background preloader

Gwen17240

Facebook Twitter

La prévention des risques professionnels des conducteurs de transport en commun. Les conditions de travail des conducteurs routiers salariés du transport routier de marchandises : résultats des enquêtes 2006 à 2008. Agence nationale pour l'amélioration des conditions de travail (Anact) Les formations obligatoires des conducteurs routiers de personnes et de marchandises - Temps de travail : transports routiers. Publié le21.12.12 mise à jour18.09.15.

Les formations obligatoires des conducteurs routiers de personnes et de marchandises - Temps de travail : transports routiers

Devenir Conducteur de bus – Fiche métier Conducteur de bus. Derrière son volant, le conducteur de bus transporte les passagers en suivant un itinéraire défini à l'avance en prenant soin de respecter l'ensemble des règles de sécurité.

Devenir Conducteur de bus – Fiche métier Conducteur de bus

Certains conducteurs de bus ont en charge le transport de public spécifique, à l'image du conducteur de bus scolaire qui achemine des enfants jusqu'à leur établissement scolaire.Comment devenir Conducteur de bus ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération... Le collectif de travail, une ressource pour l’entreprise. Le travail se fait rarement seul.

Le collectif de travail, une ressource pour l’entreprise

Il est naturellement collectif et collaboratif.

Condition de travail

Réviser le cours - Sciences de gestion. La fonction Ressources humaines. Ethique : les salariés font confiance à leur entreprise, RSE. Et dans votre entreprise, existe-t-il un dispositif d’alerte, comme, par exemple, un numéro de téléphone ou une adresse mail, qui permet de signaler qu’il y a un problème d’éthique ou déontologique ?

Ethique : les salariés font confiance à leur entreprise, RSE

C’est l’une des questions qui a été posée dans le cadre du dernier « Baromètre du Climat éthique auprès des salariés de grandes entreprises ». Depuis quatre ans, l’enquête réalisée par BVA Opinion pour Le Cercle d’éthique des affaires et le Groupe La Poste traduit une certaine stabilité de la perception de la problématique éthique dans les grandes organisations et de la confiance des salariés. 86% des salariés estiment leur entreprise capable de régler des dysfonctionnements, et 89% seraient prêts à lancer une alerte en cas de besoin, tout en pensant, à 63%, qu’ils prendraient un risque pour leur carrière en agissant ainsi, même s’ils sont plus nombreux que dans l’édition précédente à juger leur entreprise fiable pour garantir leur anonymat (74% contre 70%).

Les Français comptent parmi les salariés les moins motivés au monde. Le bureau, la clef du bonheur ?

Les Français comptent parmi les salariés les moins motivés au monde

D’après une étude réalisée par Ipsos pour le compte de Steelcase et parue le 29 février 2016, les Français sont parmi les moins motivés au monde. Un comble. Mais loin d’aller chercher des raisons liées au type de management, au montant du salaire, à la santé des entreprises ou au dynamisme du marché de l’emploi, l’étude s’intéresse aux espaces de travail. Et à la lire, on comprend que le libre choix de son lieu de travail est la condition sine qua none pour qu’un salarié s’épanouisse et s’investisse. Qu’il puisse travailler en open space ou à la maison, dans une petite salle de réunion à l’abri des regards et du bruit pour passer un coup de fil délicat ou dans un espace de retrait, compte grandement dans sa motivation.

Transport routier de voyageurs : signature d'un accord tourisme (communiqué de presse de l'OTRE) - Le Fret. Dans un communiqué de presse, l’OTRE nous informe que « Le 25 janvier 2016, l’OTRE et les organisations syndicales FGTE-CFDT, FO-UNCP et le SNATT-CFE CGC ont signé un accord relatif aux conditions spécifiques d’emploi des conducteurs de véhicules de transport de personnes exerçant un service de tourisme. » Pour l’OTRE « La volonté d’engager un débat approfondi et prioritaire sur les services de tourisme que les partenaires sociaux avaient inscrit dans leur accord du 18 avril 2002, n’avait jamais été concrètement suivie d’effet.

Transport routier de voyageurs : signature d'un accord tourisme (communiqué de presse de l'OTRE) - Le Fret

Depuis 2002, la convention collective des transports routiers et activités auxiliaires du transport traduisait des éléments de plus en plus obsolètes, se limitant à l’affichage d’une classification des conducteurs de tourisme ou grand tourisme ne reflétant plus les réalités d’emploi dans l’entreprise. Aides à l'embauche. Le tableau ci-dessus a été réalisé avec l'expertise du cabinet AD Consultem.

Aides à l'embauche

Il reprend les contrats aidés en vigueur au 20 février 2016. A ces contrats aidés s'ajoutent deux autres formes d'aide à l'embauche. D'une part, le crédit d'impôt compétitivité emploi (CICE), dont peuvent bénéficier toutes les entreprises employant des salariés et soumises à un régime réel d'imposition. Il est de 6% des rémunérations versées. D'autre part, les allègement de charges sociales : " réduction Fillon " et aides liées au lieu d'implantation. La réduction Fillon s'applique sur les salaires inférieurs à 1,6 fois le Smic. Les allègements de charges fiscales et sociales liés au lieu d'implantation s'appliquent aux entreprises qui s'installent en zones franches urbaines (ZFU), en zone de redynamisation rurale (ZRR) et en bassins d'emplois à redynamiser (BER).

Plan 500.000 formations: l'Etat "compensera tout effort supplémentaire" des régions. Paris (AFP) - Les régions ne seront pas mises à contribution pour financer le plan de 500.000 formations supplémentaires pour les chômeurs, l'Etat s'étant engagé à "compenser tout effort supplémentaire" des collectivités, a-t-on appris lundi auprès du ministère du Travail.

Plan 500.000 formations: l'Etat "compensera tout effort supplémentaire" des régions

"Le préalable pour qu'une région s'engage dans le plan, c'est qu'elle maintienne son effort de formation. Au-delà, tout effort supplémentaire sera compensé par l'Etat", a indiqué le cabinet de Myriam El Khomri. Les "500.000 actions de formations supplémentaires" prévues en 2016 seront donc financées exclusivement par l'Etat, qui "a consenti un effort exceptionnel d'un milliard d'euros", et par les partenaires sociaux du Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP), qui vont ajouter "entre 110 et 130 millions d'euros", selon le ministère.