background preloader

Examen Biblio 10/01/2017 Gouvernance de l'information

Facebook Twitter

Cinq étapes de la stratégie de l'information. En préambule à cette communication, Olivier Rafal, consultant senior chez PAC (Pierre Audouin Consultants), nous a livré en avant-première les résultats d'une étude portant sur la gestion de l'information, en particulier la gestion des données non structurées, la recherche sémantique et l'analyse sémantique.

Cinq étapes de la stratégie de l'information

Celle-ci couvrait tout ce qui est décisionnel, intégration des données et datawarehouse. Selon PAC, le marché français de la BI aurait connu une nette reprise et se serait monté à 1965 M€ en 2010, en croissance plus importante que le reste du marché de l'IT. Olivier Rafal- PAC Et il souligne les grandes tendances du moment : - Le datawarehousing ; - L'ETL (Extract Transform Load), qui reste un créneau très porteur, malgré l'intégration d'outils dans le SGBD de Microsoft et le succès de l'Open Source ; - Le reporting, qui représente aujourd'hui encore l'essentiel des besoins.

Cinq étapes fondamentales Définir une stratégie, c'est répondre à la question : "que voulons-nous devenir ? " ITW135GSixétapesfacilespourunegouvernanceintelligente. Information : le temps de la gouvernance. La gouvernance est un concept managérial dont le succès actuel est intrinsèquement lié au contexte général de globalisation des échanges et de complexité croissante dans les organisations.

Information : le temps de la gouvernance

Elle sous-entend, dans tous les cas, un mode de pilotage multi-parties prenantes. Les décisions n’y sont plus le fait d’un unique décideur, mais bien le fruit de la concertation et de décisions transverses. Ce qui suppose d’avoir soigneusement pesé le pour et le contre selon les différents intérêts des acteurs. Concept médiéval, le terme de « gouvernance » s’est répandu dans l’ensemble de la société à partir de sa redécouverte via des théories issues de la micro-économie et de la science administrative anglo-saxonne. Cette forme de management transversal trouve un écho particulier dans la bonne gestion de l’information, enjeu devenu majeur dans l’ère et l’économie du numérique. Revenir en détail sur le concept même de gouvernance de l’information était donc nécessaire. Notes Résumé Français English.

IT-expert Magazine Les 4 piliers de la gouvernance de l’information. Comment structurer et déployer efficacement un programme global de gouvernance de l’information ?

IT-expert Magazine Les 4 piliers de la gouvernance de l’information

Réponse dans un modèle simple structuré en 4 piliers, illustré par le retour d’expérience TOTAL E&P. On constate aujourd’hui un relatif cloisonnement entre la gouvernance des données et la gouvernance des contenus, avec une séparation marquée entre : informations structurées, gérées via des applicatifs ou des progiciels et stockées dans des bases de données,informations non structurées, documents papier, documents électroniques, mails, sites, pages, gérées manuellement sur le poste de travail ou via des applications de collaboration ou de gestion documentaire. La gouvernance de la donnée s’appuie beaucoup sur la notion de MDM (Master Data Management) et d’appropriation du cycle de vie des modèles de données par des entités métier, responsables des référentiels mis en place (référentiel client, référentiel produit…).

La gouvernance de l’information: définitions comparées. La gouvernance de l’information, vous connaissez ?

La gouvernance de l’information: définitions comparées

Si oui, n’hésitez pas à laisser votre définition en commentaire. Sinon, je vous propose une petite leçon de rattrapage. La notion d’information governance, en français gouvernance de l’information ou gouvernance informationnelle apparaît en 2003 au Royaume-Uni. C’est le National Health Service (NHS) qui l’introduit dans le contexte d’un outil d’évaluation en ligne. Le terme est popularisé par ARMA International qui l’utilise dès 2008 en lien avec ses Generally Accepted Recordkeeping Principles (GARP). Buzz word ou tendance de fond ? Et voilà que, deux ans plus tard, devenue étudiante de ce même Master, j’ai enfin l’occasion de me pencher plus sérieusement sur cette notion émergente (oui, je sais, ça fait rêver…) pour voir ce qu’elle recouvre exactement et tenter de déterminer s’il s’agit vraiment d’une tendance de fond.

Allons, définissons ! Et maintenant, récapitulons ! Aurais-je l’audace de tenter une méta-définition ? Like this: