubles digestifs ? Biohaven Announces Phase 1 Pharmacokinetic Study Meets Study Objectives and Supports Advancing BHV-0223 OTCBB:PTGEF. BRITISH VIRGIN ISLANDS, Nov. 19, 2015 (GLOBE NEWSWIRE) -- via PRWEB - Biohaven Pharmaceutical Holding Company Limited (d/b/a Biohaven) announced today that preliminary results from a Phase I study with BHV-0223, a glutamate modulating agent, met its study objectives and supports advancing the asset into late phase clinical development.

BHV-0223 is a unique formulation of a glutamate modulating agent that utilizes the Zydis® ODT fast-dissolve technology under an exclusive worldwide agreement with Catalent. Agents that modulate glutamate neurotransmission may have therapeutic potential in multiple glutamatergically driven disease states including amyotrophic lateral sclerosis (ALS), Alzheimer's disease, Rett syndrome, dementia, dystonia, tinnitus, anxiety disorders, and affective disorders. The Phase I trial was designed to demonstrate the safety and unique pharmacokinetic characteristics of BHV- 0223 in single and then multiple dosing in humans.

About Biohaven Forward-Looking Statements. Où en est à la recherche pour guérir la perte d’audition? Dans un article publié le 23 Octobre 2015 dans le Figaro Santé, le docteur Yann Nguyen fait un point sur les avancées pour guérir la baisse d’audition. Il faut savoir que la surdité est une maladie qui touche à peu près 6 millions de Français. Elle peut être dite de transmission ou de perception et peut en plus des gênes auditives engendrer l’exclusion sociale des personnes concernées. Les causes variées (maladie, transmission génétique, âge, environnement dégradant,…) font qu’elle est assez dure à déterminer et il faut s’y prendre le plus tôt possible pour pouvoir limiter ses effets. Les prothèses auditives et certaines opérations permettent de compenser la diminution des fonctions auditives artificiellement mais des recherches ont permis de trouver des moyens plus efficaces pour retrouver une audition naturelle.

Henry Ford lance le test clinique pour la demande de règlement de l'acouphène provoqué par traumatisme de bruit. Le Système de Santé de Henry Ford a lancé un test clinique pour vérifier un médicament neuf pour la demande de règlement de l'acouphène, une sonnerie continuelle de la tête ou des oreilles qui affecte plus de 600 millions de personnes mondiaux. L'étude examinera AM-101, un gel injecté dans l'oreille moyenne, pour déterminer sa sécurité et efficacité en diminuant la signalisation excessive au cerveau qui se produit avec l'acouphène aigu d'oreille interne, le plus souvent provoqué par traumatisme ou infection de bruit.

AM-101 empêche certains récepteurs dans l'oreille interne qui sont pensés pour jouer une fonction clé dans le développement de l'acouphène. Cet effet inhibiteur a été vérifié et confirmé chez les modèles de comportement animaux. Henry Ford est l'un de 70 impliqués mondiaux de sites dans le ce les Instituts Nationaux de l'étude Santé-Supportée et il recrute actuel des patients. Les Patients dans l'étude également devront retourner pour plusieurs visites complémentaires. Source: Surdité des seniors : découverte capitale en Israël. Photos du journal - Je déclare la guerre à l'hyperacousie Ouverte. Photos du journal - Hyperacusis Research. Des chercheurs permettent d'en savoir plus sur les acouphènes. Des scientifiques déclarent avoir compris comment certains en venaient à souffrir d'acouphènes, un trouble qui est caractérisé par une sensation presque constante de bruit persistant dans les oreilles.

Ces chercheurs de l'Université Georgetown, aux États-Unis, et de l'Université technique de Munich, en Allemagne, viennent de publier les résultats de leur étude prometteuse. La logique de ces «sensations fantômes» est la même que dans les cas de douleur chronique: l'origine du mal a beau avoir été traitée, la sensation demeure. Les patients amputés racontent encore ressentir des sensations alors que le membre a été retiré; le bruit intense ayant causé l'acouphène a disparu, mais la sensation de bruit est toujours là.

Dans les deux cas, la perte de matière grise et le mauvais fonctionnement d'un processus se déroulant dans le cerveau seraient en cause. Des médicaments contrôlant la transmission pourraient dès lors être une solution au problème. Research | Stanford Initiative to Cure Hearing Loss. Stanford University Medical Center has a long tradition of leadership in discovery, innovation, and creative research. Its world-class hospitals dedicated to adult and pediatric care and its close proximity to allied programs throughout the university—including biology, physics, engineering, and computer science—allows investigators to interact and collaborate, participating in multidisciplinary programs with the potential for “outside-the-box” solutions that will lead to new therapies, technologies, and innovations. By sustaining a research culture that encourages translational medicine—a close interrelationship between basic science investigators and the surgeons and physicians working directly with patients—Stanford continues to lay the groundwork for previously unimagined ways to treat and prevent disease.

Stanford’s internationally renowned stem cell program is at the forefront of addressing some of the great challenges of stem cells and regenerative medicine. Acouphènes : une cause moléculaire enfin découverte. En étudiant le fonctionnement des acouphènes, une équipe de scientifiques américains espère mettre au point un traitement pour atténuer leurs effets. Lorsque l’on va à un concert, il n’est pas rare que l’on vous distribue des bouchons d'oreille ainsi qu’une petite notice expliquant pourquoi il est important de se protéger de certains bruits aigus et du volume élevé pendant le spectacle. Et pour cause, les risques sont élevés. De plus en plus d’individus souffrent d’acouphènes, ces perceptions auditives parasites, bourdonnements ou sifflements, qui concernent 1 Français sur 4 au cours de sa vie, soit près de 16 millions de personnes. La première cause d’acouphène est le traumatisme auditif en milieu professionnel ou lors des loisirs, qu’il s’agisse de la chasse ou de l’écoute de musique amplifiée.

S’ils sont sans gravité, ils peuvent vite devenir obsessionnels, surtout qu’une fois devenus chroniques, il est en théorie impossible de retrouver le silence… Laboratory of Integrative Neuroscience and Cognition | Georgetown University. AUDITION: Une protéine pour réduire la perte auditive liée au bruit. Actualité publiée le 02-09-2013 The FASEB Journal Cette recherche de l’Université de Portland montre comment un niveau de bruit excessif active certaines cellules spécifiques dans l'oreille interne qui vont se détacher et endommager la barrière "hémato" située au niveau des capillaires.

Au-delà, les chercheurs identifient une protéine qui pourrait permettre de réduire la perte auditive liée au bruit. Cette équipe de l’Oregon a cherché à comprendre les mécanismes moléculaires de la perte auditive liée au bruit, suffisamment bien si possible, pour parvenir à l’atténuer. La recherche a été menée sur 3 groupes de souris âgées de 6 à 8 semaines. Un groupe de souris a été exposé à 120 décibels pendant 3 heures par jour durant 2 jours, un second groupe également exposé au bruit a reçu une injection de facteur dérivé de l'épithélium pigmentaire (PEDF)* avant l’exposition, un troisième groupe a servi de témoin.

Accéder aux actualités sur l’Audition Réagissez à cette actu sur Santé Blog Recherche. ACOUPHÈNES: Vers un traitement capable de calmer le noyau cochléaire. Actualité publiée hier eLife Les chercheurs de l’Université de Pittsburgh identifient ici, sur un modèle animal, les mécanismes moléculaires à l'origine des acouphènes -principalement ceux, liés à l’exposition à des niveaux élevés de bruit. Les résultats publiés dans la revue eLife ouvrent une nouvelle voie thérapeutique permettant de réduire la sensibilité à cette condition chronique très handicapant au niveau de la qualité de vie. L'acouphène est un trouble auditif courant, et fréquent chez les soldats revenant des zones de conflit. Son symptôme, un bourdonnement continu dans les oreilles, qui peut être très handicapant. On estime qu’1 Français sur 4 pourrait être touché par les acouphènes, qu’1 personne sur 2 a déjà fait l’expérience des acouphènes et qu'1 personne sur 2 connaît quelqu'un qui souffre d'acouphènes.

Pourtant, 51% des personnes atteintes n'ont jamais consulté. Plus d’études sur les Acouphènes Réagissez à cette actu sur Santé Blog. Pitt team identifies cause of resilience to tinnitus, potential drug therapy. PITTSBURGH, Aug. 27, 2015 - Researchers have identified in an animal model the molecular mechanisms behind resilience to noise-induced tinnitus and a possible drug therapy that could reduce susceptibility to this chronic and sometimes debilitating condition. The findings by a team from the University of Pittsburgh School of Medicine were published online in the journal eLife. Tinnitus is typically induced by exposure to loud noise and causes whistling, clicking, roaring and other phantom sounds. It is estimated that 5 to 15 percent of Americans suffer from tinnitus, said Thanos Tzounopoulos, Ph.D., associate professor and member of the auditory research group in the Department of Otolaryngology, Pitt School of Medicine, where he also holds the auditory physiology endowed chair.

"However, a significant percentage of people are exposed to loud sounds and never develop tinnitus, and there was little known about why that is. That's what we set out to examine in this study," Dr. The Legion's CBIS researches a new type of hearing impairment affecting veterans. About the Legion The Legion's CBIS looks to help veterans suffering from APD 15 July 2015 “It’s because of the Legion this is happening”, Dr Tobias Reichenbach.

Important new research into a type of hearing impairment needs veterans to take part. A recent study in the United States revealed that more than half of US Army veterans suffer from auditory processing disorder (APD), a hearing problem that affects the ability to distinguish between competing sounds. Now research is underway to investigate how many veterans in the UK have APD, and to investigate possible treatments for it. Dr Tobias Reichenbach, a scientist with a background in auditory neuroscience who is leading the UK project, says: “The US research shows that APD can be a consequence of blast exposure, and many veterans who have been in a combat situation have experienced blast exposure. How blasts affect the brain According to Tobias, blasts have a severe effect on our brains. Share this page. New tinnitus treatment shows positive results in small trial. Monday, June 29, 2015 - THE results of a small clinical trial to test the safety of a new treatment for tinnitus, or ringing in the ears, showed positive results according to a study newly published online in the journal Neuromodulation: Technology at the Neural Interface.

Led by the University of Texas at Dallas, the trial showed that vagus nerve stimulation-tone therapy is safe for the treatment of tinnitus and brought significant improvement to some participants. The new treatment combines vagus nerve stimulation (VNS) with auditory tones to alleviate the symptoms of chronic tinnitus. VNS therapy is an FDA-approved treatment for epilepsy, depression and other illnesses. It mildly stimulates the vagus nerve, whose job is to update the brain on the state of the body. The electrical stimulation is delivered using an electrical pulse generator which is connected to the vagus nerve inside the neck via implanted electrodes.

One of the trial investigators, Dr. Une nouvelle partie du corps humain découverte dans le cerveau par un Français, Antoine Louveau. Acouphènes : ce qu'il se passe dans le cerveau.

Hyperacousie, audition : autres recherches

Presse scientifique (acouphènes) Cerveau, lien neuronal et acouphène. MEG et programme d'annulation des acouphènes. Recherches médicamenteuses - acouphènes, hyperacousie. Theses (oreilles) Spécialistes acouphènes. Thérapie génique pour l'oreille, Hypoacousie, surdité. Hallopathie et acouphènes, hyperacousie, vertiges etc. Toxicité probable - oreilles. Acouphènes et recherche en France. Acouphènes recherche internationale. Espoir acouphènes, oreilles : avancées technologiques. La recherche (généralités)