background preloader

11 Septembre 2001 après 10 ans de silence :

Facebook Twitter

La Russie balance sur le 11-Septembre & l’opération Gladio. 911 – WTC : systèmes de sécurité mis hors-tension le week-end avant le 11-Septembre, chiens renifleurs retirés et bien plus ! 1.89k Shares Note SM : apprêtez-vous à vomir.

911 – WTC : systèmes de sécurité mis hors-tension le week-end avant le 11-Septembre, chiens renifleurs retirés et bien plus !

Vous trouverez ci-dessous une multitude de détails méconnus sur le 11 septembre, notamment une énorme coupure d’électricité paralysant tous les systèmes de sécurité (caméra, porte etc). Tout était très bien préparé. La 1ere vidéo ci-dessous est également un bijou et il faut absolument la regarder de la première jusqu’à la dernière seconde. Comme le dit très justement un commentaire Youtube dans cette vidéo: » Je crois que ce documentaire va fermer la gueule à beaucoup de monde… » En regardant cette vidéo, vous aurez également droit aux analyses des debunkers. L’homme qui en savait trop sur le 11 septembre 2001 a été trouvé mort chez lui avec ses deux enfants, tous tués par balles ! Un ancien enquêteur de l’Agence nationale américaine de sécurité, Wayne Madsen, qui a passé huit jours sur place pour enquêter sur les circonstances exactes du décès, le 2 février dernier, de l’auteur du livre « The Big Bamboozle » Philip Marshall, a contesté la thèse officielle du suicide lors d’une entrevue radiophonique avec Kevin Barrett.

L’homme qui en savait trop sur le 11 septembre 2001 a été trouvé mort chez lui avec ses deux enfants, tous tués par balles !

Philip Marshall a été trouvé mort chez lui avec ses deux enfants, tous tués par balles. Un voisin avait trouvé les trois corps (plus celui de leur chien) dans une maison laissée porte ouverte, chose inhabituelle pour un auteur de livres portant sur des questions aussi sensibles. Madsen a également expliqué dans l’interview que l’ordinateur de Marshall n’a toujours pas été localisé, et qu’il avait de plus confié à un ami qu’il travaillait sur un quatrième livre comportant des révélations encore plus « choquantes ». Source : Eddenya Vidéo à voir : SPREAD THE TRUTH 777.

11 Septembre 2001 : Notes sur un tabou en perdition. 26 décembre 2013 – Premier point, indubitable, incontournable comme l’on dit : nous-mêmes, bien autant que tant d’autres, avons raté l’affaire.

11 Septembre 2001 : Notes sur un tabou en perdition

En effet, le récit ici rapporté remonte, pour la première source (chronologiquement) à en faire état, au 11 décembre, et pour une semaine plus tôt que ce 11 décembre pour le fait lui-même. Nous avons raté l’affaire, et de n’avoir pas été les seuls ne nous console pas ; par contre, cela, cette discrétion assez générale ou cette indifférence assez répandue, voilà qui substantifie et même justifie absolument le commentaire ci-dessous. Songez-y : il y a cinq ans, sept ans, dix ans, la simple hypothèse complètement honteuse impliquée par l’évocation de la possibilité de la proposition d’une résolution d’urgence mettant en cause l’intégrité de la narrative officielle de l’attaque 9/11 par deux parlementaires washingtoniens, un démocrate et un républicain, eut provoqué des évanouissements en série dans les salons.

11 septembre, la fin du Tabou ? 2 députés américains veulent déclassifier des documents qui pourraient mettre en lumiére les véritables responsables de l'attaque. 2014, année du dévoilement de la vérité à propos du 11 septembre ?

11 septembre, la fin du Tabou ? 2 députés américains veulent déclassifier des documents qui pourraient mettre en lumiére les véritables responsables de l'attaque

Plusieurs membres du congrès américain ont déposé une résolution demandant au président Obama de déclassifier des documents concernant les attaques terroristes du 11 septembre afin d'apporter un éclairage sur les véritables commanditaires. Deux membres du Congrès sont derrière cette résolution déposée au début du mois de décembre. Elle appelle Obama à déclassifier 28 pages de " l 'enquête conjointe concernant des activités des services de renseignement avant et après les attaques terroristes de Septembre 2001. "Ces documents auraient été retenus par la Commission 9/11 avec des millions d'autres éléments de preuve et pourraient remettre en question la version que les médias ont proposé au public depuis plus de 12 ansLe démocrates, Stephen F.

11 septembre : de grands journalistes brisent la loi du silence. Plusieurs journalistes américains de renom déclarent que le gouvernement américain ment au sujet des attentats du 11 septembre 2001 et de cette soi-disant « guerre contre la terreur ».

11 septembre : de grands journalistes brisent la loi du silence

Malheureusement, les propriétaires des médias et leurs chefs de rédactions ne rapporteront ni ne diffuseront leurs trouvailles. Récemment, Seymour Hersh, le journaliste d’enquête n°1 aux États-Unis, a divulgué que l’affirmation par le gouvernement américain de l’élimination d’Oussama Ben Laden, le 2 Mai 2011, est « un énorme mensonge, il n’y a pas un mot de vérité là-dedans. » Hersh a poursuivi en attaquant son employeur de longue date, le New York Times et d’autres officines médiatiques : « Nous mentons au sujet de tout, mentir est devenu la norme. » Il affirme que tous les géants des médias aux États-Unis devraient être fermés pour avoir menti au peuple américain. « Il est douteux que des musulmans soient derrière les attaques du 11 Septembre.

. « Absolument pas. Dr. 11 sept 2001 : oserez-vous croire ce que vous voyez ? 11 sept 2001 - Barry Jennings et la Tour WTC7 en feu avant l'effondrement de la WTC - Chanson hommage du groupe de rock CAUSE - Septembre 2011 - RenovatioTV Test. En avant-première pour ReOpen911, video-clip de "Barry et la Tour 7" du groupe de rock CAUSE, issu d'une collaboration entre CAUSE et ReOpen911.

11 sept 2001 - Barry Jennings et la Tour WTC7 en feu avant l'effondrement de la WTC - Chanson hommage du groupe de rock CAUSE - Septembre 2011 - RenovatioTV Test

Barry Jennings était le directeur adjoint du département de Gestion d’urgence de l’Office du logement de la ville de New York. Le matin du 11 septembre 2001, il s'est retrouvé piégé dans le WTC7, le troisième gratte-ciel à s’être effondré ce jour-la, en compagnie de Michael Hess, membre du Conseil Municipal de New York. Dans des témoignages télévisés qu'ils ont donnés juste après leur évacuation du Bâtiment 7, ils racontent qu’ils ont failli être tués par une puissante explosion alors qu’ils se trouvaient au 6e étage du WTC7, et ce avant que le Tours Jumelles ne s'effondrent. Dans une seconde interview donnée en 2007 à Dylan Avery (réalisateur de Loose Change), Barry Jennings réitère ses propos. Il parle même d’explosions répétées à l’intérieur du bâtiment. 26 Février 1993 : 1er attentat au World Trade Center : Le FBI a admis les faits.

Article de William 6 février 1993.

26 Février 1993 : 1er attentat au World Trade Center : Le FBI a admis les faits

Le World Trade Center est secoué par une explosion. Aujourd’hui, il est impossible de ne pas y voir une tragique répétition des événements du 11 septembre. Mais c’est pour une toute autre raison qu’il faut revenir sur le premier attentat contre les Twins Towers. En 1993, le FBI avait une taupe au sein de l’équipe des terroristes. Les mystères du 11 septembre (9/11 Mysteries) - Part 1 - Part 2 - 11-Septembre : Le Nouveau Pearl Harbor (1/3) 11-Septembre : Le Nouveau Pearl Harbor (2/3) - Le Pentagone et le Vol UA93. 11-Septembre : Le Nouveau Pearl Harbor (3/3) Part 3 -

11 septembre 2001

11/9: "Loose Change - An American Coup" mis à l'honneur sur la TV publique italienne RAI2 (11 septembre 2001) CONTRE-ENQUETE SUR LE 11 SEPTEMBRE 2001.flv. Témoignages d'Explosions dans les Tours Jumelles (WTC) Qui a inventé les faux appels téléphoniques depuis les avions du 11-Septembre ? Comme promis, je continue d’informer nos lecteurs sur l’avancement des travaux du 9/11 Consensus Panel, dont je fais partie (je profite de l’occasion pour signaler que deux nouveaux membres nous ont rejoints : Jonathan Cole, ingénieur en génie civil, et Daniele Ganser, historien, directeur du SIPER (Swiss Institute for Peace and Energy Research), professeur à l’université de Saint-Gall et à l’université de Bâle).

Qui a inventé les faux appels téléphoniques depuis les avions du 11-Septembre ?

Cette fois, le Panel s’est intéressé à l’extraordinaire et ô combien singulière affaire des appels téléphoniques passés depuis trois des quatre avions détournés en cette tragique matinée. L’analyse méticuleuse de tous ces appels téléphoniques a permis au Panel d’identifier pas moins de 32 contradictions, certaines insurmontables, entre le récit fourni par les autorités (qui n’ont cessé de se contredire) et les preuves documentaires à disposition.

Le premier est Todd Beamer, qui dans l’histoire rapportée par les médias, est l’auteur de la fameuse phrase « Let’s Roll ! USA : World Trade Center = d'autres restes humains retrouvés. Faut il en rire ou en pleurer ?

USA : World Trade Center = d'autres restes humains retrouvés

ILS nous prennent vraiment pour des abrutis !!!! Le kérosène est-il à l’origine des explosions dans le hall du WTC ? Par Kevin Ryan, sur son blog Dig Within, le 17 novembre 2013 Traduit par François pour ReOpenNews Kevin Ryan est spécialiste en chimie et fut directeur de laboratoire chez Underwriters Laboratories (UL), la société qui avait certifié l’acier du WTC avant sa construction.

Le kérosène est-il à l’origine des explosions dans le hall du WTC ?

C’est à UL que le National Institute for Standards & Technology (NIST) avait fait appel pour effectuer des simulations d’incendies sur des poutres similaires à celles du WTC afin de valider leur étude sur ces effondrements. Lorsqu’il avait dénoncé les manipulations et les inexactitudes des résultats de ces tests, Kevin Ryan avait été licencié par Underwriters Laboratories. Le 11 septembre 2001 n’a pas eu lieu.

« Le 11 septembre 2001 n’a pas eu lieu » est assurément un ouvrage indispensable pour tous ceux qui ne peuvent se contenter de la « version officielle » présentée en boucle par les médias. Nous plaçons ci-après la préface de ce livre écrite par Alain Soral. Mecanopolis Par Alain Soral Qui sème le vent récolte la tempête. Comme beaucoup de français qui se taisent : intellectuels dégoûtés, immigrés humiliés, je l’avoue, en voyant le spectacle du Word Trade Center, j’ai mouillé mon calfouette. Philip Marshall, un auteur qui en savait trop sur le 11 (...) Un ancien enquêteur de l’Agence nationale américaine de sécurité, Wayne Madsen, qui a passé huit jours sur place pour enquêter sur les circonstances exactes du décès, le 2 février dernier, de l’auteur du livre The Big Bamboozle Philip Marshall, a contesté la thèse officielle du suicide lors d’une entrevue radiophonique avec Kevin Barrett.

Philip Marshall a été trouvé mort chez lui avec ses deux enfants, tous tués par balle. Un voisin avait trouvé les trois corps (plus celui de leur chien) dans une maison laissée porte ouverte, chose inhabituelle pour un auteur de livres portant sur des questions aussi sensibles. Madsen a également expliqué dans l’interview que l’ordinateur de Marshall n’a toujours pas été localisé, et qu’il avait de plus confié à un ami qu’il travaillait sur un quatrième livre comportant des révélations encore plus « choquantes ». La CIA aurait tué l’auteur de livres sur le 11 septembre dans une opération secrète (documentaire vidéo) Débat opposant Kevin Barrett et Lee Kaplan sur le suicide ou l’assassinat présumé de Philip Marshall, auteur de livres sur les attentats du 11 septembre, retrouvé mort dans la nuit du 1er au 2 février 2013, en compagnie de ses deux enfants Publié le 5 mars 2013 Philip Marshall a été tué dans une opération secrète pour avoir avoué travailler avec les trafiquants de drogue de la CIA et l’exposition potentielle des secrets sur le 11 septembre.

Sur le fonds de cette affaire, Wayne Madsen, ancien employé américain de la National Security Agency, affirme que l’auteur d’investigation sur le 11 septembre Philip Marshall et ses enfants ont été tués dans le "coup d’une opération secrète" par la CIA, rejetant ainsi l’hypothèse du suicide. Marshall avait peur d’être réduit au silence pour ses révélations sur le 11 septembre, selon Madsen, notant qu’une porte latérale que l’enquêteur n’avait jamais utilisé était grande ouverte quand son corps a été retrouvé mort.