background preloader

La langue Française

Facebook Twitter

Baudelaire : L'Albatros. Baudelaire : L'Albatros Souvent, pour s'amuser, les hommes d'équipage Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers, Qui suivent, indolents compagnons de voyage, Le navire glissant sur les gouffres amers.

Baudelaire : L'Albatros

A peine les ont-ils déposés sur les planches, Que ces rois de l'azur, maladroits et honteux, Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches Comme des avirons traîner à côté d'eux. Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule ! Lui, naguère si beau, qu'il est comique et laid ! L'un agace son bec avec un brûle-gueule, L'autre mime en boitant, l'infirme qui volait ! Le Poète est semblable au prince des nuées Qui hante la tempête et se rit de l'archer ; Exilé sur le sol au milieu des huées, Ses ailes de géant l'empêchent de marcher.

Lecture méthodique de ce poème extrait des Fleurs du Mal Absent de l'édition de 1857, ce poème occupait la deuxième place dans l'édition de 1861. Antithèses : opposition saisissante. LECTURES - Éditions de l'Arbre vengeur. 20 livres franchement drôles (et pas stupides) Tailler une pipe. Cette expression est une déformation récente de "faire une pipe", par combinaison avec "tailler une plume" qui a la même signification.

Tailler une pipe

Les premiers usages vérifiés de "faire une pipe" ne datent que de la première moitié du XXe siècle, chez les prostituées, l'expression "faire un pompier" étant usuelle auparavant. Alors pourquoi cette nouvelle expression ? Au début du XXe siècle, les fumeurs du peuple se roulaient leur cigarette, les cigarettes manufacturées apparues à la fin du siècle précédent étant réservées aux personnes de la haute société et aux femmes. Vu qu'il est question de pipe et de fumée, on ne peut s'empêcher de lier cette expression avec "avaler la fumée" qui lui est antérieure (milieu du XIXe siècle) et qui désignait une fellation complète, avec avalement du sperme.

Les esprits très curieux se demanderont pourquoi on disait aussi "tailler une plume", expression maintenant oubliée ? Et le 'pompier', alors ? Le souteneur de madame s'appelait Pompée ! Grammaire française, orthographe, typographie, règles du français. Lafcadio Hearn. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lafcadio Hearn

Pour les articles homonymes, voir Hearn. Biographie[modifier | modifier le code] Jeunesse[modifier | modifier le code] Aux États-Unis[modifier | modifier le code] Lafcadio s'installe ensuite à 19 ans en Amérique à New York puis à Cincinnati, et devient journaliste. En 1874, il épouse en cachette Althea « Matthie » Foley, une cuisinière métisse, alors que les mariages mixtes sont illégaux. En 1877, il quitte Cincinnati et part en Louisiane, à La Nouvelle-Orléans. En Martinique[modifier | modifier le code] Le diabl@gueur: Pierre Légaré. 3- Quand les sourds et muets se disent des secrets, est-ce qu'ils portent des moufles?

Le diabl@gueur: Pierre Légaré

4- Si les bébés d'ici mangent avec des petites cuillères, les bébés chinois mangent-ils avec des cure-dents? 5- Est-ce prudent de se faire faire une chirurgie plastique chez un médecin dont le bureau est décoré avec des toiles de Picasso? 6- Si un mot est mal écrit dans le dictionnaire, comment peut-on faire pour le savoir? 7- Si l'huile d'olive vient des olives.. D'où vient l'huile de bébé? 8- Si on envoie du Styrofoam par la poste... dans quoi l'emballe-t-on?

9- Si rien ne se colle au Téflon, comment l'a-t-on collé à la poêle? 10- Les Américains lancent du riz lors des mariages, les Chinois lancent-ils des hamburgers? 11- S'il fait 0 degrés Celsius et que la météo annonce deux fois plus de froid pour le lendemain... Le supplice des week-ends, Robert Benchley. Amateur de l’absurde, ce livre est fait pour vous.

Le supplice des week-ends, Robert Benchley

À déguster comme un bon vin, petit texte après petit texte. Un vrai régal. La quatrième de couv : Dans la préface qu’il a rédigée pour ce choix de textes humoristiques écrits par Robert Benchley au cours de sa féconde carrière dans les plus célèbres revues de son temps – Vanity Fair et The New Yorker -, le propre fils de l’auteur nous prévient : il faut lire ce recueil avec précaution, tout au moins « à dose homéopathique ». Classement des expressions françaises les plus consultées - Expressio par Reverso.

Stigmatiser, stigmatisation. "Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique Définition de stigmatiser, stigmatisation Etymologie : du latin sigma, marqué au fer rouge, emprunté du grec ancien stigma, piqûre.

Stigmatiser, stigmatisation

Au sens propre, "stigmatiser" signifie marquer de stigmates, c'est-à-dire imprimer sur le corps une marque indélébile en guise de châtiment. Exemple : autrefois les esclaves fugitifs qui étaient marqués au fer rouge. Au sens figuré, "stigmatiser" est marquer quelqu'un d'infamie, le dénoncer, le blâmer ou le critiquer publiquement avec sévérité pour un fait que l'on juge moralement condamnable ou répréhensible. La stigmatisation est l'action de stigmatiser. La stigmatisation conduit au rejet social ou la mise à l'écart d'une personne ou d'un groupe de personnes qui sont perçues comme allant à l'encontre des normes culturelles du groupe ou de la société à laquelle elles appartiennent.

Exemples de stigmatisation : >>> Terme connexe : Exclusion sociale >>> Terme connexe : Islamophobie >>> Terme connexe : Ostracisme. Ebooks libres et gratuits. Best sellers 2011 - Bernard COAT L., cyrille richard, Fabio M. Mitchelli, arnaud papin... Most Viewed Videos.