background preloader

OIG Organisations intergouvernementales

Facebook Twitter

Extrait wiki :
Nombre et domaines d'exercice[modifier]
Dans le monde en 1996, il y avait 320 organisations internationales alors qu'il n'y en avait que 100 en 1950.


Exemples d'organisations intergouvernementales à vocation mondiale[modifier]
Sur le plan politique il y a l'Organisation des Nations unies (ONU)
Sur le plan culturel il y a l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO)
Sur le plan du travail il y a l'Organisation internationale du travail (OIT)
Sur le plan de la sécurité nucléaire il y a l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA)
Sur le plan de la santé il y a l'Organisation mondiale de la santé (OMS)
Sur le plan du commerce il y a l'Organisation mondiale du commerce (OMC)
Sur le plan de la recherche scientifique il y a l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire (plus connu sous le nom de CERN)
Sur le plan de l'économie, il y a l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE)
Sur le plan de la métrologie légale, il y a l'Organisation internationale de métrologie légale (OIML)
Et bien d'autres encore...

Exemples à champ géographique restreint[modifier]
Il existe des organisations intergouvernementales de champ géographique restreint, car axées sur :
une région particulière du monde, comme l'Union européenne (encore qu'il s'agisse d'une organisation combinant le supranational et l'intergouvernemental)
des affinités culturelles ou historiques spécifiques, comme la Francophonie, le Commonwealth ou encore la Ligue arabe
des intérêts communs, comme l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP)
des mises en commun d'idées et de capacités de recherche, comme l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE)
des accords économiques, comme le Le Centre Technique de coopération Agricole et rurale ACP-UE (CTA) qui opère dans le cadre de l'Accord de Cotonou entre la Communauté européenne et les Pays ACP
voire des alliances militaires traditionnelles, comme l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN)

Création[modifier]
Une organisation internationale est créée grâce à un instrument juridique qui constate l'accord des États membres. Cet instrument juridique peut revêtir plusieurs noms : charte, constitution, statuts, etc.
Il prend la forme soit d'un traité international, soit d'une convention, soit d'un accord. Il est soumis à la procédure de ratification. Pour qu'un instrument juridique d'une OI entre en vigueur, il faut que cet instrument ait atteint un nombre de ratifications fixé par l'acte multilatéral fondateur. Ce nombre peut être soit un nombre minimal, qui est alors appelé un seuil (situation la plus fréquente dans les Organisations Internationales à vocation universelle, telle l'Organisation des Nations Unies [ONU]), ou la totalité des États membres (situation la plus souvent rencontrée dans les Organisations Internationales à vocation restreinte, spécifiquement les Organisations Internationales d'intégration, induisant des relations renforcées entre les États membres).
Par exemple, l'OMC est entrée en vigueur quand il y a eu au moins 80 ratifications sur 128 membres. Parfois, l'évolution de l'organisation internationale (OI) est soumise à un accord suscité par l'unanimité de ses parties (les États membres), ce qui est le cas pour l'Union Européenne. Cependant l'exemple de l'Union Européenne n'est peut-être pas le meilleur puisque que celle-ci n'est généralement pas considérée, strictement parlant, comme une organisation internationale. Il s'agirait plutôt d'une création suis generis, à mi chemin entre un État supranational et une organisation internationale4.

OIG à champ géographique restreint

OCDE Organisation de coopération et de développement économiques. AIEA Agence internationale de l'énergie atomique. CERN Organisation européenne pour la recherche nucléaire. 1945 ONU Organisation des Nations unies. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

1945 ONU Organisation des Nations unies

L'Organisation des Nations unies (ONU)[2] est une organisation internationale regroupant, à quelques exceptions près, tous les États de la planète. Distincte des États qui la composent, l’organisation a pour finalité la paix internationale. Ses objectifs sont de faciliter la coopération dans le droit international, la sécurité internationale, le développement économique, le progrès social, les droits de l’homme et la réalisation à terme de la paix mondiale.

L’ONU est fondée en 1945 après la Seconde Guerre mondiale pour remplacer la Société des Nations, afin d’arrêter les guerres entre pays et de fournir une plate-forme de dialogue. Elle contient plusieurs organismes annexes pour mener à bien ses missions. Contexte historique[modifier | modifier le code] Cinquante et un pays signent la Charte des Nations unies. UNESCO Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

UNESCO Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture

Elle a pour objectif selon son acte constitutif de « contribuer au maintien de la paix et de la sécurité en resserrant, par l’éducation, la science et la culture, la collaboration entre nations, afin d’assurer le respect universel de la justice, de la loi, des droits de l’homme et des libertés fondamentales pour tous, sans distinction de race, de sexe, de langue ou de religion, que la Charte des Nations unies reconnaît à tous les peuples »[2].

Le siège de l'Unesco est situé à Paris (France), au 7/9 place de Fontenoy, dans le 7e arrondissement. Sont rattachés au siège plus de cinquante bureaux, plusieurs instituts et centres dans le monde entier, comme l’Institut de statistique à Montréal ou le Bureau international d'éducation à Genève. Système ONU. 1919 OIT Organisation internationale du travail. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

1919 OIT Organisation internationale du travail

Pour les articles homonymes, voir OIT. En 2012, l'Organisation regroupe 183 États membres. Son siège est situé à Genève, en Suisse, et son directeur général est le Britannique Guy Ryder depuis le . L'organisation est distinguée en 1969 par l'attribution du prix Nobel de la paix . Histoire[modifier | modifier le code] En 1919, les États signataires du traité de Versailles créent l'Organisation internationale du travail (OIT). La nouvelle organisation s'installe au Centre William Rappard, à Genève en 1926.

Le 10 mai 1944, La Conférence générale de l'Organisation internationale du travail, réunie à Philadelphie, adopte la déclaration de Philadelphie. Dotée d'une structure tripartite unique, elle réunit sur un pied d'égalité les représentants des gouvernements, des employeurs et des travailleurs pour débattre des questions relatives au travail et à la politique sociale. 1948 OMS Organisation mondiale de la santé. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

1948 OMS Organisation mondiale de la santé

L'Organisation mondiale de la santé (OMS), est une institution spécialisée de l'Organisation des Nations unies (ONU) pour la santé publique. Cette organisation dépend directement du Conseil économique et social des Nations unies et son siège se situe à Genève, en Suisse, sur la commune de Pregny-Chambésy[1]. Selon sa constitution, l'OMS a pour objectif d'amener tous les peuples du monde au niveau de santé le plus élevé possible, la santé étant définie dans ce même document comme un « état de complet bien-être physique, mental et social et ne consistant pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité ». Sa directrice générale actuelle est le Dr Margaret Chan depuis le . Histoire[modifier | modifier le code] Précédents[modifier | modifier le code]

1948 : création de l'OMS

OMC Organisation mondiale du commerce. Organisation intergouvernementale. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Organisation intergouvernementale

Une organisation intergouvernementale, abrégé par le sigle OIG, est un type d'organisation internationale destinée à établir des relations entre organismes gouvernementaux. Pour Michel Virally, une OIG peut être définie comme « une association d’États, établie par un accord entre ses membres et dotée d’un appareil permanent d’organes, chargés de poursuivre la réalisation d’objectifs d’intérêt commun par une coopération entre eux »[1]. Histoire[modifier | modifier le code] La Cour permanente d'arbitrage est créée en 1899 par la Conférence internationale de la Paix ; l'Organisation internationale du travail (prix Nobel de la paix en 1969) et la Société des Nations sont créées en 1919. Les Nations unies en 1945. Pouvoirs et mode de décision[modifier | modifier le code] Ces organisations étant l'émanation de gouvernements n'ont que les pouvoirs que ceux-ci leur accordent dans le cadre de traités internationaux.