background preloader

Les innovations dans le transport

Facebook Twitter

Tesla prépare une voiture sans pilote pour 2016. Tesla prépare une voiture sans pilote pour 2016 Le fabricant de véhicules électriques Tesla Motors vient d'annoncer qu'il commercialisera, d'ici 2016, une voiture à "conduite autonome".

Tesla prépare une voiture sans pilote pour 2016

Dans ce nouveau type de véhicule, le conducteur pourra confier 90 % du contrôle au système informatique. Tesla précise que son véhicule n'aura recours qu'à des technologies "maison", développées par ses services de recherche. La stratégie industrielle et commerciale de Tesla vise à s'imposer d'ici cinq ans sur le créneau des véhicules à large autonomie, sans attendre l'arrivée sur le marché de voitures entièrement automatiques, une perspective technologique qui semble difficile à atteindre avant l'horizon 2030. Il reste que ce type de véhicule ne devra pas seulement surmonter des obstacles technologiques mais également lever des barrières législatives et juridiques.

La voiture volante devient réalité ! La voiture volante devient réalité !

La voiture volante devient réalité !

Qui n'a pas rêvé au cinéma en voyant James Bond se sortir d'un mauvais pas grâce à sa voiture volante. Depuis plus de 20 ans, Stefan Klein, ingénieur slovaque passionné d'aviation, développe son projet de voiture volante et celle-ci entre dans sa phase finale. Long de six mètres et pesant seulement 450 kg grâce à une carrosserie composite à base de carbone, cet engin à ailes rétractables, baptisé "l’Aeromobil" est propulsé par un Rotax 912 (4 cylindres à plat), qui entraîne une hélice située à l'arrière de l'appareil, ce qui lui permet d'atteindre, avec ses deux passagers, une vitesse de plus de 160 km/h sur route (plus de 200 km/h en l’air) et de disposer d'une autonomie en vol d'environ 700 km. Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash Noter cet article : Vous serez certainement intéressé par ces articles : Le smartphone : nouvel outil de sécurité routière ?

Recommander cet article : Honda parie à son tour sur la voiture à hydrogène. Honda parie à son tour sur la voiture à hydrogène Honda vient d'annoncer la commercialisation d’une voiture à hydrogène pour 2015 et le constructeur nippon s’est associé pour l'occasion à Toshiba pour la fabrication de piles à combustible moins coûteuses et nécessitant 10 fois moins de platine.

Honda parie à son tour sur la voiture à hydrogène

Le transport aerien a t-il un avenir ? Les objectifs pour concevoir un avion ne sont plus les mêmes qu’autrefois.

Le transport aerien a t-il un avenir ?

Hier, on misait sur la productivité du transport aérien : plus de sièges, plus vite, plus loin, moins cher. Aujourd’hui, tout a changé, on mise maintenant sur le respect de l’environnement (moins de bruit, moins de pollution) et sur le service et le confort du passager à bord. Les vingt dernières années passées ont permis une évolution rapide de l’aviation. Entre autre, une division par deux de la consommation énergétique sur trente ans. Grâce aux efforts continus des constructeurs et équipementiers, le transport aérien a atteint un niveau d’efficacité énergétique incontestable. En dix ans, le nombre de passagers/kilomètre transportés dans les avions exploités par Air France a presque triplé alors que la consommation de carburant a seulement doublé. L’aérodynamisme a fortement évolué. Les moteurs sont aussi appelés à évoluer. Voici le fonctionnement d’un moteur d’avion d’aujourd’hui, appelé moteur turboréacteur.

Transports : des solutions innovantes au service de la mobilité - Innovation produits. La réduction des nuisances dues au trafic urbain passe par l’essor de nouveaux services d’information, tels que l’optimisation d’itinéraires ou le stationnement intelligent.

Transports : des solutions innovantes au service de la mobilité - Innovation produits

Parmi les nouveaux services apportés par la ville aux citoyens, figure en bonne place la mobilité. Les solutions sont multiples : comme réduire le temps perdu en signalant les travaux et les accidents, guider l’automobilistevers les places de stationnement libres,ou favoriser les modes de transports propres. Ces services innovants requièrent d’investir dans des infrastructures télécoms et informatiques aptes à capter et à traiter de très grandes quantités de données avec une grande réactivité.

L’acquisition en temps réel de données géolocalisées de trafic peut être fixe (capteurs, caméras…), ou être mobile, en équipant les véhicules par exemple.