background preloader

ESS

Facebook Twitter

Marre des vieilles recettes ? Edito de Février 2016 d’Hugues Sibille, président du Labo de l’ESS ESS Économie sociale et solidaire | Présentation. L’avenir est ce que nous en ferons. C’est parce que nous n’osons pas assez que les choses sont difficiles et non l’inverse. Au Labo de l’ESS ESS Économie sociale et solidaire | Présentation, nous développons la réflexion et les propositions, pour faire changer d’échelle les innovations sociales. Nous savons que sur de nombreux sujets, comme l’emploi, la coopération territoriale ou l’énergie, nous ne ferons pas les confitures de demain dans les vieux pots d’hier.

Innovons. Industrialisons nos innovations. Le Labo commence l’année 2016 avec un beau chantier : les nouvelles formes d’emplois. Même raisonnement pour la transition énergétique. Le Labo de l’ESS, a défriché plusieurs sujets, qui maintenant doivent faire système. De même pour les travaux du Labo sur les circuits courts Circuits Courts Définition du concept de circuits courts. Alors ? Economie sociale et solidaire : une nouvelle dynamique pour 2016. Alors qu’au 1er janvier 2016, Odile Kirchner était nommée déléguée à l’Economie sociale et solidaire (ESS) auprès du directeur général du Trésor, simultanément, l’administration de l’ESS s’installait au sein du ministère de l’Economie et de nouveaux textes d’application de la loi relative à l’économie sociale et solidaire du 31 juillet 2014 entraient en vigueur.

Dans un atelier solidaire de réparation d'appareils électroménagers - ©PHOTOPQR/LE PROGRES Avec trois nouveaux textes entrés en vigueur au 1er janvier, l’application de la loi ESS prend une dimension supplémentaire, notamment en incluant un nouvelle famille d’entreprises de l’ESS aux côtés des familles historiques que sont les associations, les mutuelles, les fondations et les coopératives. Cette évolution va permettre de développer encore plus fortement le potentiel de création d’emplois et d’activités des entreprises de l’ESS. Martine Pinville Une nouvelle famille d'entreprises au sein de l'ESS 1. 2. 3. 4. 5. Fini les traders ! Les jeunes des grandes écoles veulent plus de sens et de social. Il n'y a pas que l'argent et la gloire dans la vie. Une étude menée conjointement par Ipsos, la Conférence des grandes écoles (CGE) et le Boston Consulting Group (BCG) révèle que les étudiants des grandes écoles recherchent avant tout un métier qui fait sens à leurs yeux.

L’économie sociale et solidaire (ESS). Ils sont nombreux à en avoir entendu parler (84%) mais plus de la moitié ne voit que “vaguement” ce dont il s’agit. Pourtant, l’ESS tout comme l’entrepreneuriat social sont des secteurs qui pourraient bien répondre à leurs attentes. Fini la carrière de trader ou de consultant international ? Les étudiants des grandes écoles témoignent en effet d’une envie de donner plus de sens à leur carrière. Pour presque deux tiers des 3 224 étudiants et alumni sondés, un travail “utile” est un travail qui servirait l’intérêt général. Les valeurs d’abord L’argent ? Faire bouger les lignes Alors pourquoi ne pas se lancer dans l’économie sociale et solidaire ?

Social Care

Acteurs de l'ESS. Entrepreunariat social. Coopération. Une économie française qui embauche : ça existe ! Le Conseil européen a adopté la résolution sur la promotion de l’économie sociale en Europe | RELIESS. Le Conseil européen des ministres de l’Emploi, Politique sociale, Santé et Consommateurs a approuvé le 7 décembre à Bruxelles la résolution de la promotion de l’économie sociale comme étant un facteur clé du développement économique et social en Europe.

Cette résolution, citant dans ses sources le rapport CIRIEC 2012 sur l’économie sociale dans l’Union européenne, invite les États membres et la Commission européenne à « établir, mettre en œuvre et développer davantage, des stratégies, des programmes européennes, régionales et / ou locales afin de renforcer l’économie sociale, l’entrepreneuriat social et l’innovation sociale « . Selon le document du Conseil européen, l’économie sociale contribue également à plusieurs objectifs clés de l’UE: une croissance intelligente, durable et inclusive, des emplois de qualité, la cohésion sociale, l’innovation sociale, le développement local et régional et la protection de l’environnement. [#Ess - Cartographie] @CNCRES : Les #établissements de l'#Ess dans les nelles. #régions > Emploi dans les quartiers : quand les élus s'intéressent à l'économie sociale et solidaire. Comment l'économie sociale et solidaire peut-elle contribuer au développement économique et à l'emploi dans les territoires les plus en difficulté ?

A l'invitation du Réseau des collectivités territoriales pour une économie solidaire (RTES), cette question a réuni, le 15 décembre 2015 à Pierrefitte-sur-Seine (Seine-Saint-Denis), des élus et des professionnels aux domaines de compétences variés - ESS, politique de la ville, insertion et emploi, etc. Les liens entre économie sociale et solidaire (ESS) et politique de la ville ne manquent pas, ainsi que l'a démontré le séminaire organisé le 15 décembre par le Réseau des collectivités territoriales pour une économie solidaire (RTES). Un salarié de l'ESS sur trois habite dans un quartier prioritaire, selon Sabine Thibaud, responsable du bureau du développement économique et de l'emploi au commissariat général à l'égalité des territoires (CGET).

Mobilisation collective et micro-économie locale Dépasser le stade de l'intention. Pérou : l'ESS et l'urbanisme participatif pour faire renaître les favelas de Lima. Par Andrea Paracchini Depuis 35 ans, l’association Cenca travaille dans les quartiers populaires de Lima, au Pérou. Sa réponse à la pression foncière et aux conséquences du dérèglement climatique : impliquer les citoyens dans l’aménagement de leur quartier, développer l’économie sociale et solidaire et ainsi former des leaders communautaires responsables.

Rencontre avec Paul Makedonskik, son directeur. Aujourd’hui, quelle est situation socio-économique des quartiers populaires de Lima ? Paul Makedonski : Un tiers de la population de Lima vit dans ses quartiers populaires. Ce sont des endroits très urbanisés, voire mal urbanisés. Dans ce contexte, il y a-t-il des marges d’actions pour la société civile ? P. La promo 2014 de l’école de leaders communautaires de Cenca Votre approche a-t-elle évolué depuis ? P. Photo de Une : Le quartier de Pueblo Joven em San Juan de Lurigancho, à nord-est de Lima. Responsabilité, citoyenneté, solidarité ! Une autre devise pour notre république ? Sûrement pas ! Mais un élargissement de nos devoirs. Il ne suffit pas de dire que nous naissons libres et égaux en droit.

C’est un objectif à construire ensemble. Encore faut-il se donner les moyens de tendre vers ces utopies. L’actualité nous démontre qu’il y a urgence à défendre la liberté (attaques terroristes du 13 Novembre), l’égalité face à l’accumulation qui font des milliardaires redistributeurs des substituts de la puissance publique (Zuckerberg ), la fraternité, dans un climat sérieux de peur ou de rejet de l’autre (résultats des regionales). Peut-on se dire libres, sans être collectivement responsables de la planète, donc du monde dans lequel vivront nos descendants ?

L’ESS ESS Économie sociale et solidaire | Présentation parce qu’elle a vocation à défendre un humanisme en actes, doit contribuer à élargir les principes républicains à la responsabilité, la citoyenneté et la solidarité. Seuls on va plus vite, ensemble on va plus loin. Problem loading page. La silver économie en 3 points. Des gérontechnologies... et bien plus Si les gérontechnologies - outils numériques contribuant à améliorer le bien-être des personnes âgées (téléassistance, domotique, e-santé) - pouvaient résumer la silver économie il y a quelques années, ce n’est plus le cas aujourd’hui.

La silver économie englobe désormais tous les biens et les services qui favorisent l’état de santé, l’autonomie et la qualité de vie des personnes âgées. Beaucoup de secteurs d’activité sont concernés : santé, transport, loisirs, habitat, alimentation, urbanisme… La silver économie rassemble un large éventail d’acteurs, qu’ils soient publics ou privés, à but lucratif ou d’intérêt général.

Une filière économique... sociale et solidaire La filière silver économie est lancée en avril 2013 par Arnaud Montebourg, Ministre du redressement productif, et Michèle Delaunay, Ministre déléguée chargée des personnes âgées et de l’autonomie. La santé... un point de départ La silver économie vise nécessairement des enjeux médicaux. "Nous pensons que l’économie solidaire croise très souvent les domaines de compétence des départements" - Entretien avec Laurent Trogrlic.

Laurent Trogrlic, vice-président du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle en charge de l’économie et de l’attractivité, maire de la ville de Pompey, président de la communauté de communes du bassin de Pompey et président de la commission développement économique de l’association des communautés de communes de France (ADCF), nous a accordé un entretien.

L’occasion de faire le point sur la politique ESS du département et de revenir avec lui sur un sujet d’actualité : la loi NOTRe. Pourquoi le département s’est engagé dans une dynamique d’économie solidaire ? Si la compétence économie est confiée aux régions, les départements ont en charge notamment l’insertion des personnes allocataires du RSA. Nous conduisons en Meurthe-et-Moselle une ambitieuse politique de développement social. Comment définiriez-vous la politique de votre département en matière d’économie solidaire ? Quels sont vos actions et projets en cours ? Le soutien à l’entreprenariat solidaire, Réservé aux adhérents. Empoignade à propos de l'ESS en Ile de France. En fin de campagne électorale, comme souvent, le ton monte. C’est le cas entre Claude Bartolone et Valérie Pécresse en Ile de France, y compris sur l’ESS Sur le site d’Europe 1 on trouve la retranscription de cet échange “Ils m’ont dit au secours, au secours”.

“J’aimerais que Claude Bartolone puisse rencontrer les acteurs de l’économie sociale et solidaire”, a continué l’ex-ministre de Nicolas Sarkozy. ”Ils sont venus me voir la semaine dernière pour me féliciter du travail accompli”, lui a rétorqué Claude Bartolone. “Ils m’ont dit : ‘au secours, au secours, madame Pécresse’”, a poursuivi la candidate de la droite, avant d’être coupée par son adversaire : “au secours, pourquoi ? Et la candidate de droite de finir sa démonstration : “ils m’ont dit : faites-nous une cellule européenne qui aille chercher l’argent”.

On hésite à savoir s’il vaut mieux être au cœur de la polémique ou ignoré comme c’était la cas précédemment ! Projet de de claration Rencontres du Mont Blanc. Qu'est-ce que l'ESS ? | Chaire Economie Sociale et Solidaire | NEOMA Business School. Une réalité socio-économique Bien que le terme d’économie sociale et solidaire (ESS) soit assez récent, les pratiques d’ESS existent depuis plusieurs siècles.

Il est en effet possible de trouver des ancêtres de nos associations, coopératives et mutuelles dès le Moyen-âge. C’est cependant au XIXème siècle avec la révolution industrielle que l’ESS va prendre de l’ampleur. Les ouvriers vont alors s’organiser pour améliorer leurs conditions de vie en créant des caisses de secours mutuels, des coopératives de consommation, des associations ouvrières de production, mais aussi des journaux pour partager leurs idées et ce malgré les interdictions et sanctions qui auront cours jusqu’à la fin du siècle.

En signant en 1981 la Charte de l’économie sociale, les différentes familles de l’économie sociale affichent leurs principes communs : liberté d’adhésion, gouvernance démocratique, lucrativité limitée, participation et éducation des membres. Une économie innovante ! L’ESS en chiffres. Quand Paris-Saclay rime aussi avec économie sociale et solidaire. Rencontre avec Caroline Cailleau (2) Suite de notre rencontre avec Caroline Cailleau à travers l’entretien qu’elle nous a accordé sur le PôleS NOE dont elle a pris la direction en février 2014 et les initiatives mises en œuvre pour valoriser l’économie sociale et solidaire sur le territoire du Nord-Ouest Essonne. Pour accéder à la première partie de la rencontre avec Caroline Cailleau, cliquer ici. - Connaissiez-vous le territoire de Paris-Saclay avant de prendre la direction du PôleS NOE ? Oui.

Mes premiers pas en Région Parisienne, je les ai faits à Bures-sur-Yvette. J’avais 14 ans. Auparavant, j’avais vécu à Nantes, à Lyon et à Aix-en-Provence. De la seconde à la terminale, j’ai été au lycée public Blaise Pascal, à Orsay. - Si vous deviez décrire le lieu où nous sommes ? Vous êtes ici dans les locaux de l’association du PôleS NOE, au rez-de-chaussée d’un logement social mis à disposition de l’OGIF [ société de gestion d’habitations à loyer modéré ] . - Et le PôleS NOE, comment a-t-il vu le jour ? - Qui sont vos membres ? Martine Pinville : " Le volet entrepreneurial de l’économie sociale et solidaire doit être un axe fort de notre politique "

Le mois de l’économie sociale et solidaire (ESS) s’achève avec le mois de novembre. Seize mois après l’entrée en vigueur de la loi ESS, Martine Pinville, qui a remplacé Carole Delga depuis le 17 juin 2015 comme Secrétaire d’État chargée du Commerce, de l'Artisanat, de la Consommation et de l'Economie sociale et solidaire, veut faire de l’entrepreneuriat d’utilité sociale un axe essentiel de sa politique. Que représente l’économie sociale et solidaire (ESS) dans les entreprises en France ?

Martine Pinville : L’économie sociale et solidaire, c’est d’abord un potentiel d’emplois très important, non délocalisables pour la plupart. Actuellement, elle totalise 2,4 millions de salariés– soit 1 emploi privé sur 8 et 10% du PIB. D’ici 2020, 600.000 emplois devront être renouvelés en raison des départs à la retraite. Quels sont les dispositifs et outils d’aide à la création d’entreprise, dont disposent (ou vont bientôt disposer) les entrepreneurs de ce secteur ? RMB - CIRIEC-International - Social Economy Europe : ensemble pour l'ESS.

Rencontres du Mont Blanc 2015 Intervention d’Alain ARNAUD Chamonix 27 novembre 2015 Mesdames et Messieurs, chers amis, Je tiens tout d’abord, au nom de l’équipe du Ciriec-International, à adresser mes remerciements les plus chaleureux aux organisateurs des Rencontres du Mont-Blanc. C’est toujours une épreuve difficile que d’organiser une conférence internationale, a fortiori par des temps troublés, mais le pari est réussi compte-tenu du nombre de participants présents au cours de ces journées. Mesdames et Messieurs, chers amis, n’ayons pas peur des mots, nous sommes dans un monde en crise. Cela a été rappelé par le président Thierry Jeantet dans son discours introductif hier matin. Au-delà des graves problèmes géopolitiques que nous connaissons et qui ont leur importance, je ne surprendrai personne en disant que le contexte économique et social mondial est des plus préoccupants. 1 – Mon premier questionnement porte sur le rapport de l’ESS aux populations.

L’économie sociale et solidaire, moteur d’une ville durable. Tous les deux ans, l'association Les Rencontres du Mont-Blanc organise un forum qui rassemble les dirigeants de l'économie sociale et solidaire du monde entier. Ce forum a pour but de construire une position commune sur les grands enjeux internationaux en lien avec l'ESS, et de favoriser la mise en place de projets communs. L'édition 2015 a lieu du 26 au 28 novembre, à Chamonix. Entretien avec le président des Rencontres, Thierry Jeantet. Les associations, les mutuelles et les coopératives sont naturellement ancrées dans leurs territoires et les Rencontres du Mont-Blanc, en tant que Forum international des dirigeants de l’ESS, souhaitent que ces acteurs obtiennent une véritable reconnaissance à l’échelle internationale.

En particulier lors du sommet mondial sur la ville Habitat III, qui se tiendra en octobre 2016 à Quito, en Equateur. C’est incontestable ! Ainsi le retour à la démocratie en Pologne est passé par une véritable renaissance du mouvement associatif. Générateur d'initiative sociale et solidaire - iness91. « Avancer ensemble pour embellir le territoire ». Entretien avec Caroline Cailleau. ESS Initatives 2015 Flyer A5 programme WEB. L'alliance de l’idéalisme et du réalisme - Les élanceurs du Groupe La Poste. ESS et efficacité – Les élanceurs du Groupe la poste - Les élanceurs du Groupe La Poste. Martine Pinville signe la charte PTCE. Signature charte ptce la verriere. Vivre et résister. Programme ESS Europe WEB fr. MOIS ESS 2015 programme. Orientation DurableLes salaires comparés de l'Economie Sociale et Solidaire - Orientation Durable. Oasis, pour incarner les valeurs de la solidarité et de l’écologie.

PROGRAMME UT2015. « Mois de l’ESS », 30 jours pour découvrir une autre économie | UP le mag. Lancement du Baromètre de l'Entrepreneuriat Social 2015 - Evènement. PANAZOL (87350) - Quand l’économie sociale et solidaire pallie les manques « de l’économie classique » 2015-1363 du 27 octobre 2015 relatif aux coopératives d'activité et d'emploi et aux entrepreneurs salariés. Panorama%20de%20l'ESS%202015 CNCRES. Accueil | Portail des acteurs de l'Économie Sociale et Solidaire.

15676,PanoramaObservatoire oct2015 web. Ces cadres qui troquent leur carrière pour une association. Le RIPESS se joint à la Plateforme Globale pour le Droit à la Ville. Loi NOTRe : quelle place pour l'ESS dans la nouvelle organisation territoriale ? L’économie sociale et solidaire, « un poids méconnu » Nicolas Schmit (Luxembourg) : "L'ESS, planche de salut pour le projet européen ?" - Mediatico. Un Salon ESS, bien sûr. Des fiançailles ? C'est peut-être un peu tôt !

Economie du partage ou partage de l’économie ? La loi ESS un an après dans la Lettre du CIRIEC. Alliance Dynamique. Séminaire "Dynamiser l'émergence et la création d'entreprises d'économie sociale et solidaire en Île-de-France" - Paris. Économie sociale, secteur culturel et créatif : vers une nouvelle forme d’entrepreneuriat social en France | Pour la Solidarité. Économie sociale. Les Eco-Actions - Sacs en bâche & Sensibilisation à l'Economie Circulaire.

L'Economie sociale et solidaire va-t-elle sauver l'emploi en France ? Madeleine Hersent. L’économie sociale et solidaire à l’épreuve de la génération Y. De l’importance de l’interculturel. Rencontre avec Caroline Cailleau. Ess-brochure. 150619_GUESS_maquette_web. L'oxymore de l'économie solidaire. « Économie sociale et solidaire » : quand les sciences sociales enchantent le travail. L’ESS dans les programmes régionaux FEDER/FSE : note d’analyse RTES / Avise.

Qu’est-ce que l’économie sociale et solidaire ? Walter - Le journal des partenaires de France Active - Eté 2015. Forum « ESS + Europe ! » : Réenchanter l'Europe avec l'économie sociale et solidaire. Un boulot qui a du sens, ça existe? L'Economie Sociale et Solidaire, entre rôle palliatif et modèle alternatif. Les réseaux sociaux solidaires débarquent en Europe.

2014 : une année marquante pour l'ESS et pour l'Atelier. Les élus en charge de l'ESS dans les conseils départementaux. Loi_ess_mesures.pdf. Boîte à outils - EnSSemble.org. Je veux créer dans l'ESS, qui peut m'accompagner ? - iness91. Vous cherchez à travailler dans l'ESS - EnSSemble.org, l'ESS en France. L’avancement des décrets de la loi ESS au 30 avril : 9/40. - EnSSemble.org. Charte_cces.pdf. Carole Delga lance la charte des Circuits courts économiques et solidaires. Coup de pouce pour le climat ⁕ Alternatiba Nord Essonne. Orsay lance un réseau social pour lutter contre l'isolement des personnes âgées. Innovation sociale : faites connaître vos projets en ligne. Le bénévolat de compétences, ou comment créer de la valeur sociale autrement. Le monde de l'Economie Sociale et Solidaire. Centre d'économie sociale et solidaire Cestes Accueil - Centre d'économie sociale - Cnam - Publications de l'Observatoire francilien de l'ESS.

La France s’engage – Accueil. IDEOTEST. ESS Initiatives, le salon de l'Economie Sociale et Solidaire - Accueil. La main verte des Roms de Montreuil. AlterGuide-2014. Les Français et l’économie sociale et solidaire. ESS, Bien commun & Biens communs : Penser & Agir... - Le Blog. L’économie sociale et solidaire et les initiatives en commun : quels liens, quelles coopérations. The Transcendental Meditation Technique and The Journey of Enlightenment: Ann Purcell: 9781623860103: Amazon.com: Books.