background preloader

Déni : destruction par le nucléaire

Facebook Twitter

Revélations sur le 11 Septembre… "Trop secret pour être publié", un rapport d’une agence du ministère de l’énergie américain (DOE) révèle que les attentats du 11 septembre 2001 de New York furent une attaque nucléaire… Par ces révélations officielles, beaucoup de choses concernant les attentats du 11 Septembre s’éclaircissent.

Revélations sur le 11 Septembre… "Trop secret pour être publié", un rapport d’une agence du ministère de l’énergie américain (DOE) révèle que les attentats du 11 septembre 2001 de New York furent une attaque nucléaire…

ANTENNE DE BREST DES IRRADIES DES ARMES NUCLEAIRES ET LEURS FAMILLES. Nous vous souhaitons la bienvenue, nous vous remercions d’avoir répondu à notre invitation à cette conférence de presse.

ANTENNE DE BREST DES IRRADIES DES ARMES NUCLEAIRES ET LEURS FAMILLES

Le 2 avril 2013, l’Association Henri Pézerat a organisé à Brest une assemblée constitutive de :« l’Antenne Association Henri Pézerat des irradiés des armes nucléaires et leurs familles », suivie d’une conférence de presse. Cette création, nous le rappelons, découle d’une situation grave : 5 leucémies dont 4 reconnues en maladies professionnelles et une déclarée le 15 Mars 2013, une cataracte, 3 cancers radio induits.

Le tout dans un groupe de 110 à 120 ouvriers de différentes professions concernées de la Pyrotechnie Ile Longue. Cette évolution inquiétante des maladies bouleverse les conditions d’existence des familles et victimes et angoisse les personnels irradiés non malades dont 16 d’entre eux, à ce jour, ont engagé une procédure judiciaire pour préjudice d’anxiété. Décès d’un mécanicien à 56 ans en 2006 d’un cancer. Algérie : Le document choc sur les retombées radioactives des essais nucléaires français.

Fusions de Fukushima : une conspiration mondiale de déni. Traduit de l'anglais par Helios pour le BBB Avons-nous quelque part une autorité qui dise la vérité sur Fukushima ?

Fusions de Fukushima : une conspiration mondiale de déni

S'il existe une quelconque autorité gouvernementale ou non-gouvernementale qui s'intéresse ouvertement, directement et honnêtement à la catastrophe de Fukushima, il n'est pas évident pour un observateur extérieur de suggérer laquelle. On a à la place une visible conspiration mondiale d'autorités de toute sorte refusant au public des informations précises et fiables, compréhensibles, vérifiables sur non seulement la situation de la centrale nucléaire elle-même et ses communautés environnantes, mais sur les retombées incessantes, incontrôlées de débris radioactifs dans l'air et dans l'eau, ce qui crée une augmentation des risques de nocivité pour les communautés du monde. © InconnuLes trajectoires des vents radioactifs autour de Fukushima.

Guerre au Mali : sécuriser notre approvisionnement en uranium. Le 11 janvier 2013, l’armée française est intervenue au Mali à la suite de mouvements, vers Bamako, de groupes armés islamistes.

Guerre au Mali : sécuriser notre approvisionnement en uranium

Déni nucléaire: De Hiroshima à Nagasaki. Nucléaireetc. Lobby nucléocrates et nucléophiles. AREVA et ses filiales. Tricastin : Nous sommes dans une situation pré-Fukushima. Fukushima : que savaient-ils, et quand ? Arnie Gundersen - 11.03.2013. Camp de concentration nucléaire pour tous… Les « déchets nucléaires ultimes » émettraient 2 fois plus de neutrons que de photons. Le 11 novembre 2011, l’association ACRO 1 a été invitée à effectuer un relevé radiologique indépendant au niveau d’un train de déchets nucléaires stationné dans la gare de bifurcation de Valognes (50), peu avant son départ pour l’Allemagne 2. (1) Une partie du convoi de déchets vitrifiés (AP/SIPA)14 wagons et 123 tonnes de déchets nucléaires “ultimes”Ce convoi était composé de déchets radioactifs dits “ultimes” et donc constitués principalement de déchets HAVL 3 retournant après vitrification dans leur pays d’origine après le processus de retraitement effectué dans les installations de la Hague.Le retraitement consiste à séparer la partie du combustible qui peut être récupérée (Uranium et Plutonium) des produits de fission et d’activation qui eux, ne sont pas recyclables.

Les « déchets nucléaires ultimes » émettraient 2 fois plus de neutrons que de photons

"lobby nucléaire" Lobby nucléocrates et nucléophiles. "Biseness Nucléaire" POLLUER GRAVEMENT LA PLANÈTE OU FAIRE CHUTER SES ACTIONS ? Ultraman, les projets du gouvernement pour Fukushima. TRES INQUIÉTANTS NIVEAUX DE RADIATIONS DANS L’ATMOSPHÈRE ENTRE LE CHILI ET LES US. Nous avions relayé ici dernièrement quelques articles sur les conséquences de l’accident de la centrale de Fukushima Daishi.

TRES INQUIÉTANTS NIVEAUX DE RADIATIONS DANS L’ATMOSPHÈRE ENTRE LE CHILI ET LES US

. * Je vous écris du Japon. Mesdames et Messieurs les députés, Je vous écris du Japon, je viens d’apprendre qu’un débat au sein de l’Assemblée Nationale, ce soir, fera enfin sortir de l’ombre la douloureuse question du nucléaire.

Je vous écris du Japon

Vous allez notamment évoquer l’accident de Fukushima. Les impacts océanographiques de Fukushima. Ken Buesseler est océanographe, maître de recherches en chimie marine et géochimie à l'Institut Océanographique de Woods Hole (WHOI), Massachusetts, et titulaire d'un doctorat en chimie marine obtenu via un programme joint du WHOI et du prestigieux MIT.Il commence par nous présenter des données qui peuvent surprendre : les radionucléides d'origine naturelle présents dans les mers et océans, principalement le potassium 40 et l'uranium 238, représentent une quantité globale 150.000 fois plus importante que les matières radioactives crées par l'homme, tous chiffres confondus !

Les impacts océanographiques de Fukushima

Il ne faut pas oublier que notre planète est majoritairement composée d'océans, d'où ces chiffres impressionnants... Situation d'urgence à Fukushima. Le 7 août 2013, la situation d'urgence a été décrétée à Fukushima due à des fuites radioactives qui contaminent de manière irréversible les nappes phréatiques, l'océan Pacifique ainsi que tout l'environnement autour de la centrale.

Situation d'urgence à Fukushima

Tous les jours, ce sont 300 tonnes d'eau contaminée qui se déversent dans le milieu maritime laissant les autorités impuissantes face à l'ampleur de la catastrophe. Après le mensonge d'État, des révélations au compte-gouttes En juillet dernier, TEPCO, l'opérateur de la centrale de Fukushima, avait déjà avoué que de l'eau contaminée au strontium, césium et tritium s'écoulait bien dans l'océan Pacifique.

Les dangereux mythes de Fukushima. Roll back crab (article on the facts and consequences of Fukushima).

Les dangereux mythes de Fukushima

The disaster of Fukushima, adding to that of Chernobyl, and Monju, clearly coming, cautious citizens seek the means to protect themselves more naturally possible to potential cancers, before arriving at the known extremities. Known now, reactor buildings 1,2, and 3 of Fukushima Daiichi had totally melted a few hours just after the Quake and Tepco has entertained everyone for more than 2 months, making a real and found risk in much of the world's population. Fukushima, the organized lie : Containment are pierced as with the screens : In addition, the regenerator of Monju knows of enormous difficulties, as we learn it only now : Icing on the cake, the CRIIRAD confirms that radioactivity from Fukushima arrived 2 days before the dates given by the IRSN (nuclear safety and radiation protection Institute) and were 20 times higher (in iodine-131) than those announced for March 24 : This is what discovered Dr. Mars 2011 : Fukushima. Effacer Fukushima. Les faits présentés ci-dessous sont réels.

Ils ont servi et servent à atténuer l'impact d'informations dramatiques sur l'industrie nucléaire, voire à faire oublier aux hommes qu'une catastrophe de grande ampleur a lieu sur la Terre, celle qui a commencé il y a un an à Fukushima. Toutes les astuces utilisées pour cacher les données, pour minimiser les dangers, pour éviter de reconnaître les responsabilités seront évidemment réutilisables pour la prochaine catastrophe qui ne manquera pas d'arriver bientôt, selon les lois statistiques, à l'un des 440 réacteurs répartis tout autour de la planète.

Alors voyons, quelles sont ces astuces ? 1) Effacer les données Au Japon, les données de contamination obtenues via Speedi entre le 11 mars et le 15 mars ont été effacées « par mégarde ».

Fukushima : la suite...

A l’heure de Fukushima – Le nuage radioactif occulté du printemps 2003. A l’heure où le passage du nuage de Fukushima au-dessus de la France suscite l’inquiétude de nos concitoyens et ravive les souvenirs douloureux de celui de Tchernobyl (1986), il est un « panache » radioactif bien plus nocif que les deux premiers qui fut totalement occulté par nos médias et qui a pourtant traversé l’Europe en la contaminant durablement. Il s’agit de ce que l’on peut appeler le nuage de « Tchernobush », résultat des campagnes de bombardements atomiques menés par les Etats-Unis en Irak en mars-avril 2003.

En effet, comme le montrent les données de l’IRSN, la radioactivité a subitement augmenté dans l’environnement au début du Printemps 2003 sur l’ensemble du territoire comme le montrent ces graphiques, au nord, au centre et au sud. Cette radioactivité n’a par ailleurs jamais diminué dans l’atmosphère depuis cette période. L’exemple de Beauvais (Nord de la France) : 1961, la côte nord-est des USA a failli partir en fumée ! Un simple interrupteur a évité une catastrophe. Comme quoi l’existence ne tient qu’à de très petites choses, parfois tellement insignifiantes !!

Le quotidien britannique The Guardian révèle ce samedi qu’une bombe atomique a failli exploser sur le sol américain, en Caroline du Nord plus précisément, pendant l’hiver 1961. Une bombe atomique américaine 260 fois plus puissante que celle de Hiroshima a failli exploser en janvier 1961 en Caroline du Nord, dans l’Est des Etats-Unis, rapporte samedi le quotidien britannique The Guardian en citant un document américain « déclassifié ».

Selon le rapport secret sur cet événement, un bombardier B-52 s’est disloqué en vol le 23 janvier 1961, laissant échapper deux bombes Mark 39 à hydrogène au-dessus de Goldsboro, une ville de Caroline du Nord. L'ensemble de la Polynésie a été irradiée par des essais nucléaires. © AFPEssai nucléaire français, à Mururoa, en 1971. Bob vous dit TOUTE LA VERITE sur FUKUSHIMA avec Jean-Pierre Petit. Cette "science" qui n'est pas au service de l'humanité. ITER Mythes and Réalités 5/5 : Fusion nucléaire / ITER versus Z-machines et fusion aneutronique. LA HONTEUSE HYPOCRISIE DE L’ACCORD CONTRE LES ARMES CHIMIQUES. La folie de l'expérimentation nucléaire.

2007 : l'effrayante et inutile prémonition de la cata de Fukushima. LA POLLUTION NUCLÉAIRE OCEANIQUE A NOS PORTES : Brest : des failles de sécurité sur la base des sous-marins nucléaires. Mesures citoyennes. L'Astéroïde s'est écrasé sur un site nucléaire russe ! Leuren Moret. Un holocauste nucléaire mondial nous menace. Interview de Leuren Moret, spécialiste des sciences de la Terre Un holocauste nucléaire mondial nous menace. Eugénisme et Darwinisme social. Guerres à l'uranium "appauvri".