background preloader

Blocage

Facebook Twitter

Blocage de torrent, dont Piratebay : une erreur et une maladresse selon Cogent - ZDNet. Au début du mois de février, l’opérateur Cogent a bloqué aux utilisateurs de son réseau l’accès a plusieurs sites de partage de fichier torrent, dont l’emblématique Piratebay.

Blocage de torrent, dont Piratebay : une erreur et une maladresse selon Cogent - ZDNet

L’opérateur avait dans un premier temps refusé tout commentaire sur la situation, ce qui avait créé la suspicion. Cogent s’est depuis expliqué auprès de TorrentFreak et explique qu’une décision judiciaire était bien à l’origine du blocage, mais que celui-ci était purement accidentel. MegaUpload - Kim Dotcom peut être extradé aux US - ZDNet. MegaUpload, un site de téléchargement direct, a été fermé par les autorités américaines en 2012.

MegaUpload - Kim Dotcom peut être extradé aux US - ZDNet

Mais aucun jugement n'a cependant été rendu depuis. La raison ? Le principal accusé, Kim Dotcom, réside en Nouvelle-Zélande et use légalement de toutes les procédures pour éviter une extradition vers les US. Cependant, le fondateur de MegaUpload, ainsi que ses co-accusés, pourrait bien cette fois avoir épuisé les recours. Selon Cogent, le blocage de The Pirate Bay était un accident. RUTracker Says Copyright Holders Can Moderate its Torrents. Giant Russian torrent site RUTracker says it is prepared to take extraordinary measures to ward off action that could see the site permanently blocked by local ISPs.

RUTracker Says Copyright Holders Can Moderate its Torrents

RUTracker, the 17th largest site in the whole of Russia, says that it will give copyright holders a special account which will enable them to delete any content that infringes upon their rights. Last week Russian telecoms watchdog Roscomnadzor marked the two-year anniversary of a 2013 amendment to copyright legislation by releasing details of how many times the law has been used to block sites. Since August 1, 2013, Roskomnadzor received 189 copyright-related complaints from rights holders and access to 282 sites was restricted as a result.

Unsurprisingly, several torrent sites have been targeted over the past 24 months including The Pirate Bay, the world’s most controversial index. This week, however, the spotlight falls on Russia’s most popular torrent site. In any event, RUTracker appears prepared for the long haul. Partage illégal de musique : les USA ferment une grosse plateforme. Ruiné et pourchassé par le FBI : la vie pourrie de Kim Dotcom. Il se présente comme le messie de l’Internet libre, fanfaronne sur les réseaux sociaux, et fonde un parti politique alors que les États-Unis lui courent après depuis trois ans : Kim Dotcom n’a peur de rien.

Ruiné et pourchassé par le FBI : la vie pourrie de Kim Dotcom

Ou alors c’est ce qu’il laisse croire. Derrière ses grands tweets sur la liberté du numérique, l’Allemand peut toutefois difficilement cacher la galère dans laquelle il se trouve depuis la fermeture du site qui a fait sa fortune, Megaupload. La plateforme d’hébergement de fichiers et de streaming vidéo a rendu ce hacker-entrepreneur richissime (175 millions de dollars engrangés). Sauf que ce business mondial n’était pas tout à fait légal. L'impossible censure des sites pornographiques. L'Inde va bloquer plus de 800 sites pornographiques.

L'impossible censure des sites pornographiques

Une initiative qui est loin d'être une première depuis le début du Web. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Damien Leloup, Florian Reynaud et Martin Untersinger Sur Internet, il existe une règle officieuse mais bien connue : tout contenu sera détourné à des fins pornographiques. Aucun chiffre sur l'ampleur du phénomène ne fait autorité, mais le réseau des réseaux a été utilisé, quasiment dès sa création, pour diffuser et consulter de gigantesques quantités de textes, photos puis vidéos et jeux pour adultes. Un usage qui n’a pas mis longtemps à inquiéter les gouvernements et partis politiques, dans un domaine où les Etats ont historiquement mis en place des législations précises et parfois draconiennes pour encadrer la diffusion des magazines et vidéos pornographiques, dans un but de protection de l’enfance ou de la morale.

Vers le blocage de plusieurs sites de liens BitTorrent en Autriche. Les fournisseurs d'accès autrichiens seront donc les prochains en Europe à enclencher le blocage de The Pirate Bay.

Vers le blocage de plusieurs sites de liens BitTorrent en Autriche

En effet, la branche locale de la fédération internationale de l'industrie phonographique (IFPI) a fait savoir que le tribunal de commerce de Vienne a ordonné à l'opérateur A1 Telekom – le plus important du pays – d'empêcher ses clients de se connecter au portail de liens BitTorrent. Outre The Pirate Bay, trois autres sites sont aussi concernés par ce jugement : il s'agit de isohunt.to, 1337x.to et h33t.to. Il s'agit de l'épilogue d'une action enclenchée par la section autrichienne de l'IFPI en 2014. L’Inde et le Royaume-Uni, en croisade contre le porno. Contrairement à ce que proclame l’un de ses nombreux hymnes, Internet n’est plus un espace pour le porno.

L’Inde et le Royaume-Uni, en croisade contre le porno

Ou en tout cas, de nombreux pays souhaitent faire en sorte que ce soit le cas. Et nous ne parlons pas ici des usuals suspects - Chine, Corée du Nord ou Iran. Non, les censeurs sont ici l’Inde et le Royaume-Uni. « Est-ce un crime de regarder des sites adultes de chez soi ? L’Inde ordonne le blocage de 857 sites pornos. Les autorités indiennes ont réclamé le blocage de 857 sites pornographiques.

L’Inde ordonne le blocage de 857 sites pornos

La mesure est contestée, notamment parce qu'elle contredit une décision de la Cour suprême rendue voilà un mois. Dans la liste désormais éventée, une jolie perle : la présence du site de nos confrères du Dauphiné Libéré. Fermeture de Soundcloud et musique en ligne - Djtuto.fr. Analyses Publié le juillet 30th, 2015 | par Aken Il y a quelques jours seulement, on apprenait que Soundcloud, le très populaire service de streaming musical, était menacé de fermeture.

Fermeture de Soundcloud et musique en ligne - Djtuto.fr

Impensable me direz-vous, et pourtant vrai. Djtuto a enquêté pour vous et vous présente son dossier spécial streaming musical. Que se passe-t-il dans le business de la musique en ligne ? Résiliation d’un compte AdSense pour monétisation illicite de contenus vidéo. Premiers cas de sites bloqués en France pour apologie du terrorisme. Les premiers blocages administratifs de sites Internet accusés de faire l'apologie du terrorisme ou de proposer du contenu pédopornographique ont été activés dimanche 15 mars.

Premiers cas de sites bloqués en France pour apologie du terrorisme

Cinq sites sont actuellement concernés. Ils ont en commun d'héberger des contenus faisant la propagande du djihadisme (textes officiels de l'organisation Etat islamique, revue Inspire, discours traduits d'El-Baghdadi, etc.), et de ne pas présenter d'intérêt stratégique pour les services de renseignement. Le premier site visé par ce dispositif, Islamic-news.info, se définit comme un média d'information « contre la propagande chiito-occidentale » et favorable à l'Etat islamique. Les internautes cherchant à se connecter à sa page d'accueil dimanche soir tombaient sur le message suivant, assorti d'un pictogramme représentant une main rouge : Les majors de la musique demandent le blocage de T411 en France. The Pirate Bay bientôt bloqué en France. 01net le 05/12/14 à 08h03 En février 2014, la société civile des producteurs phonographiques (SCPP) avait lancé une assignation contre les principaux FAI français pour qu’ils bloquent The Pirate Bay et plus d’une centaine de ses sites miroirs.

Déréférencement : requêtes délirantes de TMG, Gaumont et Universal Pictures France. Mandaté par Gaumont et Universal Pictures France, Trident Media Guard (TMG) a réclamé de Google le déréférencement de plusieurs liens vers le film Respire ou les blockbusters Jurassic World, Hacker et d'autres. Sauf que cette opération de nettoyage a connu quelques bugs mémorables. Voilà plusieurs années que Chilling Effects rend publiques les demandes de déréférencement ou de retrait de contenus émises par les ayants droit et les organismes de défense du secteur.