background preloader

FILM CHORÉGRAPHIQUE

Facebook Twitter

Oberon Titania and Puck with Fairies Dancing William Blake c 1786. Paraphrenie definition theorie pathologie psychiatrique psychiatrie symptome paraphrenique. Paraphrenie - formation pour Infirmier de Secteur Psychiatrique - texte de M. Anty - paraphrénie Définition et caractéristiques de la paraphrénie Entre les délires de la paranoïa et les formes délirantes de la schizophrénie, existe un groupe important de délires dus à une pathologie nommée paraphrénie. Cette maladie psychiatrique est classée dans les psychoses chroniques de l'adulte. La paraphrénie est caractérisée par : l'existence d'une production délirante importante juxtaposée à la réalité. La paraphrénie est un délire fantastique dans sa forme, ses formules magiques, sa projection dans l'espace et son mode d'expression.

Classification et étiologie Il existe plusieurs variétés de paraphrénies. La paraphrénie systématique; la paraphrénie expansive; la paraphrénie confabulante; et la paraphrénie fantastique. Une autre classification existe, basée sur la structure et les mécanismes du délire: La paraphrénie est une maladie de l'âge adulte ou de la vieillesse et la pré-sénilité. Évolution. What Ever Happened to Baby Jane? - Jane Snaps. Giselle (My Giselle) - Bolshoi Ballet - Ludmila Semenyaka. Mark Wesseis. This is how. Frene pleureur c2a9 norbert hardy. Arbre mort. Bacchantes (mythologie). Pour les Romains, les Bacchantes étaient l’équivalent des Ménades grecques. Elles accompagnaient Bacchus, de la même façon que les Ménades accompagnaient Dionysos, auquel ils avaient assimilé leur propre dieu du vin. De nombreux bas-reliefs les représentent demi-nues, et couvertes seulement d'un voile léger, ou de peaux de tigres passées en écharpe, la tête couronnée de lierre, les yeux égarés et le thyrse a la main.

Quelquefois ou les voit chaussées du cothurne, les reins ceints de pampres, la tête ornée de guirlandes de smilax, de chêne, de sapin ou de laurier.- Les Bacchantes, par Charles Gleyre. Elles faisaient retentir l'air de leurs hurlements et du bruit de leurs instruments barbares, criant : Evohé! Portraits de Bacchantes, par John Collier et, à droite, par Bouguereau.

Giselle, Mats Ek, Opéra de Paris. Poème Fantômes - Victor Hugo. Hélas ! Que j'en ai vu mourir de jeunes filles ! C'est le destin. Il faut une proie au trépas. Il faut que l'herbe tombe au tranchant des faucilles ; Il faut que dans le bal les folâtres quadrilles Foulent des roses sous leurs pas. Il faut que l'eau s'épuise à courir les vallées ; Il faut que l'éclair brille, et brille peu d'instants, Il faut qu'avril jaloux brûle de ses gelées Le beau pommier, trop fier de ses fleurs étoilées, Neige odorante du printemps. Oui, c'est la vie. Que j'en ai vu mourir ! Une, pâle, égarée, en proie au noir délire, Disait tout bas un nom dont nul ne se souvient ; Une s'évanouit, comme un chant sur la lyre ; Une autre en expirant avait le doux sourire D'un jeune ange qui s'en revient. Toutes fragiles fleurs, sitôt mortes que nées !

Quoi, mortes ! Deux fantômes ! Mon âme est une sœur pour ces ombres si belles. Elles prêtent leur forme à toutes mes pensées. Une surtout. – Un ange, une jeune espagnole ! Elle aimait trop le bal, c'est ce qui l'a tuée. Mais hélas ! Delphine Diallo. Bacchante. Ligne d'erre. LE SKATE MODERNE. Blush - Wim Vandekeybus. NOWHERE (2009) / central scene / for Pina. Akram Khan's Giselle - a social context. Akram Khan's Giselle - Trailer. Ci-Giselle. SOLANGE - CRANES IN THE SKY (OFFICIAL VIDEO)