Comm'

Facebook Twitter

Illcs2brochure.pdf (Objet application/pdf) Cinq astuces pour mon e-réputation. 1.

Cinq astuces pour mon e-réputation

Qu'est-ce qui se raconte sur moi ? C'est le moment de taper mon nom dans Google. Quels sont les premiers résultats? De vieux travaux scolaires? Un blog délaissé? Il s'agit de soigner cette page. En plus de ma recherche Google, un petit tour sur 123people.com peut s'avérer intéressant. 2. Quelles sont les compétences ou les hobbies que j'ai envie de mettre en valeur sur le Web? 3. Mon futur patron risque de taper mon nom sur le n° 1 des réseaux sociaux. 4. En France, cela signifie surtout se créer un profil sur LinkedIn et un sur Viadeo - voire sur DoYouBuzz.

Dans le même ordre d'idée, je peux ouvrir mon compte Twitter, qui m'aidera à constituer un carnet d'adresse virtuel. 5. Si mon métier s'y prête, c'est est une excellente vitrine pour montrer de quoi je suis capable. LinkedIn et Viadeo sont-ils vraiment efficaces pour trouver du travail? Se créer un CV en ligne sur LinkedIn ou Viadeo fait aujourd'hui figure de passage obligé pour qui cherche à maximiser ses chances de taper dans l'oeil d'un recruteur: le premier compte 2 millions d'inscrits en France, quand le second atteint les 4,5 millions de membres.

LinkedIn et Viadeo sont-ils vraiment efficaces pour trouver du travail?

Un sondage réalisé cette semaine par Piana HR Group, spécialiste de recrutement et de gestion de carrière, confirme cette frénésie: 67,3% des candidats se sont inscrits sur Viadeo et 48,3% sur LinkedIn, à 69,7% pour trouver un emploi. Et c'est là que le bât blesse, puisque seuls 20,4% affirment y être parvenus grâce aux réseaux. Autrement dit la recherche d'emploi via LinkedIn ou Viadeo reste un échec pour... 80% d'entre eux.

Des profils laissés en friche Comment expliquer un tel décalage? La tendance est à la baisse constate même la consultante, pour qui les "profils sont de moins en moins créés dans un objectif précis et sont pour la plupart obsolètes. " Des réseaux chronophages "Le modèle est tourné vers l'avenir" Viadeo. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Viadeo

Viadeo est un réseau social professionnel créé par Dan Serfaty[1] et Thierry Lunati[2]. Lancé en France, Viadeo est présent à l'international en 2013, notamment en Europe et dans les pays émergents. L'acquisition des sites Tianji et ApnaVircle respectivement en 2007 et 2009 est à l'origine de la création du Groupe Viadeo rassemblant les trois sites. Le Groupe revendique 55 millions de membres[4] (août 2013).

Les mêmes données officielles évoquent en août 2013 les chiffres de 13 millions de membres en Europe (dont 8 millions en France), 21 millions en Asie (dont 17 en Chine et 4 en Inde), 17 millions sur le continent américain (dont 1,5 aux États-Unis et au Canada, 3,5 au Mexique et 3,7 au Brésil), 3 millions en Afrique[4],[5]. Description[modifier | modifier le code] Identité visuelle[modifier | modifier le code] Logo à partir de l'été 2009. E-réputation. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

E-réputation

Sur les autres projets Wikimedia : e-réputation, sur le Wiktionnaire L'e-réputation, parfois appelée web-réputation, cyber-réputation, réputation numérique, sur le Web, sur Internet ou en ligne, est la réputation, l’opinion commune (informations, avis, échanges, commentaires, rumeurs…) sur le Web d'une entité (marque, personne, morale (entreprise) ou physique (particulier), réelle (représentée par un nom ou un pseudonyme) ou imaginaire). Elle correspond à l’identité de cette marque ou de cette personne associée à la perception que les internautes s'en font. Historique[modifier | modifier le code] Le terme e-réputation est apparu en 2000 dans l'une des nombreuses études suisses-allemandes et américaines consacrées aux relations entre réputation du vendeur et performances des ventes sur les sites d'enchères en ligne[1]. Principaux vecteurs de l'e-réputation[modifier | modifier le code] Les consommateurs[modifier | modifier le code] Cova B. et S.

Wordpress

Twitter.