background preloader

La France en villes

Facebook Twitter

[Ré]INVENTER Châlons | Ville de Châlons-en-Champagne. Mieux accueillir les femmes dans l’espace public : le casse-tête des urbanistes et des chercheurs. Des événements récents dans certains quartiers de Paris et de sa banlieue ont mis en lumière un problème étudié depuis déjà des années, non sans difficultés. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Feriel Alouti Des détritus qui jonchent le sol, des traces d’un liquide suspect qui colle à la semelle, des squares cadenassés, des terrains de basket verrouillés et une forte odeur d’urine qui s’immisce dans les narines. Un air de lendemain de fête plane place de la Chapelle à Paris en ce jour de juin. Pourtant, c’est une journée tout à fait ordinaire. Saleté, pauvreté et promiscuité constituent dans ce quartier de la capitale un cocktail explosif, auquel s’ajoute une occupation des lieux très masculine, jugée par certaines femmes écrasante. Lire (en abonnés) : A Paris, des femmes dénoncent le harcèlement de rue A la Chapelle, « aucune réponse rapide n’est possible », tranche Chris Blache, ethno-sociologue et fondatrice de l’association Genre et ville.

Plus de bancs Des skateparks réservés aux filles. La gare, futur quartier « branché » de Châlons - L'Hebdo du Vendredi. Le projet d'aménagement et de redynamisation du quartier de la gare se peaufine. Les premiers coups de pioches sont attendus début 2016 et s'échelonneront sur deux ans environ. Un lifting à 7 millions d'euros, indispensable pour (re)connecter ce coin de Châlons au reste de la ville.

Et plus largement, au territoire marnais. Si la gare représente un flux d'entrée très important à Châlons, elle souffre clairement d'une mauvaise organisation. Recréer un lieu commerçant Autre dimension du projet : faire de la gare un lieu commerçant. « Evidemment, on ne va pas y construire un centre commercial, mais il faut qu'on ait un minimum de commerces. Sonia Legendre. Châlons-en-Champagne se vide de ses habitants (France 2) - France 3 Champagne-Ardenne. Ce que l'orientation des rues de Paris nous dit de son histoire. La géométrie de la capitale nous raconte les principaux épisodes de son développement.

Ceci est une carte visant à révéler l’orientation des rues de Paris. Si elle paraît sophistiquée, sa matière première n’en est pas moins sommaire: les tracés de voies du projet OpenStreetMap. La couleur d'une rue dépend de son angle sur une échelle de 0 à 90°: deux teintes ont été utilisées, jaune-orangé et magenta, et elles sont d’autant plus claires que l’on se rapproche de l’axe méridien (Nord-Sud) ou parallèle (Est-Ouest). Cet éventail de couleur est organisé de façon à ce que deux rues perpendiculaires aient la même couleur et à ce qu'une rue qui «perturbe» un quartier bien ordonné ait une couleur différente. Certaines formes sur la carte, par le jeu des couleurs et des juxtapositions, ont éveillé ma curiosité. Simple géomaticien, peu rompu à l’histoire et à l’urbanisme, je me suis réduit à détailler le procédé de fabrication de la carte sur mon blog. 1.La carte, regardée de loin Convergence.

Podcast-La métropolisation de la France : entre fragmentation et hypermobilité. 26 millions et demi. C'est le nombre de personnes qui habitent, travaillent et vivent dans les 17 aires urbaines métropolitaines de France, c'est à dire dans les 17 agglomérations de plus de 400 000 habitants. Soit 45% de la population hexagonale. Pourtant, l'illusion d'optique est tenace : ces 17 aires métropolitaines d'urbanisation continue étant bien loin d'occuper 45% de la superficie de la France, elles n'éliront pas, loin de là, 45% des députés en juin prochain.

Et pourtant! Terminé, le territoire découpé en régions plus ou moins rurales, qu'elles fussent agricoles ou industrielles, et polarisées par leurs capitales historiques; disparue, l'armature urbaine de villes connues pour leur spécialisation économique et hiérarchisées en fonction de leur éloignement à Paris. La semaine prochaine, troisième volet de notre série sur la nouvelle géographie de la France : des centres et des périphéries partout!

Les portes d'entrée de la France et les systèmes territoriaux des flux ©DATAR. Systèmes interurbains en France datar 8 2012. Liens des systemes urbains de proximité- Fr datar n10 2012. La croissance démographique et spatiale de métropoles régionales en France : Toulouse - Bordeaux. Territoire - Regard sur quatre villes de Champagne-Ardenne. Des complémentarités qui favorisent le développement d’un réseau de villes Anh Van Lu, Antoine Wallaert, Insee Résumé En Champagne-Ardenne, les agglomérations de Reims, Châlons-en-Champagne, Épernay et Rethel jouent des rôles spécifiques et complémentaires au sein d’un réseau d’échanges plus vaste réunissant dix agglomérations de la Marne, des Ardennes et de l’Aisne. L’agglomération rémoise présente les caractéristiques d’une grande ville de France.

Sommaire Encadrés Publication Les échanges de personnes, de biens, d'informations et de capitaux, de plus en plus nombreux, accroissent les interdépendances entre villes et favorisent l'émergence de « réseaux ». La métropolisation peut être appréhendée par la concentration de richesses humaines, matérielles ou immatérielles. Retour au sommaire Une forte concentration des habitants dans les quatre villes, mais des aires d’influence peu denses Le degré de métropolisation peut être évalué par la capacité des territoires à concentrer des individus. Un nouveau visage pour la rive gauche - rénovation urbaine Châlons. Vidéo : Carte mobilités des téléphones (et donc des habitants) en France. Politique de la ville : Une commune sur deux ignore la loi SRU. La loi SRU oblige toutes les communes de plus de 3500 habitants à avoir 20 % de HLM dans leur parc de logement, mais certaines grandes villes ne la respectent pas.

Manuel valls n'est pas le premier chef de gouvernement à vouloir développer la «mixité sociale» dans les villes, censée permettre à des familles pauvres de s'installer dans des communes riches. En décembre 2000, Lionel Jospin, alors premier ministre, avait fait adopter la loi SRU (Solidarité et renouvellement urbains) qui obligeait toutes les communes de plus de 3500 habitants à avoir 20 % de HLM dans leur parc de logement.

«Quinze ans après, le bilan de cette loi est mitigé», admet Jean-Louis Dumont, président de l'USH (Union sociale pour l'habitat), qui regroupe les organismes HLM. Selon les derniers chiffres officiels qui datent de 2011, sur les 770 communes astreintes à cette obligation, 330 ne la respectent pas. Mais les dernières élections municipales n'ont pas été favorables à la loi SRU. Politique de la ville selon M. Valls =imposer la mixité sociale. À peine esquissée, « la politique du peuplement » du premier ministre suscite des critiques tous azimuts. Après les mesures sécuritaires, le volet social. Manuel Valls souhaite réfléchir à «la politique du peuplement, pas seulement de logement et d'habitat». Le premier ministre veut créer de la mixité sociale dans les quartiers pour venir à bout des fractures du pays et tenter de lutter contre la montée de l'islamisme.

Il refuse la concentration géographique de populations au même profil et souvent aux mêmes problèmes. «La proportion de familles monoparentales est, en moyenne, d'un tiers dans les 1500 quartiers de la politique de la ville, détaille la secrétaire d'État à la Politique de la ville, Myriam El Khomri. La moitié des habitants ont des parents étrangers ou sont des personnes immigrées. Valls réfléchit depuis longtemps à la mixité. Devenu premier ministre, Valls persiste et signe. D'autres réflexions sont également menées. France 2040 ? : scénarios de 7 systèmes spatiaux selon la DATAR. Territoire - L'aire urbaine de Nantes : un profil métropolitain singulier. Amandine Rodrigues (Insee), Patrick Pailloux (Auran) Résumé L’aire urbaine de Nantes est la 7e aire urbaine française en termes d’emploi et la 8e pour la population.

Comme les autres grandes métropoles, elle se caractérise par une accumulation de ressources, notamment une main-d’œuvre à forte valeur ajoutée intellectuelle, technique et décisionnelle, favorisant l’innovation. La métropole nantaise s’inscrit dans un cercle vertueux de croissance au même titre que Toulouse ou Lyon : elle possède la 2e croissance de l’emploi, la plus forte hausse d’emploi des fonctions métropolitaines et la 3e croissance de population entre 2006 et 2011.

Son appareil productif est diversifié, s’appuyant sur plusieurs points forts historiques et plus récents. Il est cependant plus faiblement créateur de richesse par emploi que celui d’autres métropoles, en raison du poids de ses fonctions de production, d’un moindre pouvoir décisionnel et d’une plus faible ouverture à l’international. Sommaire Encadré Encadré. Territoire - Élargissement des réseaux de villes en Nord-Pas-de-Calais. Arnaud Degorre Résumé L’intensification des déplacements redessine la géographie des territoires du Nord-Pas-de-Calais. Au-delà de la concentration spatiale des populations et des activités, la place prise par une ville au sein d'un ensemble territorial dépend de sa capacité à entrer en relation avec d'autres villes pour s'articuler à un réseau urbain. Les mobilités alternantes réalisées par les actifs entre leur lieu de résidence et leur lieu de travail sont une dimension clé dans la constitution de cette géographie réticulaire.

Sommaire Publication Fruit des modalités d’organisation des territoires, les mobilités des personnes reflètent l’espace dans lequel elles se déroulent, tout autant qu’elles le façonnent. Retour au sommaire Un fonctionnement initialement fragmenté Apparition de pôles majeurs depuis quatre décennies L’intensification des mobilités alternantes a, depuis, considérablement modifié cette géographie. Le réseau lillois, multipolaire et multiscalaire, en nette expansion. Territoire - La géographie des échanges privilégiés des 56 aires urbaines bretonnes : une architecture départementale pour les flux de proximité, régionale ou transrégionale pour les flux éc (Octant Analyse n° 63) Sylvie Cap (Côtes-d'Armor Développement), François Rivoal (ADEUPa), Ronan Viel (Audiar), Olivier Léon (Insee) Résumé Entre les aires urbaines de Bretagne, les flux démographiques ou économiques font apparaître des relations privilégiées entre certains territoires.

Les flux de proximité tels les navettes domicile-travail ou transferts d’établissements dessinent une Bretagne à quatre systèmes d’échanges privilégiés qui se confondent quasiment avec les limites départementales. Ces flux se caractérisent à la fois par leur forte intensité et leur caractère polycentrique. Les flux de plus longue distance révèlent d’autres périmètres d’échanges privilégiés : d’échelle interdépartementale pour les migrations résidentielles et de dimension régionale ou transrégionale pour les flux économiques. Ils se caractérisent par un fonctionnement plus monocentrique en raison de la rareté de certains équipements ou fonctions.

Sommaire Introduction Haut de page Brest et Rennes polarisent les flux d’étudiants. CNRS Images / PODCAST "Urbanisme, Habitat, Société" De Marseille à Créteil, de Villeurbanne à l’Ile-aux-Moines en passant par Saint-Ouen, Lyon, Guise, Paris et Méry-sur-Oise, le CNRS fait découvrir aux internautes les recherches menées dans le domaine de l’urbanisme. La nouvelle série de podcast vidéo "Urbanisme, Habitat, Société" privilégie trois axes : histoire et approche sociologique ; matériaux, énergie et réseaux ; et la ville de demain.

Lancée début juillet 2013 et destinée à un large public, la série est diffusée à raison de deux nouveaux épisodes par semaine pendant six semaines et est disponible en streaming et en téléchargement sur le site du CNRS. Après "Alerte aux pôles", "Les dessous de la planète", "Des étoiles plein les yeux", "Evolution, des clés pour comprendre", et "Un monde vivant - Histoires de biodiversité", "Une chimie pensée autrement", "Sport, Science, Société", "Urbanisme, Habitat, Société" est la 8ème collection de podcast vidéo produite par CNRS Images. Communiqué de presse (04/07/13) Visionner les vidéos. Paris vu du Ciel de Yann Arthus-Bertrand. Aménagement du Terr = Projet Grand Paris.

Un type d'espace rural : agriculture intégrée à la md° : paysage champardennais. Un type d'espace = Le rural touristique (par gouv.fr) Les élus ruraux résistent au retrait des Services publics en milieu rural -par France Agricole. Les élus locaux s’inquiètent que la logique du nombre d’habitants servis pousse à la concentration des services. Avec cette règle supposée de l’efficacité maximale, que restera-t-il de l’aménagement du territoire? Combien comptera-t-on de postes, d’écoles? Les cabinets privés seront-ils soucieux du bien public? Qui les obligera à couvrir le territoire? Hautes-Pyrénées: une maison pour attirer les professionnels soignants Castelnau-Magnoac va inaugurer sa maison de santé pluridisciplinaire.

A l’heure de la réorganisation de la carte hospitalière, les élus ruraux agissent sur le levier qui leur reste: la création de maisons de santé pour retenir les soignants trop tentés par la ville. Amorcer le projet Il fallait bien toutes ces casquettes à cet ancien agriculteur pour transformer ces handicaps en atout. «Première condition pour attirer les jeunes soignants: se mettre à leur place, explique Bernard Verdier. Retour plus haut Doubs: vingt-neuf bureaux de poste menacés de fermeture. Type d'espace rural vieillissant :L'exode rural des services publics. Les fermetures de services publics en milieu rural attisent la grogne des élus, pris en tenaille entre les économies budgétaires de l'Etat et la libéralisation du marché de La Poste. Oui ou Non? Beaucoup d'habitants de Haute-Saône ne se posent même pas la question. Près d'une centaine de maires menacent de ne pas organiser le référendum sur la Constitution européenne si la carte scolaire dépar tementale n'est pas revue.

Alors que le nombre d'élèves augmente, l'inspecteur d'Académie veut supprimer des classes, s'indigne René Bret, le président de l'Association des maires ruraux de France (AMRF) de la Haute-Saône. Espace rural périurbain attractif. Le grignotage continue- Le Télégramme, quotidien de la Bretagne. L'étalement en périurbain continue de grignoter les terres agricoles.