background preloader

Articles généraux

Facebook Twitter

5 outils pour automatiser sa veille. Infographie : les 10 règles de la rédaction web > Blog redacteur.com. Trouvez facilement un rédacteur professionnel Et boostez votre content marketing sur Redacteur.com TesterDes milliers de rédacteurs freelance sont disponibles pour vous répondre On ne s’improvise pas rédacteur web ! Rédiger pour le web répond à des règles strictes, pour plaire aussi bien aux lecteurs desktop, qu’aux mobinautes et aux moteurs de recherche.

Pour attirer l’attention de son audience, vous devez proposer des contenus qui soignent autant le fond que la forme. Comment faire ? 1. Nous rappelons que 80% de l’audience lit le titre de votre article et seulement 20% poursuivent la lecture ! 2. En ligne, on ne prend pas le temps de lire un article long, surtout s’il contient plein de fioritures. 3. De l’air, faites de l’air ! 4. Pour la rédaction web, faites simple ! 5. Au lieu d’énumérer dans une longue phrase, créez des listes mises en forme grâce aux puces, aux tirets ou aux numéros. 6. 7. Un article bien illustré sera plus lu. 8. 9. 10. Chaque contenu doit avoir un objectif. Thomas. Laura Lange à O21 : « La grande souffrance contemporaine ? Si vous n’avez pas réussi votre vie, c’est en grande partie de votre faute » « Philosophe en organisation », elle s’intéresse aux problèmes concrets des entreprises et préfère poser des questions plutôt que d’apporter des réponses.

LE MONDE | • Mis à jour le | Propos recueillis par Marine Miller « Philosophe en organisation », c’est ainsi que se présente Laura Lange, doctorante à l’université Paris-Est-Marne-la-Vallée. Elle était l’invitée de la conférence « Certains métiers ont-ils plus de sens ? », du nouvel événement du Monde, O21/s’orienter au 21e siècle, les 15 et 16 février à Villeurbanne (Rhône), et dont la prochaine étape se déroulera les 4 et 5 mars à Paris, à la Cité des sciences et de l’industrie (inscription gratuite, places limitées). La philosophe appelle notamment à se méfier des « effets de mode » et à considérer avec humilité que le « sens » d’aujourd’hui n’est pas figé et ne sera pas automatiquement celui de demain.

Vous avez fait des études de philosophie, vous préparez aujourd’hui une thèse à l’université Paris-Est-Marne-la-Vallée. Slack, Facebook at Work and the future of social collaboration ? In last may I was a speaker at the Enterprise Digital Summit and if many of the topics we discussed used to be around for years, a couple of new ones emerged as real concerns for organizations. Among them there’s the irruption of new solutions and players in the field of communication/collaboration that disrupt the established landscape. So we talked a lot of Slack and Facebook at work since the first already has a substantial amount of users and the second is starting to gain a lot of traction and seems to be destined for a great success. The future of collaboration is not a matter of functionality Paradoxically, we all agreed that neither Slack nor Facebook at Work were personifying the future of collaboration solutions.

Slack (and even if some are beginning to see the limits of the solution) because it’s biggest asset is its ability to aggregate feeds from other solutions, Facebook at Work because it’s more a communication solution than a collaboration one. Not at all. A quoi ressemblera le travailleur de demain ? Il était une fois... Human Coders #HumanCodersA5Ans.

Pour fêter nos 5 ans d’existence, nous avons choisi de vous raconter l’histoire de Human Coders. Celle que nous avons vécue, nous, Matthieu et Camille, les deux co-fondateurs. Pas une histoire de chiffres mais une histoire vue de l’intérieur. Allez, on vous raconte ! Notre rencontre Nous nous sommes connus à Polytech Nice-Sophia, une école d’ingénieur en informatique. Puis, nous avons fait notre stage de fin d’étude en 2008 dans la même start-up, toujours sur Sophia Antipolis. Une fois le diplôme en poche, Matthieu a continué à travailler pour cette société, cette fois sur Paris. Durant l’été 2011, Matthieu a commencé à donner des formations Ruby on Rails, dont certaines par l’intermédiaire de grands organismes de formation.

Il a été étonné de ne pas avoir été mis en contact avec les participants avant les sessions afin de connaître leurs besoins et leur niveau. 2011 : Une idée naît En 2011, Camille était CTO chez Kisskissbankbank. Nos visions divergeaient. Les semaines off. 170215 Etude iligo Les Français et les émotions 1. Behance. The obligation of a software developer.

We live in a world that changes everyday and software is one of the biggest part of that change. People interact with software in many ways, such as their laptops, their smart phones, their cars and they expect to get the most out of the devices they use. Behind the software applications are the teams who build the products and the factors that determine the success or failure of the software are strongly connected with the cohesiveness of the team, the amount of effort the team has put during the delivery and the behaviour of each individual.

In this article we will explore some of the ethics that a developer and a team should have during and after the delivery of a software product. Find the best solution and not a solution As mentioned in the introduction, a significant factor that will determine the long-term success of a product, is the quality of the solution we are offering to the client. DevFreeCasts. Wwwhere. Développeurs, apprendre est notre métier – jeChercheUnDev.fr ❤ C’est une chose passionnante dans notre métier. Depuis que j’ai commencé à étudier, j’ai l’impression de n’avoir jamais arrêté. Tous les jours j’apprends.Pourtant, l’environnement dans lequel on évolue ne comprend pas forcément cette dimension. C’est intéressant de lire les échanges qui ont lieu autour de l’article écrit par Shirley : “Immersion dans la tête d’un développeur”.

Au delà des mains qui codent, il y a les têtes qui pensent. A quoi ressemble un développeur productif ? Combien de boîtes ont une table de ping-pong, un babyfoot et un “responsable de production” qui les regarde avec malveillance ? Dans un blog post Linkedin nommé “10 common HR mistakes in Startups” on retrouve ces différents éléments. Notre job ne se limite pas à une techno. Julien met le doigt sur une question importante : On ne rentre pas en tant que développeur Java/SpringBoot/Maven dans une boite, on rentre en tant que développeur et on va évoluer.

Votre entreprise a besoin de cette agilité.