background preloader

Urban exploration

Facebook Twitter

Spéléologie urbaine à Brooklyn. Louis Imbert a suivi des explorateurs new yorkais dans les sous-sols de la ville et dans des lieux à l'abandon. Récit de leurs balades et de leurs motivations, en toute illégalité. MAJ le 9 mai : Quatre explorateurs urbains ont été arrêtés hier et sont poursuivis pour être entrés illégalement dans les tunnels du métro new-yorkais. Ils avaient avec eux bougies, feux d’artifice et appareils photos. Les risques du métier. Un groupe d’une vingtaine de personnes, jeunes pour la plupart et élégantes en chaussures de ville, à barbes fournies, traverse un mur de béton effondré, débouchant du canal de Gowanus, à Brooklyn, sous les murs de brique rouge d’une centrale électrique désaffectée.

Elles se rassemblent sur le parvis jonché de branches d’arbres épaisses, débitées il y a quelques années et laissées là, blanchies. Ils observent les quatre étages de l’usine, l’immense tag blanc qui court sur son fronton – “OPEN YOUR EYE GIRL” – les fenêtres alternativement bordées de fer et ouvertes au vent. Rembrandt squatter ! Vendredi c’est graphism. Besoin d'un radiateur électrique ? Allumez Vendredi c'est graphism, la chronique qui nous darde de ses puissants rayons lumineux à l'heure où la France grelote, obligeant l'honnête candidat à la présidentielle à s'enrhumer tandis qu'il distribue des tracts au graphisme douteux, parce que lui ne lit pas Vendredi c'est graphism. Après on s'étonnera. Hum ? Bonjour :-) Je vous propose de rester bien au chaud avec ce nouvel épisode de “Vendredi et c’est Graphism” ! Au programme de la semaine, l’interface de la maison du futur, l’argent d’Apple, le documentaire “Crack the Surface”, les graffitis d’Hadopi, une chorégraphie avec un hélicoptère sans oublier du guerilla gardening et le célèbre WTF à base de poils.

C’est vendredi et c’est “Graphism” ! Allez, on commence la semaine avec le premier prototype d’interface pour cette fameuse “maison du futur”, dont tout designer entend parler à longueur de journée mais dont ne sont produits que très peu d’innovations. Le film : La démo technique : source. Annuaire de zone urbex ? A mon avis, ça appartiens toujours à quelqu'un : exemple type, les graffeurs qui peignent sur les bunkers en bord de plage sont toujours poursuivis (et tout les bunkers ne sont pas concernés par le monument historique ou assimilé).

Après ce n'est pas parce qu'un film (qui plus est s'il est amateur) à été tourné que c'est légal pour autant. Exemple, toujours, les vidéos de graffity dit "vandal". Comme le dit Yeuse, l'UrBex est généralement illégal. Bon on va pas nous mettre en tôle pour ça, mais on peux parfois se prendre de jolies amendes. De plus, la plupart des lieux abandonnés ne sont pas vraiment "ouvert". Personnellement j'en ai déjà fait deux, le premier il fallait sauter un mur de 2m de haut, et le suivant, si la porte n'avais pas été vandalisée quelques jours avant, on aurai sauté le portail de 3m. J'ai d'autres potes qui se sont fait un hôpital aussi, et là c'est à coup de cordes qu'on peux rentrer.

Lieux abandonnés : Tous les messages sur Lieux abandonnés - Tat à l'OEIL. Arts en Friches. Usines désaffectées, fabriques d'imaginaires Marie Vanhamme. Patrice Loubon. Friche industrielle : espace bâti ou non bâti anciennement occupé par une activité industrielle et désormais désaffecté ou sous occupé. La désaffectation d’entreprises industrielles, amorcée pour des raisons de vétusté, d’opération d’urbanisme et de décentralisation, s’est amplifiée au début des années soixante-dix.

Ces dernières décennies sont marquées par la fermeture de grandes entreprises, due à de nouvelles stratégies de production (délocalisation notamment...), à la disparition de secteurs d’activité traditionnelle (chimie, métallurgie, textile) et au développement de la production de biens immatériels. La place des espaces abandonnés dans les villes est telle, qu’une étude de l’American Institute of Architects prévoit que durant ce siècle, 90% des interventions architecturales dans les ville concerneront des structures existantes.

Les friches représenteraient en Europe 200 000 ha (1) dont 80% liées à la désindustrialisation (usines, entrepôts, halles ...). Marie Vanhamme. Delicious. Lieux abandonnés sur Toulouse [REPERTOIRE] Bonjour a tous :) Très heureux de revenir faire un tour sur ce forum, ca faisait longtemps. Je sait pas pour vous, mais pour moi, même si un bel immeuble de 60 étage me fait de l'effet, les bâtiments abandonnés me passionnent. Depuis plusieurs années je parcours des que je peut ce genre d'endroit, ou l'atmosphère y est très particulière, rien a voir avec ce que l'on croise chaque jours dans la rue. Recemment j'ai essayé de chercher sur internet si personne n'avait fait une sorte de liste répertoriant des exemples de batiments abandonné sur Toulouse a "visiter", mais personne ne semble s'etre interessé a ca, du moins dans la region.

Du coup, pour ceux que ca interesse, je vous propose dans ce thread, de répertorier tout les bâtiments et lieus abandonnés ou supposés abandonnés que vous avez pu croiser sur Toulouse et sa région. Je commence : en 3 ans je suis tombé sur ca à Toulouse même : Voila de ce qui me revient, n'hesitez pas a apporter vos lieus Merci a vous, et bonne soirée. Photographies de friches industrielles - Liens. Deux ou trois pistes sur ce qui se fait sur le web dans un créneau proche de celui d'uZines. Si vous avez des suggestions, des sites à recommander, n'hésitez pas. abandoned-places.com: Les devoirs de vacances d'un pilote de ligne qui profite des escales pour ramener des friches du monde entier.

Magnifiques photos d'usines, hôpitaux, hôtels dans une très belle mise en web. Cyberkata: L'Annuaire des activités souterraines et artificielles. Près de 400 liens vers des sites traitant de catacombes, de friches industrielles, d'égouts... Dubtown: Très beau site allemand. E.U.S.A.G: Association de trois explorateurs urbains alsaciens, dont les explorations consistent à visiter, photographier et retracer l'historique de friches généralement industrielles de leur région et de ses alentours. Forbidden Places: Exploration urbaine et souterraine en Belgique et en France: catacombes de Paris, carrières, usines désaffectées, domaines militaires... friched: Un site autour du Paris fricheux. Exploration Urbaine - Urban Exploration - Friches. Urban Exploration.

Exploration Urbaine par David de Rueda. Urban Explorers. La première resource d'exploration urbaine - friches, toits de Paris en panoramiques, catacombes, chantier, bunker, tunnel et souterrains underground - Urban Exploration in France - Photographies inédites de notre patrimoine industriel et architectural. S Best Photos of sanatorium and tombeek. Flickr Hive Mind is a search engine as well as an experiment in the power of Folksonomies.

All thumbnail images come directly from Flickr, none are stored on Flickr Hive Mind. These photos are bound by the copyright and license of their owners, the thumbnail links take to you to the photos (as well as their copyright and license details) within Flickr. Because some other search engines (Google, etc.) index parts of Flickr Hive Mind, you may have been led here from one of them. Welcome to Flickr Hive Mind, almost certainly the best search engine for photography on the web. Flickr Hive Mind is a data mining tool for the Flickr photography database, allowing search by: tags(keywords); Flickr photography groups; Flickr users, their contacts, and favorites; free text; the Flickr Explore algorithm for interestingness. Urban Exploration Resource: Welcome to the Urban Exploration Resource!

uZines- Photographies de friches industrielles. Forbidden Places: Urban Exploration Database.