background preloader

Les caissières, nouvelles ouvrières du tertiaire

Facebook Twitter

Je suis caissière. Mon passé de caissière. Durant les vacances scolaires de Noël, étant encore étudiante, j’ai profité de celles-ci pour travailler histoire de payer mes études. J’ai réussi à décrocher un job dans un supermarché (il ne s’agit pas de faire sa difficile quand on veut trouver un job étudiant). Ce job consiste donc à être caissière. A première vue, rien de compliqué, non ? Les préjugés Qui n’a jamais entendu un parent dire à son enfant ‘Si ton continues comme ça, tu seras caissière ! Caissière : La réalité Extrait de la BD « Les tribulations d’une caissière » L’illustration ci-dessus est parfaite pour expliquer ce que j’ai vécu. La réalité est bien différente de ce que vous pouvez imaginer. . - Les codes à apprendre : Pour chaque légumes, fruits, boissons ou éléments de la boulangerie du magasin il y a un code à retenir pour que l’article passe en caisse (effectivement il n’y a pas de code barre sur les fruits & légumes, et nous évitons de vous faire sortir vos packs de boisson du caddie).

Pourquoi cet article ? Cora Le portrait d'une caissière accusée de vol. Le test des clients. Les pièges des supermarchés. ALIMENTATION - Ça risque d’être difficile à avaler mais, quand il s’agit de manger sain, notre environnement nous met peut­-être des bâtons dans les roues. Pas forcément exprès, d’ailleurs. Mais des détails – de la couleur des murs de nos cuisines à la taille de l’assiette quand on déjeune devant l’ordi ou dans la salle du personnel – semblent influer sur notre façon de manger.

Heureusement, Brian Wansink, qui dirige le Food and Brand Lab de Cornell University, propose des solutions concrètes pour éviter de nous faire avoir par ce qui nous entoure. Ce psychologue nutritionniste, qui travaille aussi dans le domaine de l’économie comportementaliste, a beaucoup écrit sur ceux qui mangent sans y penser. Au supermarché... Le piège : passer par le rayon des snacks. La solution : avant d’entrer dans le magasin, prenez un chewing­gum. Autres astuces : Commencez vos courses par le rayon fruits et légumes. Dans votre cuisine...

La solution : sortez un bol de fruits. Au bureau... Au restaurant... L'ascension d'Aldi, magasin discount. Promos, bonnes affaires les secrets de nos hypermarchés 2014. Les drives, une révolution de supermarché. Critique du livre de Marlène Benquet, Les damnées de la caisse. Critique sur le livre de Marlène Benquet, Encaisser ! Enquête en immersion dans la grande distribution. 1 Marlène Benquet, Les damnées de la caisse. Enquête sur une grève dans un hypermarché, Paris, E (...) 1Les salariés des caisses des supermarchés se rassemblent rarement dans des actions collectives vindicatives. Pourtant, les grandes surfaces rassemblent sous le même toit de nombreux salariés aux conditions de travail similairement délétères et à l'emploi non délocalisable. Comment peut-on, dès lors, expliquer la faible révolte de ces « damnées de la caisse »1 ? Afin de répondre à cette question, Marlène Benquet a mené une recherche sociologique, fondée sur une ethnographie en trois volets, au sein d'un même groupe de grande distribution française : la sociologue a travaillé en tant que caissière à temps partiel et a été recrutée comme stagiaire au sein du siège du groupe puis de l'organisation syndicale Force Ouvrière (FO). 2La première partie de l'ouvrage propose une analyse fondée sur les observations réalisées au siège de l'entreprise.