Structuration d’un programme d’éducation thérapeutique du patient dans le champ des maladies chroniques
f5b813c7-cd64-721f-2a1d81f205d9b3be.pdf (Objet application/pdf)
IREPS - Pays de la Loire
ad660959.pdf (Objet application/pdf)
etp_-_definition_finalites_-_recommandations_juin_2007.pdf (Objet application/pdf)
Lorsqu'une personne apprend qu'elle souffre d'une maladie chronique, elle a besoin de temps pour arriver à l'accepter, c'est-à-dire à se détacher (faire le deuil) de son vécu antérieur de personne « bien portante » et à investir de façon positive sa nouvelle situation, sur sa nouvelle vie avec sa maladie. Plusieurs étapes ont été mises en évidence dans ce processus d’acceptation : choc, dénégation, révolte, marchandage, tristesse, acceptation. Il est donc essentiel de comprendre où en est Marie dans son deuil (Ce que vit le patient). Marie a vécu plusieurs années dans une sorte de dissimulation. Elle a caché son diabète à son entourage, se soignait mal et se mettait régulièrement en danger. En effet, certains patients refusent d’être malade, n’acceptent pas. Histoires d'Education du Patient Histoires d'Education du Patient

INPES - Institut national de prévention et d'éducation pour la santé

Actualités previous next Sommeil Journée nationale le 28 mars Quel sommeil pour ceux qui se déplacent tous les jours pour aller travailler ? INPES - Institut national de prévention et d'éducation pour la santé
Asthme

Diabète

Organisation mondiale de la Santé

Organisation mondiale de la Santé

Maladies chroniques Le développement des soins palliatifs alimente le débat Le vieillissement de la population et le fardeau croissant des maladies non transmissibles sont à l’origine d’une forte demande mondiale de soins palliatifs à laquelle de nombreux pays ne sont pas en mesure de répondre. On estime que 42% des pays ne disposent d’aucun service de soins palliatifs et que 30% dispensent des services limités dont ne bénéficie qu’une faible partie de la population, rapporte le Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé.