background preloader

Dictionnaire / Vocabulaire

Facebook Twitter

Outreach. Outreach is an activity of providing services to populations who might not otherwise have access to those services.[1][2] A key component of outreach is that the groups providing it are not stationary, but mobile; in other words they are meeting those in need of outreach services at the locations where those in need are.[1][2][3] In addition to delivering services, outreach has an educational role, raising the awareness of existing services.[3] Outreach is often meant to fill in the gap in the services provided by mainstream (often, governmental) services, and is often carried out by non-profit, nongovernmental organizations.[1] This is a major element differentiating outreach from public relations.[4] Compared to staff providing traditional services, Dewson et al. (2006) notes that outreach staff may be less qualified, but is more highly motivated.[3] See also[edit] References[edit] ^ Jump up to: a b c d Kate Hardy; Sarah Kingston; Teela Sanders (16 December 2010).

Pronétaire. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pronétaire est un néologisme créé par Joël de Rosnay en 2005 à partir du grec pro, (« devant », « avant », mais aussi « favorable à ») et de l’anglais net (« réseau »), qui a conduit à l’appellation familière en français d’Internet (le « Net »). Le mot « pronétaire » s'emploie comme nom commun et est un clin d'œil au mot « prolétaire ».

L'adjectif est « pronétarien ». L'ensemble des pronétaires constitue le « pronétariat ». Définitions[modifier | modifier le code] Pour de Rosnay, les pronétaires sont : Depuis quelques années, nous assisterions donc, sur un théâtre virtuel, au développement d'une nouvelle lutte des classes entre les « infocapitalistes », qui détiennent les contenus et les réseaux de distribution de masse, et les « pronétaires ».

Voir aussi[modifier | modifier le code] Liens externes[modifier | modifier le code] Portail d’Internet. Contenu généré par les utilisateurs. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir UGC. Le contenu généré par les utilisateurs (en anglais User-generated content, ou UGC) se réfère à un ensemble de médias dont le contenu est principalement, soit produit soit directement influencé par les utilisateurs finaux. Il est opposé au contenu traditionnel produit, vendu ou diffusé par les entreprises de média traditionnelles.

Le terme devint populaire pendant l'année 2005, dans les milieux du Web 2.0, ainsi que dans les nouveaux médias. En supplément de ces moyens, le contenu généré par les utilisateurs utilise aussi souvent des logiciels libres ou open source et s'appuient sur de nouvelles licences de droit d'auteur (par exemple, les licences Creative Commons) très flexibles, lesquelles diminuent très largement les barrières d'entrée et facilitent la collaboration entre des individus dispersés géographiquement à travers le monde [citation nécessaire].

Liens externes[modifier | modifier le code] Crowdsourcing. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le crowdsourcing, ou externalisation ouverte[1] ou production participative[2], est l'utilisation de la créativité, de l'intelligence et du savoir-faire d'un grand nombre de personnes, en sous-traitance, pour réaliser certaines tâches traditionnellement effectuées par un employé ou un entrepreneur. Ceci se fait par un appel ciblé (quand un niveau minimal d'expertise est nécessaire) ou par un appel ouvert à d'autres acteurs. Le travail est éventuellement rémunéré. Il peut s'agir de simplement externaliser des tâches ne relevant pas du métier fondamental de l'entreprise, ou de démarches plus innovantes.

C'est un des domaines émergents de la gestion des connaissances, Il existe de nombreuses formes, outils, buts et stratégies du crowdsourcing[3]. Origine du terme[modifier | modifier le code] Le terme crowdsourcing est un néologisme sémantiquement calqué sur l'outsourcing (externalisation). Historique[modifier | modifier le code]