background preloader

Plantes hallucinogènes ou psychotropes

Facebook Twitter

Champignons hallucinogènes. Comment greffer du Peyotl. Même si le Peyotl est assez facile à cultiver, il lui faut de nombreuses années avant d'arriver à maturité.

Comment greffer du Peyotl

Faire un greffage peut beaucoup accélérer la croissance, en triplant ou même quadruplant la vitesse. Le Peyotl a une longue histoire de consommation chamanique. C'est le cactus à mescaline le plus apprécié d'Amérique du Nord, et c'est le sacrement le plus important pour de nombreuses tribus indigènes. En raison de sa popularité et de la diminution des spécimens poussant dans la nature, la plupart du Peyotl vient de nos jours de la culture.

Cultiver du Peyotl est facile mais demande de la patience avant qu'il ne grandisse. Avant toute opération chirurgicale sur votre cactus, il est important d'être conscient qu'augmenter le rythme de croissance grâce à un greffage n'entraîne pas nécessairement une augmentation de la production d'alcaloïdes. Le processus. Comment cultiver de la Salvia Divinorum. Pour ce qui est de la Salvia Divinorum, il n'y a rien de plus satisfaisant que de cultiver la sienne.

Comment cultiver de la Salvia Divinorum

Ce qui suit est un guide rapide pour transformer votre bouture récemment achetée sur Zamnesia en une plante à part entière. Avant de rentrer dans les détails de la propagation et de la culture d'une bouture de Salvia, il est bon de savoir quelques caractéristiques basiques de la plante. Salvia Divinorum est une plante semi-tropicale vivace, ce qui signifie qu'elle pousse année après année, pourvu qu'elle soit toujours dans des conditions de culture optimales.

Comme c'est une plante semi-tropicale, Salvia ne devrait jamais être exposée à des températures en-dessous de 10 degrés Celsius. Comment faire de l'extrait de Salvia Divinorum avec des feuilles séchées. Si vous cultivez vos propres plants de Salvia, pourquoi ne pas faire vos propres extraits ?

Comment faire de l'extrait de Salvia Divinorum avec des feuilles séchées

Fumer les feuilles produit déjà un léger effet, mais avec un peu de chimie de cuisine, vous pouvez facilement produire un puissant concentré par vous-même. Traditionnellement, les feuilles de Salvia sont roulées en quid et mâchées. Même si cette méthode produit un puissant et long effet, le goût n'est pas pour tout le monde. D'un autre côté, fumer des feuilles directement ne donne pas un effet très fort, car des quantités significatives sont nécessaires pour atteindre l'effet complet d'un vrai voyage. C'est là où les extraits entrent en jeu. Comme la fumée de Salvia est rude pour la gorge et les poumons, il est plus efficace et plus confortable d'utiliser des concentrés. Il existe de nombreuses possibilités pour faire un concentré, mais le tutoriel suivant est le plus simple et efficace possible.

Pour faire votre extrait, il vous faudra : Le processus – pas à pas. Rapports 2006 - Usages contemporains de plantes et champignons hallucinogènes. OFDT, 160 p.Décembre 2006.

Rapports 2006 - Usages contemporains de plantes et champignons hallucinogènes

Ce rapport de recherche sur les plantes et les champignons hallucinogènes a été réalisé dans le cadre du dispositif TREND (Tendances récentes et nouvelles drogues) de l'OFDT, dont l'objectif est d'identifier et de décrire l'évolution des tendances et les phénomènes émergents liées aux produits illicites ou détournés de leur usage. Depuis un certain nombre d'années, les observations de terrain montrent un usage en pleine expansion de même qu'une diversification des substances relevant de cette famille de produits. Ce constat appelait une investigation plus approfondie permettant de comprendre les motivations des personnes qui ont recours aux plantes et aux champignons hallucinogènes. Pour ce faire, l'étude a adopté une approche qualitative fondée sur le recueil de trente entretiens auprès d'usagers ayant consommé, au moins six fois dans l'année précédant l'enquête, des plantes ou des champignons hallucinogènes.

Auteur :Catherine Reynaud-Maurupt. La laitue vireuse et la laitue scarriole... - Les plantes oubliées. La laitue vireuse Cette merveilleuse mauvaise herbe ayant en plus un aspect peu engageant est en fait l’ancêtre de notre laitue de jardin… Nom latin : Lactuca virosa Noms communs : Laitue vireuse, laitue sauvage, marijuana légale Description : On peut parfois la confondre avec lactuca serriola ou scarriola (laitue Saint-Joseph, Doucette) mais leurs propriétés sont similaires.

La laitue vireuse et la laitue scarriole... - Les plantes oubliées

Lactuca serriola ou scarriola Cette plante est de la famille des Astéracées. Les feuilles sont formées en rosette, épineuses sur les bords et dentées. Les fleurs sont des capitules, jaunes montées sur une hampe. Ses fruits sont des akènes avec une aigrette ou pappus (comme le pissenlit), vous savez l’espèce de parapluie inversé qui leur permette de s’envoler quand on souffle dessus. Où la trouve-t-on ? L’hortensia, nouvelle drogue à la mode chez les jeunes Allemands… Les jeunes allemands ont trouvé un substitut à la marijuana : les feuilles d’hortensia.

L’hortensia, nouvelle drogue à la mode chez les jeunes Allemands…

En effet, l’hortensia aurait les mêmes propriétés hallucinogènes et euphorisantes que la marijuana. Quelques suppléments d’informations… Substitut de la marijuana L’hortensia est donc devenue la nouvelle drogue à la mode car elle procure les mêmes effets que la marijuana en étant beaucoup moins onéreuse. Les jeunes Allemands arracheraient les feuilles et les pétales de ces plantes puis les sècheraient pour ensuite les rouler en joints et les fumer.

Provoquant des effets dangereux… Mais fumer de l’hortensia peut également avoir des conséquences catastrophiques sur la santé de l’individu. En effet, les substances qui se trouvent dans les plantes peuvent se transformer en acide cyanhydrique lorsqu’elles sont fumées à forte dose. Cette substance est également connue sous le nom de Zyklon B, gaz que les nazis utilisaient dans les chambres à gaz pendant la seconde guerre mondiale. Références :