background preloader

22/03 - 28/03 Actu Musique en ligne

Facebook Twitter

Téléchargement : "la riposte graduée fait penser à une ligne Mag. Pour la première fois, on saura ce qui se fait exactement sur le Web ; et les résultats seront également transmis aux vingt-trois sociétés de gestion des droits, qui pourront s'en servir pour procéder à la répartition des fonds. Bien sûr, cette solution est également imparfaite, mais au moins les auteurs seront rémunérés. En Belgique, le prix du haut débit est supérieur de 35 % à 40 % aux prix pratiqués en France. Cela s'explique par plusieurs facteurs, parmi lesquels la position de quasi-monopole de Belgacom . Il est hors de question que les clients soient lésés, notamment parce que la mise à disposition de contenus culturels fait partie du des fournisseurs d'accès.

Hadopi, culture et création : un nouveau modèle est-il possible? Acta : la Commission à l’abordage des pirates - Web 1,2,3 - Elec. Comment le SNEP va-t-il justifier cette nouvelle chute des vente. Au début de l'année, le Syndicat National de l'Edition Phonographique (SNEP) s'était félicité des résultats jugés "très bons" du dernier trimestre 2009, qui signait une reprise des ventes sur la deuxième moitié de l'année.

Comment le SNEP va-t-il justifier cette nouvelle chute des vente

Mais en commentant ces résultats, nous y avions vu une sorte de piège du prisonnier pour l'industrie musicale : Comment justifier la lutte contre le piratage s'il y a rechute en 2010, alors-même que l'Hadopi n'existait pas au moment où le marché s'est redressé ? Et si l'embellie au contraire se confirme cette année, comment la mettre au crédit de l'Hadopi alors qu'elle n'aura commencé ses travaux que plusieurs mois après les premiers bons résultats ? Visiblement, si l'on en croit Electron Libre, c'est la première question qu'il faut retenir.

Le marché de gros hos taxe l'indutrie musicale aurait en effet baissé de 12 % au premier trimestre 2010 par rapport à l'an dernier. Paiement des contenus internet : Les français mauvais élèves. Sacrés Français !

Paiement des contenus internet : Les français mauvais élèves

Si ils sont 75% à utiliser internet tous les jours, et 54% à estimer que Internet a un impact positif pour la société, ils sont toujours 89% à estimer que les contenus et informations doivent être gratuits sur Internet. Un noyau dur représentant 50% des internautes Français refuse même que ce soit la publicité, intégrée dans ces contenus et informations, qui en permette la gratuité.

En comparaison, les Anglais et les Suédois acceptent à plus de 20% de payer pour ces contenus et informations. Pragmatiques, les Américains acceptent majoritairement (57%) la publicité dans ces contenus pour les rendre gratuits pour l’internaute. Menée sur 17 pays (16 pays d’Europe + USA), l’étude de GfK Custom Research confirme que le modèle économique des contenus on-line reste critique, seulement 13% des internautes mondiaux acceptant de payer.

Les Français téléchargent moins de sonneries et de musique sur m. ActualitésNewsLes Français téléchargent moins de sonneries et de musique sur mobile Les contenus dédiés aux téléphones mobiles ont moins la cote auprès des Français, selon une étude publiée mardi 23 mars par le cabinet d'études marketing GfK.

Les Français téléchargent moins de sonneries et de musique sur m

En 2009, les utilisateurs ont moins téléchargés de musique, de sonneries, et d'images sur leur mobile. Seuls les achats de jeux et de vidéos ont progressé.Selon ce bilan 2009 dressé par GfK, le marché des contenus mobiles a représenté 167,7 millions d'euros, contre près de 185 millions en 2008, et près de 194 millions en 2007. En volume, les ventes sont passées de 79,2 millions d'unités en 2008, à 74,8 millions en 2009. Premiers concernés par ce déclin, les contenus de personnalisation du mobile. 20 conseils pour mal Twitter, Chatr.

TweetPhoto. Wanted Musicians ! Pour que YouTube touche la prime ? 10 bonnes raisons de venir au concert de Charly & Sa Drôle De Da. EMi... .la porte de sortie? Suite du buzz sur Lameignière. Carrefour Téléchargement. Le Music Store d'Ubuntu One est ouvert en bêta. Industrie musicale : où est passé l'argent ? : LesInrocks.com. À la découverte des marchés de la musique: Contrôle technique du. Dis, c’est quoi une bonne stratégie musicale digitale? Revue de presse, revue de blogs de la semaine. 3 Timeless Steps to Music Business Success - MTT - Music Think T. The music business has radically changed as a result of the internet.

3 Timeless Steps to Music Business Success - MTT - Music Think T

This site is testament to that fact. We could all do with a little time to sit and reflect upon what that means for music business professionals, independent artists, music entrepreneurs and potential music careerists. And there are important things to discuss. We can talk about how to promote your website. We can talk about how to pimp your MySpace page. But in doing so, we might forget to reflect upon the simple truth that is the heart of music business. It is this simple 3-step principle, and it is at the heart of all music business success: How To Market Like Nine Inch Nails. Music Business Handbook. Email Marketing Example From Label 2.0.