background preloader

ANALYSE MUSICALE I

Facebook Twitter

MUSIQUES D'AUJORD'HUI. Genres musicaux, Abromont, Guide Fayard, Gavotte et trio de la Symphonie classique de Prokofiev. Genres musicaux, Abromont, Guide Fayard, Scherzo à 3 trios dans la 2e Sonate de Boulez. Youtube. Formes musicales, Abromont, Guide Fayard, ritournelles dans une sonate en trio pour orgue de Bach. Ouverture du Freischütz de Weber, analyse de C. Abromont.

Les Styles de J.-S. Bach sous forme de cercle. Synchronisation du Kammerkonzert de Berg, Abromont. Formes musicales, Abromont, Guide Fayard, forme narrative dans le Roméo et Juliette de Berlioz. Formes musicales, Abromont, forme sonate dans l'acte II scène 1 du Wozzeck d'Alban Berg. La forme sonate. Forme sonate - 5e symphonie, Beethoven. Edexcel GCSE Music revision. Fanfare for the common man d'Aaron Copland. Chroniques - opéra. Opéra national de Paris / Palais Garnier - 18 mars 2017 Dans une de ses fameuses Lettres à l’étrangère (1832-1844), Honoré de Balzac confie le plan d’un vaste projet, connu plus tard sous le titre de La comédie humaine.

Chroniques - opéra

Par le biais du roman, il imagine d... Opéra national de Paris / Auditorium Bastille - 16 mars 2017 Après la triomphale Carmen donnée dernièrement au Théâtre des Champs-Élysées [lire notre chronique du 2 février 2017], c’est au... Opéras en un acte / Théâtre du Ranelagh, Paris - 14 mars 2017 Pour la deuxième année consécutive, la compagnie Opéra du Jour propose un festival d’opéras en un acte, ou adaptés au besoin, sous la direction artistique d’Isabelle du Boucher. Opéra national du Rhin, Strasbourg - 13 mars 2017 Cette opale charnelle, ce fil du muscle qui du genou monte à la cuisse du supplicié et disparaît dans l’ombre, hanches couvertes d’un linge de mystère, cet invisible à hanter le rêve des jeunes filles, selon le... BnF François-Mitterrand / Grand Auditorium, Paris. Analyse 1a - Chopin Mazurka Op.67 Nr. 2. Symphonie n°6 Pastorale de Beethoven.

Score-Reading Part 3: Reading Mozart. Mozart Symphony 40 GCSE.wmv. La Forma Sonata: Sinfonía nº 29 de Mozart. Tannhäuser de Richard Wagner : une ouverture grandiose. Tannhäuser est un des premiers grands chefs-d'œuvre de Richard Wagner.

Tannhäuser de Richard Wagner : une ouverture grandiose

Cet opéra conte l'histoire de Tannhäuser, un homme en quête d'identité, partagé entre le sensuel et le spirituel, l'amour profane et l'amour sacré, mais aussi celle d'un artiste cherchant la reconnaissance. La première version est créée à Dresde en octobre 1845. Dès l'ouverture, deux thèmes principaux s'opposent, symbolisant la dualité de Tannhäuser. Le premier, présenté dans ce guide d'écoute, deviendra dans la suite de l'opéra le Chœur des pèlerins. Véritable choral, il est d'abord exposé solennellement par 2 clarinettes, 2 cors et 2 bassons. v2 Ch 07 Variation Technique. J.S.Bach - The Art of Fugue - Contrapunctus I.

Webern - Sehr ruhig und zart - op10. Vivaldi - Four seasons - Summer - Allegro Non Molto - Analysis. Analyse - Musique contemporaine - JAZZ. Le laboratoire de composition jazz de la Faculté de musique de l'Université Laval est un atelier dédié à la création de nouvelles musique jazz.

Analyse - Musique contemporaine - JAZZ

Il regroupe des étudiants et des anciens étudiants de la Faculté de musique qui sont à la fois instrumentistes, interprètes et créateurs. Le laboratoire ne favorise aucun style de jazz en particulier mais cependant, il encourage la création de musique collective. Les premières rencontres du laboratoire servirent à identifier les compositeurs qui suscitaient particulièrement la curiosité des participants. Plusieurs réunions nous amenèrent à analyser des partitions de créateurs divers tels que : Branford Marsalis, Dave Holland, Brad Meldau, John McLaughlin, Pat Metheny, Dave Douglas et Chris Potter. Après maintes réflexions, nous en sommes venu à la réalisation que un des liens communs entre ces artistes était qu'ils étaient tous des musiciens jouant et travaillant à notre époque.

Une approche bergsonienne de la spatialité en musique. 1Il semble qu’il y ait une contradiction entre l’espace, tel que l’analyse Bergson, notamment dans son Essai sur les données immédiates de la conscience, et l’espace sonore créé par la musique contemporaine à partir de la seconde moitié du xxe siècle.

Une approche bergsonienne de la spatialité en musique

Cette contradiction consisterait en ce que les analyses bergsoniennes dénient la capacité pour un espace de développer et d’intégrer des données qualitatives en son sein. Or cette dimension qualitative de l’espace sonore musical constitue précisément l’un des aspects révolutionnaires de la musique actuelle. En effet, dans son important ouvrage De Schönberg à Cage, essai sur la notion d’espace sonore dans la musique contemporaine, le musicologue Francis Bayer remarque :

Musique contemporaine. Le mélange des générations L'expression « musique contemporaine », qui renvoie, littéralement, à la musique savante créée du temps de l'auditeur, a acquis une acception particulière dans la seconde moitié du xxe s.

musique contemporaine

Parfois confondue avec l'« avant-garde », elle n'en concerne pas moins tous les styles et toutes les formes esthétiques, un Xenakis, un Poulenc ou un Chostakovitch composant au même moment tout en suivant des directions souvent opposées, voire contradictoires. En effet, la situation de la musique savante au moment où prend fin la Seconde Guerre mondiale coïncide pour une part avec le passage d'une génération de musiciens à une autre : en consacrant la fin d'une époque, 1945 est aussi la date de la mort de Bartók et de Webern, un an avant celle de Manuel de Falla, alors que Schoenberg et Prokofiev en sont à leurs œuvres ultimes. Relativité de la notion d'école.

Les postludes schumanniens analysés par Philippe Cassard. L’Humoresque Op.20, parfois appelée Grande Humoresque est écrite en seulement une semaine au tournant des annéees 1838 – 1839, Schumann avoue à Clara : « Elle est peu gaie, et peut-être ce que j’ai écrit de plus mélancolique. » Il est vrai que le parcours expressif de l’œuvre, plein d’allégresse au début, traverse ensuite des paysages plus austères, mais très changeants, justifiés par une structure formelle tout à fait inédite et très audacieuse pour l’époque.

Les postludes schumanniens analysés par Philippe Cassard

L’épilogue (Zum Beschluss, En guise de conclusion) s’avance tout d’abord d’un pas hésitant et nous emmène dans une sorte de climat méditatif qui paraît toujours provisoire, mais contrairement à l’attente qui s’installe lorsque la densité des accords donne plus d’assurance au chant tournoyant sur lui-même sans trouver d’échappatoire, nulle libération ne vient soulager la tension. La grande passion du ténor Cyrille Dubois réside dans le lied et la mélodie, dont il se fait un émissaire recherché.

Sur le même thème. Quelques clés pour l’analyse musicale et la dissertation. Articles et études publiés dans musicologie.org. A : Alevizos Konstantinos — Arras Jeff — Aubert Marie-Patrick B : Baranov Ecaterina — Besingrand Jean-Patrick — Beuvard Yvan — Bretaudeau Isabelle — Brétéché Sylvain — Buhler François C : Cazaban Costin — Charlier Claude — Chartier Yves — Coadou François — Dejos Virginie D : Dewagtere Bernard — Dubreuil Dominique — Duchamp Jean — Duhautpas Frédérick — Dupuis Joachim E : Erdos Jacques — Eusebius — Estang Flore G : Genty Pierre — Granoux Jean H : Heyden Catherine — Himelfarb Constance — Hufschmitt Aline I : Ingelaere Marie-Laure K : Karhausen Lucien R. — Kohler Alain — Kua-Nzambi Toko.

Articles et études publiés dans musicologie.org

Analyses musicales. Bach Johann Sebastian Les analyses et les partitions colorées de Claude Charlier Introduction à une analyse polythématique des fugues du Clavier bien Tempéré de J.

Analyses musicales

-S. Bach. Analyse du morceau Space Dementia de Muse. Dans cet article, je vais décrypter toutes les techniques de composition utilisées par Matthew Bellamy au sein de son morceau “Space Dementia” afin que vous aussi, vous puissiez composer vos propres morceaux à la Muse Comme je vous l’avais promis il y a quelque temps, la rubrique « Analyse » fait son apparition sur Composer Sa Musique !

Analyse du morceau Space Dementia de Muse

Dans cette rubrique, nous analyserons différents morceaux afin d’en comprendre leur histoire, leur structure, et bien sûr afin d’en dégager des techniques de composition qui vous seront directement utiles. Nous inaugurons cette rubrique avec l’analyse du morceau « Space Dementia » : une chanson du groupe britannique Muse issue de leur deuxième album « Origin of Symmetry ». Composition : oubliez les accords ! Tutos Publiée le 17/06/2016.

Composition : oubliez les accords !

Dante-Symhonie (Enfer) de Franz Liszt : un poème en musique. Eduthèque - Accueil Éduthèque Philharmonie de Paris. La symphonie. Symphonie n° 4 (1er mvt) de Brahms. Brahms compose sa Symphonie n° 4 à Vienne, en 1885. Comme ses symphonies précédentes, elle s'inscrit dans une tradition héritée des grands compositeurs qui l'ont précédé comme Beethoven, Mozart, Haydn, Bach, Haendel ou encore Palestrina. Il suit avec rigueur la forme d'une symphonie classique, autant dans sa composition générale en quatre mouvements que dans la structure interne de chacun d'eux. Le Chaos (introduction aux Eléments), Jean-Féry Rebel.

Premier et second tambourin (extrait des Eléments), Jean-Féry Rebel. L'Adagio de Samuel Barber. L'Adagio de Barber est l'un des adagios les plus renommés. Composé en 1936 d'après l'un des mouvements de son Quatuor à cordes, il a connu le succès dès sa première exécution publique en 1938. Le tempo, la mélodie conjointe* des violons I qui s'étire et les valeurs longues des autres instruments permettent d'installer une ambiance particulière qui a valu à cet Adagio d'être repris dans de nombreux films. * mélodie conjointe : mélodie dont les notes évoluent de proche en proche. Adagio op. 11 Samuel Barber (1910-1981) Extrait d'un concert enregistré à la Cité de la musique le 15 novembre 2008 François-Xavier Roth, direction Les Siècles.

Siegfried-Idyll de Richard Wagner : un cadeau d'anniversaire. Le titre de cette œuvre évoque un des plus grands opéras composé par Richard Wagner, Siegfried, le troisième volet de la Tétralogie. Le compositeur reprend d'ailleurs des thèmes de cet opéra auquel il travaille simultanément - dans cet extrait : le thème de L'Immortelle bien-aimée et celui du Sommeil de Siegfried. Pourtant, quand Wagner compose en secret pour Cosima, son épouse, il pense à un tout autre Siegfried : leur fils, né un an avant la création de ce poème intime et émouvant, très éloigné du gigantisme qui caractérise son œuvre.

Le matin du 24 décembre 1870, veille de son anniversaire, Cosima Wagner est réveillée par une tendre mélodie interprétée par un ensemble de treize musiciens installés dans l'escalier de leur maison. Dans son journal, elle décrit cet instant inoubliable : « Quand j'ouvris les yeux, j'entendis un son qui enfla, si bien que je ne pouvais plus croire à un rêve. Symphonie n° 4 (3e mvt) de Brahms. Scherzo signifie initialement « plaisanterie ». Dans l'univers de la symphonie, le scherzo a, au XIXe siècle, remplacé le menuet. D'une plus grande force expressive, il en conserve la forme et la mesure à trois temps. Une mesure à deux temps, une forme et des allures de final : rien ne semble correspondre ici à un scherzo.

Mais le premier thème évoque bien une danse, danse paysanne plus que danse de cour, quand le second thème tient de ces chansons qu'on ne peut s'empêcher de siffloter. La joie, tantôt exubérante, tantôt gracieuse, est la composante principale de ce tumultueux Allegro giocoso ; et si ce n'est par la forme, c'est par l'esprit que Brahms a bien composé un scherzo pour sa dernière symphonie.

Ressources numériques - Philharmonie de Paris - Pôle ressources - Ressources numériques - Philharmonie de Paris - Pôle ressources - Recherche. Configuration technique requise (PC et MAC) Mitridate ("Nel grave tormento") de W.-A. Mozart : deux sentiments exprimés en musique. Mozart vient tout juste d’avoir 14 ans lorsqu'il se voit attribuer la commande du premier opéra de la saison de carnaval à Milan. Il écrit alors Mitridate, re di Ponto qui remportera un grand succès.

Dans l’air « Nel grave tormento », Aspasia est déchirée entre l’amour et le devoir. Mozart exprime ces deux sentiments avec une grande maturité. La musique de cet air exprime les deux sentiments qui déchirent Aspasia. Mozart répond aussi au critère de l’époque qui veut qu’un air mette en valeur la voix. A. Le Beau Danube bleu de Johann Strauss. La Mer (Jeux de vagues) de Claude Debussy : une palette de timbres pour dépeindre les vagues. Debussy donne à entendre une mer chahutée, tantôt en colère, tantôt espiègle, dont les innombrables vagues sont représentées par les différents instruments.

Alceste (Rondeau pour la Gloire) de Jean-Baptiste Lully. La forme rondeau existe depuis le Moyen Age où elle était l'une des formes de chanson les plus utilisées, avec le lai et la ballade. A l'époque de Lully, elle est une alternance entre un refrain et plusieurs couplets. L’Oiseau de feu (Danse infernale du roi Kastcheï) de Stravinski. Le Prélude à "L'Après-midi d'un faune" de Cl. Debussy : un poème librement illustré en musique. Le Voyage à Reims (extrait de l'Ouverture) de Gioacchino Rossini : un feu d'artifice d'humeurs.

Rossini compose l'opéra Le Voyage à Reims à l'occasion du sacre de Charles X en 1825. Le livret met en scène un hôtel dans lequel se croisent des voyageurs d'importance, venus de toute l'Europe, à l'occasion de ce sacre. Malheureusement, il ne reste plus un seul cheval pour les conduire à Reims ! Cette situation donne lieu à une succession de joutes vocales auxquelles se prêtent les meilleurs interprètes du temps de Rossini.

Point de véritable histoire donc, mais de nombreux portraits différents et hauts en couleurs. L'Apprenti sorcier de Paul Dukas. Symphonie n° 7 de Beethoven (2e mouvement) : une montée en puissance. La Mer (Dialogue du vent et de la mer) de Claude Debussy : évocation de la mer par l'orchestre. Le Beau Danube bleu de Johann Strauss. Le Beau Danube bleu de Strauss est la valse la plus célèbre et la plus emblématique, symbole d’une époque où cette danse était reine à Vienne. A ses débuts, la valse est une danse populaire, originaire du sud de l’Allemagne, du nord de l’Autriche et de Bohême. Boléro, Ravel, pièce participative. L'Apprenti sorcier de Paul Dukas. Alceste (Rondeau pour la Gloire) de Jean-Baptiste Lully. La forme rondeau existe depuis le Moyen Age où elle était l'une des formes de chanson les plus utilisées, avec le lai et la ballade.

L'Eté (3e mvt) d'Antonio Vivaldi. Antonio Vivaldi a composé plus de 500 concertos*, dont presque la moitié pour violon seul, lui-même ayant été un violoniste reconnu. Parmi ces concertos pour violon, Les Quatre saisons (1725) sont particulièrement célèbres. Dante-Symhonie (Enfer) de Franz Liszt : un poème en musique. Alceste (Rondeau pour la Gloire) de Jean-Baptiste Lully. La forme rondeau existe depuis le Moyen Age où elle était l'une des formes de chanson les plus utilisées, avec le lai et la ballade. A l'époque de Lully, elle est une alternance entre un refrain et plusieurs couplets.

Winterreise (Gute Nacht), F. Schubert. Le Bourgeois gentilhomme (Marche pour la cérémonie des Turcs) de Jean-Baptiste Lully. Le Prélude à "L'Après-midi d'un faune" de Cl. Debussy : un poème librement illustré en musique. Le Bourgeois gentilhomme (Menuet de Lully) de R. Strauss un hommage moderne. La Mer (Jeux de vagues) de Claude Debussy : une palette de timbres pour dépeindre les vagues. Le Chaos (introduction aux Eléments), Jean-Féry Rebel. Dante-Symhonie (Enfer) de Franz Liszt : un poème en musique. Dante-Symhonie (Enfer) de Franz Liszt : un poème en musique. L. Berio. Sinfonia, 3e mvt: In ruhig fliessender Bewegung. Symphonie n° 3 de Beethoven (1er mouvement) : ruptures et affirmation.

Symphonie n°6 Pastorale de Beethoven. Symphonie n° 7 de Beethoven (2e mouvement) : une montée en puissance. Mitridate ("Nel grave tormento") de W.-A. Mozart : deux sentiments exprimés en musique. A Forgotten Secret (Halion Symphonic Orchestra and Cubase) Le Chaos (introduction aux Eléments), Jean-Féry Rebel. Harmonic Analysis: Beethoven Moonlight Sonata. Schoenberg: Pierrot Lunaire, w/ score - 1ste Teil. Sonate K. 545 de Mozart, iAnalyse. Ligeti - Artikulation. Comment analyser une oeuvre musicale ou un extrait sonore ? (Methodologie) - atelierdezarts. Histoire des arts : œuvre musicale. Analyses musicales. Pierre Couprie. The Tom Walsh Horns feat. Gary Grant - 'Somethingood' (Chromeo Horn Cover)

Mycenae Alpha. "Roller Coaster" - Dirty Loops featuring The Jerry Hey Horns (Isolated Horn Track) Hit Me - with horns. "Tip Of My Tongue" - The Tubes / The Jerry Hey Horns [HORN TRANSCRIPTION] Beethoven - Op.67 - Symphony No.5 (Scrolling) Sheet music - Beethoven Symphony No. 5, Mvt. I. Music Composition Lessons with Adam Edison. Eleanor Rigby String Version Sheet Music. Juego de tronos. Partitura flauta con acompañamiento. Game Of Thrones (Opening) - arr. for String Orchestra.

A Dark Knight - Arrangement for String Ensemble and Percussion. Disco Strings. Le Bourgeois gentilhomme (Marche pour la cérémonie des Turcs) de Jean-Baptiste Lully. Sheet Music.