background preloader

EM2 l'évolution du marché

Facebook Twitter

L'ubérisation est-elle une chance pour l'économie ? COP21 : les TIC et l’IoT ont un rôle à jouer. COP21 : nos pratiques numériques sont-elles écologiques. Alors que la conférence internationale de Paris sur le climat (COP21) a démarré depuis seulement quelques heures, certains - et non des moindres - se sont d'ores et déjà emparés de la question de l'impact des nouvelles technologies sur le climat.

COP21 : nos pratiques numériques sont-elles écologiques

Plusieurs grandes fortunes des nouvelles technologies (Jeff Bezos d'Amazon, Marc Benioff de Salesforce, Jack Ma d'Alibaba, Xavier Niel de Free, Mark Zuckerberg de Facebook ou encore Richard Branson de Virgin), avec Bill Gates en tête de proue, se sont en effet fédérés autour du projet "Breakthrough Energy Coalition". Son objectif ? Focaliser les investissements de ces gros industriels dans les nouvelles technologies d'énergie propre en misant "sur les entreprises émergentes qui ont le potentiel de créer un avenir énergétique à émissions de carbone quasi nulles apportant une énergie fiable et abordable à tout un chacun". "numérico-écolo-responsables" ? Courrier papier vs mail Facture papier vs facture électronique Livre papier vs liseuse.

Pourquoi Samsung pourrait quitter le marché des smartphones d'ici 5 ans. Date de dernière mise à jour : le 13 novembre 2015 à 8 h 41 min Et si Samsung quittait le marché des smartphones d’ici 5 ans ?

Pourquoi Samsung pourrait quitter le marché des smartphones d'ici 5 ans

Telle est la dernière prédiction de l’analyste Ben Bajarin dans son dernier rapport intitulé « Android et le dilemme de l’innovateur ». Samsung quitte le marché des disques durs. C'est donc uniquement le marché des disques durs qui est concerné, puisque Samsung considère que cette activité n'est plus essentielle.

Samsung quitte le marché des disques durs

De plus, il est impossible de trouver des disques durs Samsung aujourd'hui puisque l'activité avait été rachetée par Seagate. Withings pionnier français des objets connectés. Régionales 2015 Régionales : le "sacrifice" calculé du PS Le Parti socialiste a décidé de se priver de quelques élus dans trois régions pour mieux mobiliser la gauche dans les autres.

Withings pionnier français des objets connectés

Percée du FN : droite et gauche se renvoient la responsabilité Après le choc du premier tour, le PS et Les Républicains cherchent la meilleure parade au FN. Mais Manuel Valls et Nicolas Sarkozy s’opposent sur la... Kolibree, la brosse à dent connectée made in France, se lance sur Kickstarter. La brosse à dent connectée Kolibree, développée par une société française basée à Neuilly-sur-Seine, est désormais disponible en pré-commande sur la plateforme de financement participatif Kickstarter.

Kolibree, la brosse à dent connectée made in France, se lance sur Kickstarter

Les fonds récoltés permettront de financer la distribution future du produit. Présentée au Consummer Electronic Show (CES, ndlr) de Las Vegas en janvier dernier, le modèle est disponible pour 99 dollars pour les 500 premiers clients, puis à 129 dollars pour les 1 000 qui suivront. Une offre d’accès à l’API (version bêta) à 199 dollars sera également disponible pour les développeurs. "Tous les objets connectés seront fabriqués en Chine", selon Rafi Haladjian.

Fleur Pellerin, ministre déléguée en charge des PME, de l’Innovation et de l’Economie numérique, veut favoriser l’émergence en France d’une filière de production d’objets connectés.

"Tous les objets connectés seront fabriqués en Chine", selon Rafi Haladjian

Elle risque de déchanter. La Chine au coeur des objets connectés. La France se dote d’une Cité de l'objet connecté. Le Monde | • Mis à jour le | Par Anne Eveno et Sarah Belouezzane Bikinis, thermostats, balances, montres, compteurs, voitures… Tous ces objets auront désormais un lieu réservé dans la toute proche banlieue d’Angers, à Saint-Sylvain-d’Anjou.

La France se dote d’une Cité de l'objet connecté

La Cité de l’objet connecté (COC), usine d’un genre nouveau, directement issue des 34 chantiers de la Nouvelle France industrielle initiés par Arnaud Montebourg en 2014, doit être inaugurée vendredi 12 juin par François Hollande. Cité de l'objet connecté, Angers (49) Objets connectés et protection des données personnelles : le paradoxe. « Vivons heureux, restons connectés ? » Le marché des applications et objets connectés connaît actuellement une croissance fulgurante. Qu’on y soit favorable ou non, des millions de capteurs connectés ont désormais intégré les objets du quotidien, au premier plan desquels figurent les smartphones, mais également les bracelets et trackers d’activité, pèse personnes, montres, automobiles… qui, via une application mobile, sont amenés à collecter, analyser, stocker et restituer une multitude de données en rapport avec un individu, son environnement, sa consommation, ses habitudes, son hygiène de vie ou encore sa santé.

Objets connectés: ces start-ups qui se rêvent en futurs grands industriels. « Nous pensons que nous pouvons changer le monde de la santé.

Objets connectés: ces start-ups qui se rêvent en futurs grands industriels

Nous voulons devenir une grosse entreprise, pas revendre la techno à un grand groupe » explique Thomas Serval, co-fondateur de Kolibree, une start-up parisienne qui a développé une brosse à dents connectée. Pour cela, l’entrepreneur espère convaincre les assureurs d’inciter leurs clients à utiliser son produit. « A nous de prouver que Kolibree est bonne pour la santé des clients et réduit les risques (et les visites chez les dentistes, ndlr), ce qui est possible avec la Big data, même si nous refusons le commerce des données avec les assureurs ». Voire de les subventionner en les adossant à des contrats de service comme des complémentaires ou des assurances santé si tel est le cas. « Si vous réduisez un risque, le coût de l’assurance baisse ».

La start-up a remporté le prix Best of CES 2014 for Home par Digital Trends lors du Consumer Electronics Show de Las Vegas en janvier. Kolibree contre Procter et Gamble : la bataille de la brosse à dent connectée. Infographie : Les cracks du secteur des objets connectés sont… Intel, Microsoft et Cisco. Apple et Samsung dominent le marché des smartphones, Facebook et Twitter celui des réseaux sociaux, mais qui sont les champions du secteur de l'Internet des objets ?

Infographie : Les cracks du secteur des objets connectés sont… Intel, Microsoft et Cisco

D'après le top 20 réalisé par la société d'analyse de marché IoT Analytics, le numéro un du secteur s'appelle Intel. Il est talonné par Microsoft, puis par Cisco, Google et enfin IBM. La société a classé les entreprises actives dans ce secteur en fonction du nombre de leurs employés spécialisés dans l'Internet des Objets (IoT). L'étude prend aussi en compte leurs apparitions plus ou moins fréquentes dans la presse et sur les blogs spécialisés sur cette thématique. Elle intègre enfin le nombre de fois où les sociétés font l'objet de recherches sur Google par les internautes et où les utilisateurs de Twitter en parlent dans leurs messages (concernant leurs activités liées à l'IoT toujours). programme d'analyse du big data.