background preloader

La santé connectée

Facebook Twitter

S santé connectée. Le Tee shirt connecté pour mesurer son état de santé ou de stress en direct. Mesurer en temps réel vos paramètres de santé via vos vêtements, tel est l’objectif de la startup Cityzen sciences.

Le Tee shirt connecté pour mesurer son état de santé ou de stress en direct

Le D-shirt (D pour digital) de Cityzen sciences était présenté sur le stand de l’opérateur télécoms Orange à l’occasion de l’événement “Osons la France”, organisé le 5 décembre à Paris, au Grand Palais. Fréquence cardiaque L’objectif de Cityzen Sciences est d’équiper le textile de capteurs, où l’on veut sur le corps, afin de mesurer l’accélération sur la cuisse, ou la fréquence cardiaque au niveau du cœur. Les données sont disponibles en direct ou en différé pour être analysées. On peut mesurer le rythme cardiaque, la température du corps ou l’hygrométrie. Cette passerelle communique avec une App mobile. Etat de stress On dispose du rythme cardiaque, du GPS, des données physiologiques, du parcours, des pas et de la cadence. Cityzen Sciences fait partie des 66 startups qui sont présentes au salon CES Las Vegas du 6 au 9 janvier.

Ce texte a été lu 2006 fois ! Santé connectée, pratiques et attentes des internautes. CCM Benchmark vient de publier sa dernière étude « Santé connectée » à la suite d’une enquête en ligne menée sur le panel de consommateurs CCM Benchmark Panel.

Santé connectée, pratiques et attentes des internautes

Cette infographie met en évidence les principaux résultats de cette étude. On y apprend par exemple que 56% des internautes ont consulté une information santé sur Internet au cours des 6 derniers mois. Découvrez l’infographie : La consultation d’information santé sur Internet 56% des internautes ont consulté une information santé sur Internet au cours des 6 derniers mois dont 78% sur un site dédié à la santé, 23% sur une encyclopédie libre de type Wikipédia et 17% sur un Forum ou un site d’assurance ou de mutuelle.

L’utilisation d’applications Santé ou bien être De plus en plus de français utilisent une application mobile pour avoir accès à une information santé. Objets connectés Méthodologie Cette enquête en ligne a été menée au cours du mois de mars 2014 auprès de 1 452 répondants issus du panel de consommateurs CCM Benchmark Panel. Braun Healthy Heart, une application pour surveiller sa santé et sa tension artérielle. Braun se met à la santé connectée, en publiant une application mobile qui va principalement s'occuper de rassembler vos données de pression artérielle.

Braun Healthy Heart, une application pour surveiller sa santé et sa tension artérielle

Vous permettre de garder plus simplement un oeil sur votre santé, et plus précisément encore sur votre pression artérielle par un historique, sans avoir à vous déplacer chez le médecin, tel est le but avoué de l’application Healthy Heart de Braun, disponible sur iOS. Rappelant que « contrôler sa pression artérielle est aussi important pour les jeunes que les moins jeunes », Braun indique autant sa solution aux personnes ayant des antécédents familiaux d’hypertension qu’à celles qui en souffrent, même s’il la propose aussi à ceux qui débutent un entraînement sportif ou préparent une course ou un challenge sportif : contrôler et suivre l’évolution de sa tension artérielle étant un moyen de planifier un entrainement adapté et d’améliorer ses performances. Santé mobile et connectée, le diabète montre la voie. Le Lab e-Santé et l’AFD se sont penchés sur la question avec l’étude : " Santé mobile et connectée : usages, attitudes et attentes des malades chroniques.

Santé mobile et connectée, le diabète montre la voie

" Les diabétiques plus connectés que les autres malades chroniques 80 % des diabétiques sont aujourd’hui équipés en smartphones et en tablettes et si les 25 à 34 ans sont ceux qui en possèdent le plus (63 %), on remarque que les plus de 80 ans ne sont pas en reste. Ils sont en effet 20 % à posséder à la fois tablette et smartphone. Un engagement crucial de la part du médecin La méconnaissance des outils est évoquée comme un frein par les non-utilisateurs d’applications mobiles de santé dans 29 % des cas.

Du côté des objets connectés, encore peu d’utilisateurs Si l’utilisation des objets connectés reste à ce jour plus isolée – seulement 2 diabétiques sur 10 sont équipés d’un objet connecté de santé –, les diabétiques se déclarent pourtant prêts à les adopter dans l’année à venir (dans 60 % des cas). E-santé : la nouvelle donne dans la relation patient-médecin. De plus en plus de Français utilisent une application mobile pour avoir accès à une information santé.

e-santé : la nouvelle donne dans la relation patient-médecin

Selon une étude « Les Français et la santé connectée, pratiques et attentes des internautes » (1), menée par CCM Benchmark Institut en mars 2014, 18 % des personnes interviewées ont déjà recouru à une application santé ou bien-être sur leur mobile ou tablette. Parmi les non-utilisateurs, 24 % des personnes sondées se disent intéressées. La principale raison qui conduit les Français à utiliser une application consiste à pouvoir procéder à une évaluation de leur santé rapidement. Les objets connectés santé sont également de plus en plus familiers : 53 % des internautes en ont déjà entendu parler, à commencer par le tensiomètre ou la balance de pesée, suivi par le bracelet et la montre. « Professionnels de santé et établissements de soins sont eux-mêmes sensibles à l’intérêt que peuvent présenter les solutions de santé connectée, au point d’en imaginer la conception.

iOS 8 - Santé. Google souhaiterait se lancer dans la santé connectée. Apple Watch - Forme et santé.