background preloader

L'enjeu énergétique

Facebook Twitter

Liste des pays producteurs d'uranium. CHERNOBYL Bande Annonce VF (2019) Nucléaire : « L’état du parc français est préoccupant » La France doit-elle prolonger la durée de vie de ses réacteurs nucléaires les plus anciens ?

Nucléaire : « L’état du parc français est préoccupant »

C’est la volonté du gouvernement et d’EDF, qui a repoussé à 2035 la baisse de la part de l’atome dans la production d’électricité. L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a lancé en décembre 2020 une consultation pour encadrer cette possible prolongation des réacteurs. Pour Bernard Laponche, physicien nucléaire, ancien du Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives et cofondateur de l’association de scientifiques Global Chance, EDF n’a pas la capacité d’assurer dans les temps ces améliorations nécessaires à la sûreté. Il appelle à une fermeture anticipée de certains réacteurs pour pouvoir continuer à assurer le bon fonctionnement des autres. EDF assure que l’état du parc actuel est bon et que prolonger la durée de vie des réacteurs existants ne pose pas de problème majeur. Canada : la justice suspend la construction de l’oléoduc controversé Trans Mountain.

Énergie thermique des mers. Pour les articles homonymes, voir ETM.

Énergie thermique des mers

Différences de température des océans entre la surface et une profondeur de 1 000 m. L'énergie thermique des mers (ETM) ou énergie maréthermique est produite en exploitant la différence de température entre les eaux superficielles et les eaux profondes des océans. Un acronyme souvent rencontré est OTEC, pour « Ocean thermal energy conversion ». L'Union européenne utilise le terme énergie hydrothermique pour « l'énergie emmagasinée sous forme de chaleur dans les eaux de surface »[1]. Principe[modifier | modifier le code] En raison de la surface qu'ils occupent, les mers et les océans de la Terre se comportent comme un gigantesque capteur pour : le rayonnement solaire (direct : flux solaire absorbé par l'océan ou indirect : rayonnement de la Terre réfléchi par l'atmosphère terrestre)l'énergie du vent (elle-même dérivée de l'énergie solaire).

De plus, les couches froides ne se mélangent pas aux couches chaudes. Histoire[modifier | modifier le code] Énergie marémotrice. L'énergie marémotrice est issue des mouvements de l'eau créés par les marées et causés par l'effet conjugué des forces de gravitation de la Lune et du Soleil.

Énergie marémotrice

Elle est utilisée soit sous forme d'énergie potentielle - l'élévation du niveau de la mer, soit sous forme d'énergie cinétique - les courants de marée[1] . L'exploitation de l'énergie marémotrice est ancienne. Les premiers moulins à marée dateraient de l'Antiquité sur la rivière Fleet dans la Londres romaine[2]. Ils apparaissent à travers l'Europe au Moyen-Age comme ceux sur l'Adour, construits au XIIe siècle. La première usine marémotrice produisant de l'électricité par la force des marées est l'usine marémotrice de la Rance, dans le nord-ouest de la Bretagne, mise en service en 1966. Principes[modifier | modifier le code] Principe d'une usine marémotrice Article détaillé : Marée. On peut utiliser cette énergie de rotation, et ce faisant on peut affirmer qu'on ralentira (dans des proportions infimes, mais calculables !)

Energies marines : exploiter l'énergie renouvelable des mers. Les différents types d’énergies et de sources énergétiques en milieu marin Il existe plusieurs technologies permettant d’utiliser la mer comme une source d’énergie. Celles-ci ne se trouvent pas toutes au même stade de développement. L’énergie marémotrice issue des marées Les moulins à marée d’autrefois et les usines marémotrices exploitent l’énergie potentielle de la marée. Celle-ci correspond à l’énergie liée à la différence de niveau entre deux masses d’eau et aux courants induits. Exemple : l’usine marémotrice de la Rance en France, inaugurée en 1966, a une production moyenne de 500 GWh/an pour une puissance installée de 240 MW.

L’éolien offshore en Europe : nombre d'éoliennes installées, pays, projets. Une île 100% autonome grâce aux énergies renouvelables ! - FUTURE - ARTE. Enjeu énergétique. Webdocumentaire: Voyage au bout du charbon. ENI annonce la découverte du « plus grand » gisement de gaz en Méditerranée de l’histoire. Le géant italien de l’énergie ENI a annoncé dimanche 30 août la découverte du « plus grand » gisement offshore de gaz naturel en Méditerranée dans les eaux territoriales de l’Egypte.

ENI annonce la découverte du « plus grand » gisement de gaz en Méditerranée de l’histoire

Le gisement, surnommé « Zohr », pourrait représenter un potentiel de 850 milliards de mètres cubes, sur « un secteur de 100 kilomètres carré », assure la compagnie, précisant que cette découverte, « après son développement total », va aider à couvrir « les besoins en gaz naturel de l’Egypte durant des décennies ». « Il s’agit de la plus grande découverte de gaz jamais faite en Egypte et en mer Méditerranée », affirme ENI dans un communiqué, précisant que cette découverte pourrait également « devenir l’une des plus grandes de gaz naturel au monde ». ENI, qui détient la licence d’exploitation du gisement à 100 %, s’est lancé dans l’exploration de cette zone à la suite d’un appel d’offre remporté en janvier 2014.

Bonne nouvelle pour Al-Sissi.