background preloader

Conseils

Facebook Twitter

7 conseils à un généalogiste débutant ses recherches. "On" dit que 9 français sur 10 descendent de Charlemagne.

7 conseils à un généalogiste débutant ses recherches

Vous vous êtes lancé(e) dans LA quête : la recherche de vos ancêtres. C’est peut-être votre frère qui, à la naissance de son petit dernier, a entamé quelques recherches généalogiques, pour connaître l’origine du nom de la famille. Puis lui s’est arrêté, mais vous… vous avez continué. C’est peut-être votre père, qui vous a dit que son grand-père était « pitaud ». Et intrigué(e), vous avez commencé à chercher, pour percer le mystère. Quoi qu’il en soit, vous avez attrapé le virus ! La recherche de ses ancêtres débute toujours par une période d’euphorie et de frénésie accumulatrice. Généalogiste cherche alors surtout à collectionner les ancêtres, à accumuler les SOSA, dont la découverte est chaque fois une grande joie. Certes, quelle satisfaction de voir son arbre généalogique déployer ses branches et s’étoffer.

Je vais donc me risquer ici à vous présenter les 7 conseils que je donnerais à un généalogiste à ses débuts. 1. Conseils pour la recherche dans les relevés ! ©Nikki Levine, openphoto.net Travailler sur sa généalogie peut parfois donner le tournis tans les changements opérés sur le nom de famille sont fréquents !

Conseils pour la recherche dans les relevés !

Les relevés classés par nom de famille et par ordre alphabétique vont vous aider, surtout si vous ne savez pas où l’évènement a eu lieu. Ils sont aussi l’occasion de vous familiariser avec les différentes orthographes du nom. Le nom de famille Une orthographe fixée tardivement Attention à l’orthographe fixée tardivement en France (fin XIXème). La proximité avec l’Espagne En Pays Basque, nous ne sommes pas loin de la frontière avec l’Espagne donc attention au V qui peuvent se transformer en B et vice versa (la prononciation étant la même). Attention aux initiales comme le S qui peut se transformer en Ç, en Z voire en CH (exemple : Suburu, Çuburu, Zuburu, Chuburu) et donc changer le classement dans les relevés. Le nom qui commence par une voyelle Quand un nom commence par une voyelle, il peut se trouver nanti d’une consonne comme initiale.

Orthographes des noms de famille. Ce tableau de quelques noms de familles relevés aux cours de recherches montre les variations orthographiques rencontrées sur Anglet de 1700 à 1750.

Orthographes des noms de famille

Vous vous rendrez compte que des lettres ajoutées ou retirées ont une incidence sur vos recherches, sans occulter la graphie selon la phonétique et que le « parler régional » joue un grand rôle dans la transformation possible du nom. Il vous faudra donc repérer ces variantes sans pour autant au début de vos recherches croire que ce sont tous vos ascendants. Avec minutie vous lirez les actes en repérant maisons, parents, parrains et marraines et petit à petit « l’histoire de votre patronyme » vous sera révélée. Attention aussi aux homonymes ! C’est l’acte de mariage, par le croisement du nom du conjoint et des noms des parents qui vous donnera la direction à suivre.

Au Pays Basque, le nom de la maison est très important si bien que parfois il a été attribué aux personnes qui y résident. Les erreurs en généalogie : nature, origines... Dans les arbres généalogiques, les erreurs sont fréquentes.

Les erreurs en généalogie : nature, origines...

C’est le lot de toute discipline qui rime avec informations, bases de données, saisie manuelle, recherches et déductions, copies et recopies… Avant d’évoquer les différentes erreurs en généalogie et leurs conséquences, parlons… des généalogistes eux-mêmes ! Le généalogiste : en quête de la vérité Les généalogistes sont pour la plupart conscients de l’existence des erreurs et soucieux de les traquer et de les corriger. Pour s’en convaincre, il suffit de lire les pages d’accueil des généalogies publiées sur Internet (sites Web personnels, arbres généalogiques sur GeneaNet, etc.). On croise aussi de nombreux généalogistes pour lesquels on ne badine pas avec la « Vérité » en généalogie.

Mais s’ils partagent le souci de l’exactitude, les généalogistes ne mettent pas tous autant de soin à éviter les erreurs. L’erreur en généalogie : une malédiction Pour les généalogistes, en quête de la vérité, l’erreur est un échec, une malédiction. 7 conseils pour éviter les erreurs en généalogie. Généalogie : quelques pièges à éviter.