background preloader

Y'en a marre du train de vie de l'état

Facebook Twitter

Cécile Duflot est généreuse avec ses conseillers. Certains conseillers de Cécile Duflot doivent être contents que la ministre verte du Logement ait décidé de rester à son poste malgré les tensions au sein de la majorité.

Cécile Duflot est généreuse avec ses conseillers

Ses trois collaborateurs les mieux rémunérés figurent, en effet, en tête du palmarès gouvernemental - en attendant les chiffres pour le budget et Matignon. Selon la réponse du ministère du Logement à une question écrite formulée par le député socialiste René Dosière, grand spécialiste du train de vie de l’Etat, la moyenne des trois plus fortes rémunérations est de 12.733 euros nets par mois. Ce chiffre est surprenant. D’habitude, c’est à Bercy que les collaborateurs des ministres bénéficient des traitements les plus alléchants. Or les trois conseillers les mieux payés du ministre de l’Economie, Pierre Moscovici, ne touchent "que" 12.195 euros par mois. Seuls les conseillers de François Hollande à l’Elysée gagnent plus, avec une moyenne de 13.001 euros nets. Le train de vie du gouvernement en augmentation. Le spécialiste des dépenses publiques a encore frappé.

Le train de vie du gouvernement en augmentation

René Dosière salue un budget de l'Elysée «modeste» Rémunérations en baisse, personnels moins nombreux, train de vie réduit: Le député PS René Dosière a salué ce mardi un projet de budget de l'Élysée pour 2013 qui «traduit dans la durée le souci d'une présidence modeste» de François Hollande.

René Dosière salue un budget de l'Elysée «modeste»

Lors d'une conférence de presse à l'Assemblée nationale, il a détaillé un projet de budget en «diminution sensible» de 10,124 millions d'euros (-8,8%) par rapport au dernier budget dépensé en 2011. La réduction des dépenses présidentielles est de 4,2% par rapport au projet de budget pour 2012. Au total, l'Élysée devrait dépenser 105,433 millions d'euros en 2013, contre 115,658 millions en 2011. Rémunérations en baisse Car les personnes travaillant pour le chef de l'État sont désormais moins nombreuses: elles étaient 852 au 1er juillet dernier, contre 882 au 1er janvier 2012, sous la présidence de Nicolas Sarkozy, ce qui représente selon René Dosière une économie de 3,2 millions d'euros. Ministère de la Culture gaspillages. Les villes les plus endettées de France - Business. Les logements de fonction des ministres - Business.

Accepter un portefeuille bouleverse le train de vie des nouveaux ministres : leurs nouvelles fonctions leur imposent d'être souvent présents à Paris.

Les logements de fonction des ministres - Business

Parmi les membres du gouvernement Ayrault, beaucoup ne résidaient pas dans la capitale ou dans sa proche banlieue avant d'être nommés. Des logements de fonction leur sont attribués : domaniaux c'est-à-dire, propriétés de l'Etat, lorsqu'ils sont disponibles, ou bien loués dans le parc privé. Le JDN a contacté tous les ministres et ministres délégués pour savoir s'ils disposaient ou non d'un logement de fonction et s'ils l'occupaient. Ils sont 28 à avoir répondu : pour les 5 d'entre eux arrivés à la suite du remaniement, les cabinets n'étaient pas encore constitués. Seuls 4 ministres n'ont pas communiqué sur leur situation, dont Pierre Moscovici et Arnaud Montebourg.

Coût du voyage de Yamina Benguigui à Kinshasa. La facture américaine de Hollande. François Hollande à New York: une facture de 900.000 euros pour deux jours. INTERNATIONAL - Etait-ce savamment calculé à l'avance?

François Hollande à New York: une facture de 900.000 euros pour deux jours

Toujours est-il que le déplacement de François Hollande et de toute son équipe à New York aura coûté en tout 900.000 euros révèle Le Parisien, soit 100.000 euros de moins que Nicolas Sarkozy l'année dernière. Durant ce voyage officiel de deux jours, lors duquel le président s'est exprimé à l'ONU pour la première fois, les 61 personnes de la délégation auront notamment dépensé 116.000 euros pour la réception des 1500 Français de New York dans la prestigieuse salle de Broadway, le Roseland Ballroom. Avec du vin au menu, mais pas de champagne. Rabais pour la chambre d'hôtel de Hollande: -67% Pour le précédent locataire de l'Elysée, la facture de la traditionnelle réception s'était élevée à 400.000 euros, rien que pour les repas.

Elysée, Sénat, Assemblée … les prescriptions d’économies du député René Dosière. Elysée, Sénat, Assemblée … les prescriptions d’économies du député René Dosière francetvinfo - 17 septembre 2012 - Comment gagner des milliards ?

Elysée, Sénat, Assemblée … les prescriptions d’économies du député René Dosière

Dans L’Etat au régime, qui paraît au Seuil le 20 septembre, René Dosière récidive. Après s’en être pris au train de vie de l’Elysée sous Nicolas Sarkozy, le député apparenté socialiste épingle les gaspillages tous azimuts : Assemblée, Sénat, gouvernement, collectivités territoriales … Partout, estime-t-il, existent des gisements d’économie. Mobilier national : 16 000 oeuvres prêtées aux ministères sont portées disparues. Brèves · 7 avr. 2008 à 22:30 Et si l'Etat faisait des économies en récupérant le mobilier national accaparé par les anciens ministres ?

Mobilier national : 16 000 oeuvres prêtées aux ministères sont portées disparues

Politique.net propose une série sur l'argent du pouvoir en 30 épisodes : Quel est le coût des déplacements présidentiels ? Comment un élu de 6000 habitants peut-il cumuler 7000 euros de revenus ? Comment 16 000 pièces du mobilier national ont-elles pu disparaître des ministères ? Fabius dépense 85 000 euros pour une expo au Quai d' Orsay. Le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius a dépensé 85 000 euros pour exposer des toiles au Quai d’ Orsay.

Fabius dépense 85 000 euros pour une expo au Quai d' Orsay

Fabius est un grand amateur d’art et ne lésine pas sur les moyens, surtout lorsque ce sont les contribuables qui payent la facture. Le ministre des Affaires étrangères a organisé une exposition de 9 toiles impressionnistes dans son ministère, au Quai d’ Orsay. Ces toiles ont été prêtées à Laurent Fabius par le musée d’Orsay. Le coût de cette exposition au Quai d’Orsay organisée par Laurent Fabius s’élève à 85 000 euros.

Chaque visiteur du musée du Louvre coûte 14,5 euros aux contribuables. Marseille capitale européenne de la culture : la ville va recevoir 1,5 million de l'UE. Marseille, désignée capitale européenne de la culture 2013 (avec la ville slovaque de Košice), devrait bientôt recevoir une aide de L’Union européenne de 1,5 millions d’euros.

Marseille capitale européenne de la culture : la ville va recevoir 1,5 million de l'UE

Marseille a déjà investi 90 millions dans l’événement. Guimaraes et Maribor, ça vous dit quelque chose ? Ce sont les deux capitales européennes 2012 de la culture. La première est au Portugal, la seconde en Slovénie. C’est à l’incontournable Jack Lang et à Melina Mercouri, actrice socialiste promue ministre de la Culture grecque après la chute des colonels, que l’on doit la création de cet événement en 1985. Le train de vie pharaonique à la direction de l’EPAD. Le train de vie pharaonique à la direction de l’EPAD Le Canard Enchaîné du mercredi 4 juillet – Hervé Liffran Le rapport secret sur la folle gestion de l’EPAD (Etablissement public d’aménagement du quartier parisien de la Défense, devenu Epadesa), n’est plus secret.

Le train de vie pharaonique à la direction de l’EPAD

Le conseil régional d'Ile-de-France a dépensé 150 000 euros pour un voyage de 4 jours aux JO de Londres. Voilà une information qui s'est perdue dans la torpeur de l'été. Selon Le Canard enchaîné, le conseil régional d'Ile-de-France, présidé par le socialiste Jean-Paul Huchon, a envoyé une délégation aux Jeux Olympiques de Londres. Officiellement, cinq élus étaient du voyage : Jean-Paul Huchon mais aussi des élus verts, du Front de gauche, du Parti radical de gauche et de l'UMP. Combien a coûté ce voyage de quatre jours ? "4900 euros par personne pour le voyage en TGV, l'hôtel et les billets d'entrée sur le site olympique", indique Le Canard.

Les deux fours à 75 000 euros d’Air Sarko One. C’était pour le confort du président de la République. Et l’entourage de Nicolas Sarkozy n’a pas lésiné sur la dépense pour équiper le nouvel A330 présidentiel, livré en novembre 2010. Il a fait installer dans l’avion deux fours d’un prix de 75 000 euros pour griller – et pas seulement réchauffer comme c’est la norme- les aliments; il a fait désactiver une porte de l’appareil située dans le bureau présidentiel et installé une isolation phonique et thermique ; enfin, des rideaux électriques ont été installés sur les hublots. Le rapport de la Cour des comptes reflète le paradoxe de la gestion de l’Elysée : les progrès y sont notables, notamment en matière de procédures, mais certains détails restent édifiants.

Toutefois, ce tableau mérite d’être nuancé. Les dépenses de l’Elysée sont stables, avec des dépenses annuelles passées de 113,6 à 112,2 millions d’euros. La cour s’inquiète du coût des voyages en France du président, qui n’ont pas baissé. Jean-Marc Ayrault, Premier ministre : 309 m2 à Matignon - Logement de fonction des ministres - Journal du Net Economie. Des «dérives de gestion» dénoncées au sein de l'Epad.

L’Inspection générale des finances (IGF) dénonce des «dérives de gestion» de l'établissement public d’aménagement du quartier d’affaires de la Défense et épingle notamment les frais de restaurant de son directeur, dans une note révélée mercredi par Le Canard Enchaîné. Dans ce document confidentiel commandé par l’ancienne ministre du Budget Valérie Pécresse et consulté par l’AFP, l’IGF juge «excessifs» le montant des frais de bouche du directeur général de l’Epad (Etablissement public de la Défense, devenu Epadesa), Philippe Chaix, se basant sur 265 notes de frais entre le 1er janvier et le 23 septembre 2010 atteignant un montant total de 28 564 euros.

L’Epadesa justifie ces dépenses par «un intense lobbying» mené à l'époque auprès d’investisseurs et d’opérateurs «pour expliquer la nécessité du plan de renouveau de la Défense». Il précise avoir mis au point «dès début 2011 des procédures encadrant strictement tous ces frais» et qui ont été «remarquées par le ministère des Finances». Hauts-de-Seine: les coûteux voyages en Orient de Devedjian. Patrick Devedjian n'avait pas besoin de ça.

Le brûlot politique à clefs écrit par sa directrice de cabinet du conseil général des Hauts-de-Seine, Marie-Célie Guillaume, lui a déjà valu un vote de défiance d'une bonne partie des élus UMP de sa majorité départementale. Et voilà que la Cour des comptes s'interroge sur ses voyages cinq étoiles à Dubai et à Abou Dhabi, au côté de sa désormais célèbre collaboratrice. Dans son livre réquisitoire sur la Sarkozie des Hauts-de-Seine, Marie-Célie Guillaume dresse un portrait plus que flatteur de "l'Arménien", alias Patrick Devedjian, en chevalier blanc voulant "nettoyer les écuries d'Augias". "Ce que je crois, clame-t-il, c'est qu'on est élu pour servir. Que l'argent est dur à gagner pour le contribuable. Gouvernement Ayrault II : les ministres sont-ils trop nombreux?

Depuis jeudi soir, la France connaît son 36e gouvernement sous la Ve République. François Hollande, et Jean-Marc Ayrault ont procédé à un léger remaniement après le succès de la gauche aux élections législatives. Le gouvernement Ayrault II compte ainsi quatre ministres de plus que le précédent, portant son nombre total à 38. Avec 19 hommes et 19 femmes, la parité est une nouvelle fois respectée, ce qui n'avait jamais été le cas avant l'élection présidentielle de mai.

Avec 12 millions d'euros, les députés PS touchent le pactole. Restauration : le self-service gratuit des ministères. Pour être performant, il faut du carburant. Dans les ministères, de grands chefs cuisiniers concoctent quotidiennement des mets savoureux pour ministres et conseillers. » Ayrault… mais pas trop ! Législatives 1er tour : ce que coûtent les députés. La sécurité de Nicolas Sarkozy va coûter cher à l'Etat. La République traite bien ses anciens Présidents. Hollande doit-il vendre "Air Sarko One" ? Fortement critiqué par la gauche, surnommé Air Sarko One, l'Airbus A330-200, acquis et aménagé à la demande de Nicolas Sarkozy, transporte aujourd'hui le président François Hollande, sa compagne et quelques ministres pour les sommets du G8 à Camp David dans le Maryland, puis de l'Otan à Chicago. Qui a payé l' avion privé de Hollande ? Retraites des ministres de Sarkozy. René Dosière s'en prend à nouveau au train de vie de l'Elysée.

« L’argent de l’Etat, un député mène l’enquête » ou le train de vie du gouvernement expliqué aux nuls. RÉFORME – Ça gagne combien, un président à la retraite ? A peine son mandat achevé, le président sortant, Nicolas Sarkozy, doit songer à sa reconversion. Mais Challenges nous rassure, ce choix ne devrait pas se faire dans la précipitation faute de ressource financière. Sarkozy va bénéficier des privilèges des ex-présidents. Indemnités, bureaux, voiture avec chauffeur, garde du corps… Tous les anciens présidents disposent d'un certain nombre d'avantages, qui peuvent se révéler coûteux pour l'État. Reprendre son métier d'avocat, animer des conférences, écrire ses Mémoires… Le doute plane encore sur l'avenir immédiat de Nicolas Sarkozy, qui a annoncé son retrait de la vie politique suite à sa défaite, dimanche. Les millions de l’Élysée. Le budget de la présidence s’élève à 108,9 millions d’euros dans la loi de finances pour 2012, le salaire mensuel du président de la République atteignant 19.000 euros.

La rémunération du chef de l’Etat avait été augmentée de 170% à l’automne 2007, quelques mois après l’élection de Nicolas Sarkozy, passant de 7.000 à 19.000 euros, pour l’aligner sur le traitement du Premier ministre, ce qui avait provoqué une vive polémique. François Hollande a promis une baisse de 30% du salaire du président et des ministres s’il est élu. Un député dénonce la gabegie des ministères, chiffres à l’appui. A l’occasion de la sortie en librairie de son livre « L’argent de l’Etat un député mène l’enquête », René Dosière, qui s’est fait une spécialité d’éplucher les comptes de l’Elysée et des ministères, a une nouvelle fois taclé leurs dépenses de fonctionnement.

L’ouvrage fourmille d’anecdotes pour évoquer ces dépenses superflues. Présidence du Sénat : le cabinet de Gérard Larcher a coûté 2 826 610 euros en 2010, soit 26% de plus que celui de son prédécesseur. Christian Estrosi loue un jet privé pour 138 000 euros aux frais de l'Etat. Cigares, hôtels de luxe et voyages à l'étranger : les élus locaux sont-ils vraiment moins dépensiers que les autres ? Rama Yade a explosé son budget voyages et a réclamé 150 000 euros pour couvrir tous ses frais depuis janvier.

Conjoncture : 20 pistes pour baisser la dépense publique. René Dosière : l'Élysée, Matignon et les ministres mènent un train de vie. Un livre dénonce le train de vie «monarchique» de l'État. » Train de vie de l’État : comment un repas peut-il coûter 5 362 € par personne. "Ministres et élus locaux pourraient réduire leur train de vie et éviter les dépenses ostentatoires" Logements de fonction : quand les contribuables payent les loyers des responsables politiques. L'Elysée : 112,3 millions d'euros - Palais de la République - Journal du Net Economie. 15 millions d’ euros pour rénover l’ Elysée.

Coût Garden Party Elysée. Dépenses hallucinantes de Sarkozy. La fortune de Nicolas Sarkozy a progressé de 30% depuis son élection en 2007. Air Sarko One, Airbus d’ occasion acheté au prix du neuf. Sarkozy et ses déplacements : président ou candidat ? Sarkozy vole 24h par semaine (et autres comptes du quinquennat) Le vrai coût des déplacements de Sarkozy. Les voyages de Nicolas Sarkozy coûtent 20 millions d'euros par an. Quand Sarkozy joue au train, c’est la SNCF qui rince et son budget qui trinque ! Coût des déplacements en avion de Sarkozy. Frais de transport d' Eric Besson.

Coût des voyages de Fillon. Dépenses en alimentation de l' Elysée. Budget fleurs de l' Elysée. Les achats de journaux et de fleurs - Dépenses de l'Elysée - Journal du Net Economie. L'arbre de Noël - Dépenses de l'Elysée - Journal du Net Economie. Coût des sondages de l' Elysée. Coût des dépenses de communication de Sarkozy : 7,5 millions d'euros. Coût des voeux de Sarkozy. Le Palais Bourbon (Assemblée nationale) : 533,9 millions d'euros - Palais de la République - Journal du Net Economie. Le Palais du Luxembourg (Sénat) : 315,7 millions d'euros - Palais de la République - Journal du Net Economie.

L'Hôtel de Matignon : 13,2 millions d'euros au minimum - Palais de la République - Journal du Net Economie. Le Palais Royal (Conseil Constitutionnel) : 11,1 millions d'euros - Palais de la République - Journal du Net Economie. Le quai d'Orsay (Affaires étrangères) : 3,2 millions d'euros au minimum - Palais de la République - Journal du Net Economie. L'hôtel de Brienne (Défense) : plus de 500 000 euros - Palais de la République - Journal du Net Economie. L'hôtel de Rochechouart (Education) : 2,3 millions d'euros au minimum - Palais de la République - Journal du Net Economie. L'hôtel de Beauvau (Intérieur) : 11,5 millions d'euros au minimum - Palais de la République - Journal du Net Economie. L'hôtel de Bourvallais (Justice) : plus de 70 000 euros - Palais de la République - Journal du Net Economie. Bercy (Economie) : 3,2 millions d'euros au minimum - Palais de la République - Journal du Net Economie.

Château de Souzy-la-Briche : 235 000 euros - Palais de la République - Journal du Net Economie.