background preloader

BLOG SANTE

Facebook Twitter

Association malade

Sites infirmiers. Culture de soi, techniques de soi. Le 13 décembre dernier, l'association Ars Industrialis s'essayait à une forme de réflexion collective nouvelle pour elle : un atelier d'une demi - journée, sans véritable conférence, et faisant une place plus large aux débats. Une vingtaine de personnes participait à cette réunion. Le sujet retenu était " les techniques de soi ". Je reprends ici la courte introduction qui m'avait été demandée, en y intégrant quelques notes. Elle comprend peu d'éléments originaux. Il s'agissait en quelque sorte de donner un témoignage sur ce qu'un membre de l'association comprenait et retenait de cette notion, quelle place elle pouvait prendre dans son propre travail, et quelles perspectives elle lui semblait dessiner du point de vue des objectifs communs. Harold Searles: L’effort pour rendre l’autre fou. Ce texte est une courte synthèse du célèbre article de Harold Searles.

Harold Searles: L’effort pour rendre l’autre fou

L’effort pour rendre l’autre fou (1959), Harold Searles "L’individu devient schizophrénique, en partie, à cause d’un effort continu – largement ou totalement inconscient – de la ou des personnes importantes de son entourage pour le rendre fou. Les modes selon lesquels on rend l’autre fou De manière générale, l’instauration de toute interaction interpersonnelle qui tend à favoriser un conflit affectif chez l’autre – qui tend à agir les unes contre les autres différentes aires de la personnalité – tend à rendre l’autre fou (c’est-à-dire schizophrène). Une autre technique, étroitement liée à celle de la stimulation-frustration, consiste à traiter l’autre à deux niveaux de relation (voir plus) n’ayant absolument aucun rapport entre eux. Chacune de ces techniques tend à saper la confiance de l’autre dans la fiabilité de ses propres réactions affectives et de sa propre perception de la réalité extérieure.

Duarte Rolo Like this: Nutripro. Du Côté de l'humain. Infosantéprévention. ☞ Les Médecins Maîtres-Toile. La distance thérapeutique - Bienvenue en psy ! C'est tout simplement le positionnement du soignant par rapport au patient.En psychiatrie, cette distance est très importante car elle permet d'éviter les transferts et contre-transferts négatifs qui peuvent entrainer de l'agressivité voire des passages à l'acte violents.

La distance thérapeutique - Bienvenue en psy !

Voici ma propre définition très simpliste de ces termes :On parle de transfert lorsqu'un patient de manière inconsciente et/ou consciente donne au soignant un rôle "non thérapeutique". Je m'explique. Le patient associe le soignant à une "figure" soit maternelle, soit paternelle, soit amicale voire amoureuse... Cela peut poser problème lorsque que celle-ci est négative (Mauvais souvenir...) ou trop marquée.Le contre-transfert est la réaction du soignant face à ce transfert. C'est une réaction de défense. Ce que l'on aimerait entendre... - BIPOLAIRES AUFRERY. Jeudi 5 avril 4 05 /04 /Avr 10:15 Les phrases suivantes sont proposées par des patients qui ont participés au groupe de psychoéducation, elles sont précieuses car elles nous indiquent les propos qui seraient à même de "faire du bien" aux patients lorsqu'ils sont en dépression et que nous sommes désarmés face à leur souffrance. - Te sens pas obligé, ça peut attendre que t'ailles mieux. - Tu connais ta maladie, je fais confiance à ton expérience. - Qu'est ce que c'est chiant les gens qui vont toujours bien !!!

Ce que l'on aimerait entendre... - BIPOLAIRES AUFRERY

- T'inquiètes pas, un jour, peut être, je serais fatigué et là, il faudra bien que tu m'aides. - Si tu as besoin de moi, dis le moi... en attendant, je te fiche la paix. Les balados de PasseportSanté.net. L'obésité : est-ce que ça se traite?

Les balados de PasseportSanté.net

Simone Lemieux, professeure, Université Laval. (5:43 min.) L'hypnose qui aide à guérir Gaston Brosseau, psychologue. (5:08 min.) Les plantes antidiabétiques des Cris Pierre Haddad, professeur, Université de Montréal. (6:40 min.) Méditer au travail : les bienfaits Lucie Poitras, infirmière et conseillère en ressources humaines agréées, et Clément Courtois, spécialiste en gestion de l’humain de l’organisme L’éthique par le coeur. (7:28 min.) Plus fou que ça... tumeur!

Les pouvoirs de la conscience sur la santé, le bonheur et la vie Philippe Presles, médecin. (5:26 min.) Carnets de santé. Bien se soigner. Bienvenue en psy ! Beaucoup de personnes, d'une manière générale ont peur de la psychiatrie.

Bienvenue en psy !

A mon avis, les raisons de celle-ci sont liées :- d'une part, à la méconnaissance et l'incompréhension des gens concernant ces pathologies,- et d'autre part, à l'image négative que véhiculent les médias sur ces patients. Il m'est impossible de regarder des reportages sur la psychiatrie sans m'énerver ;). Ils montrent principalement des séquences chocs, du sensationnel. Je me souviens, d'ailleurs, d'un reportage qui concernait les UMD (Unités de Malades Difficiles). Il décrivait et montrait des patients qui avaient tués, violés... et le personnel soignant qui semblait travailler dans la peur (description précise des mesures de protection : alarme, effectifs importants...). Cependant, je ne dis pas que la violence n'existe pas en psychiatrie. Enfin, la plupart du temps, les passages à l'acte des patients se font souvent lors d'une rupture de traitement.