background preloader

Hasssaddrtl1

Facebook Twitter

Cybersécurité : attention au facteur humain. Par Thierry Berthier.

Cybersécurité : attention au facteur humain

En matière de sécurité numérique, le facteur humain constitue souvent le maillon faible de l’infrastructure de défense. Cette fragilité humaine face aux systèmes est apparue à la naissance du premier virus informatique au début des années 80. Le concept de virus a été utilisé la première fois en 1981 par Leonard Adleman dans ses échanges avec Fred Cohen puis formalisé dans une définition mathématique par Fred Cohen en 1983. Dès 1982, l’ Apple II est touché par des virus circulant sur disquettes dont l’exécution bloque le système d’exploitation et dès cette époque, le facteur humain vient jouer le rôle principal dans la diffusion du virus. L’histoire d’Elk Cloner est à ce titre assez édifiante. 1- Depuis 33 ans, nous sommes le maillon faible. En 1982, Rich Skrenta, lycéen américain âgé de quinze ans, a l’habitude de distribuer à ses camarades des copies de jeux pour Apple II piratés par ses soins.

Elk Cloner : The program with a personality. La cybercriminalité, un business à 1.000 milliards. La cybercriminalité est au coeur de toutes les préoccupations.

La cybercriminalité, un business à 1.000 milliards

Un colloque intitulé "L'Europe face aux cybermenaces" s'est tenu, mardi, au ministère des Affaires étrangères. La veille, un nouveau rapport de l'OCDE l'avait identifiée comme l'une des cinq plus grandes menaces planant sur l'économie mondiale (voir page 5). Si le monde politique s'empare de la thématique de la sécurité informatique, c'est parce que, depuis quelques mois, chaque jour apporte son lot de cyberattaques.

Sony, Citigroup, Google, le Fonds monétaire international, la CIA... Les pirates informatiques frappent partout. Rentable au plan pénal "Les cybercriminels ont débuté 2011 en grande pompe, avec 6 millions de logiciels malveillants recensés dans le monde au cours des trois premiers mois de l'année, soit le trimestre le plus actif de l'histoire des logiciels malveillants", observe le fabricant américain d'antivirus McAfee. La cybercriminalité, un business à 1.000 milliards.

Nous n'avons vraiment que peu conscience des dangers d'internet. Je suis moi même la première à ne pas réellement me protéger notamment en matière de paiement en ligne. C'est un comportement insouciant qui pourrait me coûter cher... – hasssaddrtl1

Le phénomène de cybercriminalité en chiffres. Lutte contre la harcèlement. Cybercrime. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cybercrime

Un cybercrime est une « infraction pénale susceptible de se commettre sur ou au moyen d’un système informatique généralement connecté à un réseau ». Il s’agit donc d’une nouvelle forme de criminalité et de délinquance qui se distingue des formes traditionnelles en ce qu’elle se situe dans un espace virtuel, le « cyberespace ». Depuis quelques années la démocratisation de l’accès à l’informatique et la globalisation des réseaux ont été des facteurs de développement du cybercrime. Types d'infractions[modifier | modifier le code] On peut alors aujourd’hui regrouper la cybercriminalité en trois types d’infractions : Dispositif législatif et conventionnel de lutte[modifier | modifier le code] Dispositif législatif et réglementaire français[modifier | modifier le code] En France la cybercriminalité est prise juridiquement en compte depuis la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés du 6 janvier 1978.

Roman d'anticipation. Les solutions de la cybercriminalité - Ce blog retrace toutes les solutions envisageables pour lutter contre ce fléau du XXIe siècle qu'est la cybercriminalité, après avoir tenté de définir comme il se doit ce phénomène. La lutte contre la cybercriminalité, un défi majeur   Comment la cybercriminalité est-elle définit en droit français et à l’étranger ?

La lutte contre la cybercriminalité, un défi majeur  

Quelles sont les formes de cyberdélinquance ? Quels sont les dispositifs de lutte contre ce phénomène ? Des spécialistes français et internationaux répondent à ces questions. Depuis la fin du XXème siècle, la cybercriminalité s’est considérablement développée. Comment cette notion est-elle définie ? Usurpation d’identité, déni de service distribué, téléchargement illégal… la cyberdélinquance s’est diversifiée avec les avancées technologiques et numériques. Pour lutter contre ce phénomène, la France a adopté de nombreuses lois. . © MJL - DICOM - Damien Arnaud En savoir plus : Lutte contre la cybercriminalité. 55 recommandations pour renforcer la protection des internautes Le groupe de travail interministériel chargé d'élaborer une stratégie globale de lutte contre la cybercriminalité et présidé par le Procureur général Marc Robert a remis son rapport le 30 juin 2014, aux ministres Christiane Taubira, Arnaud Montebourg et Bernard Cazeneuve et à la secrétaire d'Etat au Numérique Axelle Lemaire.

Lutte contre la cybercriminalité

Trois objectifs se dégagent : améliorer la sensibilisation des publics, la prévention des infractions et la réponse répressive. « Face aux nouvelles pratiques délictuelles et criminelles résultant des nouvelles technologies, il faut adapter nos outils et construire une stratégie offensive, structurée et structurante ». Cybercrime.