background preloader

Hat_tpe

Facebook Twitter

Thibault

Untitled. J'ai testé la Pêche, la monnaie locale de Montreuil - Le Parisien. Elle devait révolutionner la manière de consommer à Montreuil.

J'ai testé la Pêche, la monnaie locale de Montreuil - Le Parisien

Combattre le grand capital et défendre le commerce de proximité. Un an après son lancement en juin 2014, la pêche — la monnaie locale de Montreuil — est restée plutôt discrète. Pourtant, 280 adhérents de l'association, curieux ou convaincus par la démarche, ont déjà troqué des euros en pêches. Une trentaine de boutiques montreuilloises les acceptent. A notre tour d'échanger 30 € pour jouer, le temps d'un après-midi, avec de vrais billets pas comme les autres.Mais avant de se lancer dans un Monopoly solidaire, il faut écouter les règles du jeu. Montreuil aura sa monnaie locale en novembre, la première en Ile-de-France. SOCIETE Les habitants de Montreuil pourront payer en «pêches»... avec AFP Publié le Mis à jour le A partir du mois de novembre, les habitants de Montreuil (Seine-Saint Denis) pourront payer en «pêches» plutôt qu'en euros chez une trentaine de commerçants volontaires, une première expérience de monnaie locale en Ile-de-France qui donne déjà des idées à ses voisins.

Montreuil aura sa monnaie locale en novembre, la première en Ile-de-France

Créer une monnaie locale. Vous avez peut-être déjà vu un client échanger avec un commerçant de drôles de billets.

Créer une monnaie locale

Il s'agissait certainement d'une monnaie locale, c'est-à-dire d'une monnaie non soutenue par un gouvernement national et destinée à être échangée dans une zone restreinte. Les monnaies de ce type sont également appelées monnaies complémentaires. Elles prennent de nombreuses formes, aussi bien matérielles que virtuelles. Cinq choses à savoir sur les monnaies locales. Au coeur de la crise de 1929, la petite ville minière de Schwanenkirchen, en Bavière, met en circulation une monnaie locale, la Wära.

Cinq choses à savoir sur les monnaies locales

Plus de 80 ans après, la crise de 2008 a remis au goût du jour les monnaies complémentaires. L’Eusko – Monnaies Locales Complémentaires Citoyennes. Avec l'eusko, le Pays basque a sa monnaie. Depuis bientôt trois ans, elle passe de main en main.

Avec l'eusko, le Pays basque a sa monnaie

Son territoire est le Pays basque français. C'est une monnaie locale complémentaire baptisée l'eusko. Sa vie commence chez un commerçant où ses futurs propriétaires l'échangent contre des euros. "C'est pour soutenir une économie solidaire et faire un petit contre-pouvoir aux pratiques industrielles et soutenir les producteurs locaux", explique une femme au micro de France 3. Promouvoir les circuits courts, c'est son affaire. L'eusko, la monnaie basque première monnaie locale de France - La République des Pyrénées.fr.

En attendant la mise en place de la Monnaie Locale Complémentaire du Béarn, prévue fin 2014, nos voisins basques se sont déjà convertis à l'eusko.

L'eusko, la monnaie basque première monnaie locale de France - La République des Pyrénées.fr

Avec plus de 2 000 utilisateurs chez les particuliers et près de 550 commerçants, entreprises et associations, ce dernier a pris en un an la première place des monnaies locales françaises. Cette monnaie complémentaire vise à relocaliser l'économie en favorisant les échanges sur un même territoire et donc à limiter l'impact écologique lié aux échanges. L'idée ne date pas d'hier. Le projet. Une monnaie locale, basque, écologique et solidaire en 2012 !

Le projet

I – Pourquoi mettre en place une monnaie locale ? Pour disposer d’un outil qui favorise l’avènement d’une économie plus respectueuse de l’être humain et de son environnement naturel et ainsi : • mettre l’économie au service de l’homme, de la culture et de la planète, • favoriser les échanges locaux et relocaliser une partie de l’économie • développer le lien social et les solidarités • développer l’utilisation et la place de l’euskara • soutenir des projets locaux d’intérêt commun • réduire l’impact écologiqueII – Historique L’idée de monnaie complémentaire peut surprendre.

Pourtant ce fut une pratique courante tout au long de l’histoire et en particulier au Moyen Age où les villes, les monastères, les seigneurs avaient leur monnaie en complément de la monnaie royale. Ainsi de très nombreuses monnaies circulaient à l’intérieur d’un territoire. La Pêche. A Bristol, la monnaie locale se porte à merveille et en anglais. Monnaies locales : elles dopent le petit commerce - Tout Compte Fait #TCF. Présentation de la monnaie locale » Montreuil en Transition. Le site dédié à la monnaie locale est ouvert : Mais tout est parti d’ici : Bienvenue sur la page monnaie locale !

Présentation de la monnaie locale » Montreuil en Transition

Si ce projet vous intéresse, vous pouvez participer aux 2 concours : Une monnaie locale et complémentaire, c'est quoi ? ?

Une monnaie locale et complémentaire, c'est quoi ?

Quel est le principe ? Créer une monnaie pour une zone géographique limitée, qui fonctionne en complément de la monnaie nationale, pour défendre des principes liés à l'économie sociale et solidaire. Elle n'a pas cours légal et ne peut faire l'objet de spéculation. Son but principal ? Dynamiser l'économie locale. La Pêche, monnaie locale citoyenne d'Ile de France. Lancement du projet « Une monnaie pour Paris ! » – Une monnaie pour Paris ! Ce dimanche 24 Janvier 2016 marque le lancement du projet de création d’une monnaie locale à Paris. « Une monnaie pour Paris !

Lancement du projet « Une monnaie pour Paris ! » – Une monnaie pour Paris !

» a pour objectif de lancer une monnaie locale complémentaire dans la capitale en 2017. Pour quoi faire ? 5 à 10 000 monnaies locales dans le monde et quelques dizaines en France existent déjà pour relocaliser l’économie, dynamiser le tissu social, augmenter la résilience du territoire, limiter les transports, créer des emplois durables, lutter contre le réchauffement climatique, répondre à la crise, au chômage, à la perte de repères et à la quête de sens, développer la création et la production locale et protéger l’environnement et les citoyen-ne-s.

À nous de faire de Paris une des premières capitales à disposer de sa propre monnaie locale ! La Livre de Bristol, en Angleterre, plus grande monnaie locale d’Europe, compte 100 000 utilisateurs réguliers. Argent, vers des monnaies locales ? Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les monnaies locales. 1 – Une monnaie locale, c’est quoi ? Quelle définition retenir ? C’est un outil d’échange, contre des biens ou des services, sur un territoire, entre des utilisateurs et des prestataires membres d’un réseau. Ils s’engagent à respecter un ensemble de valeurs sociales et éthiques. Si Philippe Derudder choisit les termes de « monnaies locales complémentaires » pour « permettre à chacun de choisir les valeurs qu’il souhaite soutenir à travers cet outil et ne pas ainsi enfermer », Marie Fare préfère parler de « monnaies locales sociales et complémentaires », dans le souci « d’englober toutes les situations et souligner d’emblée la finalité de lien social ».

Les avantages des monnaies locales en 2 minutes » Montreuil en Transition. Créer une monnaie locale. Vous avez peut-être déjà vu un client échanger avec un commerçant de drôles de billets. Il s'agissait certainement d'une monnaie locale, c'est-à-dire d'une monnaie non soutenue par un gouvernement national et destinée à être échangée dans une zone restreinte. Les monnaies de ce type sont également appelées monnaies complémentaires. Elles prennent de nombreuses formes, aussi bien matérielles que virtuelles. Les monnaies locales en France – Monnaies Locales Complémentaires Citoyennes.

CDI - LYCEE GEN ET TECHNOL PRIVE SOPHIE BARAT - Les monnaies locales, un rempart contre le capitalisme financier. CDI - LYCEE GEN ET TECHNOL PRIVE SOPHIE BARAT - La monnaie, vecteur de lien et de contestation sociale. CDI - LYCEE GEN ET TECHNOL PRIVE SOPHIE BARAT - Résultats de recherche. Argent P2P libre et ouvert. Les monnaies locales en plein boom. INFOGRAPHIE - À Ploërmel, au sud de la Bretagne, une nouvelle monnaie va bientôt voir le jour. En France, plus d'une trentaine sont déjà en circulation. Une nouvelle monnaie s'apprête à voir le jour! Le galais, «petit arbre» en gallo - le dialecte local -, déploiera ses premières pousses en novembre prochain, sur les 54 communes et les 70.000 habitants du pays de Ploërmel, au sud de la Bretagne.

Cette monnaie servirait à régler ses achats au sein d'un réseau privilégiant les circuits courts, donc l'emploi et les produits locaux. Vous utilisez un bloqueur de publicité Pour poursuivre la lecture de nos articles, nous vous proposons deux solutions : Tout Le Figaro en illimité Le journal en numérique dès 22h Le site Premium, sans publicité L’information sur tous les écrans 1 MOIS D’ESSAI GRATUIT. L'Ariège se convertit à la monnaie alternative - 09/07/2014. En prenant ces billets en main, on pourrait croire à une monnaie de singe. Mais non : l'encre et le papier font très sérieux, de même que l'hologramme. Présenté en marge du festival Résistances, le pyrène a désormais investi le portefeuille des Fuxéens. Il s'agit d'une monnaie complémentaire, concurrente à l'euro, semblable à la trentaine de devises locales qui existent en France depuis quelques années (lire ci-contre).

«Nous avons pris exemple sur l'abeille, la monnaie complémentaire de Villeneuve-sur-Lot», explique Yves Lecourt. L'homme est un des membres fondateurs de l'association Monnaie 09, à l'origine du projet. Des buts ciblés. En Europe, les monnaies locales séduisent de plus en plus. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Jérémie Lamothe Avoir le choix de sa monnaie pour payer son boulanger, son pharmacien ou son plombier.

Extrait du film "Demain" - Rob Hopkins, l'un des fondateurs du Transition Network. Les monnaies sociales, servent-elles au développement durable ? I. Monnaies complémentaires, monnaies sociales et économie solidaire. Selon Jérôme Blanc (1998), les monnaies complémentaires aux monnaies officielles sont plutôt la règle que l’exception : 465 formes de paiement ont été identifiées entre les années 1988 et 1996 dans 136 pays. La plupart des cas ont été promus soit par les entreprises du « libre marché », soit par les gouvernements régionaux, en situation de crise. En fait, ce n’est qu’à partir des années 80 que des initiatives d’un nouveau type commencent à être utilisées et se multiplient peu à peu, partout dans le monde : les protagonistes de ces formes sont aussi les usagers des nouveaux instruments de paiement.

Le boom des monnaies parallèles. Depuis le début des années 80, les monnaies complémentaires fleurissent en marge des Etats. Avec des motivations très diverses, qui vont du gain individuel à la recherche de lien social. En 1981, la compagnie aérienne American Airlines distribuait les premiers miles à ses clients.

Aujourd'hui, plus de 160 compagnies ont adopté ce système, qui "paie" 20 millions de voyages chaque année. 1983: dans un Vancouver sinistré par la crise économique, le premier LETS (Local Exchange Trading System) est créé pour favoriser les échanges de biens et de services entre personnes. Vingt ans plus tard, le modèle a essaimé dans 2 500 associations, réparties dans 25 pays. Dans des registres très différents, ces deux événements préludent à une extraordinaire floraison de monnaies parallèles d'origine privée.