background preloader

Guillaumetesan

Facebook Twitter

Que cache l'étrange étoile KIC 8462852 ? Est-ce la collision d’exocomètes qui est à l’origine des anomalies de l’objet observé en transit devant l’étoile KIC 8462852 ?

Que cache l'étrange étoile KIC 8462852 ?

© Nasa, JPL-Caltech, T. Pyle (SSC) Que cache l'étrange étoile KIC 8462852 ? - 2 Photos Il se passe quelque chose d’étrange autour de l’étoile KIC 8462852, située dans la constellation du Cygne, à environ 1.500 années-lumière de nous. Des baisses de luminosité irrégulières et importantes Dans le cas de KIC 8462852, c’est très surprenant. Les jours 788 à 795 et 1.510 à 1.570 ont particulièrement attiré l’attention des deux groupes de chercheurs qui ont consacré deux études publiées dans Monthly Notices of the Royal Astronomical Society (disponible sur Arxiv).

La luminosité de l’étoile a chuté jusqu’à 22 %. Cas de figure possibles et imaginables Pour tenter d’expliquer ce qui se passe là-bas, autour de KIC 8462852, les astronomes ont envisagé plusieurs scénarios. Enfin, la dernière hypothèse considérée par l’une des deux équipes est celle d’un objet artificiel. KIC 8462852. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

KIC 8462852

Position de l'étoile dans la constellation du Cygne. Description[modifier | modifier le code] Cependant, l'étoile a reçu une attention médiatique intense en octobre 2015, avec la spéculation que les variations inhabituelles de lumière pourraient être des signes d'activité associés à une vie extraterrestre intelligente[3]. Position dans le ciel[modifier | modifier le code] KIC 8462852 est située dans la constellation du Cygne à peu près à mi-chemin entre les grandes étoiles visibles à l'œil nu Deneb (Alpha Cygni) et Rukh (Delta Cygni) dans le cadre de la Croix du Nord. Données de Kepler[modifier | modifier le code] Les données de luminosité du télescope spatial Kepler montrent des chutes de luminosité non périodiques fréquentes, avec deux chutes massives de luminosité se produisant environ tous les 750 jours.

Hypothèses[modifier | modifier le code] Une autre hypothèse était que l'étoile ait récemment capturé un champ d'astéroïdes[réf. nécessaire]. Des corps atypiques en orbite autour du Soleil (et de la Terre) Mardi 26 janvier 2 26 /01 /Jan 01:36 Mise à jour !!!

Des corps atypiques en orbite autour du Soleil (et de la Terre)

29/01/2010 à 23H30 Je viens de tester à nouveau les liens images de l'article en rapport avec les 'corps' en orbite autour du Soleil. Plus moyen d'y accéder via le blog. Voici ce qui apparaît à présent : Objet non trouvé! L'URL requise n'a pu etre trouvée sur ce serveur. Si vous pensez qu'il s'agit d'une erreur du serveur, veuillez contacter le gestionnaire du site. Error 404 Alors je suis retourné sur cette page où sont (enfin étaient) hébergées les 3 images prises en exemples plus bas. J'ignore depuis quand exactement l'accès à partir du blog est impossible (ça fonctionnait très bien), ou depuis quand ces images ont été modifiées. .oO( Je me mords les doigts de ne pas avoir téléchargé la totalité des images originales )Oo.

Image 1 - Image 2 - Image 3 - Image 4 - Image 5 Voyez-vous ces 'objets' autour du Soleil ? Si l'envie vous prend allez jeter un coup d'oeil aux images correspondantes - via leur numéro - dans la base de données. KIC 8462852, l'étrange étoile, devient... encore plus étrange. L’hypothèse de comètes géantes passant devant KIC 8462852 ne semble résister aux arguments d’une nouvelle étude. © Nasa, JPL-Caltech KIC 8462852, l'étrange étoile, devient... encore plus étrange - 3 Photos L’étoile KIC 8462852 n’a pas fini de faire parler d’elle.

KIC 8462852, l'étrange étoile, devient... encore plus étrange

Dans les épisodes précédents de cette série à suspense qui a commencé publiquement en septembre 2015, nous avons vu que l’équipe de Tabetha Boyajian, université de Yale, a enquêté sur le cas étrange de cet astre distant d’un peu plus de 1.400 années-lumière, surnommée depuis Tabby en référence à la jeune astrophysicienne, très intriguée par les variations erratiques de sa luminosité. Les divers scénarios proposés Pour tenter d’expliquer de façon naturelle ce comportement, plusieurs causes possibles ont été envisagées. Le chant des étoiles, la nouvelle musique stellaire. SylvieVauclair Astrophysicienne Savez-vous que, dans notre échelle contemporaine où le la du diapason correspond à 440 Hz, le Soleil résonne en sol dièse ?

Le chant des étoiles, la nouvelle musique stellaire

Savez-vous que chacune des étoiles qui lui ressemblent possède sa propre signature musicale ? Nous ne sommes pas dans la fiction mais dans la science tout court. Les astrophysiciens observent et mesurent la résonance interne sonore des étoiles, même si le son ne nous en parvient pas directement. Une découverte inattendue, spectaculaire et très récente, a révolutionné notre connaissance du Soleil et des étoiles en général. Ciel étoilé à Palma de Majorque, dans l’archipel espagnol des Baléares. Comment savons-nous que les étoiles développent des vibrations sonores, si nous ne les entendons pas ?