background preloader

Oligarchie de la finance derrière le politique

Facebook Twitter

Le pétrodollard. Milieux djihadistes. Les "Etats clients" Les organisations des Maitres du Monde. Haute Finance impérialiste. Le pantouflage, cause de la crise ? -- Enfant de la Société. Dans les allées du pouvoir, dans la haute administration, dans les grandes entreprises et les banques, on aime rester entre soi.

C'est la garantie de la confiance, de la fidélité et de la discrétion nécessaires à la bonne marche des carrières et des affaires. Le pantouflage, cause de la crise financière. L'Islande est le seul pays à avoir condamné un homme politique pour sa responsabilité dans l'effondrement des banques de ce pays. Le seul pays à avoir refusé d'utiliser l'argent public pour empêcher la faillite des ces dernières, incapables de faire face à leurs obligations. Le seul a avoir résisté à la pression et aux menaces des places financières internationales soutenues par leur gouvernement. Pourquoi les États-Unis, le Japon, la France et tant d'autres, n'ont-ils pas suivi cet exemple de démocratie et de justice. La réponse est bassement triviale. Même en Islande, ceux qui devaient contrôler les banques ne les ont pas empêchés de spéculer au-delà de toute prudence. Ancien nouvel ordre mondial. La Pillule Rouge Part 01 - Radio Ici et Maintenant - Pierre Hillard -

La guerre de la finance privée. La crise financière actuelle a été organisée. « Le Cartel des Banques a organisé toutes les crises économiques du monde ! » Toutes les bonnes choses prennent du temps... Aussi voici un document, énorme dans tous les sens du terme, sur le cartel bancaire mondial et ses ramifications jusqu’à des événements récents. Remerciez Chalouette pour la piste donnée par un contributeur sur le blog Silence des loups… Oligarchie financière : les huit familles derrière le cartel banquier privé international ... l’ennemi des peuples a un nom et des visages ! Nous avons traduit ici un article de Dean Henderson qui décortique le panier de crabes de la haute finance internationale pour nous. Il confirme ici que les banques centrales n’ont de « centrale » que le nom, et qu’elles sont des entités privées, dirigées pour le profit et mettre le contrôle total de l’économie mondiale dans le moins de mains possible.

Les banques sont un outil d’oppression sans précédent et des armes de destruction massive qui doivent être éradiquées si nous désirons vivre libre. Oui, c’est aussi con que cela : être capable de dire NON ! CPA Thomas D. Cartel des grosses banques privées and co. La guerre mondiale contre les peuples et leurs démocraties. Banksters. La Pillule Rouge Part 02 - Radio Ici Et Maintenant - Pierre Hillard - Groupes d'influence. Groupes d'influence : Qui ? "lobby nucléaire" "Fondations" Politiques fondées sur de la pseudoscience subventionnée. Grandes fortunes familiales contrôlant finance. [Yanninfo] Quand "la dette" domine le Monde - Karen Hudes, lanceuse d'alerte de la Banque mondiale, révèle comment l'élite mondiale dirige le monde.

Karen Hudes est diplômée de la Yale Law School et elle a travaillé dans le département juridique de la Banque mondiale depuis plus de 20 ans. En fait, quand elle a été congédiée pour avoir dénoncé la corruption à l'intérieur de la Banque mondiale , elle occupait le poste de Conseillère Senior. Elle était dans une position unique pour voir exactement comment l' élite mondiale dirige le monde , et les informations qu'elle révèle maintenant au public sont absolument stupéfiantes . Selon Hudes , l'élite utiliser un noyau très serré des institutions financières et des méga -sociétés pour dominer la planète.

Le but est le contrôle. Ils veulent nous asservir tous à la dette , ils veulent asservir tous nos gouvernements à la dette, et ils veulent tous nos politiciens accros aux énormes contributions financières qu'ils canalisent dans leurs campagnes . Rappelez-vous, ce n'est pas une " théorie du complot " qui dit ces choses. Ce système n'est pas venu à l'existence par accident. Karen Hudes, lanceuse d'alerte de la Banque mondiale, révèle comment l'élite mondiale dirige le monde. Goldman Sachs. Banksters : Qui? "Holdings" de sociétés et de finance. Cartel des grosses banques privées and co. La lutte des classes - Sur le « shutdown… - Venus de toute la… - RICHE, POURQUOI PAS… - L'activité… - Réunion nationale…

Cette grève, dont on les médias français n'ont pas parlé, a suscité les foudres du patronat, de David Cameron, et du maire de Londres. Or ce mouvement de grève a bénéficié du soutien massif des Londonniens ! L’ampleur de la grève des 5 et 6 février derniers dans le métro londonnien a surpris le patronat, la mairie de Londres, et jusqu'au gouvernement : => 70 % du trafic paralysé, => des dizaines de stations fermées, => pour une grève lancée à l'appel d'un syndicat — le RTM — des travailleurs des transports. Comme cela se passe en France lorsqu’il y a grève, le pouvoir a déversé son flot de calomnies anti-grève dans les médias. - David Cameron a condamné la grève à la Chambre des Communes, - Le maire de Londres a qualifié la grève de "totalement injustifiée", le premier ministre à la Chambre des Communes de "honteuse", invectivant le leader du syndicat RMT "Bob Crow qui a tort sur tout et doit arrêter la grève" Et pourtant... la population londonienne a soutenu la grève !

L'Oligarchie a fait un rêve : le mythe de la démocratie occidentale. Un biais nécessaire La démocratie occidentale est-elle le résultat heureux du long malheur des peuples ? Ces peuples ont-ils lutté pour obtenir des droits et jouir de leurs fruits après les avoir courageusement arrachés des mains de leurs maîtres avares de bons sentiments ? Autrement dit, ces peuples ont-ils réussi à faire plier les oligarchies devant la puissance de leurs aspirations démocratiques et les oligarchies ont-elles rendu l'âme en vomissant sur la place publique la liberté, l'égalité et la fraternité universelle comme autant de tribus de leur soumission aux nouveaux maîtres de la terre - les peuples souverains - dont nous serions les héritiers ?

En adoptant cette perspective, nous ne cherchons pas à désenchanter les luttes politiques et sociales qui n'auraient été, jusqu'à présent, que des instruments aux mains de l'oligarchie occidentale lui permettant de se maintenir au pouvoir. À l'origine de la démocratie... l'oligarchie Un marché de dupes La livrée de chair du capitalisme. L'europe "américaine" « L’autorité publique est aux mains du système financier » Hervé Kempf. Internationalnews Par Eduardo Febbro, Hervé Kempf * El Correo 19 février 2013 Vous démontrez avec des exemples innombrables comment le monde glisse vers une sorte de régime autoritaire dont l’intention unique est de maintenir les privilèges d’une caste, l’oligarchie. Cela vous amène à une conclusion socialement et politiquement dramatique : la fin possible de la démocratie. L’oligarchie est la définition d’un régime politique. L’oligarchie est un concept inventé par les grecs aux IVe et Ve siècle av.

Vous suggérez que nous sommes dans une phase de post-démocratie dans laquelle, avec l’objectif de se maintenir au pouvoir, l’oligarchie maintient une fiction démocratique. Bien sûr. C’est pourquoi il est important que le concept d’oligarchie soit bien présent pour comprendre que, progressivement, la démocratie nous a été volée. Ce raisonnement implique que la souveraineté populaire a disparu, comme idée et comme pratique. Effectivement. On n’a pas respecté le vote du peuple palestinien. Oui. Grandes fortunes familiales contrôlant finance. La saga méconnue des frères Goldsmith. De l’Altermondialisme à la contestation anti-OGM (2) Seconde partie : En décembre 2006, Jean-Marie Pelt, directeur de l’Institut européen d’écologie, célébrait les dix années de lutte contre les OGM en France, en compagnie de quelques combattants de la première heure comme Corinne Lepage, ancienne ministre de l’Environnement, le biologiste Gilles-Eric Séralini et Arnaud Apoteker, responsable de la campagne OGM au sein de Greenpeace.

Sensibilisé en 1996 sur la question des OGM par Etienne Vernet, le président de l’association Ecoropa, le médiatique botaniste lance alors un appel en faveur d’un moratoire sur leur production et leur commercialisation, avec le soutien d’une centaine de médecins et scientifiques européens. L’objectif est double : instaurer l’étiquetage et la traçabilité des OGM.

Pour la première fois, des doutes surgissent ainsi quant aux impacts des OGM sur la santé et l’environnement. Aujourd’hui inactive, Ecoropa a traversé deux périodes bien distinctes. La résurrection Mais elle ne disparaît pas pour autant. Les marionnettes de Rothschild déstabilisent la Syrie « Société Civile. Tout comme nous l’avons vu en Libye, les terroristes sont marqués avec le nom de "forces de l’opposition" par les médias occidentaux ; se défendre contre un terroriste est considéré comme une violation des "droits de l’homme". Depuis que la déstabilisation de la Syrie a commencé, il y a environ neuf mois, la couverture médiatique occidentale a mis en évidence seulement les manifestations "pacifiques " et le Président Bachar al-Assad, ainsi que ceux qui ont été victimes de son régime. Les sources de ces allégations sont anonymes ou liées à l’argent des États-Unis et de Grande-Bretagne.

Elle parlait très peu de la violence perpétrée par les forces de l’opposition comme de l’armée libre syrienne en Syrie. Même les griefs pro-Assad ont été ignorées. [1] En novembre, Abdulhakim Belhadj, ancien dirigeant de la Jamahiriya groupe islamique, combattant qui a contribué à renverser Mouammar Kadhafi, a rencontré en Turquie, les dirigeants de l’armée syrienne. L’avis d’un analyste politique : George Soros réseau spéculateur "philanthrope"!

Le trésorier de campagne de François Hollande détenteur de sociétés aux îles Caïmans. Selon "Le Monde", Jean-Jacques Augier, un proche du président, détient un holding dont deux sociétés sont domiciliées dans le paradis fiscal. Le trésorier de la campagne présidentielle de François Hollande, Jean-Jacques Augier, ancien de la fameuse promotion Voltaire, est actionnaire de deux sociétés offshore dans les îles Caïmans, Jean-Jacques Augier, 59 ans, est éditeur et détient un holding Eurane, dont deux filiales sont domiciliées dans le paradis fiscal. Il a confirmé cette information aux journalistes du Monde en expliquant que "rien n'était illégal" : "J'ai investi dans cette société par l'intermédiaire de la filiale d'Eurane en Chine, Capital Concorde Limited, un holding qui gère toutes mes affaires chinoises", explique-t-il. Jean-Jacques Augier fut, rappelle Le Monde, un fidèle collaborateur d'André Rousselet, un proche de François Mitterrand, qui l'a introduit dans les affaires.

Il a récemment acheté à l'homme d'affaires et mécène Pierre Bergé le magazine gay et lesbien Têtu. Banques outils réseaux et mafieux. Le Glass-Steagall Act hante l'Assemblée nationale. Occulté par le débat passionné du « mariage pour tous », le projet de loi de « régulation et de séparation des activités bancaires » a été débattu la semaine dernière dans le vide de l’Assemblée nationale. Ce projet a été voté hier en première lecture par les partis et leurs tactiques. Rangs clairsemés à l’Assemblée nationale au moment de discuter de la scission stricte des banques (séance du mercredi 13 février 2013).

Clairement, ce qui pourrait être la mise à l’écart de la prédation financière de notre économie, est une réforme ne réformant rien. La filialisation des activités jugées « non utiles à l’économie », proposée par le projet de loi du ministre de l’Economie Pierre Moscovici, ne sépare rien. Car, comme son nom l’indique, « filiale » implique un lien de filiation, lequel sera utilisé en cas de troubles pour obtenir des renflouements de la part de l’Etat, en retenant en otage les dépôts des citoyens. Eric Alauzet (EELV) : « Quelle sera l’efficacité de cette loi ? Ah ! L’oligarchie maintient une fiction démocratique. Corruption des hommes politiques. Comment la finance contrôle le débat économique. La crise fait rage, mais le débat n’avance pas.

La seule solution qui émerge, se serrer la ceinture pour payer les banques. Mais n’est ce pas la définition même de la crise : « quand le vieux se meurt et que le jeune hésite à naître » ? Sauf que cette fois la formule d’Antonio Gramsci ne fonctionne pas : les économistes hétérodoxes, les Lordon, Sapir, Gréau… ont des solutions. Le vrai problème : ils ne sont pas entendus. Est-ce surprenant ? Y en a que pour les banquiers Qui nous a informé sur la crise cet été ? Pourquoi les journalistes sont-ils si prompts à gober pareilles mystifications ? Jacques Sapir pense différemment. De plus les banques ont compris que la presse est le média de référence. Un enseignant peut cacher un supplétif du système financier Le système peut être un peu plus complexe. . « Aucun n’est directement corrompu, mais la plupart sont payés par les banques… » Reste la télévision et la radio... Pourquoi se cacher quand on est entre amis ?

Bertrand Rothé. Les "accords" "économiques" de l'empire. Bilderberg, Trilatérale et transversalité de « gauche » Le 18 mai, comme la semaine précédente, aucun grand média français n'évoque la réunion récente du Groupe de Bilderberg à Athènes. Le mutisme qui avait accompagné la dernière réunion européenne de la Comission Trilatérale, tenue à Paris, n'est donc pas le fruit du hasard. Résultat de la l'influence de Nicolas Sarkozy sur les médias, maintes fois dénoncée ?

De toute évidence, pas seulement. Le même silence a été gardé par les partis dits de l'opposition, y compris très largement dans ce que l'on appelle souvent la « gauche de la gauche ». A la « transversalité » conventionnelle que comporte la participation régulière de membres du Parti Socialiste (PS) aux activités de ces deux « groupes de discussion » de l'oligarchie s'ajoute une forme de « transversalité » moins remarquée : la volonté manifeste des concurrents français du PS, de « gauche » ou de prétendue « gauche toute », de ne pas gêner un allié potentiel. Voir aussi nos articles : OCDE, travail « informel » et délocalisations.

BILDEBERG A CHOISI …….. Cette campagne présidentielle est une vaste mascarade car le choix pour 2012 en France est déjà acté. Peuple de France vous pouvez continuer de vaquer à vos occupations, François Hollande sera votre prochain président que cela ne vous plaise ou pas. Le candidat popurfendeur de la finance internationale en fait lui-même intégralement parti et ses réseaux, ceux de DSK ex-patron du FMI, sont là pour le confirmer.Sarkozy est un one-shot mis en place pour achever la destruction de toute idée de grande France et pour la mettre dans le “fion” de l’empire américain comme le dirait Dieudonné.

La France est maintenant un pion essentiel de l’impérialisme occidental de par la puissance de son armée et c’est tout ce qu’il nous reste. Cette force militaire va être mise au service des impératifs impérialistes décidés par Bilderberg. Hollande ? Groupe Bilderberg.

Stratégies d'accords transnationaux sans la société civile...

Vive l’Ademe ! Vive la France ! Vive l’arnaque ! Comme je n’ai pas de temps en ce moment, vous me permettrez de recycler ci-dessous un article de moi paru dans l’hebdomadaire Charlie-Hebdo. Vous y verrez comme se porte bien l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (Ademe). J’y ajoute pour le même prix une information très, mais réellement très importante. Xavier Beulin vient d’être élu président du syndicat de l’agriculture industrielle, la FNSEA. Cela tombe admirablement bien, car Beulin est le patron d’une transnationale appelée Sofiproteol, qui pèse cinq milliards d’euros de chiffre d’affaires. L’Ademe, ami lecteur, c’est très beau. Et voilà que ces corniauds de la Cour des Comptes ont décidé d’aller éplucher les dépenses et l’organisation interne. Question budget d’intervention, tout baigne de la même manière. La Cour des comptes exprime à mots camouflés les doutes les plus sérieux sur la question.

Nous y voilà peut-être. Ce qui se cache derrière ces beaux cadeaux s’appelle Agrice. L’impuissance politique est programmée dans la constitution. Lister : "ami" pas sympa. Le «Mécanisme européen de stabilité» ou comment Goldman Sachs a fait main basse sur l’Europe. Par Ellen Brown* Le coup de Goldman Sachs, qui a échoué aux Etats-Unis, a presque réussi en Europe: un renflouement (bailout) permanent, irrévocable, inattaquable des banques, garanti par les contribuables. En septembre 2008, Henry Paulson, ancien ­P.

-D.G. de Goldman Sachs, a réussi à extorquer au Congrès un plan de sauvetage de 700 milliards de dollars. Mais pour y arriver, il a dû se mettre à genoux et brandir la menace d’un effondrement du système financier mondial tout entier ainsi que de l’imposition de la loi martiale. L’appel de Paulson en faveur d’un fonds de sauvetage permanent – le Troubled Asset Relief Program ou TARP – a été repoussé par le Congrès.Jusqu’en décembre 2011, le chef de la Banque centrale européenne Mario Draghi, ancien vice-président de Goldman Sachs Europe, a été capable d’accorder un plan de sauvetage de 500 milliards d’euros aux banques européennes sans demander l’autorisation à personne. La face obscure du MES En novembre dernier, Mario Draghi, ancien ­P.

La soumission "librement" consentie

Le scandale du G30 | Le blog de François Asselineau. Le Groupe des Trente ("Group of Thirty", ou "G30" Collusions entre sénateurs et labos. "Pétrolagroalimentopharmacochimie" Le gouvernement sous l'influence du lobby des banques, exemple, la loi bancaire. Le polémique rassemblement de milliardaires anti-Obama. Draghi: "Les pays devront transférer une partie de leur souveraineté" Les Infiltrés- Pôle emploi, "mission impossible" [France 2] Exclusivité : liste des politiques corrompus par les lobbys pharmaceutiques.

Blog du collectif de lutte contre l'aéroport de Notre Dame des Landes | Pour une lutte radicale contre le projet d'aéroport! Terre et liberté! Salaire du PDG de La Poste : Il FAUT UNE AUTRE POLITIQUE SALARIALE - DUPIN Bernard Administrateur CGT Groupe La Poste. Dutch royal family 'overtake Britain's as most expensive in Europe' Démission du vice-ministre grec du Travail.