background preloader

Léa A

Facebook Twitter

Empreinte sociale : les 3 leviers de la direction générale de Disneyland Paris - Les Echos. Discrimination : Disney missionne ses salariés pour gérer les plaintes. 37 plaintes pour discrimination : c'est le nombre de dossiers traités l'an dernier par la cellule d'écoute anti-discrimination de Disneyland Paris, site où cohabite une centaine de nationalités.

Discrimination : Disney missionne ses salariés pour gérer les plaintes

Créée en septembre 2011, l'Instance pour la Diversité et l'Egalité des Cast Members » (I.D.E©M) a une particularité : elle est animée par une quarantaine de salariés volontaires appelés « relais diversité ». Chaque semaine, deux permanences se tiennent dans les locaux du site au cours desquelles les salariés qui se sentent victimes de discrimination peuvent se confier à un binôme d'écoutants. « Sur les 37 dossiers traités en 2012, 27 ont été clôturés à ce premier niveau, soit parce que le cas ne relevait pas de discrimination, soit parce que des solutions ont pu être trouvées », explique Sylvie Bracquemont, la « référente » de la cellule et responsable des politiques sociales de Disneyland Paris.

L'ascenseur social chez Euro Disney - RSE - Responsabilité Sociétale des Entreprises - Focus RH. Comment avez-vous reçu cette double distinction ?

L'ascenseur social chez Euro Disney - RSE - Responsabilité Sociétale des Entreprises - Focus RH

Ces deux prix récompensent la politique menée à Disneyland Paris, et pas simplement sur le plan des ressources humaines. Il y a en effet toujours eu dans l'ADN et la culture de notre entreprise cette ambition d'accorder une large place aux collaborateurs dans la prise d'initiative et la créativité et de faire rimer l'ascenseur social avec réalisation individuelle. 80 % de notre management est issu de la promotion interne, et un salarié sur cinq est présent depuis l'ouverture du site d'Euro Disney il y a vingt ans. Quelle politique avez-vous mis en œuvre pour obtenir de tels résultats ? Chaque année, des mécanismes conventionnels permettent à nos collaborateurs d'évoluer sur le plan des coefficients et des statuts. Nous consacrons également 4,5 % de la masse salariale à la formation professionnelle. Quid de la rémunération ? Essentielle, mais pas suffisante... Tout à fait.

Pour terminer, comment décririez-vous la relation avec votre PDG ? Les mille et un scandales des parcs Disneyland à Marne-la-vallée... De la féérie au drame....

Les mille et un scandales des parcs Disneyland à Marne-la-vallée...

Disneyland, un monde merveilleux ? Cinq blessés dont un grave, c’est le bilan de l’accident du "train de la mine" de Disneyland, un bloc ayant heurté le train et blessé grièvement un passager. Les autorités du parc se sont employées pour faire croire que tout allait bien dans le meilleur des parcs possibles... Elle a soi-disant soigné la plupart des blessés elle-même et annoncé qu’ils avaient poursuivi leur parcours du parc... Comme cela ils n’auront pas à témoigner contre elle ! Elle a affirmé que les contrôles ont lieu sans cesse et qu’elle est parfaitement dans la norme pour la sécurité, effaçant ainsi tout un historique d’incidents graves et d’accidents qui ont eu, par chance et seulement par chance, des conséquences moins graves qu’ils n’auraient pu en avoir.... « À une seconde près, j’étais mort ».

Voyage vers l’enfer L’attraction continue malgré l’accident Cédric percute violemment les escaliers de secours qui longent les rails du manège. Disney en Chine – la RSE instrumentalisée à des fins commerciales - SHERPA. Les Faits… Dans son « Code de conduite pour les Fabricants », la société américaine Disney fait la promotion de son entreprise et de l’ensemble de ses produits.

Disney en Chine – la RSE instrumentalisée à des fins commerciales - SHERPA

Elle garantit « une conduite éthique et responsable en ce qui concerne toutes [ses] opérations », « dans chaque partie du monde », ainsi que «le respect des droits de l’individu dans tous les cas». Disneyland Paris. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Disneyland Paris

Le complexe est exploité par la société Euro Disney, détenue à 39 % par la Walt Disney Company, mais la structure financière autour de la gestion et de l'exploitation de Disneyland Paris est très complexe. Euro Disney a développé à l'image du complexe de Walt Disney World Resort, de nombreuses activités autour de ses deux parcs à thèmes. On peut noter le centre commercial Val d'Europe, le centre d'affaires Arlington Business Square et le projet Villages Nature, en partenariat avec le groupe Pierre & Vacances-Center Parcs. En 2014, le chiffre d'affaires s'établissait à 1,3 milliard d'euros, soit une baisse de 2,1 % par rapport à 2013[1]. Le complexe[modifier | modifier le code] Le Château de la Belle au bois dormant, premier symbole du complexe Désignation du complexe[modifier | modifier le code]

Le malaise grandit chez les employés de Disneyland. Depuis le début de l'année, deux employés du parc d'attractions parisien se sont suicidés.

Le malaise grandit chez les employés de Disneyland

La direction refuse de les lier avec les conditions de travail. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Antonin Sabot Dans un décor de carton-pâte, Mickey salue la file d'enfants qui attendent de se faire prendre en photo devant sa maison. Soudain, à l'intérieur, le téléphone sonne. Mickey va répondre. Depuis le début de l'année, le parc a connu deux suicides d'employés. En ces vacances de Pâques, les allées sont bien remplies, même si ce n'est pas encore la bousculade de l'été. "Depuis environ cinq ans, nous assistons à une dégradation des conditions de travail", fait remarquer Noël Barbier, membre de la CFTC Disney.