background preloader

Banksters

Facebook Twitter

Investissements: Les initiés lâchent les banques. Les gros investisseurs commencent à se délester de leurs actions bancaires pour se ruer vers l’or : pas encore la franche panique, mais ca y ressemble… Marre des couacs du CAC 40 et du S&P 500 qui jouent au yo-yo avec vos maigres économies ?

Investissements: Les initiés lâchent les banques

Vous n’êtes pas les seuls. Tricher est nécessaire selon 24 % des cadres de Wall Street et de la City. Goldman Sachs finance la prostitution des mineures. Goldman Sachs , la plus pourrie des banques. Au menu du jour, le trafic des prostituées mineures. L’info ne vient pas d’un site alter, allumé à l’anti-US primaire, mais du New York Times de ce samedi, et sous la signature d’un journaliste de renom, Nicholas D. Kristof. Kristof écrit : « La plus grande plateforme du trafic sexuel de jeunes filles mineures aux Etats-Unis semble être un site Internet appelé Backpage.com ». Ce site gère les annonces pour les escort girl. La fraude du LIBOR ou la perversion des marchés monétaires. Il y en aurait pour des milliards de dollars.

La fraude du LIBOR ou la perversion des marchés monétaires

Le scandale qui secoue la City de Londres et le monde financier mondial semble de plus en plus serieux. Seuls des articles sporadiques de spécialistes ont mis en évidence une fraude dont il est encore difficile de connaitre l’ampleur et la gravité. Le LIBOR n’est autre que le London Interbank Offered Rate. L'évasion fiscale, une cagnotte de 590 milliards ! Le directeur général d'UBS Sergio Ermotti (Steffen Schmidt/AP/SIPA) L'évasion fiscale pèse sur l'économie de nos pays développés dans des proportions insoupçonnées par les responsables politiques.

L'évasion fiscale, une cagnotte de 590 milliards !

Telle est, après quelques mois d'enquête sur le cas, très peu particulier sans doute, de la banque suisse UBS, la conviction du journaliste Antoine Peillon, grand reporter à la Croix. L'évasion fiscale concernerait en France 150 à 200 000 personnes pour un montant de 590 milliards d'euros, dont 108 rien qu'en Suisse.

UBS, sa filiale française créée en 1999, représenterait, selon l'auteur, à peu près un vingtième de ce marché. Un marché, comme le démontre bien son enquête, qui ne s'embarrasse guère de la législation. Antoine Peillon : des plaintes ont été déposées contre l'UBS, sans suite Du même auteur. « Malsain et destructeur » : un chef de Goldman Sachs accuse. Un manifestant tient une pancarte où il est écrit « L’avidité tue » devant les bureaux de Goldman Sachs (Jessica Rinaldi/Reuters) Greg Smith, un haut cadre de la banque d’investissement américaine Goldman Sachs, a annoncé avec fracas sa démission du groupe, en signant une longue tribune dans le New York Times de ce mercredi.

« Malsain et destructeur » : un chef de Goldman Sachs accuse

Il déplore la direction prise par la banque sous le mandat de Lloyd Blankfein, PDG de la banque d’investissement américaine, en poste depuis fin mai 2006, qu’il juge « malsaine et destructrice » : « L’entreprise a tellement changé depuis que je l’ai rejointe après mes études, que je ne peux plus, en mon âme et conscience, m’identifier à ce qu’elle défend. » La BCE prête 530 milliards d'euros à 800 banques. MES, ratification accélérée en France. Spéculation : l'Espagne a déjà remboursé trois fois sa dette ! - Crise financière. En dix ans, l’Espagne a remboursé 1 020 milliards d’euros de dette, taux d’intérêt compris.

Spéculation : l'Espagne a déjà remboursé trois fois sa dette ! - Crise financière

Soit trois fois le montant de ce que l’État avait emprunté en 2000. Un énorme transfert des richesses ponctionnées sur la population et les services publics au bénéfice de riches créanciers. Comme en Grèce ou au Portugal… La dette de l’État espagnol est le point de mire de toute l’Europe, du fait que les marchés financiers (banques d’investissement, fonds vautours et assurances) continuent à spéculer sur cette dette avec un seul objectif : amasser de juteux bénéfices.

Et cela provoque l’appauvrissement de la population dans son ensemble, car toute cette spéculation conduit à une augmentation progressive des intérêts à payer, réduisant à leur tour d’autres dépenses de l’État : éducation, prestations de retraite, vieillesse et chômage, justice, santé ou services sociaux. Les ventes à découvert de nouveau autorisées. "Les traders voyous, ça existe, les banquiers incompétents aussi" A la Deutsche Bank, parier sur la mort peut rapporter gros. Les investisseurs du fonds Kompass Life 3 de la Deutsche Bank spéculent sur la date de mort de personnes âgées.

A la Deutsche Bank, parier sur la mort peut rapporter gros

Si elles meurent prématurément, ils touchent le jackpot. Mais s'ils font de vieux os, les épargnants perdent la moitié de leur mise. Un cadavre de plus dans le placard de la grande banque allemande. Qui a accepté de rembourser à 100 % les investisseurs souhaitant se retirer. Certains petits porteurs avaient fini par se plaindre... parce que le fonds ne leur rapportait pas assez ! Spéculer sur la mort des personnes âgées ne rapporte pas assez. Le produit est assez simple à comprendre. Certains petits porteurs ont fini par se plaindre. Probable interdiction Le produit avait pourtant attiré quelque 10.000 particuliers ayant un petit pécule à placer.

Un tribunal devrait ainsi pouvoir déterminer si. Pour ne pas sombrer comme la Grèce, le Portugal a besoin d'une intervention immédiate. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Anna Villechenon Les négociations autour de la restructuration de la dette grecque ont largement éclipsé les difficultés d'un autre pays du sud de l'Europe, le Portugal.

Pour ne pas sombrer comme la Grèce, le Portugal a besoin d'une intervention immédiate

Pourtant, les manifestations contre le plan d'austérité auquel il est soumis continuent. Jeudi 2 février, les transports publics urbains étaient paralysés pour la troisième fois depuis le mois de novembre. À la sauce financière - CQFD, mensuel de critique sociale. Le pilier actuel de l’usine à gaz censée sauver l’euro est le Fonds européen de stabilité financière (FESF).

À la sauce financière - CQFD, mensuel de critique sociale

Mais comme il n’a que peu de fondement juridique dans les traités de l’Union [1], il sera bientôt remplacé par le Mécanisme européen de stabilité (MES). C’est ça qui est bien : grâce aux procédures simplifiées de révision des traités européens (art. 48 du traité de Maastricht), il suffit de changer deux petites lignes d’un article (art. 136 du traité de Rome) sans passer par les fâcheux parlements des différents pays. Les dix-sept ministres de l’Économie de la zone euro n’ont plus qu’à parapher en toute tranquillité le traité établissant le MES, ce qui fut fait le 11 juillet 2011. Le FESF – et le futur MES – fonctionne un peu comme le Fonds monétaire international (FMI), il octroie des prêts aux pays dans le besoin à condition que ceux-ci s’engagent dans des programmes d’ajustement suffisamment drastiques. Les banques françaises ont un effet de levier de 30 : le risque de faillite est permanent. Pourquoi faut-il que les Etats payent 600 fois plus que les banques ?

Et dieu créa le crédit CDD. La brigade financière dément BNP Paribas. Le patron d'une filiale de BNP Paribas a été licencié en 2010 pour faute grave et poursuivi au pénal.

La brigade financière dément BNP Paribas

OWNI s'est procuré l'enquête de la Brigade financière qui le disculpe. La banque est soupçonnée d'avoir fabriqué un dossier. Selon des documents obtenus par OWNI, BNP Paribas a monté à la va-vite un dossier pénal pour écarter le directeur général de sa filiale “titres”. Licencié début 2010 dans le cadre d’une affaire de financement d’une mine en Afrique, Jacques-Philippe Marson a, le mois dernier, relancé cette affaire en décrivant ses mésaventures sur son blog. L’ancien patron de BNP Paribas Securities Services (BP2S) dénonce un “licenciement abusif” et pointe quelques bizarreries de la part du groupe BNP Paribas. Or, une enquête de la Brigade financière (dont nous publions une copie au bas de cet article) lui donne raison sur plusieurs points et le disculpe des charges pénales, deux ans après cette éjection expresse. Tout commence le 30 septembre 2009. Banques et assurances : vive la régulation distraite ! Fitch envisage d'abaisser la perspective sur la note des Etats-Unis à "négative"

Standard & Poor's abaisserait la note française sous perspective négative. Moody's avertit que les notes de tous les pays européens sont menacées. Le Blog d'Olivier Berruyer sur les crises actuelles. Finalement, j’isole ce billet… Dans un édifiant article, NouvelObs.com publie la lettre que l’ancien PDG de la Société Générale, Daniel Bouton, a envoyée à Valéry Giscard d’Estaing, qui présidait une commission sur l’avenir de l’Hôtel de la Marine, place de la Concorde.

Le Blog d'Olivier Berruyer sur les crises actuelles

S’il a la bonne idée de s’opposer à la vente de ce joyaux de notre patrimoine national, il propose de le mettre “au Mont de Piété” et : “souligne la vertu pédagogique d’une proposition reconnaissant la nécessité pour ma génération qui a été beaucoup trop cigale, mais aussi, hélas pour la génération suivante de se priver pendant plusieurs décennies de certains de ces immeubles comme l’Hotel de la Marine. Le bail de longue durée ne serait que la reconnaissance de la situation misérable de nos Finances publiques.” Les paradis fiscaux : visite guidée. Gabriel Zucman termine sa thèse à l’Ecole d’économie de Paris. Il s’intéresse aux inégalités de fortune, notamment à l’échelle mondiale. Avec une vingtaine de jeunes chercheurs, il anime la revue Regards croisés sur l’économie. La note de dix banques publiques allemandes dégradée par Moody's.

Standard and Poor's annonce par erreur la dégradation de la note de la France. Affaire Madoff : près d'un milliard de dollars réclamé à BNP Paribas. Le liquidateur Irving Picard, chargé de récupérer des fonds pour les victimes de l'escroc Bernard Madoff, a porté plainte contre la banque française BNP Paribas, l'accusant de receler 975,46 millions de dollars placés par le fonds rabatteur Harley International, basé aux îles Caïmans. Selon la plainte, datée de jeudi 3 novembre, "Harley a reçu de l'argent" du fonds créé par Bernard Madoff.

"Une partie ou la totalité de ces transferts initiaux a été ensuite transférée directement ou indirectement à l'accusé BNP Paribas Arbitrage", précise la plainte. Dans sa plainte, le liquidateur Irving Picard précise que dans une décision du 10 novembre 2010, le tribunal des faillites a ordonné au fonds Harley de reverser 1,07 milliard de dollars. Toutefois "le liquidateur n'a recouvré aucun fonds résultant de ce jugement".

"Le liquidateur poursuit son enquête", a-t-il précisé, se réservant le droit de compléter ses accusations. Depuis lors, M. +44,8% pour les rémunérations des banquiers français en 2010 : pourquoi se gêner ? Dexia : Marine Le Pen pour pousser la banque au bord de la faillite. Du même auteur Ne jamais perdre une occasion d’occuper un espace libre. Trading haute fréquence : le nouveau délire des financiers. Pour le grand public, « les marchés » sont généralement une entité informe évoquée par quelques journalistes financier qui utilisent des mots incompréhensible. Tout ce que l’on sait, c’est qu’ils ont des mouvements erratiques et que quand ils baissent, ça a l’air très grave. Paris approuve l'idée de recapitaliser les banques. Nationaliser les banques : à quoi bon ? Eric Cantona en a rêvé ... Siemens l'a fait. Des réseaux financiers criminels pilotent la crise de l’euro.

Nationalisons les banques, même les libéraux le disent! Oui, les libéraux avaient vu venir la crise et la récession à venir. Avec ce titre provocateur, Contrepoints vous propose de découvrir un article de Jeffrey A. Tucker, économiste de l’école autrichienne. Initialement publié par le site du Mises Institute en août 2011, il a été traduit par nos amis de l’Institut Coppet (Jacques Peter). Titre original: The Austrians Were Right, Yet Again. Il rappelle, citations à l’appui, que les économistes autrichiens sont les seuls à analyser correctement la situation actuelle. Les détails de la plainte des Etats Unis contre 17 banques dont la Société Générale. Un cauchemar et le mot est faible : absorbés à fignoler leurs accusations en Appel contre Kerviel pour le mois prochain tout en assaisonnant leurs salades grecques pour les rendre plus digestes, Frédéric Oudéa et ses chics types de la Société Générale, pensaient avoir tourné la page des sub-primes américains.

« L’Amérique est une bulle spéculative! » Il faut une agence de notation européenne et indépendante ! (Dessin : Rodho) Raffarin avoue tout : en plus des électeurs, il faut séduire les fonds de pension ! Du même auteur On connaissait Jean-Pierre Raffarin en grand spécialiste de la phrase sinueuse et imagée, en expert en langue de chêne massif et en circonvolutions. Mais ce matin, sur RTL, l’ex-Premier ministre y est allé, sans tortiller de l’arrière-train, de ces petites vérités qui font mal à entendre. Après avoir salué le « métier difficile » (sic) des agences de notation, voilà qu’il nous dit tout haut le rôle déterminant et désastreux que ces organismes-là ont désormais sur la vie politique de notre pays : « Au fond, dans le passé, l’élection présidentielle dépendait d’un seul facteur : l’avis des électeurs.

Maintenant, l’élection présidentielle dépend de deux facteurs : l’avis des électeurs, mais aussi l’avis des prêteurs. Nous sommes endettés comme tous les pays endettés. (Dessin : Rodho) On savait déjà pertinemment que l’UMP ferait campagne sur ce thème-là face au candidat socialiste. Moody's abaisse la note du Portugal de quatre crans. Goldman Sachs prend officiellement la tête de la BCE. Comment Goldman Sachs a provoqué la crise alimentaire. L’Europe et le piège grec : toujours plus haut sur la pyramide de Ponzi. Taxe Tobin : qu'est-ce qu'on attend ? Grèce: la BCE fait obstruction à la démocratie. La dictature des charlatans des agences de notation : « usines (soudoyées) à triple A » – Moody’s condamnée ? Pendant la crise, une banque US sauvée par l'argent de la drogue. Faillite de Icesave : qui paiera pour le non des Islandais ? Crise financière : le Sénat américain rend un rapport accablant pour Goldman.

Vivre avec 800 € par mois quand les banques enfument le monde. Les Islandais refusent de payer les pots cassés. Des capitalistes s’inquiètent de la "bulle sociale" LE « PRINCIPE DU MARCHAND DE SOUPE » On les appelle banquiers. Le plus gros détenteur de la dette américaine n'est plus la Chine, c'est... L'agence de notation Moody's dégrade brutalement la note de l'Irlande. Crise-financiere-bye-bye-subprimes,12631. 4589 milliards pour les banques. _____$topBanqu€____ Le nouveau scandale qui ternit l’image des banques américaines. Scandale des expropriations illégales : plus fort que les Subprimes ? "La Bourse est devenue un casino géant", selon les professionnels de la finance. La révolution et les banques ? Onze banques condamnées pour entente illégale. Tests de résistance des banques européennes : le "Wall Street Journal" doute de leur fiabilité.

Salariés

Goldman Sachs. Traders. Agences de notation. Les banques continuent d’investir dans les armes à sous-munition. Les banques américaines maquilleraient leurs comptes - LeMonde.f. Frais bancaires: L'intrusion des banques dans la vie privée inquiète. La régulation des fonds spéculatifs reportée. Lehman Brothers. BNP. Frédéric Lordon : "un secteur bancaire privatisé n’est pas tolér.