background preloader

Estime de soi

Facebook Twitter

Estime de soi / Confiance en soi / Timidité / Introversion. Estime de soi : 4 méthodes pour s’aimer. Je m'abonne pour 1,75€/mois Votre estime de vous-même n’est pas très folichonne.

Estime de soi : 4 méthodes pour s’aimer

Parce qu’on a tous besoin qu’elle soit au top pour se sentir bien dans sa peau, notre spécialiste* vous donne quatre méthodes efficaces pour la rebooster. Estime de soi : apprendre à s’apprécier physiquement Gagner en estime de soi suppose de s’aimer (un minimum) physiquement. Les personnes qui souffrent d’une faible estime d’elles-mêmes détestent leur apparence physique. L’objectif : On stoppe cette spirale d’auto-dénigrement et on apprend à s’accepter en s’habituant à son image. >> A lire aussi : On teste son estime de soi Estime de soi : s’entourer d’éléments valorisants Qui mieux que vous peut vous motiver pour changer et vous pousser à aller de l’avant ? >> A lire aussi : Bonheur : réapprenez à aimer votre vie. S’accepter et s’aimer soi-même pour aimer les autres, par Jacques Ferber.

Il n’y a pas d’amour possible si l’on ne s’aime pas soi-même.

S’accepter et s’aimer soi-même pour aimer les autres, par Jacques Ferber

Autrement, comment aimer si l’on cherche auprès de l’autre la reconnaissance et l’amour dont on a besoin? Et pourtant l’amour de soi n’a pas bonne presse. C’est souvent confondu avec le narcissisme qui est au contraire une fascination pour sa propre image que l’on cherche à construire quand, au fond de soi, on ne s’aime pas. S'aimer pour aimer les autres - interview de Jacques Salomé. Besoin d’aimer à tout prix, dévotion ou dévalorisation...

S'aimer pour aimer les autres - interview de Jacques Salomé

Le manque d’amour de soi empoisonne toute relation de couple, explique Jacques Salomé, psychosociologue. Flavia Accorsi Danièle Luc Sommaire Amour de soi et rapport amoureux Psychologies : Comment se manifeste le manque d’amour de soi dans notre relation aux autres et dans le rapport amoureux ? Dans le manque d’amour de soi, on est toujours, ou dans le « demander-exigence », ou dans le « refuser, parce que pas assez ». Manque d'amour de soi = échec amoureux ? Psychologies : Les relations basées sur le manque d’amour de soi sont donc vouées à l’échec ? Le manque d’amour de soi se traduit essentiellement par la recherche de partenaires dont on va essayer de se faire aimer à tout prix. Ce manque d’amour de soi peut aussi prendre une forme de dévotion, se traduisant par un besoin d’aimer "à tout prix". Et la sexualité ? Psychologies : Quelle répercussion ce manque d’amour de soi peut avoir sur notre vie sexuelle ? Apprendre à m'aimer (Sortir de la dépendance affective)

C- Parvenir à m'aimer Ce titre me déplaît car il n'est pas juste de dire qu'on apprend à s'aimer.

Apprendre à m'aimer (Sortir de la dépendance affective)

S'aimer veut dire qu'on a de l'estime pour soi et qu'on se veut du bien. L'estime de soi, comme celle qu'on porte aux autres, repose sur une évaluation. Je m'estime dans la mesure où, de façon générale, j'agis d'une manière estimable à mes yeux. Cela veut dire être à la hauteur de mes standards. Il est donc plus juste de dire qu'on arrive à s'aimer en gagnant sa propre estime. Pour apprendre à s'aimer ou pour se donner cet amour de soi, certains auteurs recommandent de se faire plaisir. Je ne pense pas que c'est ainsi qu'on devient important pour soi. Tout comme on n'est pas porté à passer du temps avec une personne qu'on n'aime pas, on ne trouve pas particulièrement agréable de passer du temps avec soi-même si on est une personne qui ne s'aime pas. Que reste-t-il alors? 1. Porter attention à ce que je ressens me permettra de me découvrir au lieu de me fuir.

D pendance affective et besoins humains. D.

D pendance affective et besoins humains

Le vrai problème de la "dépendance affective" On parle habituellement de "dépendance affective" lorsqu'une personne dont les besoins affectifs sont urgents et intenses répète constamment un scénario non satisfaisant qui la conduit à une impasse. Mais ces caractéristiques ne sont pas réservées aux personnes qu'on étiquette "dépendantes affectives". Toute personne arrive à l'âge adulte avec des déficits affectifs substantiels.

Chacune cherche naturellement à répondre à ces carences. C'est à la longue, si cette recherche demeure stérile, qu'elle devient destructrice. Ce n'est pas d'avantage le fait de choisir des personnes peu adéquates pour combler ses besoins qui est le vrai problème. Mais si ce n'est ni le besoin, ni le choix des personnes pour y répondre qui sont problématiques, où donc est le problème?

Ce qui est au coeur du problème, ce qui en fait un comportement pathologique, c'est le fait de ne pas porter son besoin. Se renier par la "d pendance affective" C.

Se renier par la "d pendance affective"

Deux exemples 1. Les malheurs de Julie Julie ne comprend pas pourquoi elle se lie régulièrement à des hommes qui ne l'aiment pas vraiment, qui ne sont là que pour le sexe et que pour l'exploiter. La relation commence toujours de la même façon: l'homme est fou d'elle et impressionné par elle. Julie occupe un poste en vue. Avec ses amants elle est généreuse; elle leur ouvre les portes dans la société et les comble de cadeaux. Elle oublie qu'ils la quittent de toutes façons!