background preloader

DESENCHANTEMENT DU MONDE - CRITIQUES TECHNO

Facebook Twitter

L’antipolitique, péché originel de la Silicon Valley. Spécialiste de l'histoire intellectuelle des nouvelles technologies, Fred Turner déplore le mépris qu'affichent les géants du Web pour le politique.

L’antipolitique, péché originel de la Silicon Valley

Leurs valeurs inspirées de la contre-culture des années 1960 traduisent un froid conservatisme. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Propos recueillis par Marc-Olivier Bherer Historien des idées, Fred Turner consacre ses recherches à l'impact des médias de masse et des nouvelles technologies depuis la fin de la seconde guerre mondiale aux Etats-Unis. A travers deux ouvrages largement remarqués, Aux sources de l'utopie numérique, (C/F éditions, 2012), puis The Democratic Surround, (University of Chicago Press, 2013, non traduit), il a mis au jour l'histoire intellectuelle du Web et des nouvelles technologies.

Il y décrit les valeurs qui continuent d'accompagner le développement des nouvelles technologies et l'influence culturelle qu'elles ont acquise. Une filiation directe existe entre ces deux groupes. Ces idées ont toujours cours. Non. Le réenchantement du monde, une clé pour notre survie. Le réenchantement du monde, une clé pour notre survie Télécharger le pdf Version imprimable envoyer par mail. ExplainingTheFuture.com : The New Narrative Video. You Are Not a Gadget: A Manifesto (Vintage): Jaron Lanier: 9780307389978: Amazon.com: Books. Who Owns the Future?: Jaron Lanier: 9781451654974: Amazon.com: Books.

The Second Machine Age: Work, Progress, and Prosperity in a Time of Brilliant Technologies: Erik Brynjolfsson, Andrew McAfee: 9780393239355: Amazon.com: Books. Jaron Lanier : "Si la technologie concentre les richesses, elle va devenir l'ennemi de la démocratie" Le gourou du web et hippie Jaron Lanier nous joue-t-il du pipeau? Avec ses longues dreadlocks et son look de «babos», on le prendrait presque pour un ex-membre du groupe Tryo. Il est d’ailleurs musicien et collectionne les instruments anciens d’Asie. Mais méfiez-vous de Jaron Lanier, car c’est aussi un véritable geek, à qui on attribue souvent d'être un précurseur de la réalité virtuelle, et un essayiste de talent dont le dernier livre, Who Owns the future , commence à faire du bruit aux Etats-Unis, pays confronté à la fois au décollage de l’industrie numérique et à une crise économique sans précédent… publicité Comme l’écrit Scott Timberg qui interviewe le gourou sur Salon, Lanier est un visionnaire-devenu-sceptique du web , dont le travail s’inscrit dans la lignée de pamphlets qui rompent avec l’enthousiasme des milieux créatifs et économiques pour tout ce qui concerne la nouvelle économie numérique.

Un exemple vient à l'appui de cette vision pessimiste. Who owns the Future, par Jaron Lanier. Le tout récent dernier livre de Jaron Lanier rencontre un grand succès aux Etats-Unis.

Who owns the Future, par Jaron Lanier

L'auteur est peu connu en France, notamment du fait de notre inculture persistante face au caractère de plus en plus dominant de la société numérique. Il avait cependant en 2010 commencé à attirer l'attention, par son pamphlet You Are Not A Gadget ou il prenait la défense de l'individu face à un « âge des machines » devenant envahissant.

Cette attitude attire d'autant plus l'attention, notamment dans la Silicon Valley, devenue la Mecque des développeurs d'applications en ligne, qu'elle provient d'un des gourous de ce monde, comme le montre sa bibliographie. Comment remettre l'homme au centre de la technologie : le manifeste de Jaron Lanier. « Que se passe-t-il quand nous arrêtons de façonner la technologie et que la technologie commence à nous façonner ?

Comment remettre l'homme au centre de la technologie : le manifeste de Jaron Lanier

» C’est la question centrale qui anime le livre « You are not a gadget, a manifesto » de Jaron Lanier, publié par Alfred A. Knopf. > Qui est Jaron Lanier ? Pionnier et père de la réalité virtuelle, classé par le Times, pour l'année 2010, parmi les 100 penseurs les plus influents au monde, Jaron Lanier a principalement travaillé sur l’interface et l’interaction entre la machine et l’homme. L'humanisme au secours de la technologie. Ars industrialis. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ars industrialis

Ars industrialis (« Association internationale pour une politique industrielle des technologies de l'esprit ») est une association culturelle et philosophique française créée le 18 juin 2005 à l’initiative du philosophe Bernard Stiegler. Active sur Internet et à travers diverses publications[1], cette association propose de développer une réflexion critique sur les « technologies de l’esprit » (industries de l’informatique et des télécommunications, notamment) et à interroger les impératifs économiques qui les sous-tendent. Accueillant des membres et des adhérents à travers le monde, l’association se veut « européenne ». Son siège est à Paris. Les réflexions d'Ars Industrialis[2][modifier | modifier le code] Désenchantement du monde. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Désenchantement du monde

Suivant les auteurs, le désenchantement peut être connoté positivement en tant que sortie du monde de la superstition, ou bien négativement comme constituant une rupture avec un passé harmonieux. Origine de l'expression[modifier | modifier le code] L'expression, dont la paternité est attribuée au sociologue allemand Max Weber, a une histoire lointaine qui prend sa source dans la littérature.